Propaganda Flux

52 photos du maire de Puteaux et de son fils dans le journal municipal

Propaganda

En 2018, dans notre pays, des femmes et des hommes politiques font toujours de la propagande :

J'ai compté 45 PHOTOS du maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, dans le journal municipal de janvier
+ 7 photos de son fils, Vincent Franchi, maire-adjoint et conseiller départemental
= 52 PHOTOS de la familia !

Ne rigolez pas, c'est VOTRE argent.

"Puteaux infos" nous coûte 1 million d'euros par an.


A mi-mandat, la majorité municipale de Puteaux dégaine son bilan. Et ce n'est pas un cadeau !

IMG_5343

Je suis catastrophé par le niveau affligeant du document de "bilan de mi-mandat" de la municipalité de Puteaux, distribué dans nos boites aux lettres. 47 pages d'approximations, de mensonges et d'affirmations souvent ridicules. Chacune de ces 47 pages vaudrait un article entier, pour simplement rétablir faits et vérité. 

Un travail pénible, pour moi comme pour vous, que je vous propose de mener petit à petit. Regardez avec moi les pages 3 et 4 de ce numéro spécial de "Puteaux infos".

Page 3 : La maire dénonce une "baisse vertigineuse des dotations de l'Etat". Une baisse de combien déjà ? Le chiffre n'apparait nulle part. Car aucun chiffre à connaître n'est indiqué dans ce document. La baisse d'environ 2% ne doit pas mettre en cause les grands équilibres budgétaires d'une commune.

Ce qui est "vertigineux", c'est l'emphase de la maire de Puteaux :

IMG_5340

Page 4 : "Attaqué(e) de toutes parts", que fait la mairie pour faire face à ce qui serait, selon elle, une baisse vertigineuse de ses dotations ? Elle décide une courageuse "réduction des coûts d'affranchissement" postaux, '"en utilisant l'envoi des courriers en nombre" ! Vous croyez vraiment que c'est la mesure qui peut répondre au danger financier annoncé ? Pour l'avenir, ces quelques lignes font peur, surtout parce qu'elles révèlent l'aveuglement de l'actuelle majorité municipale face aux enjeux du Grand Paris et des réformes fiscales : 

IMG_5339

(sur l'image ci-dessus, la 2e économie citée "Dématérialisation de la chaîne comptable" est réalisée par toutes les collectivités !)

Page 4 toujours,  la majorité municipale de Puteaux mélange et compare des chiffres en valeur absolue et en moyenne, annuels et cumulés sur plusieurs années, pour leur faire dire... n'importe quoi. Ne cherchez pas à comprendre l'image ci-dessous. Elle n'a aucun sens. Rappel : la municipalité ne cherche pas à vous informer, mais juste à vous distraire, dans tous les sens du terme.

IMG_5341
Les pages suivantes sont dans le même style. Faut-il continuer ? Dites moi vous aussi ce que vous en pensez.

Bonnes fêtes !
Christophe Grébert


Propaganda : 20 PHOTOS du maire de Puteaux et de son fils dans la journal municipal de novembre

IMG_5009

Comme chaque mois, le journal municipal "Puteaux infos" assure la propagande de la majorité en publiant un nombre important de photos du maire et de son fils. Dans le numéro de novembre 2017, on dénombre 14 photos de Joëlle Ceccaldi et 6 de son fils Vincent Franchi, soit 20 en tout.

Sur chaque photo, le fils et super maire-adjoint a toujours l'air plus ou moins ahuri. Il doit se demander - comme nous - ce qu'il peut bien faire là ! 

Sur l'année, ce sont plus de 300 photos du maire et de son fils qui sont ainsi publiées dans le mensuel communal distribué dans nos boites aux lettres. Ces photos ont peu d'intérêt informatif. Elles ne font que servir la propagande de la famille. Une propagande politique payée avec nos impôts.

IMG_5012 IMG_5013


Insolite : la maire de Puteaux distribue 425 kilos de viande à la guinguette

Guinguette

Le système népotique et cliéntéliste des Ceccaldi-Raynaud de Puteaux fait du mal à la ville. Mais il a aussi un côté ridicule qui fait bien rire. Par exemple, lorsque le site de la ville nous explique le plus sérieusement du monde que "Madame le Maire a servi une broche de 425 kilos de boeuf aux visiteurs de la Guinquette" ce week-end sur l'île de Puteaux.

La photo de Joëlle Ceccaldi-Raynaud en tablier et assiette pleine de viande à la main est digne de la propagande d'une petite dictature des années 60.... 

Pour avoir droit à son assiette de viande, il fallait présenter une pièce d'identité et une preuve de domiciliation. Seuls les habitants de Puteaux - et donc électeurs potentiels-  ayant droit à ce "cadeau" du maire... payé (là faut pas rigoler) avec leurs impôts.

Source : Facebook