Questions au maire Flux

Posez une question au maire LR de Puteaux

1495163529_ca7dc23000Un conseil municipal aura lieu à Puteaux mardi 15 décembre 2015 à 19h30.

A la fin de la séance, les élus de l'opposition peuvent poser des questions au maire sur des sujets qui ne sont pas à l'ordre du jour. Celui-ci est tenu d'y répondre publiquement.

PERMETTRE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE DANS UNE VILLE FERMÉE À CELA !

J'ai introduit cette tradition : les questions que nous posons sont celles de Putéoliens. L'objectif est de faire entendre la voix des citoyens au sein du conseil municipal. C'est de la démocratie participative dans une commune dont la majorité censure tout débat public. 

Envoyez-moi votre question à : grebert@gmail.com

(photo : Flickr)


Vos questions au maire de Puteaux lors du conseil municipal du jeudi 8 octobre

AvocatsLors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 8 octobre 2015, le groupe Le Rassemblement posera les questions suivantes au maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Comme d'habitude, nous relayons vos questions. J'en poserai également une concernant les frais de justice engagés par la ville pour m'attaquer.

Bien entendu, nous interpellerons aussi le maire sur ses 102 lingots d'or, dans un voeu présenté par Francis Poézévara appelant au retrait de Joëlle Ceccaldi et de son fils Vincent Franchi.

-  Question de H. : J'ai 17 ans. Plus je grandis, plus je vois que les activités proposées par la municipalité se détériorent, avec une tendance à tout rendre payant. Puteaux plage et Puteaux neige étaient auparavant un moment où tout le monde se retrouvait pour se divertir. Il y avait une tonne d'activités et tout cela était gratuit. Pareil pour la fête des sports, ainsi que la chasse aux œufs.
Même l'accès à l'île de Puteaux est devenu payant le dimanche. Si cela est mis en place pour les activités proposées au kiosque au sein de la roseraie, pourquoi ne pas rendre l'entrée au parc de la roseraie payante et non le reste ? 
La situation financière de Puteaux est bonne, donc je ne vois pas de justification à tout rendre payant. A part pour acheter des lingots peut être, qui sait ?

- Question de L. : En décembre dernier, la vieille église de Puteaux a été saccagée et les murs peints illégalement avec des couleurs criardes. La mairie s'était engagée à remettre le site en état. Mais, 9 mois plus tard,  on constate que rien n'a été entrepris (voir photo prise ce dimanche). Est ce que la mairie compte laisser pourrir la situation jusqu'à l'oubli du délit ? Quand cette église retrouvera son état originel ? Je soupçonne fort la mairie de mauvaise volonté sur ce cas et j'appréhende qu'avec le temps, les choses restent en l'état jusqu'à ce que les autorités culturelles responsables finissent par jeter l'éponge.

- Question de S. : Je suis surprise de voir que le choeur de l’église  Notre Dame de Pitié est toujours peint en rouge . Quid des travaux prévus pour refaire l’étanchéité et restaurer la couleur initiale ?

- Question de Jean-Bernard :  Le parking Lorilleux qui est fermé depuis 1 an. Quelle en est la raison ?

- Question de J. : Je souhaite poser des questions sur le nouveau parking de Lorilleux. Qui a conçu ce parking ? Pourquoi avoir fait une sortie au milieu d’un parc qui est fermé le matin et le soir à l’heure où les gens vont et viennent du travail ? Pourquoi avoir placé la porte ouverte 24h/24 à un endroit de la résidence où cela n’arrange quasiment personne (entrée donnant sur la rue Charles Lorilleux, alors que la plus grosse partie de la résidence se trouve vers l’allée Henri Sellier).
Comment se fait il qu’un parking totalement équipé pour être en partie public soit au final totalement privé (et réservé aux locataires HLM) et combien ont coûté les éléments qui ne serviront donc jamais (présence de borne pour introduire le ticket, présence d’une machine de paiement du stationnement, présence d’un digicode aux entrées, panneau d’affichage du nombre de places libres…) ? A quoi servent les doubles barrières ? (une porte d’entrée + une barrière 20 m après ?).

