Quartiers Flux

Le vieux Puteaux en voie de piétonnisation... sans consultation des habitants

PlanPlusieurs rues du quartier du vieux Puteaux viennent d'être fermées en partie à la circulation automobile par des bornes : rue Saulnier, rue de l'Appel du 18 juin, rue Henri Martin et rue Mars et Roty. Ces réaménagements ont été seulement annoncés dans le magazine municipal et par des circulaires distribuées dans les boites aux lettres du quartier, mais ils n'ont fait l'objet d'aucune consultation : pas de réunion avec les riverains pour présenter les projets, pas d'appel à idées, pas de choix alternatifs. Les habitants ont été placés devant le fait accompli.

Dans notre projet municipal "Puteaux pour vous" consacré à l'urbanisation, nous propositions le développement de liaisons douces entre les quartiers. Nous envisagions donc ce même type d'aménagement. Mais nous nous engagions aussi sur une "concertation systématique du public pour les projets urbains". 

Des chaussées toutes neuves détruites et refaites !

Par ailleurs ici, on peut s'étonner que la mairie détruise des chaussées qui venaient d'être refaites. Les nouveaux aménagements auraient du être anticipés. D'autre part, le choix des enrobés noirs pour des rues piétonnisées est vraiment discutable. Par exemple, l'aménagement de la rue Saulnier, au niveau de la maison des associations, est vraiment affreux.
La rue Henri Martin est mieux aménagée, mais dommage d'avoir gaspillé autant d'argent dans des premiers travaux pour tout détruire et refaire 2 ans après ! Un formidable gaspillage d'argent public... une fois encore à Puteaux.

Enfin, qu'en est-il de l'accès des riverains ? Ont-ils la possibilité de baisser les bornes afin d'accéder en voiture jusqu'à leur immeuble ?  D'après ce que j'ai constaté, il faut avoir une clé. Qui en dispose ? Selon quelle règle ? Si vous êtes concernés, merci de votre témoignage. 

Je note que le conseil municipal n'a pas été informé de ces aménagements. D'autres rues seront-elles fermées ? Je n'en sais rien. Le maire semble prendre ses décisions selon son humeur et en surprenant tout le monde jusqu'au service urbanisme de la ville incapable de nous dire ce qui se passera dans 6 mois.

Conclusion : il est bien de développer des circulations douces et de réaménager en conséquence les rues, mais pourquoi détruire des chaussées et des trottoirs qui venaient d'être refaits ? Pourquoi aucune consultation des riverains ? Pourquoi ces travaux improvisés et aucun plan global sur le réaménagement des circulations ?

Rue Saulnier, avant/après :

Saulnier

SaulnierAP

Rue Henri Martin, avant/après :

MartinAV

HmartinAP

Rue Appel du 18 juin, avant/après :

Rue18juinAP

Rue18juinAV

Rue Mars et Roty :

MarsetrotyAP

Puteaux, rue Saulnier fermée à la circulation

2 ans de travaux pour réaménager le quartier Boieldieu de Puteaux

BLD-3D-Emergences-20141013-V2Les espaces publics du quartier Boieldieu, sur le haut de Puteaux, vont être entièrement réaménagés. 2 ans de travaux sont prévus. Ils sont menés par Defacto, l'Établissement Public de Gestion du quartier d’affaires de La Défense.

A LIRE SUR DEFENSE-92.FR :

"(..) Defacto va revoir en profondeur les 16 000 m² de dalle du quartier avec le réaménagement paysager, la réfection de l’étanchéité, l’éclairage, la signalétique, l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite avec la mise en place de deux nouveaux ascenseurs permettant une liaison entre la terrasse et le jardin Boieldieu, la création d’une passerelle piétonne reliant le quartier à l’axe central. Cette passerelle permettra aux passants de contourner le centre commercial la nuit avec un plus grand confort. Le but du gestionnaire de La Défense sera de faire vivre le quartier à l’issue des travaux avec notamment la présence ponctuellement de food-trucks. L’inauguration de ce nouveau quartier est projetée pour 2017 (..)".


