Revue de Web Flux

Revue de Web : témoignage sur le clientélisme municipal (Arrêt sur Image)

ArretsurimageLe site de l'émission "Arrêt sur Image" publie le témoignage d'un internaute sur le clientélisme municipal. La situation exposée ressemble à celle que nous connaissons à Puteaux. Jugez-en.

Extrait :

"En me confrontant aux élus de ma ville, clientélistes comme vous n'imaginez pas (et après le Nord Pas-de-Calais, je ne doute pas que la justice viendra y faire un tour... déjà, plusieurs enquêtes journalistiques ont pointé dernièrement des scandales absolus à la Mairie), je me suis aperçu qu'ils n'ont foncièrement pas la sensation d'agir en contrevenant le droit, la démocratie, le bon-sens, les pratiques les plus élémentaires de l'honnêteté. Ils sont chez eux... ils y sont depuis très longtemps... et les gens sont contents puisqu'ils leurs réitèrent leur confiance d'élection en élection... et puis vous savez, nous, on a notre façon de faire... et si on écoutait l'opposition, on ferait jamais rien... et puis, vous vous rendez compte du nombre de logements sociaux qu'on a faits ? Hein ?... Et ce n'est pas faux : ils en ont fait... mais le profit n'en est retiré que par quelques-uns, et suivant des réseaux d'attribution totalement "indécryptable" pour le le citoyen moyen qui s'étonne de voir pousser les immeubles des offices HLM, et de voir que sa demande datant de 1993 reste toujours lettre morte...".


Revue de Web : "La maire et l'ancien maire de Puteaux condamnés pour diffamation" (Le Monde)

LeMonde.fr publie un article sur les affaires judiciaires entre MonPuteaux et la mairie de Puteaux. Extrait :

La cour d'appel de Versailles a confirmé, jeudi 26 avril, la condamnation en première instance, pour diffamation, de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, députée et maire (UMP) de Puteaux (Hauts-de-Seine), et de son père Charles, ancien maire de la ville, dans l'une des affaires qui les oppose à Christophe Grébert, un blogueur, animateur de monputeaux.com, et par ailleurs opposant socialiste. Ils devront payer 2 500 euros d'amende chacun et régler solidairement 3 000 euros de dommages et intérêts. La condamnation devra également être publiée sur le site de la mairie de Puteaux.

LA SUITE SUR LE SITE DU MONDE

AUTRE ARTICLE SUR LIBERATION.FR

SUR LA DIFFAMATION HOMOPHOBE DE LA SUPPLEANTE DE NICOLAS SARKOZY

SUR LE HARCELEMENT JUDICIAIRE CONTRE MONPUTEAUX


Revue de Web : "A Puteaux, l'univers impitoyable" (Blogonautes)

"A Puteaux, l'univers impitoyable se dévoile à travers les blogs", peut-on lire aujourd'hui sur Blogonautes, l'observatoire des blogs francophones :

"A Puteaux, ça ne s'arrange pas. La petite ville des Hauts-de-Seine se transforme de plus en plus en en Dallas (pas la ville, la série télé avec J.R, Bobby et Sue Ellen). Mais c'est plus moderne que les les Ewing, puisque ça se passe en partie sur les blogs (..)".

L'ENQUETE DE L'EXPRESS SUR LE "SYSTEME CECCALDI-RAYNAUD" EST DESORMAIS EN LIGNE

Photo250_1L'enquête de L'EXPRESS (20-10-05) sur les "secrets du système Ceccaldi-Raynaud" est désormais disponible sur le site de l'hebdomadaire :

- "Puteaux-Règlement de comptes à Ceccaldi City",
- Charles Ceccaldi-Raynaud «Mon système a été mieux organisé qu'ailleurs»,
- Joëlle Ceccaldi-Raynaud «Les temps ont changé» (ah bon ???),
- Opposant de gauche à Puteaux, c'est l'enfer
- La cagnotte de la Défense.

Bonne lecture !

EN LIRE PLUS DANS LA GUERRE DES CECCALDI