- Question de Christophe Grébert : Depuis que vous avez succédé à votre père au poste de maire de Puteaux, en 2004, vous avez multiplié les attaques judiciaires contre moi pour me faire taire et contre mon site internet www.monputeaux.com pour le faire fermer. 
Vous avez heureusement perdu chacun de vos procès et au contraire les tribunaux vous ont plusieurs fois condamné à me verser des indemnités pour diffamation homophobe et pour procédures abusives. 
Pour mener ces actions judiciaires, vous employez des avocats qui sont payés par la ville.
Ce sont en effet les Putéoliens, via leurs impôts, qui financent vos procès politiques.
Pouvez-vous rendre public les montants de ces factures d’avocats ? Combien de centaines de milliers d’euros la ville de Puteaux a dépensé pour financer votre harcèlement judiciaire et vos atteintes répétées  à la liberté d’expression ?
Vous avez été interrogée par Le Parisien sur ces factures : “Nous ne les donnerons pas", déclarez-vous. Cela montre encore votre manière particulière de considérer votre mandat : comme un pouvoir absolu qui ne supporte aucune justification. Vous agissez comme une Reine au pouvoir absolu, pas comme une élue de la République qui se doit de rendre des comptes devant les citoyens.
Ma question appelle à une réponse simple : Donnez-nous le détail des sommes versées à vos avocats payés année après année par la ville de Puteaux, et épargnez-nous votre habituel discours victimaire qui n’a qu’un seul but : enfumer et cacher aux citoyens la vérité de vos actions.


L'église de Puteaux repeinte en rouge et violet : la mairie n'a toujours pas réparé les dégâts

Eglise-puteauxDébut janvier, de retour de quelques jours de vacances, le curé de Puteaux avait eu l'énorme surprise de découvrir les murs de son église, ainsi que le mobilier, repeints en rouge et violet. Durant son absence, la mairie avait décidé de redécorer "façon Valérie Damidot" ce monument classé du 16e siècle !

La DRAC avait protesté et la mairie s'était engagée à remettre tout en état. Mais 8 mois plus tard, rien n'a été fait : les couleurs criardes sont toujours là (voir la photo ci-contre prise hier). En fait, le maire Joëlle Ceccaldi ne compte absolument rien changer. Elle trouve l'église "plus belle comme ça".

Lors du prochain conseil municipal, je poserai au maire les questions de Putéoliens sur cette affaire : 

Question de L. : "En décembre dernier, la vieille église de Puteaux a été saccagée et les murs peints illégalement avec des couleurs criardes. La mairie s'était engagée à remettre le site en état. Mais, 9 mois plus tard, on constate que rien n'a été entrepris (voir photo prise ce dimanche). Est ce que la mairie compte laisser pourrir la situation jusqu'à l'oubli du délit ? Quand cette église retrouvera son état originel ? Je soupçonne fort la mairie de mauvaise volonté sur ce cas et j'appréhende qu'avec le temps, les choses restent en l'état jusqu'à ce que les autorités culturelles responsables finissent par jeter l'éponge".

Question de S. : "Je suis surprise de voir que le choeur de l’église Notre Dame de Pitié est toujours peint en rouge. N’y-a-t-il pas des travaux prévus pour refaire l’étanchéité et restaurer la couleur initiale ?"


Posez une question au maire de Puteaux

1495163529_ca7dc23000Un conseil municipal aura lieu à l'Hôtel-de-ville de Puteaux le samedi 26 septembre 2015 à 9h30.

A la fin de la séance, les élus de l'opposition peuvent poser des questions sur des sujets qui ne sont pas à l'ordre du jour. Le maire est tenu d'y répondre publiquement.

PERMETTRE DE LA PARTICIPATION CITOYENNE DANS UNE VILLE FERMÉE À TOUT DÉBAT

J'ai introduit cette tradition : les questions que je pose sont celles de Putéoliens. L'objectif est de faire entendre la voix des citoyens au sein du conseil municipal. C'est un peu de démocratie dans une commune dont la majorité "Les Républicains" censure tout débat public. 

