Proces 4 Flux

Joëlle Ceccaldi contre Christophe Grébert : un nouveau procès aura lieu en 2008

2367970809_fabea4b890J'ai été entendu vendredi par un juge d'instruction parisien, à la suite d'une nouvelle plainte pour diffamation déposée contre moi par la députée-maire UMP de Puteaux. Comme en matière de diffamation, la mise en examen est automatique, le juge ne m'a pas demandé grande chose ; simplement de confirmer que j'étais bien l'auteur des propos qui ont déplu à Joëlle Ceccaldi-Raynaud. J'ai confirmé, puisque -pour ma part- je signe et assume chacun de mes écrits.
Cette plainte a été déposée APRES ma déclaration de candidature à l'élection municipale. Le maire a donc utilisé des moyens publics pour m'attaquer et mettre en cause son principal concurrent dans ce scrutin. Cela lui vaudra une procédure pour plainte abusive, avec réclamation d'importants dommages et intérêts. Les juges auront certainement à coeur de fait cesser cette instrumentalisation de la justice par la maire UMP de Puteaux. En cela, Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne fait que poursuivre le harcèlement entamé contre moi par son père.
Un nouveau procès aura donc lieu cette année, au cours duquel je compte bien dénoncer ce scandale. En matière de diffamation, les échanges entre Joëlle et Charles Ceccaldi seront une belle démonstration, au cours de l'audience, des méthodes ceccaldistes.
La maire m'attaque ? J'ai matière à me défendre ! Je rappelle que de nous 2, c'est elle qui a été condamnée 2 fois : par le tribunal correctionnel de Nanterre et la cour d'appel de Versailles.
Christophe Grébert

(photo : Flickr)


Nouvelle plainte de Joëlle Ceccaldi-Raynaud contre MonPuteaux.com

1355Cela en devient ridicule. Je suis convoqué vendredi matin par un juge d'instruction parisien à la suite d'une nouvelle plainte pour diffamation du député-maire UMP de Puteaux.

Cette fois, Joëlle Ceccaldi-Raynaud me reproche d'avoir écrit sur mon site que sa condamnation devant le tribunal de Nanterre et la cour d'appel de Versailles pour avoir insinué que j'étais pédophile était une victoire pour moi, mais aussi pour les "victimes du système Ceccaldi".

En cela, je ne faisais que citer son père, Charles, qui dans l'Express revendiquait un "système clientéliste meilleurs qu'ailleurs".

Je ne vois pas de diffamation dans mes propos. En revanche, on peut en trouver sur le blog http://puteauxpourtous.blogspot.com/ tenu par l'ancien maire... mais là, Joëlle Ceccaldi s'abstient de porter plainte. Elle préfère s'en prendre uniquement à MonPuteaux. Cela ne ressemble-t-il pas à une instrumentalisation de la justice ???? :)

Les juges apprécieront.

J'OUVRE UNE NOUVELLE RUBRIQUE SUR CETTE NOUVELLE PLAINTE ET NOUVEAU PROCES À VENIR : WWW.MONPUTEAUX.COM/PROCES_4/

(photo : Assemblée nationale)


Conseil municipal de Puteaux : quand Joëlle Ceccaldi instrumentalise la justice pour faire taire ses opposants

Une séance du conseil municipal de Puteaux s'est tenue le jeudi 27 mars 2008. Voici la première partie.

L'opposition dénonce l'instrumentalisation de la justice par la majorité. Après une intervention critique de l'élue socialiste Nadine Jeanne, la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud assure que le nombre des procès lancés par la municipalité a baissé depuis qu'elle a succédé à son père, Charles Ceccaldi-Raynaud. Ma situation démontre que cette affirmation est fausse : c'est Joëlle Ceccaldi qui depuis 4 ans a lancé de multiples procès contre moi, d'ailleurs tous perdus par la ville...

Je suis encore convoqué vendredi matin par un juge d'instruction parisien, à la suite d'une nouvelle plainte en diffamation déposée par la maire de Puteaux ! Depuis le lancement de Monputeaux, environ 100.000 euros ont été dépensés inutilement par la majorité municipale de Puteaux (de l'argent puisé dans le budget de la ville, donc sur nos impôts) pour payer des huissiers et des avocats chargés de surveiller et d'attaquer mon site... en vain.
En vain, car heureusement, il existe en France une règle bien embêtante pour certains : la liberté d'expression. Je rappelle enfin qu'en matière de diffamation, je n'ai pour ma part jamais été condamné.
Christophe Grébert

CONSULTEZ MES ARCHIVES JUDICIAIRES :

PROCES
PROCES 2
PROCES 3
PROCES 4