Puteaux pour vous : une ville nature

7184034708-bf373a2d56-bL'équipe Puteaux pour vous poursuit la publication de son programme pour l'élection municipale des 23 et 30 mars 2014. Elle a dévoilé aujourd'hui la 2e partie de son projet sur l'urbanisme consacrée aux mobilités et aux espaces publics.

Puteaux pour vous prône la promotion des transports en commun et les déplacements doux. La ville sera dynamisée par la création d’espaces publics conviviaux et un retour de la nature. Nous travaillerons sur les grands projets urbains de notre ville dans un esprit d’ouverture et de concertation.

Des mobilités douces

Un meilleur partage de la voirie permettra de réduire la vitesse, le bruit, la pollution, assurer la sécurité, apaiser les ambiances et pour que Puteaux devienne une ville marchable et cyclable.

Un plan de stationnement automobile sera mis en place : recensement de l’offre, gratuité du stationnement pour les véhicules non polluants, rationalisation des tarifications, information en temps réel sur les places disponibles.

 

Nous souhaitons développer les alternatives à la voiture particulière en augmentant le nombre de stations Autolib’ et en favorisant le covoiturage et l’autopartage.

 

Nous développerons des zones 30 et des zones de rencontre. Après des phases d’expérimentation et de concertation, nous mettrons en place des zones piétonnes qui animeront les quartiers.

Nous mettrons en place un plan de déplacement vélo, qui programmera la transformation des voiries avec la création de voies réservées aux vélos connectées aux communes voisines et en lien avec la Défense et l’Île de Puteaux.

Nous développerons les espaces de stationnement pour les vélos et les deux roues sur l’espace public.

 

Nous souhaitons une organisation plus régulière de l’opération Quais Libres durant les beaux jours.

 

Nous créerons un itinéraire doux, continu et cohérent entre la ville, l’île et le Bois de Boulogne réservé aux piétons et aux mobilités douces. Plusieurs options sont possibles et seront débattues : requalification du pont actuel, extension du pont actuel, nouvelle passerelle entre Puteaux et son île. De sa conception à sa réalisation, en passant par ses coûts d’entretien, ce projet visera l’excellence environnementale.

Le Buséolien sera renforcé. Nous souhaitons faire évoluer ce service pour le rendre plus attractif tout en maintenant sa gratuité. Nous proposerons une simplification de la desserte des lignes. A terme, les lignes pourraient se croiser près de la mairie et desservir la Défense. Nous étudierons la faisabilité d’une extension du réseau aux communes limitrophes. Nous augmenterons sa fréquence et mettrons en place des passages à heures fixes, y compris le soir et le week-end.

 

Développer de nouveaux lieux de convivialité

 

Pour une ville plus animée, nous développerons de nouveaux lieux de convivialité. Les nouvelles places et rues piétonnes accueilleront de nouvelles activités et commerces, des bars et des restaurants avec terrasses...

 

Nous réaménagerons le parvis de l’hôtel de ville et ses abords pour en faire une place facilement traversable entre les rues Chantecoq, Anatole France et la place Stalingrad. Sur cet espace où les différences de niveaux seront atténuées, nous réduirons l’emprise de l’automobile. Nous laisserons place aux déambulations, aux plantations et à une grande esplanade centrale plus vaste qu’aujourd’hui qui sera le lieu des grands événements. Le parking souterrain sera rénové et rendu accessible aux personnes à mobilité réduite.

 

Nous consacrerons le Vieux Puteaux aux différentes formes d’art par le développement de galeries, d’ateliers d’artistes et d’une offre de restauration. Débarrassée de ses grilles, la place de la vieille Église pourra accueillir des événements populaires.

 

 

La nature en ville

 

Introduire la nature en ville, en plantant davantage dans nos rues, en créant de nouveaux squares, en utilisant les parcelles non construites comme terrains d’aventures, améliorera le cadre de vie. La biodiversité sera augmentée et la ville rafraîchie en été. Les plantes, plus présentes, atténueront la pollution et les bruits.