Envoyez-moi votre question à : grebert@gmail.com

(photo : Flickr)


Nos questions au maire de Puteaux pour le conseil municipal du 31 mars 2015

15153005120_37d8b478cd_z

Voici les questions orales que je poserai au maire de Puteaux lors de la séance du conseil municipal du mardi 31 mars 2015 :

Dans le contexte de différentes poursuites judiciaires engagées contre le maire UMP de Levallois-Perret Patrick Balkany et de son épouse, Isabelle Balkany, ancienne vice-présidente du conseil général des Hauts-de-Seine, encore dernièrement à propos de la reconstruction surfacturée d’un collège de Courbevoie par l’entreprise Fayolle,

Suite également aux révélations du Canard Enchaîné sur l’existence d’un compte en banque caché au Luxembourg ouvert au nom du maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, dans le cadre de l’enquête sur l’attribution du marché de la chaufferie de la Défense,

Suite aussi à l’affaire Bygmalion dans laquelle le président UMP de notre intercommunalité de Puteaux-Courbevoie Eric Césari est mis en examen,

la question de la corruption, du détournement d’argent public et de la fraude se pose plus que jamais dans nos collectivités locales.

Comme Puteaux est une ville riche et que l’argent attire les convoitises, notre commune est-elle épargnée par ce phénomène de corruption, de détournement d’argent public et de fraude ? L’un des rôles de l’opposition est de contrôler l’action de la majorité en place et de s’assurer du bon usage des moyens financiers de la collectivité.

Notre souci, à tous, doit être la transparence la plus totale sur l’utilisation de l’argent public.

Je demande donc au maire de Puteaux :

  • à avoir l’accès à toutes les factures payées par la ville,

  • la liste de toutes les dépenses liées au cabinet du maire sur les années écoulées, notamment les cadeaux offerts aux invités du maire, ainsi que l’ensemble de ses frais de bouche,

  • la liste de tous les invités reçus à petit-déjeuner, déjeuner ou à dîner par le maire lors des années écoulées, avec la somme des dépenses liées à ces invitations,

  • la liste du personnel travaillant directement et indirectement, entièrement ou partiellement, pour le cabinet (organigramme complet à jour), avec leurs revenus et indemnités versés et notes de frais accordées sur les années écoulées,

  • la liste des factures liées aux frais d’entretien, de travaux de rénovation et de fonctionnement du bureau du maire et de sa salle à manger privée,

  • la liste des indemnités et des frais versés sur les années écoulées à tous les adjoints au maire et conseillers délégués,

  • les factures payées depuis 2008 par la commune dans le cadre des frais de formation des élus, en particulier les factures et la nature des formations accordées à Vincent Franchi, le fils du maire,

  • les factures sur les années écoulées payées à l’entreprise Fayolle et à ses sous-traitants,

  • les factures payées depuis 2004 aux avocats et aux huissiers de Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans le cadre de la prise en charge de ses procès par la ville, et en particulier les factures concernant tous les procès engagés et perdus par le maire contre Christophe Grébert.

Autres questions de Putéoliens :

  • Est-ce bien raisonnable de nettoyer tous les matins de bonne heure les rues de Puteaux, dans un contexte de demandes d’économies? Il faudrait demander aux habitants de Puteaux leurs avis. Je ne pense pas que les rues soient si sales que ça pour les nettoyer tous les jours! A part une nuisance sonore je n’y vois aucun intérêt. Et cela dure depuis 2006 ! (http://www.monputeaux.com/2006/09/a_vous_la_parol_1.html)

  • Quels sont les critères d’inscription pour les villages de vacances de la commune ? En effet, je me suis pré-inscrit pour Caprone dès le mois de décembre. Or fin mars, je n’ai toujours reçu aucune réponse, alors que des amis eux ont reçu dès février confirmation de leur séjour pour cet été. Je m'interroge donc sur l'opacité des critères de sélection.

  • Tous les matins, depuis le début des travaux de voirie avenue du Général de Gaulle au niveau de la Rose de Cherbourg, on assiste à des bouchons de 7h30 à 9h30, notamment au croisement avec la rue Lorilleux. Ne serait-il pas possible de maintenir pendant ces horaires les policiers municipaux qui assurent la traversée de l’avenue pour les enfants afin qu’ils régulent le flux des voitures ?

