Suresnes Flux

"Puteaux en plage" versus "Mer à Suresnes" : les déclarations de Joëlle Ceccaldi peu appréciées à Suresnes !

MerasuresnesLors du conseil municipal du 4 juin, le groupe "Puteaux Ensemble" a demandé à Joëlle Ceccaldi-Raynaud pourquoi la base nautique qui sera installée cet été sur l'île est facturée un demi-million d'euros pour 5 semaines, alors que Suresnes parvient à réaliser une animation identique - "La Mer à Suresnes" - pour 70.000 euros sur 2 mois !
La maire de Puteaux n'a pas répondu directement, se contentant de critiquer l'opération de Suresnes et annonçant même son arrêt prochain : "J'ai été prendre contact avec l'adjoint au maire (de Suresnes) qui s'occupe de ça et il m'a dit : « Nous allons arrêter la mer à Suresnes, nous allons nous rapprocher plutôt d'autres villes et transférer tout cela parce que ça ne marche pas si bien que ça". Concernant les coûts, Joëlle Ceccaldi nous a déclaré "Il faut comparer ce qui est comparable : (à Suresnes,) ils n'ont pas de pédalos, ils n'ont pas autant de voiliers, bref, c'est tout-à-fait différent. Y êtes-vous allée, parce que moi j'y suis allée : là-bas figurez-vous qu'on débarque au milieu des herbes, rien n'a été fait pour le pourtour"...

Hier soir (jeudi), au conseil municipal de Suresnes, la conseillère Verte Viviane Meilhac, rapportant les propos du maire de Puteaux, a demandé des explications à la majorité UMP de Surenes : "Pouvez-vous affirmer ou infirmer les dires de votre collègue de Puteaux ? (..) Je suis inquiète de la présentation qui est faite de cette opération que, personnellement, j'apprécie beaucoup, et surtout de son devenir. Merci de me rassurer, et avec moi une majorité de Suresnoises et de Suresnois. Je précise que les paroles que je rapporte sont la transcription de l'enregistrement vidéo disponible sur le site officiel de la ville de Puteaux, et sont donc parfaitement vérifiables".

Stupéfaction générale au sein de la majorité suresnoise ! En l'absence du Maire, c'est la 1re adjointe, Cécile Guillou, qui préside la séance. Elle est sidérée par les commentaires méprisants tenus par Joëlle Ceccaldi sur le prétendu manque de matériel ou d'aménagements de "La mer à Suresnes" : "C'est incroyable qu'elle parle de nous comme ça !".
L'adjoint chargé de l'opération, Jean-Louis Testud, affirme qu'il n'est pas question de l'arrêter, mais au contraire de la développer en la transférant sur l'île Seguin : "Si nous envisageons ce transfert, c'est bien parce que, ici à Suresnes, nous sommes limités en capacité d'accueil et que nous faisons le plein chaque année !", déclare-t-il.

"Vérification faite, les déclarations de Joëlle Ceccaldi relèvent donc du pur mensonge", réagit Viviane Meilhac.

Il est étonnant de voir à quel point Joëlle Ceccaldi est prête à raconter n'importe quoi pour ne pas répondre aux questions qu'on lui pose. Nous en avons là un nouvel exemple. Reste une interrogation : le coût très élevé de "Puteaux en plage" est pour moi tout à fait inexplicable.
Christophe Grébert


Le Fila Café : un café concert à Suresnes... pour les putéoliens aussi !

Image_040_2Image_048_2Enfin un lieu à Suresnes et Puteaux pour écouter de la bonne musique, danser, dîner ou simplement boire un verre : le Fila Café, au 19 rue des Bas-Rogers (côté Suresnes de la rue), propose des concerts chaque jeudi et vendredi à partir de 20h. L'entrée est libre et la programmation de qualité : chansons à texte, musique festive, rock, manouche, tzigane, jazz...

A noter un menu à un bon rapport qualité/prix : 11,50 euros entrée/plat, 14,50 euros, entrée/plat/dessert.

