Transports Flux

Le tramway T2 arrêté pour travaux entre Puteaux et le Parc de St-Cloud du 1er au 21 juillet

DCwSJ4hXYAA8xJB

En raison de travaux de rénovation, le trafic de la ligne de tramway T2 sera interrompu entre les stations Puteaux et Parc de Saint-Cloud, du 1er au 21 juillet inclus. Des bus de remplacement seront mis en place.

"Des effritements sur le bord des quais sont apparus à certaines stations du tramway T2. Les nez de quai doivent être repris dans les stations Puteaux, Belvédère, Suresnes–Longchamp, Les Coteaux, Les Milons et Parc de Saint-Cloud, ce qui nécessite leur fermeture temporaire", explique la RATP.

Des navettes de remplacement, appelées BUS T2, circuleront dans les deux sens entre Parc de Saint-Cloud et La Défense. Elles fonctionneront aux horaires habituels du tram, avec un passage toutes les 2 à 10 minutes selon le moment de la journée. Les lignes en correspondance resteront accessibles.

Télécharger les horaires des premiers et derniers départs pour chaque station  :  T2_Fermeture_Juillet 2017_DEPLIANT.pdf


La ligne 1 du Métro fermée entre Puteaux et Charles de Gaulle du 5 au 8 mai

Plan_l1

En raison d'importants travaux de renouvellement des aiguillages de la ligne 1, le métro sera fermé entre la Défense et Charles de Gaulle–Étoile du vendredi 5 au lundi 8 mai inclus.

Les stations Esplanade de La Défense, Pont de Neuilly, Les Sablons, Porte Maillot et Argentine seront totalement fermées. Les rames partiront de Charles de Gaulle–Étoile en direction de Château de Vincennes.

Les correspondances fonctionneront normalement, ainsi que les lignes A et C du RER.

Des bus de remplacement seront mis en place pendant ces 4 jours de travaux. Ils desserviront les stations fermées entre la Défense et Charles de Gaulle.
Attention, le 8 mai jusqu’à 13 h 30, ces bus circuleront uniquement entre la Défense et Porte Maillot.

D'autres infos sur le site de la RATP.


Transport à Puteaux : pour un Buséolien plus efficace et plus propre

Publié sur le site de Christophe Grébert :

BuseolienLors du prochain conseil municipal de Puteaux, mardi 30 septembre 2014, les élus sont appelés à voter le renouvellement de la demande auprès du STIF (le syndicat des transport d'Ile-de-France) de la délégation de compétence pour l’exploitation du Buséolien. Le groupe Puteaux pour vous présentera plusieurs amendements au projet de convention, afin d'améliorer ce service local de transport.

Dans notre programme Puteaux pour vous, vous proposions de renforcer l’attractivité du Buséolien. Dans le cadre du prochain contrat d’exploitation, nous suggérons à l'assemblée communale d'apporter les évolutions suivantes pour améliorer la qualité de ce service et pour le rendre plus attractif tout en maintenant sa gratuité :

- Tout d’abord, nous regrettons que l’exploitation de ce service de transport local ne soit pas confié par le STIF à l’intercommunalité Seine Défense, ce qui aurait permis la création de liaisons entre Puteaux et Courbevoie, liaisons aujourd’hui compliquées par la difficulté des accès à la dalle de la Défense, notamment pour les personnes les plus fragiles. Nous proposons  donc d’étudier la faisabilité d’une extension du réseau aux communes limitrophes.

- Nous proposons également une simplification de la desserte des lignes du Buséolien, dont les parcours sont aujourd’hui peu lisibles. A terme, les lignes pourraient se croiser près de la mairie et desservir la Défense.

- Pour que l’utilisation du Buséolien soit facilitée, nous suggérons d’augmenter la fréquence des passages des bus et de mettre en place des passages à heures fixes, y compris le soir et le week-end.

- Nous souhaiterions enfin le remplacement des véhicules par des mini-bus électriques, moins polluants.

Voir pour plus de détails notre projet sur les mobilités et les espaces publics à Puteaux.

Nous soumettons donc à l’assemblée communale les amendements suivants :

AMENDEMENTS 6/1 : “Afin d’en améliorer et d’en étendre l’exploitation, avec la création de liaisons entre Puteaux et Courbevoix, liaisons aujourd’hui compliquées par la difficulté des accès à la dalle de la Défense, notamment pour les personnes les plus fragiles, nous proposons au Stiff, à Courbevoie, à Seine Arche et à toutes les parties concernées, le lancement d’une étude sur la faisabilité d’une extension du réseau aux communes limitrophes”.

AMENDEMENT 6/2 : “Afin de simplifier la desserte du Buséolien, dont les parcours sont aujourd’hui peu lisibles, nous envisageons à terme de faire se croiser les lignes près de la mairie et desservir la Défense”.

AMENDEMENT 6/3 : “Pour que l’utilisation du Buséolien soit facilitée et apporte un meilleur service aux Putéoliens, nous envisageons d’augmenter la fréquence des passages des bus et de mettre en place des passages à heures fixes, y compris le soir et le week-end”.

AMENDEMENTS 6/4 : “Nous envisageons de demander au délégataire d’étudier l'utilisation de mini-bus électriques, moins polluants que les véhicules actuels”.


Une enquête sur les transports à la Défense : Consulter c'est bien. Co-agir, c'est mieux

Enquete

L'Epadesa et Defacto, les 2 établissements publics qui gèrent le quartier d'affaires, organisent une grande enquête sur les transports à la Défense. Salariés, étudiants, visiteurs et habitants du quartier sont invités à répondre à un questionnaire en ligne.

Pour Puteaux, sont concernés les habitants des résidences Bellini, Boieldieu, Défense 2000, Boieldieu, Louis Pouey, Galliéni, Les Platanes et Minerve. Les questions portent sur les accès aux immeubles, à la Dalle et aux transports en commun, sur la sécurité, les services proposés, etc.

On vous demandera notamment si vous êtes d'accord pour que le parvis de la Défense soit autorisé aux vélos et que des stations vélib y soient installées. 

C'est bien d'interroger les gens. Mais on remarquera que les questions sont quand même assez généralistes. Et surtout, on se demande à quoi servira au final cette énième enquête. Les gestionnaires publics de la Défense interrogent beaucoup... mais les dossiers avancent très doucement. C'est le cas - justement - de l'accès de la dalle aux cyclistes qui a déjà fait l'objet de nombreuses études... sans aucun effet jusqu'ici. 

Consulter c'est bien. Agir et surtout co-agir avec les citoyens, c'est mieux.

On regrettera enfin le côté marketing de l'opération qui consiste à mettre en jeu des forfaits Navigo pour inciter les citoyens à répondre à cette enquête. La participation citoyenne n'aura besoin d'aucune incitation artificielle le jour où les gens auront le sentiment que leur parole est suivie d'actes de la part des pouvoirs publics.