Question d'un assesseur de l'élection départementale :

Simple citoyen de Puteaux et non membre d’un parti politique, j’ai été assesseur pour des candidats d’opposition lors des deux tours des élections départementales. J’ai été choqué par les traitements de faveurs accordés aux membres des bureaux de vote soutenant le candidat Franchi (assesseurs, secrétaires de bureau et vice-présidents et présidents) :

  • petit-déjeuner en mairie, puis distribution de tickets repas pour le midi et pour le soir à la cantine de la ville,

  • ballet des chauffeurs venant chercher les membres des bureaux pour aller voter (y compris les plus jeunes, ce n’est donc pas une mesure destinée à assister les plus fragiles),

  • dans certains bureaux, certains de mes proches, également assesseurs ne se sont même pas vu proposer le moindre café ou verre d’eau.

Si ces mesures sont compréhensibles pour les employés municipaux, elles le sont moins quand il s’agit d’avantages accordés à des militants UMP et UDI soutenant le candidat Franchi. C’est pourquoi, j’attends de vous la plus grande transparence. Par qui sont payés les repas servis aux assesseurs UMP ? A qui appartiennent les véhicules qui transportent les assesseurs UMP pour aller voter et qui en sont les chauffeurs ? Je n’ose pas imaginer vous mettez les moyens de la ville à la disposition de vos militants.

Ces méthodes indignes doivent cesser. Vous devez arrêter de mépriser une partie des citoyens engagés pour s’assurer du respect de la démocratie dans notre ville. Pouvez-vous vous engager à ce que les moyens de la ville ne sont utilisés que pour les employés municipaux et non pour vos militants. Pouvez-vous vous engager à assurer une égalité de traitement entre les assesseurs de l’opposition et ceux de votre majorité lors des prochains scrutins ?


Les questions qui seront posées au maire de Puteaux lors du conseil municipal vendredi 19 décembre

1495163529_ca7dc23000Voici les QUESTIONS ORALES qui seront posées au maire lors de la séance du conseil municipal de Puteaux, vendredi 19 décembre. Comme d'habitude ce sont vos questions. Certaines questions datent du précédent conseil, mais elles n'avaient pu être posées faute de temps. Nous les reprsentons donc.

Christophe Grébert : Suite à un message d’un Putéolien qui s’étonnait d’avoir reçu un message non sollicité émanant de "Caroline Chal", directrice de cabinet de la maire de Puteaux via le reseau linkedin. Le cabinet du maire est une service au service politique du maire. Il n'est pas composé de fonctionnaires soumis aux règles liées à leur statut, mais d'employés sous contrat temporaire directement soumis au maire en tant qu'élu UMP. Ce sont donc des emplois politiques. La constitution et l’usage de fichiers contacts de Putéoliens avec la mairie devrait donc leur être interdit. Or, le cabinet du maire dispose de milliers de contacts de Putéoliens. Par exemple, chaque demande écrite (demande de place en crèche, de logement, de places de parking, etc.. ) est enregistrée dans un fichier informatique avec les coordonnées de la personne demandeuse. De quelle manière ce fichier est conservé et utilisé par le cabinet du maire ? Est-il déclaré à la cnil ?

Olivier : Quelle part dans le budget les frais de déplacements à l'étranger représentent-ils par rapport  d'autres villes ? Paie-t-on ainsi des vacances au maire si leur finalité est douteuse ?

Emilien : Pourquoi, dans l'une des villes les plus vidéosurveillées de France, le conseil municipal n'est pas retransmis en vidéo (en live et en replay) pour tous ceux qui comme moi n'ont pas le temps d'y participer ?

Céline : A quand l’espace paysager à l’entrée du quartier Boïeldieu promit en fanfare il y a plus de 2 ans par le tract signé par Madame la Maire ? C’était au moment du démantèlement de la baraque. Nous avons observé l’apparition il y a 3 à 4 semaine d’un arbuste emplumé (env. 1,5 m hauteur) qui ne corresponde pas aux promesses.