Quartiers Flux

L'ascenseur fantôme du quartier Boieldieu à Puteaux

DSC_3474-860x450_c

Construits en 2015, les 2 ascenseurs, qui devaient permettre de faciliter la liaison piétonne entre le quartier Boieldieu et le centre ville de Puteaux, n'ont depuis quasiment jamais fonctionné. Ce week-end, un service de "groom" sera exceptionnellement mis en place dans les escaliers. Car eux au moins fonctionnent toujours.

Samedi et dimanche, entre 9h30 et 17 heures, un employé de Defacto, l'établissement public de la Défense (co-présidé par la maire de Puteaux), sera donc chargé d'accompagner les habitants dans les escaliers afin de porter leurs sacs à leur place !

"Nous rencontrons de grosses difficultés. La société de maintenance (des ascenseurs) est défaillante. Mesurant la gêne occasionnée et à la demande de la ville de Puteaux, nous mettons en place ce service ponctuel de portage pour les fêtes", explique Marie-Célie Guillaume, la directrice générale de Defacto.

L'établissement public, qui prendra le nom de "Paris la Défense" au 1er janvier, promet qu'un premier appareil sera réparé le 16 mars et le second le 16 avril, soit 4 mois de panne de plus.

Dans son bilan de mi-mandat, la municipalité de Puteaux met en avant la création de ces ascenseurs (photo ci-dessous). Ces ascenseur existent, mais ne fonctionnement pas. "Engagements Tenus" ? Pas vraiment... 
  IMG_5342

Remarquons que si la majorité municipale revendique la paternité de ces ascenseurs, elle rejette en revanche la responsabilité de leur non fonctionnement sur Defacto (qu'elle co-dirige pourtant). Nos élus ne sont ainsi jamais responsables de leurs décisions lorsqu'elles sont, comme bien souvent, défaillantes. Pratique. On devrait tous faire la même chose ! :)

>>>>>>>> Nadine Jeanne en a parlé : Un ascenseur mystère dans le quartier Boieldieu à Puteaux

(photo : Defense-92.fr)


A Puteaux, la rue de la fille du maire refaite pour la 4e fois en 7 ans et grillagée

IMG_4843

Pour la 4e fois en 7 ans (!), la partie de la rue Saulnier située entre les rues Voltaire et Benoît Malon, dans le bas de Puteaux, est en train d'être refaite. 

Piétonnisé sans avis du conseil municipal ni consultation des habitants du quartier, ce morceau de rue, long d'une cinquantaine de mètres, est désormais limité par des grilles.

Cette rue avait déjà été entièrement refaite en 2010, en 2012 et en 2015.

Rien à voir avec le fait que la fille du maire Les Républicains de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud y a investi 1 million d'euros dans un immeuble.

A LIRE mon dossier sur la privatisation de la rue Saulnier sur Drive 

DEPUIS LA RUE BENOIT MALON : 

IMG_4844

DEPUIS LA RUE VOLTAIRE : 

IMG_4837


Les arbres de la rue Voltaire à Puteaux ont été abattus durant l'été

IMG_4835

Les arbres de la rue Voltaire, le long de la résidence HLM de la vieille église, dans le bas de Puteaux, ont été abattus durant l'été.

Les habitants du quartier n'ont pas été informés de cet abattage. Ils ont encore moins été consultés.

La ville de Puteaux manque pourtant grandement de verdure. Chaque aménagement de la municipalité va malheureusement vers plus de bétonnage et d'éradication des arbres et des espaces naturels.

Dans nos villes, nous avons pourtant besoin de ces espaces, pour notre santé, notre moral et pouvoir mieux respirer (renouvellement et qualité de l'air), pour avoir moins chaud aussi (régulation thermique) et assurer la survie d'une biodiversité menacée, etc.

AVANT (google maps) :

Avant


A Puteaux, la rue où habite la fille du maire va être fermée par des grilles

DDkn1adXoAAel4BLa reine maire de Puteaux a encore frappé ! Les habitants de la rue Saulnier, dans le vieux Puteaux, viennent d'être informés, par un tract du service municipal de la voirie, que leur rue allait être encadrée par des grilles.

Les travaux débuteront le 17 juillet. Le tronçon, entre la rue Voltaire et la rue Benoît Malon, sera délimité par des "arches métalliques" à chaque extrémité, autrement dit par des grilles... jusqu'à la future fermeture totale et définitive de la rue Saulnier ???

C'est la poursuite de la privatisation progressive de cette rue qui avait déjà été fermée à la circulation l'an dernier après l'achat d'un immeuble par la fille du maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Mon dossier sur la privatisation de la rue Saulnier sur Drive 

Saulnier2