Seniors Flux

Un EHPAD promis depuis 9 ans et en chantier depuis 4 ans à Puteaux... Etrange...

33509112475_5234edfde1_k

La façade du bâtiment commence déjà à se dégrader ! La maison de retraite médicalisée, rue Voltaire à Puteaux, est toujours en chantier, 4 ans après la pose de la 1ère pierre par la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Lors du prochain conseil municipal, le 29 mars, je lui redemanderai si cet EHPAD ouvrira un jour... 

(photo : Flickr)

L'Etablissement faisait partie en mars 2008 du programme de la majorité. En novembre 2011, le mensuel municipal "Puteaux infos" publiait un article sur la "future maison de retraite à Puteaux rue Voltaire" : la "livraison est prévue fin 2013", promettait alors la mairie.

L'article soulignait que cette maison de retraite avait été "sollicitée" et "obtenue" par Joëlle Ceccaldi et son fils Vincent Franchi :

Voltaire2

C'est donc aussi de leur responsabilité si cet équipement est en train de pourrir sans avoir jamais fonctionné !

Maisonretraite


Construction d'une maison médicalisées à Puteaux : 8 ans de promesses non tenues

26855093685_e1e816e1d0_z

Le chantier de la future maison de retraite médicalisée de la rue Voltaire, dans le bas de Puteaux, est à l'arrêt depuis près de 2 ans. Ce soir au conseil municipal, je demanderai au maire pourquoi cet EHPAD, qui était l'une de ses promesses lors de la campagne pour l'élection municipale de 2008 (sic), n'est toujours pas ouvert.

Les EHPAD offrent un suivi médical renforcé (médecin coordonnateur, personnel infirmier important) et une prise en charge de personnes âgées en perte partielle, voire totale d’autonomie comme celles atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Des habitants du quartier m'interpellent régulièrement : "Pourquoi ce chantier est stoppé ? ". Le gros oeuvre est terminé depuis 2 ans, mais l'intérieur est vide. "Des camionnettes vont et viennent parfois le week-end" s'inquiète une voisine du bâtiment.

Il faut dire que les choses traînent depuis très longtemps : 

En 2008, dans son programme municipal, Joëlle Ceccaldi-Raynaud promettait la création de "deux maisons de retraite médicalisées" :

2008-1

Il faut attendre 2 ans, en 2010, pour qu'en conseil municipal la maire annonce la réalisation d'une maison pour personnes âgées, rue Voltaire. En séance, je préviens : "Il faudra veiller à ce que l'accès à cet établissement soit accessible financièrement au plus grand nombre. On sait que ces établissements privés sont souvent très chers".

Entre 2010 et 2013, soit encore 3 ans, rien ne se passe ! Le terrain, rue Voltaire, reste vide :

6a00d8341c339153ef013485725bbe970c-500wi

En 2013, une "première pierre" est posée par la maire. Un simple mise en scène pour la photo, car il n'y a pas de chantier en cours. Simplement, l'élection municipale de 2014 arrive et le temps des promesses recommence :

6a00d8341c339153ef017c389e62af970b-800wi

A l'occasion de l'élection municipale de 2014, la maire promet à nouveau dans son programme la "construction de deux maisons de retraite" :

2014-projet

Des travaux sont engagés fin 2013, quelques mois avant le scrutin municipal :

9724168204_feb2d1000b_z

Ces travaux se poursuivent pendant la campagne électorale de 2014 : 

14157528141_5b630eedb6_z

Mais juste après l'élection, fin 2014, ils s'arrêtent soudainement. Et depuis, plus rien, le chantier est déserté.

En attendant, notre commune est la seule des Hauts-de-Seine à ne pas posséder de maison médicalisées pour les personnes âgées. Nous sommes très en retard dans ce domaine, car la majorité municipale préfère consacrer son temps et l'argent de la commune à offrir des cadeaux et à organiser des fêtes. 

Voir mon dossier sur les Seniors de Puteaux

(Les différentes photos du chantier de la rue Voltaire avec leurs dates de prise de vue sont disponibles sur Flickr)


Tribune : nos propositions pour les Seniors de Puteaux

18196608296_781f45df9a_oVoici la tribune du groupe Le Rassemblement qui sera publiée dans le Puteaux infos de novembre 2016. Elle est consacrée aux Seniors.

Les cadeaux, les réceptions et les sorties cachent difficilement le retard que Puteaux a pris dans l’accompagnement des personnes âgées. Pour preuve, les maisons de retraite médicalisées promises depuis 10 ans ne sont toujours pas ouvertes.

Nous voulons agir plus efficacement et pour tous :

  • Nous soutiendrons le maintien à domicile s’il est désiré, en adaptant les logements sociaux et en accordant des aides pour les travaux d’aménagement des logements privés.

  • Nous renforcerons les services à domicile et nous ouvrirons des maisons de quartier permettant de se retrouver dans un lieu convivial.

  • Nous faciliterons les déplacements en ville : des trottoirs moins encombrés, des bancs plus nombreux et des passages piétons plus faciles à franchir. Nous améliorerons aussi le service du Buséolien avec des passages plus fréquents.

  • Et parce que tout le monde ne roule pas sur l’or, nous mettrons en place un échelonnement du paiement des activités du Club 102.

Notre souhaitons que les Seniors se sentent écoutés et heureux de vivre à Puteaux.

