Senatoriales Flux

Sénatoriales dans les Hauts-de-Seine : les paris sont ouverts à l'UMP

Publié sur le site de Sylvie Cancelloni :

2672438618_5bd67d9201

Un petit entrefilet du Figaro m’interpelle : "Hauts de Seine : Isabelle contre Isabelle"… En quelques mots, il y est question  des candidatures aux prochaines sénatoriales (printemps 2011) d’Isabelle Balkany (femme de) et d’Isabelle Debré (belle sœur de). Il y aurait même déjà accord au sein de l’UMP : Isabelle Debré serait N°1 et Isabelle Balkany N° 3, parité oblige… "

Cela appelle plusieurs questions :

- Que devient Patrick Devedjian dans tout cela ? Tout le monde s’accordait à dire qu’il serait tête de la liste sénatoriale UMP… 2e de liste ? Pas sympa… Les systèmes politiques n’ont donc aucune gratitude.

- Et Joëlle Ceccaldi Raynaud ? Car il est clair que la députée-maire de Puteaux sera candidate : elle n’a aucune chance d’être réélue aux législatives face à un Jean Christophe Fromentin qui a trouvé sa légitimité à Neuilly. Mais 5e sur la liste des sénatoriales, elle n’a aucune chance d’être élue ! Et que fait-on de Rama Yade dont on dit qu’elle serait aussi candidate ? Le suspens est total !

D’autant qu’il parait qu’il y aura des primaires à l’UMP du 92. Bonjour les luttes d’influence… Mais comme à Puteaux, nous avons une section UMP énorme au regard de la population (plus d'un millier d'adhérents, nous dit-on, pour 44.000 habitants !), l’espoir demeure pour notre challenger municipale. Encore faut-il que sa popularité déborde un peu des frontières de la ville : on aura l’occasion de mesurer cela prochainement…

Peut-être même y aura-t-il une liste « dissidente » pour l’accueillir, comme aux dernières sénatoriales où, non sélectionnée par l’UMP, elle est allée rejoindre celle de Jean Pierre Fourcade ? Qui ne lui a pas porté chance car il est en pleine santé et ne semble pas prêt à lui céder la place…

(photo : Joëlle Ceccaldi et Patrick Devedjian au Sénat, Flickr)