 

Nous ouvrirons au public les espaces verts fermés aujourd'hui inaccessibles comme le jardin des Vignes et le jardin du Théâtre. Nous retravaillerons les limites des parcs communaux pour en finir avec l’implantation systématique de grilles. Certains parcs pourront rester ouverts plus tard l’été.

 

Les espaces publics seront traités de manière moins minérale. Ils seront densément plantés. Certains bâtiments pourraient être végétalisés, notamment des toitures et des murs donnant sur l’espace public

 

Nous renforcerons le caractère naturel de l’île de Puteaux. Afin que la nature reprenne ses droits dans l’île, nous étudierons la possibilité de réduire la place de la voiture et de repenser le stationnement, notamment pendant les périodes de forte affluence comme les vacances scolaires. Nous faciliterons son accès pour les piétons et les cycles. 

 

 

Une nouvelle ambition pour la ZAC des Bergères

 

Nous ferons un état des lieux de la ZAC dès notre élection. Sans remettre en cause l’ensemble du projet, nous souhaitons l’amender dans la mesure du possible pour faire des Bergères plus qu’un village renfermé sur lui-même.

 

Nous voulons faire des Bergères un écoquartier ambitieux et exemplaire au niveau environnemental. Il pourrait devenir un laboratoire d'innovations dans les domaines de l’énergie, de la gestion des déchets, de la domotique, de la ville numérique, de l’espace public, de la place de la nature en ville, etc.

 

Nous porterons une inflexion du style architectural pour en faire un quartier moderne. Comme dans tous les grands projets urbains, nous lancerons des concours d’architectes pour donner leur chance à de jeunes agences et promouvoir des projets innovants.

 

Nous réinterrogerons la pertinence de la couverture de la RD 913.

 

 

Anticiper la création de la Métropole du Grand Paris

 

La Métropole du Grand Paris sera créée le 1er janvier 2016. Le délai est désormais trop court pour créer une nouvelle structure intercommunale pertinente qui serait dissoute quelques mois plus tard par la loi.

 

Nous anticiperons la création de la Métropole du Grand Paris en entamant, dès avril 2014, des discussions avec les communes qui nous entourent. Ces échanges nous permettront de nous présenter unis, avec un projet de territoire cohérent, en vue de former l’un des ensembles de 300 à 400.000 habitants, appelés “conseil de territoire”.

 

La Métropole du Grand Paris mettra en place un système de péréquation à l’échelle métropolitaine qui aura des incidences sur notre budget. Nous anticiperons ces changements par un meilleur contrôle des dépenses publiques locales.

 

 

Faire de Puteaux une ville exemplaire pour l’entretien des espaces publics et la gestion de ses équipements

 

Nous nous engageons à assurer une veille renforcée sur les espaces publics : tournées plus fréquentes des agents municipaux et amélioration de la réactivité des services techniques.

 

Nous créerons une application pour smartphone permettant aux habitants de signaler aux services municipaux tout dysfonctionnement ou dégradation.

Nous poursuivrons une politique d’investissement, mais ne créerons pas de grands équipements municipaux surdimensionnés et coûteux. Si une nouvelle structure est nécessaire, nous privilégierons la reconversion de bâtiments existants. Nous nous attacherons à mieux définir les besoins avec les futurs utilisateurs pour que les structures y répondent parfaitement et nous les développerons dans l’intercommunalité.

Nous nous engageons à respecter les normes régissant la commande publique pour faire des économies et sélectionner les entreprises qui nous apporteront les meilleures prestations au meilleur coût. Une baisse des dépenses de 10 à 20 % est envisageable pour des prestations équivalentes ou meilleures.

