Seniors Flux

Un établissement médicalisé pour séniors ouvre rue Voltaire à Puteaux

35671187746_9343066ff8_k

Après l'inauguration de la Villa Médecis, une résidence seniors privée installée dans le nouveau quartier des Bergères, c'est un Ehpad, un établissement médicalisé, la résidence Le Voltaire, qui ouvre rue voltaire dans le bas de la ville. Il s'agit également d'un établissement commercial.

Le Voltaire compte 90 chambres individuelle de 25m2 environ, dont 22 sont réservées à des personnes souffrant de la maladie d'Alzheimer. Il n'y a pas de chambre double ou communicante.
Des aides-soignants sont présents 24h/24 et différents services sont offerts : coiffure, esthétique, pédicure, balnéothérapie. Les animaux de compagnie sont autorisés.

Le tarif le moins élevé est 4.641 euros par mois (tarif annoncé en octobre 2017), hors aides.

Site internet : http://residencelevoltaire.com/

Comme la Villa Médicis, Le Voltaire est un établissement commercial "de standing" aux prestations et aux tarifs élevés. La municipalité de Puteaux a donc fait le choix de répondre à l'attente d'un public aisé. J'ai déjà dit ici ce que j'en pensais.
Il nous faut aussi penser notre ville pour ceux qui n'auront pas la chance de finir leur vie dans le luxe. Ils ont le droit aussi au bonheur et qu'on pense à eux.
Christophe Grébert


Une résidence de luxe pour seniors ouvre à Puteaux

33131100773_86bdd3b8c2_k

On ne dit plus "maison de retraite", mais "résidence seniors". La villa Médicis a été inaugurée mercredi dans le nouveau quartier des Bergères sur le hauts de Puteaux. 

Il s'agit d'un établissement privé appartenant au groupe Résidences Services Villa Médicis qui possède déjà plusieurs autres résidences du même type à Beaune, Autun, Besançon et Dijon. 

La résidence compte 98 appartements du T1 au T3. Elle n'est pas médicalisée, mais offre différents services de soins, avec la présence d'une infirmière et d'un kinésithérapeute. Des téléalarmes permettent aux locataires de demander une assistance à toute heure. Des activités sont quotidiennement organisées : apéritifs, conférences, leçons d’aquagym... La résidence compte une piscine, un salon de coiffure et d’esthétique et un restaurant ouvert le midi.

Pour accéder à cette résidence de luxe, il faut compter 2.000 euros de loyer mensuel pour un studio et 4.700 euros pour un T3.

Ces résidences séniors visent un public aisé. Si vous êtes riches, vous n'aurez jamais de mal pour vous loger et vous faire assister lorsque vous serez vieux. Mais de nombreux Putéoliens n'auront pas les moyens demain d'accéder à ce type de résidence. Pour eux, la ville ne fait pas les investissements nécessaires. C'est regrettable. Nous devons penser à tous les publics et à tous les besoins. Cela passe par des résidences spécialisées, avec des tarifs calculés en fonction des revenus, mais aussi par l'adaptation de la ville et des logements aux personnes âgées, à mobilité réduite et/ou dépendantes. C'est cela une ville où il fait bon vivre à chaque stade de sa vie et même sans devoir être riche.
Christophe Grébert

(source : logement-seniors.com)


Un EHPAD promis depuis 9 ans et en chantier depuis 4 ans à Puteaux... Etrange...

33509112475_5234edfde1_k

La façade du bâtiment commence déjà à se dégrader ! La maison de retraite médicalisée, rue Voltaire à Puteaux, est toujours en chantier, 4 ans après la pose de la 1ère pierre par la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Lors du prochain conseil municipal, le 29 mars, je lui redemanderai si cet EHPAD ouvrira un jour... 

(photo : Flickr)

L'Etablissement faisait partie en mars 2008 du programme de la majorité. En novembre 2011, le mensuel municipal "Puteaux infos" publiait un article sur la "future maison de retraite à Puteaux rue Voltaire" : la "livraison est prévue fin 2013", promettait alors la mairie.

L'article soulignait que cette maison de retraite avait été "sollicitée" et "obtenue" par Joëlle Ceccaldi et son fils Vincent Franchi :

Voltaire2

C'est donc aussi de leur responsabilité si cet équipement est en train de pourrir sans avoir jamais fonctionné !

Maisonretraite


Construction d'une maison médicalisées à Puteaux : 8 ans de promesses non tenues

26855093685_e1e816e1d0_z

Le chantier de la future maison de retraite médicalisée de la rue Voltaire, dans le bas de Puteaux, est à l'arrêt depuis près de 2 ans. Ce soir au conseil municipal, je demanderai au maire pourquoi cet EHPAD, qui était l'une de ses promesses lors de la campagne pour l'élection municipale de 2008 (sic), n'est toujours pas ouvert.

