Proces Duez Flux

La municipalité de Puteaux jugée pour diffamation le mardi 9 janvier 2018

6a00d8341c339153ef01bb08a80ba3970d-800wi

Le procès aura lieu devant la 14e chambre du tribunal correctionnel de Nanterre le mardi 9 janvier à 13h30 : Michel Duez, 1er adjoint de la maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi, sera jugé pour diffamation en tant que directeur de publication de "Puteaux infos" et représentant légal de la majorité municipale.

En janvier 2016, la municipalité de Puteaux a publié un texte dans son journal "Puteaux infos" qui annonçait faussement que j'avais été condamné par la justice suite à une plainte de Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Lors de ce procès du 9 janvier, je souhaite mettre en lumière le harcèlement judiciaire dont j'ai été victime de la part de la majorité municipale de Puteaux. Depuis la création de MonPuteaux.com, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a en effet cherché à plusieurs reprises à me faire taire et à me délégitimer en tant que représentant de l'opposition putéolienne. Avec l'argent de la ville, elle a lancé contre moi une douzaines de plaintes et presque autant de procès. Or, elle a perdu à chaque fois

Cette tribune dans "Puteaux infos" est un énorme mensonge. Jamais je n'ai été condamné. C'est incroyable de publier cela. Cette fois, je ne devais pas laisser faire. J'ai donc porté plainte à mon tour.

Joëlle Ceccaldi est une récidiviste, puisqu'elle a déjà été condamnée pour m'avoir diffamé.

La majorité municipale de Puteaux et son représentant Michel Duez seront-ils respectueux des juges et du procureur de Nanterre ?

Michel Duez sera-t-il présent au tribunal ou se contentera-t-il d'être représenté par son avocat payé sur le budget communal ? Ou refusera-t-il d'assumer à la place de Joëlle Ceccaldi-Raynaud et de s'expliquer sur cette Fake News ? C'est ce que nous verrons le 9 janvier. 

Je souhaite sa condamnation, mais aussi celle de la majorité municipale, afin de mettre un point final à ces 10 ans de harcèlement judiciaire.

L'audience est publique. Vous pourrez venir y assister.

A LIRE : 

- DOSSIER PROCÈS MICHEL DUEZ

- La TRIBUNE DIFFAMATOIRE DANS PUTEAUX INFOS

L'avocat de Michel Duez va être payé par la ville

10 ans de procès du maire de Puteaux contre MonPuteaux

- Joëlle Ceccaldi a déjà été condamnée pour diffamation


Michel Duez 1er maire adjoint de Puteaux est renvoyé devant le tribunal correctionnel

6a00d8341c339153ef01b7c9032759970b-800wi

Michel Duez, le 1er maire adjoint de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, est renvoyé devant le tribunal correctionnel de Nanterre pour avoir diffamé Christophe Grébert en publiant un texte dans le journal municipal de Puteaux dont il est le directeur de publication.

Ce texte affirmait mensongèrement que j'avais été condamné par la justice. Michel Duez comparaîtra donc prochainement devant le tribunal. Un procès au cours duquel je compte mettre en lumière l'instrumentalisation de la justice par le maire de Puteaux et ses élus : 10 ans de procès contre MonPuteaux, un véritable harcèlement.

SUIVRE L'AFFAIRE DANS MON DOSSIER PROCÈS DUEZ

Télécharger l'ORDONNANCE-DE-RENVOI-DE-MICHEL-DUEZ.PDF

ORDONNANCE-RENVOI-OCT17


Les Républicains de Puteaux font financer leur procès par la ville

Duez-proces

Lors du conseil municipal de Puteaux de vendredi prochain, Michel Duez, le 1er maire-adjoint poursuivi pour diffamation, demandera à la ville de prendre en charge ses frais de justice.

Or le texte attaqué par la justice est celui d'une tribune du groupe LES RÉPUBLICAINS publiée dans le magazine "Puteaux infos". C'est un texte partisan publié dans le journal municipal.

L'intention de nuire est ici délibérée. Elle outrepasse donc le droit à la "protection fonctionnelle". Michel Duez, en tant que directeur de la publication "Puteaux infos", doit s'assurer qu'aucun texte diffamatoire n'y soit publié. S'il ne le fait pas, et de manière si intentionnelle qu'il récidive le mois suivant en publiant une nouvelle tribune confirmant la 1ère, la protection fonctionnelle ne peut être acceptée.

Responsable d'un texte poursuivi pour diffamation, Les Républicains de Puteaux s'apprêtent donc à payer leur avocat avec vos impôts. Ce n'est pas normal. C'est ce parti qui devrait payer la défense de Michel Duez, et pas les habitants de Puteaux.
Christophe Grébert


Le journal municipal de Puteaux poursuivi pour diffamation

Puteauxinfos

Le journal municipal de Puteaux est poursuivi pour diffamation pour avoir publié un article qui m'accusait faussement d'avoir été condamné par la justice. Un procès aura lieu dans quelques mois devant le tribunal correctionnel de Nanterre.

Un juge d'instruction de Nanterre vient de mettre en examen Michel Duez, 1er adjoint de la maire Les Républicains Joëlle Ceccaldi-Raynaud, et juridiquement responsable en tant que directeur de la publication "Puteaux infos".

MD300x200_T

Cette mise en examen fait suite à la publication dans le journal de la municipalité d'un article affirmant que j'avais été condamné par la justice à verser 5.000 euros à Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Il s'agissait d'une pure invention destinée à me discréditer auprès des citoyens putéoliens. J'ai considéré les faits assez graves pour porter l'affaire devant la justice. Cela me permettra en même temps de dénoncer l'instrumentalisation de la justice par les Républicains de Puteaux et le harcèlement judiciaire dont je suis victime de la part du maire.

Un procès aura donc lieu à l'automne.

Je vous en dis plus dans les prochains jours.

MERCI A MON COMITÉ DE SOUTIEN qui a permis d'engager cette procédure.

Christophe Grébert