Puteaux futur Flux

Puteaux Futur : Que feriez-vous avec 9 MILLIONS D'EUROS ???

Budget participatif2018

Nous proposons la mise en place d'un budget participatif à Puteaux et d'y consacrer 5% du budget investissement de la ville. En 2017, le budget investissement de notre commune était de 183,5 millions d'euros. 5% de cette somme est égal à : 9.175.000 euros.

9 millions d'euros dont l'utilisation serait choisie par les citoyens. 

ET VOUS QUE FERIEZ-VOUS AVEC 9 MILLIONS D'EUROS ? DITES-NOUS !

Pour vous donner une idée de ce que l'on peut faire avec cette somme, voici le coût annoncé par la municipalité pour quelques investissements réalisés l'an dernier : 

  • 450.000 euros pour la réalisation d'un ascenseur pour accéder au parking souterrain de l'Hôtel-de-Ville,
  • 1.362.000 euros pour la création du jardin des Glycines, rue Pasteur,
  • 2.500.000 euros pour la rénovation de différentes voiries,
  • 600.000 euros pour la rénovation de l'escalator de la rue Monge,
  • 500.000 euros pour des travaux d'accessibilité des bâtiments publics,
  • 800.000 euros pour des travaux sur les berges de Seine de l'île,
  • 915.000 euros pour améliorer les installations du Hall des Sports de l'île,
  • 300.000 euros pour la création de la maison des arts dans l'ancien conservatoire,
  • 985.000 euros pour la consolidation du mur de l'école Jacotot,
  • 1.000.000 euros pour la rénovation de l'école Felix Pyat.

Voilà tout ce qu'on peut faire avec 9 millions d'euros. 

Puteaux-investi
Vous pouvez tout proposer : 

  • Un projet modeste, pour votre quartier ou l'école de vos enfants, qui ne coûtera que quelques milliers d'euros,
  • Ou bien un projet d'envergure, qui représentera plusieurs millions d'euros d'investissement.

Il n'y a aucune limite, sinon celle de votre imagination. Il faut tout de même que cela soit réalisable.

Enfin, votre projet doit servir l'intérêt général. Demandez-vous ce dont les autres auraient besoin.

A VOS IDÉES !!!!

CONTINUONS LA DISCUSSION SUR WWW.PUTEAUXFUTUR.COM


Puteaux Futur : lançons un budget participatif dans notre ville

Budget participatif2018Le budget 2018 de la ville de Puteaux n’est pas encore adopté. Il le sera très tard, au mois d’avril, et sera précédé en mars d’un débat sur les orientations budgétaires de la municipalité. A l’occasion de ce débat, nous proposerons le lancement dans notre commune d’un budget participatif.

L’objectif est de vous permettre de choisir la manière dont une partie de vos impôts est investie, par exemple pour la propreté de la ville, la création d’un jardin, ou le développement de projets éducatifs, solidaires, culturels ou sportifs.

En 1989, la ville de Porto Alegre, au Brésil, a été la première à associer les citoyens aux décisions budgétaires. Depuis, l’idée s’est répandue dans le monde entier. En France, 46 villes ont adopté un budget participatif en 2017.

Calendrier-parisA Paris, par exemple, 5% du budget investissement est consacré à des projets choisis par les habitants :

Chaque parisien peut déposer un projet sur le site de la ville. Des réunions publiques et des ateliers d’aide à la rédaction et à la co-construction des projets sont organisés. Ces projets doivent relever de l’intérêt général et être de la compétence de la commune. Les propositions sont ensuite examinées par une commission composée d’élus de la majorité et de l’opposition, d’habitants des quartiers et des responsables d’associations. Une fois sélectionnés et chiffrés, les projets sont soumis à un vote en ligne. Les projets qui ont le plus de voix sont mis en oeuvre, après adoption de leur financement par le conseil municipal. Le processus prend environ 1 an.

Dans les Hauts-de-Seine, la ville de Bagneux a lancé un budget participatif en 2017 : 86 projets ont été déposés pour cette 1ère édition ! 

La commune de Montrouge aussi s’est lancée. Sèvres également participe à ce mouvement qui permet aux citoyens de s'impliquer concrètement dans le processus de décision et de réalisation de projets.

QU’EN PENSEZ-VOUS ?

A Puteaux, nous avons pris l'habitude que la mairie décide de tout pour nous et nous considère comme des enfants. Elle ne nous consulte pas ou parfois fait semblant de le faire, mais ce n'est pas réel.
12520890193_6a659ca2f6_oProposer la mise en place d'un budget participatif représente donc un risque : ce n'est pas dans la culture clientéliste de la majorité municipale.
Nous le faisons donc surtout en pensant au Futur de Puteaux, à l'après ceccaldisme.
Pour nous, consulter les citoyens est très important : nous l'avons fait sur le projet de passerelle piétonne.
La participation de chacun à la prise de décision me semble naturelle. Maintenant, cela dépend de vous. Le souhaitez-vous ? 
Que pensez-vous de cette proposition pour un budget participatif ? Quels projets proposeriez-vous à la consultation des autres habitants de Puteaux ? Parlons-en sur www.puteauxfutur.com
Christophe Grébert


Puteaux Futur : Dépistons la dénutrition des personnes âgées

7e695c16ae67acfe4c0497b53419df8e1470a122Comme chaque début année, les personnes âgées inscrites au CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de Puteaux ont reçu un cadeau. Cette fois, il s’agissait d’un pèse-personne. « Les médecins constatent que les personnes âgées, qui se nourrissent peu, perdent du poids, mais ne s’en rendent pas compte », explique la mairie. La dénutrition des personnes âgés est en effet une maladie grave. Mais surveiller son poids ne suffit pas à combattre cette pathologie. C’est pourquoi nous proposons le lancement d’une campagne communale de dépistage de la dénutrition des personnes âgées.

Avec l’âge (au-delà de 70 ans), les personnes âgées peuvent avoir tendance à se laisser aller et sauter un repas. Cette diminution des apports nutritionnels, due à une perte de goût ou à des handicaps physiques, entraîne des carences, une baisse des facultés cognitives, une augmentation des risques de chute et par conséquent un déclin important de la santé.

La dénutrition toucherait 1 personne âgée sur 10 à domicile, 1 sur 4 en maison de retraite et 1 sur 2 en milieu hospitalier.

La dénutrition des personnes âgées est un problème de santé publique qui doit alerter aussi bien les familles, le milieu médical que la collectivité. Il est important de savoir reconnaître cette maladie pour en prévenir les effets néfastes. Certains signes doivent nous inciter à réagir, comme la perte d'appétit, l'asthénie, la fatigue, l’apathie et l’amaigrissement.

Pour être correctement soignée, cette pathologie doit être détectée le plus tôt possible. En plus de la surveillance du poids, un dépistage par questionnaire d’évaluation est un acte simple mais efficace pour repérer la dénutrition.

BSPar conséquent, lors du prochain conseil municipal de Puteaux, nous demanderons, le lancement d’une campagne communale de dépistage de la dénutrition pour toutes les personnes âgées et pas seulement celles inscrites au Centre Communal d’Action sociale.

Bouchra Sirsalane
Conseillère municipale de Puteaux
www.puteauxfutur.com

EN LIRE PLUS : La nutrition des personnes âgées sur Mangerbouger.fr