Les EHPAD offrent un suivi médical renforcé (médecin coordonnateur, personnel infirmier important) et une prise en charge de personnes âgées en perte partielle, voire totale d’autonomie comme celles atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Des habitants du quartier m'interpellent régulièrement : "Pourquoi ce chantier est stoppé ? ". Le gros oeuvre est terminé depuis 2 ans, mais l'intérieur est vide. "Des camionnettes vont et viennent parfois le week-end" s'inquiète une voisine du bâtiment.

Il faut dire que les choses traînent depuis très longtemps : 

En 2008, dans son programme municipal, Joëlle Ceccaldi-Raynaud promettait la création de "deux maisons de retraite médicalisées" :

2008-1

Il faut attendre 2 ans, en 2010, pour qu'en conseil municipal la maire annonce la réalisation d'une maison pour personnes âgées, rue Voltaire. En séance, je préviens : "Il faudra veiller à ce que l'accès à cet établissement soit accessible financièrement au plus grand nombre. On sait que ces établissements privés sont souvent très chers".

Entre 2010 et 2013, soit encore 3 ans, rien ne se passe ! Le terrain, rue Voltaire, reste vide :

6a00d8341c339153ef013485725bbe970c-500wi

En 2013, une "première pierre" est posée par la maire. Un simple mise en scène pour la photo, car il n'y a pas de chantier en cours. Simplement, l'élection municipale de 2014 arrive et le temps des promesses recommence :

6a00d8341c339153ef017c389e62af970b-800wi

A l'occasion de l'élection municipale de 2014, la maire promet à nouveau dans son programme la "construction de deux maisons de retraite" :

2014-projet

Des travaux sont engagés fin 2013, quelques mois avant le scrutin municipal :

9724168204_feb2d1000b_z

Ces travaux se poursuivent pendant la campagne électorale de 2014 : 

14157528141_5b630eedb6_z

Mais juste après l'élection, fin 2014, ils s'arrêtent soudainement. Et depuis, plus rien, le chantier est déserté.

En attendant, notre commune est la seule des Hauts-de-Seine à ne pas posséder de maison médicalisées pour les personnes âgées. Nous sommes très en retard dans ce domaine, car la majorité municipale préfère consacrer son temps et l'argent de la commune à offrir des cadeaux et à organiser des fêtes. 

Voir mon dossier sur les Seniors de Puteaux

(Les différentes photos du chantier de la rue Voltaire avec leurs dates de prise de vue sont disponibles sur Flickr)


Tribune : nos propositions pour les Seniors de Puteaux

18196608296_781f45df9a_oVoici la tribune du groupe Le Rassemblement qui sera publiée dans le Puteaux infos de novembre 2016. Elle est consacrée aux Seniors.

Les cadeaux, les réceptions et les sorties cachent difficilement le retard que Puteaux a pris dans l’accompagnement des personnes âgées. Pour preuve, les maisons de retraite médicalisées promises depuis 10 ans ne sont toujours pas ouvertes.

Nous voulons agir plus efficacement et pour tous :

  • Nous soutiendrons le maintien à domicile s’il est désiré, en adaptant les logements sociaux et en accordant des aides pour les travaux d’aménagement des logements privés.

  • Nous renforcerons les services à domicile et nous ouvrirons des maisons de quartier permettant de se retrouver dans un lieu convivial.

  • Nous faciliterons les déplacements en ville : des trottoirs moins encombrés, des bancs plus nombreux et des passages piétons plus faciles à franchir. Nous améliorerons aussi le service du Buséolien avec des passages plus fréquents.

  • Et parce que tout le monde ne roule pas sur l’or, nous mettrons en place un échelonnement du paiement des activités du Club 102.

Notre souhaitons que les Seniors se sentent écoutés et heureux de vivre à Puteaux.

Vous voulez réagir à cette tribune ? Contactez-nous : 06 10 14 88 20 contact@rassemblement-puteaux.fr

Christophe Grébert , Bouchra Sirsalane, Francis Poézévara, Olivier Kalousdian, Evelyne Hardy


Une conférence sur la maladie d'Alzheimer mercredi à Puteaux

Journee-mondiale-Alzheimer_actualitehome

Dans le cadre de la Journée mondiale Alzheimer, le Centre Dolto de Puteaux organise, mercredi 21 septembre à 14h30, une conférence sur cette maladie qui recense 225.000 nouveaux cas chaque année en France.



François Charles, président de France Alzheimer 92, et Anne-Marie Binsard, vice-présidente, présenteront les activités de l'association créée en 1985. 
Le docteur Bouabène, directeur du centre Dolto, évoquera les symptômes de cette pathologie et les familles pourront partager leurs expériences avec une aidante familiale. 


Centre Dolto, 26 Rue Anatole France, 92800 Puteaux