Vous voulez réagir à cette tribune ? Contactez-nous : 06 10 14 88 20 contact@rassemblement-puteaux.fr

Christophe Grébert , Bouchra Sirsalane, Francis Poézévara, Olivier Kalousdian, Evelyne Hardy


Une conférence sur la maladie d'Alzheimer mercredi à Puteaux

Journee-mondiale-Alzheimer_actualitehome

Dans le cadre de la Journée mondiale Alzheimer, le Centre Dolto de Puteaux organise, mercredi 21 septembre à 14h30, une conférence sur cette maladie qui recense 225.000 nouveaux cas chaque année en France.



François Charles, président de France Alzheimer 92, et Anne-Marie Binsard, vice-présidente, présenteront les activités de l'association créée en 1985. 
Le docteur Bouabène, directeur du centre Dolto, évoquera les symptômes de cette pathologie et les familles pourront partager leurs expériences avec une aidante familiale. 


Centre Dolto, 26 Rue Anatole France, 92800 Puteaux


La ville de Puteaux achète 2.260 fours à micro-ondes pour le Noël des Seniors

81dN5WD6GFL._SL1500_

Après la cafetière à dosettes et l'aspirateur sans sac, la ville de Puteaux va offrir des fours à micro-ondes aux personnes âgées pour Noël. Crise ou pas crise, le clientélisme continue de plus belle dans notre commune.

Un appel d'offres a en effet été lancé par le CCAS (Centre communale d'actions sociales). Il prévoit l'achat de 2.260 fours. Le montant de ce marché n'est pas précisé. On peut l'estimer autour de 200.000 euros.

Comme chaque année, je m'interroge sur l'intérêt économique et social de cette opération. Ainsi, l'an dernier, plusieurs aspirateurs s'étaient retrouvés en vente sur le boncoin. Ne serait-il pas plus utile de consacrer prioritairement ce budget au soutien des personnes âgées dont les revenus sont inférieurs au seuil de pauvreté ?

Autre alternative : offrir des bons d'achat qui permettraient aux seniors d'acheter ce dont ils ont vraiment besoin. Qui n'a pas déjà un four ? (et qui n'avait pas déjà un aspirateur ou une cafetière ?).

Il y a derrière cette dépense du gaspillage économique, mais aussi écologique : combien de fours ne serviront à rien, parce que les personnes âgées n'en ont pas l'utilité ?

Quant au maire de Puteaux, n'a-t-il pas manifesté avec ses collègues des Hauts-de-Seine contre la baisse des dotations de l'Etat versées aux collectivités ? Dans ce cas, comment justifier, en cette période difficile, une telle dépense clientéliste ?

Rappelons que les cadeaux de la mairie de Puteaux ne font pas une politique sociale.

Enfin, il est assez contradictoire que ceux qui protestent contre les hausses d'impôts au niveau national soutiennent dans le même temps cette politique locale des cadeaux inutiles achetés avec ce même argent public... 

L'an dernier, la mairie avait offert des aspirateurs.

A LIRE :

- Une convocation du CCAS de Puteaux qui arrive... 3 jours après la réunion

Participer à la cagnotte en ligne


Election à Puteaux : une vraie politique en faveur des seniors

18196608296_5110e6bdf8_zCertaines personnes tentent de vous faire croire qu’avec l’arrivée une nouvelle équipe municipale à la mairie vous n’auriez plus droit aux cadeaux ou que des services seraient supprimés. Il n’en rien ! Bien au contraire, vous serez gagnants !

Pensez-vous qu’offrir un aspirateur à tout le monde est un cadeau utile et intelligent ? Ceux et celles qui ont déjà un aspirateur en bon état de marche ne préféreraient-ils pas un autre cadeau ? Ne préféreriez-vous pas plutôt recevoir des bons d’achat permettant de vous acheter ce dont vous avez besoin ou envie quand bon vous semblera ? Ils pourraient par exemple être fort utiles pour remplacer un lave-linge qui rendrait l’âme au mois de mars sans avoir à trop puiser dans vos économies.

De plus, un bonus serait attribué en fonction de revenus du ménage afin que la solidarité municipale s’exerce pleinement.

Bien évidemment, chacun et chacune d’entre vous recevra sa boite de chocolats de qualité pour Noël car Noël sera toujours Noël ! Vous aurez toujours droit aux sorties, aux animations, etc. ; rien de ce que vous aimez ne sera supprimé.

Avec les économies réalisées par une meilleure gestion budgétaire, de nouveaux services vous seront proposés en développant l’offre de service à domicile par l’intermédiaire de grandes associations spécialisées, en consacrant des moyens supplémentaires pour le maintien à domicile des plus fragiles, en mettant à disposition des installations sportives adaptées, en luttant contre l’isolement par des événements et des rencontres inter-générations.

Et puis, il y a des petits riens qui ne coutent pas chers comme l’ajout de bancs dans les rues ou les squares et l’ouverture de lieux interdits aux humains comme le square du théâtre en journée. Avouez qu’il est dommage que seuls les oiseaux puissent en profiter !

Alors, le dimanche 14 juin, laissez-vous tenter par le vote en faveur de la liste du RASSEMBLEMENT !

Enfants, petits-enfants, parlez-en avec vos grands-parents pour les convaincre de franchir le pas vers une gestion plus juste et plus rigoureuse pour offre de services plus grande et plus humaine.

J.C.

SOUTENEZ LE RASSEMBLEMENT SUR FACEBOOK

(photo : Flickr)