LIRE L'INTÉGRALITÉ DU PROGRAMME "URBANISME ET HABITAT" SUR LE SITE DE PUTEAUX POUR VOUS


A vous la parole : Boieldieu, un quartier tranquille de Puteaux

ATTENTION : CET ARTICLE DATE DE 2013. LES PROBLÈMES SIGNALÉS CETTE ANNÉE-LÀ DANS LE QUARTIER BOIELDIEU ONT DEPUIS DISPARU. C'EST UN QUARTIER CALME COMME L'ENSEMBLE DE LA VILLE DE PUTEAUX PARMI LES PLUS SÉCURE D'ILE-DE-FRANCE (NOTE DE MAI 2015)

quartier boieldieu, puteaux, police municipale

Des habitants de la Terrasse Boieldieu m'alertent sur des faits d'incivilités et sur des agressions survenus au cours des 12 derniers mois. Plus d'un millier de familles - entre les résidences Boieldieu, Exprodef, Défense 2000 et Louis Pouey - vivent dans ce quartier de Puteaux situé sur le périmètre de la Défense et donc cogéré à la fois par la mairie, l'Epadesa et maintenant Defacto. Cette cogestion a des défaillances, notamment en matière de sécurité publique.

Dans un A vous la parole, un Défensien exprime l'inquiétude des habitants :

"Les habitants de Boieldieu viennent de vivre une année pénible : 2 personnes âgées ont été attaquées alors qu'elles retiraient de l'argent au distributeur automatique de la Société Générale ; une bande de jeunes voyous a harcelé et agressé des commerçants et des habitants durant plusieurs mois ; des cages d'escalier ont été dégradées... La justice a fait son travail : un homme a été arrêté et condamné à 6 ans de prison pour avoir agressé des femmes âgées. Il les suivait depuis le magasin Auchan, forçait leur porte, les frappait et les dépouillait.
Vendredi 1er novembre à 18h20, un homme masqué a braqué avec un pistolet 2 jeunes femmes juste en face du 8 Terrasse Boieldieu. Il leur a volé leur argent et leur téléphone, avant de s'enfuir en tirant deux coups de feu en l'air. Imaginez la peur de ces habitantes !

Oui effectivement,"Trop c'est trop !" Madame le maire ! Les habitants et commerçants sont excédés.

Surtout que nous constatons bien que malgré ces problèmes graves d'insécurité, il n'y a plus de rondes régulières de police dans le quartier. La présence épisodique de la camionnette de la police municipale ne sert pas à grande chose (voir photo) : la plupart du temps, les policiers municipaux restent à l'intérieur du camion et ne sortent pas !

La mairie laisse complètement se dégrader le quartier depuis des années, que ce soit au niveau des aménagements (espaces verts, jeux pour enfants, mobilier urbain, éclairage, escaliers mécaniques), des commerces (dont la plupart ont fermé) et maintenant de la sécurité.

Nous nous demandons si l'objectif de la mairie n'est pas finalement de faire partir les habitants, du fait de la chute du prix au mètre carré et de la hausse des impôts et des assurances sur l'ensemble du quartier, pour vendre un jour à des promoteurs et construire des tours de bureaux à la place des immeubles de logements !".

J'entends ce témoignage et je répondrai aux interrogations des habitants de Boieldieu au cours de la campagne municipale. Il n'est pas question de supprimer des logements à la Défense, ni là ni ailleurs. Il faut assurer une vie paisible dans ces quartiers situés sur le périmètre de l'Epadesa : créer des animations et assurer une présence physique permanente de la police, aider au maintien des petits commerces, s'assurer de l'entretien réguliers des espaces publics, assurer un accompagnement social et individuel dans ces résidences qui comptent beaucoup de personnes âgées isolées.
Si je suis élu maire, je ne me cacherai pas derrière l'Epadesa ou Defacto pour dire que je ne peux rien faire. Je m'engagerai et j'agirai.

Christophe Grébert

(photo : Flickr)


Puteaux pour vous au salon de la mobilité et dans le quartier République

Publié sur Puteaux2014.fr :

IMG_0111

Samedi 21 septembre 2013, l'équipe Puteaux pour vous s'est rendue au salon de la mobilité organisée par la ville sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville. Plusieurs associations étaient présentes, notamment celles des utilisateurs de vélo en ville. Nous avons écouté avec attention les attentes de leurs représentants.

