Tele Puteaux Flux

Le "mur de la honte" sur l'île de Puteaux avait fait l'objet d'un reportage sur France 3


Le mur de l'ile de Puteaux, sur France 3
Vidéo envoyée par grebert
Ce sujet a été diffusé sur France 3 le 7 mars 2006, au moment de la construction du "mur de la honte" sur l'ile de Puteaux. Celui-ci est maintenant terminé. Il a coûté 171.000 euros aux contribuables putéoliens. Joëlle Ceccaldi-Raynaud a décidé la construction de ce mur pour empêcher les délinquants de Neuilly de venir à Puteaux ! Ne rigolez pas... c'est la raison qui a officiellement été donnée par notre mairesse. S'il s'agissait de la véritable raison, c'est complètement raté : ce mur est une passoire... mais une passoire à 171.000 euros tout de même !

SIGNEZ LA PETITION POUR OBTENIR LA LIBERATION DE L'ILE DE PUTEAUX


Améliorer la diffusion du conseil municipal de Puteaux : j'écris à Joëlle Ceccaldi-Raynaud

Maire

Madame la députée-maire,
Cela fait maintenant quelques mois que j'enregistre en vidéo le conseil municipal.
Ces enregistrements sont ensuite diffusés sur mon blog www.monputeaux.com via l'hébergeur Dailymotion.
Les débats sont coupés en séquence d'une dizaine de minutes, ce qui permet d'en faciliter la consultation. Le blog permet aux Putéoliens de visionner le conseil, mais aussi de le commenter.
Chaque séquence est visionnée par 400 personnes en moyenne, avec des pointes de plus de 1.000 téléchargements !
Afin d'améliorer la qualité -visuelle et sonore- de ces enregistrements, et dans l'objectif d'en assurer la plus large publicité, je vous demande l'autorisation, pour les prochaines séances, d'installer ma caméra dans la salle même du conseil.
Dans le cas où vous rejeteriez ma demande, je vous invite à faire réaliser par les moyens municipaux la captation et la diffusion vidéo des conseils.
Une ville extrêmement riche comme Puteaux -capable de dépenser des millions et des millions d'euros en Champagne, petits fours et festivités de toutes sortes- doit pouvoir répondre à la nécessaire information du citoyen.
Ce qu'un simple citoyen peut faire, avec ses petits moyens, vous devez pouvoir le faire aussi.
Christophe Grébert


Conseil municipal de Puteaux : 11e et dernière partie de la séance du 2 mai 2006


Conseil de Puteaux, mai 06, 11e partie
Vidéo envoyée par grebert
Voici la 11e et dernière partie du vidéoblog du conseil municipal de Puteaux de mai 2006. Il s'agit de la discussion portant sur les 3 dernières questions de l'ordre du jour, des attributions de subventions à des associations :

51°/ Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’association Amicale de Dion Bouton
52°/ Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’association Aide aux victimes d’infractions pénales des Hauts-de-Seine
53°/ Attribution d’une subvention de fonctionnement à l’Association de la Maison des Travailleurs immigrés de Puteaux

A la fin du conseil, pressée, Joëlle Ceccaldi-Raynaud explique qu'elle s'en va travailler. On découvrira le lendemain en lisant les journaux qu'une réception avait lieu ce soir là au ministère de l'intérieur. En fait de travail, la suppléante de Nicolas Sarkozy est allée se montrer place Beauvau...

Voilà pourquoi le 2 mai 2006, le conseil municipal de Puteaux a été écourté !


Débat sur le Conseil Local de Sécurité et de Prévention au Conseil municipal de Puteaux


Conseil de Puteaux, mai 06, 10e partie
Vidéo envoyée par grebert
Voici la 10e partie du conseil municipal de Puteaux du 2 mai 2006. Il s'agit du débat sur les questions 47 à 50 à l'ordre du jour, concernant la mise en place d'un Contrat Local de sécurité et de la création d'un Conseil local de sécurité et de prévention :

47/ Approbation du Contrat Local de Sécurité,
48/ Création du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance,
49/ Création d’un emploi de « chargé de mission prévention-sécurité »,
50/ Demande de financement auprès du Département pour les actions de prévention et de sécurité du Contrat Local de Sécurité et du Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance.

L'opposition socialiste a voté pour, en demandant que la mairie fasse des efforts en matière de prévention et d'information des élus et des citoyens. Nous verrons si la majorité UMP de Puteaux ne transformera pas ce Conseil local de sécurité en une coquille vide !