Jeudi, j'ai passé un excellent moment avec des amis, en écoutant "La Djipe qui swingue".
A écouter ce vendredi 13 juillet : le P'tit bazar.
Jeudi 19 juillet : Odessa.
Vendredi 20 juillet : Falak.
Jeudi 26 juillet : Gaoubada.
Vendredi 27 juillet : Antoine Loyer et Bilal Kahn.
Pause en août et reprise de la programmation en septembre.

Je vous recommande chaudement cette adresse !
Christophe


MonPuteaux invité aux voeux du maire de Suresnes

SuresnesJe reviens de Suresnes, où j'étais invité à la cérémonie des voeux du maire par une élue de l'opposition, Viviane Meilhac, conseillère municipale Verte.
Dans cette commune voisine de Puteaux, le maire UMP -et j'ai eu l'occasion de lui dire directement- respecte son opposition, contrairement à sa collègue Joëlle Ceccaldi-Raynaud. J'ai passé une excellente soirée, en compagnie de gens normaux. Demain, c'est Joëlle Ceccaldi-Raynaud qui reçoit à l'Hôtel-de-Ville de Puteaux. Mais dans ma propre ville, je suis interdit de voeux. "Puteaux, une ville où il fait bon vivre", affirme l'actuelle majorité ceccaldiste ? Cette dernière, par son attitude anti-démocratique, démontre quotidiennement le contraire.
Christophe Grébert


L'Hôpital Foch de Suresnes en danger : la coordination de défense organise une conférence le 15 mars

Le lourd déficit de l’hôpital Foch justifierait la suppression de 348,5 emplois équivalents temps plein (soit 20% des effectifs). Il n’y aurait pas d’alternative à ce plan de restructuration.
Pourtant, est-il concevable de prétendre cela alors que, pour l’essentiel, le déficit n’a rien à voir avec le fonctionnement de l’établissement ?
Est-il concevable que cette décision, lourde de conséquences en matière de qualité et d’offre de soins, n’ayant donné lieu à aucun débat public, demeure sans appel ?
Tout cela ne va pas de soi et n’est pas inéluctable.
Forts de cette conviction, organisations syndicales, salariés, personnels soignants, élus, associations et usagers ont décidé de se regrouper au sein d’une Coordination de défense de l’hôpital Foch.
Dans un premier temps, la Coordination a souhaité informer aussi largement que possible la population sur cet enjeu majeur de santé publique.
Ce patient travail d’information a permis notamment, de collecter des milliers de signatures et de réunir 240 personnes, le 3 novembre dernier, à la salle des fêtes de Suresnes. Il a su créer les conditions d’un débat trop longtemps confisqué.

Pour nécessaire qu’il soit, ce travail n’est aujourd’hui plus suffisant. La Coordination estime qu’il est indispensable de passer d’une phase d’information à une phase de proposition.

Afin de faire valoir ses revendications (au premier rang desquelles, l’exigence du remboursement des dettes de l’Etat) et permettre leur appropriation et leur discussion la plus large possible, la Coordination organise une Conférence de presse :

Mercredi 15 mars à 11h30
à la salle des fêtes de Suresnes
2 rue Carnot – 92150 Suresnes

A cette initiative ont été invités la presse généraliste et spécialisée, les syndicats de l’hôpital, la direction, le personnel, les élus locaux, les parlementaires, des associations et les usagers. Seul le concours du plus grand nombre permettra de sauvegarder cet outil de santé publique indispensable aux habitants de la région.

La Coordination de défense de l’Hôpital Foch


L'Hôpital Foch de Suresnes en danger ! (www.monsuresnes.com)

Foch_today_1260 suppressions d’emplois ont été annoncées à l’Hôpital Foch de Suresnes, soit 15% des effectifs, ainsi que l’externalisation de certains services. Une coordination pour défendre l'avenir de l'Hôpital s'est créée. Une réunion aura lieu le jeudi 3 novembre à la salle des fêtes de Suresnes.

vendredi dernier, le groupe PS au conseil général des Hauts-de-Seine a déposé un voeu d'urgence sur l'hôpital Foch.