Nous sommes en effet persuadés de la nécessité d'aménager la ville en tenant compte des circulations douces. Personnellement, je circule le plus souvent à pied dans Puteaux. Et j'ai commencé à me remettre au vélo. J'y trouve plaisir et intérêt pour mes deplacéments courts. Encore faut-il que la ville soit adaptée aux cyclistes. Ce qui n'est pas le cas à Puteaux. Par exemple, les aménagements de la rue Jean Jaurès du côté du Monoprix, avec ses bornes de trottoirs surélevées, sont très dangereux pour les 2 roues. Nous travaillerons à améliorer tout cela.

IMG_0136

Nous avons poursuivi cette journée ensoleillée par une visite exploratoire du quartier République, entre la mairie et le boulevard Soljenitsyne, en passant par le collège Maréchal Leclerc, les échoppes, la synagogue et ces espaces verts si typiques du goût tape-à-l'oeil ceccaldiste, très couteux mais non fonctionnels.

Ce quartier a beaucoup évolué ces dernières années. Si la densification immobilière est, nous dit-on, inexorable sur le long terme, il serait souhaitable de le faire avec une grande attention : protéger l'architecture existante quand c'est possible, faire attention à la qualité des nouvelles réalisations : le faux haussmannien-dysneylandisé que fait actuellement construire la municipalité un peu partout dans Puteaux nous semble manquer de goût et d'originalité (pour être gentil).

Au cours de ces visites, nous rencontrons des habitants qui nous encouragent dans notre démarche. Notre but est simple : créer les conditions de l'alternance et mettre en place à la mairie une nouvelle majorité qui sert au lieu de se servir. Si c'est aussi votre souhait, soutenez-nous et rejoignez-nous : www.puteaux2014.fr.

(photo : ED)


Journées du Patrimoine : l'équipe Puteaux Pour Vous en visite dans la vieille ville

Publié sur le site de Christophe Grébert :

1172362_371460059623418_1944894964_o

1064253_371460416290049_1405712601_oSamedi 14 septembre, à l'occasion des journées du patrimoine, des membres de l'équipe Puteaux Pour Vous ont effectué une visite du Vieux Puteaux, entre les rues Godefroy et Wallace. C'est la partie la plus ancienne de notre ville.

Nous poursuivons nos visites exploratoires de tous les quartiers de la commune. Il s'agit comme à chaque fois d'observer les aménagements urbains et l'habitat, de voir ce qui est fait, et d'imaginer ce qui pourrait être amélioré, changé ou réalisé. Des experts - urbanistes, architectes et aménageurs - nous accompagnent dans ces balades de travail.

Dans les rues autour de la vieille église, nous nous trouvons dans le coeur historique de notre commune, avec des éléments de patrimoine importants : la vieille église du 16e siècle et des maisons très anciennes, l'école Benoit Malon, le Théâtre, etc.

IMG_0136Nous observons des parties rénovées, de belles maisons ravalées et aussi des bâtiments en construction (le chantier Wallace massif, impressionnant, décalé, discutable !), mais aussi  - malheureusement - de l'habitat très dégradé (rues Collin et Godefroy notamment).

Peu de commerçants, peu de vie, des espaces publics fermés (le parc du Théâtre et la place de la vieille église sont entièrement grillagés et inaccessibles !).

Des chaussées et des trottoirs ont été refaits, mais nos urbanistes nous signalent à de multiples endroits le non respect des normes de circulation piétonne. La commune dépense pourtant beaucoup d'argent dans ces aménagements... On s'étonne donc tous qu'ils ne soient pas correctement réalisés. Nous allons jusqu'aux quais, où là aucun aménagement n'a été réalisé pour les  piétons et les 2 roues, malgré des promesses faites en 2008.

IMG_0104Il y a donc beaucoup à améliorer et à réaliser dans cette partie de la ville qui pourrait redevenir un centre vivant, animé, convivial et accueillant... Nous ferons des propositions concrètes.

Merci aux habitants qui, tout au long de ces visites de quartier, prennent le temps de discuter avec les membres de notre équipe et nos experts. Vos signes d'encouragement nous démontrent que notre démarche est la bonne.

(photos : Eric D.)