Puteaux futur Flux

Renouvelons l'idée du stationnement automobile à Puteaux

Un parking pour tous

Vous tournez longtemps pour vous garer dans Puteaux ? Vous constatez l’envolée des tarifs de stationnement ? Vous payez cher pour un parking ? Il n’y pourtant aucune raison à cela.

Le business du stationnement est très lucratif : la municipalité prévoit d’encaisser 1.400.000 euros de droits de stationnement en 2018, contre 750.000 euros en 2017, soit une hausse de 87% en 1 an !


Or, de nombreuses places sont inoccupées à Puteaux : 11.800 sont inutilisées dans les parcs publics de la Défense et des centaines d'autres sont disponibles dans les parkings de la ville, des grandes résidences et des immeubles d'entreprises.


Des applications de partage, comme par exemple ZENPARK, se développent pour rendre accessibles ces emplacements libres.

Nous proposons que la ville, en partenariat avec ces applications, garantisse à chaque automobiliste putéolien un stationnement près de chez lui, à un prix abordable pour tou.te.s.

Cette solution gagnant-gagnant permettra de libérer de l’espace dans les rues, pour réduire les pollutions, verdir notre commune et développer les mobilités actives.


Grebert-sirsalane
Imaginons le futur de notre ville sur www.puteauxfutur.com

Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane 

 

CETTE TRIBUNE SERA PUBLIÉE DANS LE JOURNAL MUNICIPAL "PUTEAUX INFOS" DE SEPTEMBRE 2018


VIDEO du conseil de Puteaux : nous proposons de protéger les arbres de notre ville

32860171_10209583988956482_1940476283146207232_oLors du conseil municipal de Puteaux, jeudi 21 juin 2018, nous avons proposé de protéger les arbres de la ville, après avoir remarqué que des arbres en bonne santé étaient souvent coupés. La majorité municipale a malheureusement voté contre notre voeu. Voici le texte de notre intervention : 

Au mois de mai, dans le quartier Petitot, en haut de Puteaux, la municipalité a fait tronçonner 11 beaux arbres. La protection des arbres est pourtant un impératif citoyen et moral, compte tenu de la bétonisation et de la pollution de l'air croissantes.  C'est pourquoi nous présenterons le voeu suivant "pour protéger les arbres de notre ville" :


"La ville de Puteaux s'oppose à l'abattage des arbres sur son territoire et affirme que si un arbre doit être coupé par nécessité, alors, pour compenser, au moins 2 nouveaux arbres seront plantés".


Puteaux Futur : nous obtenons la fin des pinces roues pour le stationnement des vélos

Avant-apresAu mois de mars, nous avons fait une intervention au conseil municipal pour que Puteaux soit accueillant pour les vélos. Nous réclamions notamment des systèmes de stationnement adaptés et la fin des pinces-roues posés dans toute la ville par la municipalité. Nous avons obtenu gain de cause: ce système est en train d'être remplacé par des arceaux, comme ici sur l'île de Puteaux devant le palais des sports.

Il a suffit, en mai, que nous diffusion des photos de ces pinces-roues sur twitter (ci-dessous), pour que la mairie fasse des travaux dès la semaine suivante et remplace les pinces-roues par des arceaux.

AVANT-APRÈS DEVANT LA PISCINE DE L'ÎLE : 

Ap2


Pour améliorer notre cadre de vie, continuez à nous suivre et à nous soutenir sur www.puteauxfutur.com
Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane


PUTEAUX FUTUR : La ville de Puteaux reprend notre idée de budget participatif, mais elle le fait mal

6a00d8341c339153ef01bb09f8d1a9970d-800wi

En janvier dernier, nous avons lancé l'idée d'un budget participatif à Puteaux. L’objectif était de vous permettre de choisir la manière dont une partie de vos impôts est investie. En juin, la ville de Puteaux reprend notre proposition pour Puteaux, mais elle le fait mal.

"Du 15 juin au 30 juin, les Putéoliens décident", annonce le site municipal (voir photo ci-dessous). Dépêchez-vous : vous n'avez que 15 jours pour remplir un formulaire sur le site de la ville afin de présenter votre projet. Celui-ci sera ensuite examiné par la mairie qui soumettra sa sélection de projets à un vote en septembre, pour une réalisation des idées choisies en 2019 ou... en 2020.

Budgetparticipatif

Si la ville fait bien de reprendre notre proposition de budget participatif, elle ne respecte pas du tout ce qui fait l'intérêt d'un vrai budget participatif :

  • On ne donne pas seulement 15 jours aux habitants pour proposer des idées d'investissement : La consultation doit être large et donner le temps de la réflexion, avec des réunions thématiques et des ateliers permettant aux porteurs de propositions de recevoir des conseils de spécialistes et d'échanger avec d'autres habitants pour améliorer son projet et/ou co-construire des projets en équipe.
  • La ville ne consacre que 150.000 euros à ce budget participatif : Le budget investissement de la ville est cette année de 180 millions d'euros. La municipalité ne consacre donc que 0,08% de cette somme au budget participatif. Celui-ci n'aura donc aucun impact réel sur les choix d'investissement de la commune. Nous proposions pour notre part qu'au moins 5% du budget d'investissement soit soumis à consultation, soit 9 millions d'euros. Tel qu'il est pensé par la municipalité, ce budget participatif est donc plutôt un gadget et les Putéoliens ne "décident" de rien du tout.
  • Le choix des idées retenues n'est pas transparent : Nous demandions que l'opposition municipale participe à la commission qui va sélectionner les idées à réaliser. Or, seuls des élus de la majorité et des militants ceccaldistes seront chargés de cette sélection. Autrement dit, la maire fera ce qu'elle veut, comme d'habitude...

La municipalité de Puteaux est en fait incapable de faire de la consultation et de la participation. Parce que la maire veut conserver tous les pouvoirs. Ce n'est pas comme cela qu'on gère une ville. Les habitants veulent aujourd'hui être consultés et participer aux décisions. Pour notre part, avec Puteaux Futur, c'est notre objectif.
Christophe Grébert