Proces Canard Flux

Procès Canard : la maire LR de Puteaux a déposé plainte... pour rien

ArretLa cour d'appel de Versailles a rendu mercredi son arrêt dans l'affaire des Canards envolés à Puteaux pour laquelle j'étais déjà relaxé : la maire LR Joëlle Ceccaldi-Raynaud, qui avait porté plainte contre moi pour diffamation, n'est finalement pas condamnée à me verser des indemnités pour harcèlement judiciaire.

Ce qui permet à la maire de se réjouir de ne pas avoir été condamnée pour une procédure qu'elle avait elle même engagée ! On a les victoires qu'on peut !!

L'arrêt de la cour d'appel de Versailles :  Téléchargement CAVersailles 4 novembre 2015.pdf

En réalité, c'est moi qui sort gagnant pénalement de ce énième procès... puisque le tribunal m'a donc relaxé.

Mais, je dois payer mes frais d'avocat, alors que Joëlle Ceccaldi-Raynaud, elle, fait supporter les siens par la commune : depuis 2004, PLUS DE 200.000 EUROS ont été dépensés par la ville de Puteaux pour m'attaquer devant les tribunaux !

En 10 ans et une douzaine de procès à répétition, la maire LR n'a jamais réussi à me faire condamner pour diffamation. Mais me faire condamner est-il son vrai but ? Ce harcèlement judiciaire me prend en effet beaucoup de temps et me coûte cher. L'objectif de la maire n'est-il pas plutôt de m'épuiser et finalement de me faire taire ?

Je ne peux poursuivre ce combat que grâce à votre soutien. MERCI DE PARTICIPER À MA RÉCOLTE DE DONS qui me permettra de me présenter avec un avocat lors de mon prochain procès le 27 mai 2016 devant le tribunal de Paris.

Participer à la cagnotte en ligne


"Quel intérêt aurions-nous d'attaquer le Figaro ou le Canard ?", déclare l'avocat du maire de Puteaux

21517833104_101f001394_zJ'avais rendez-vous cet après-midi devant la cour d'appel de Versailles pour un énième procès suite à une plainte du maire de Puteaux, dans l'affaire des Canards enchaînés envolés. Joëlle Ceccaldi-Raynaud a une obsession : me faire condamner en justice. Depuis 10 ans, elle échoue ! J'ai donc demandé au tribunal... sa condamnation à 15.000 euros pour procédures abusives. La cour de Versailles rendra sa décision le 4 novembre prochain.

Mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf a dénoncé à l'audience le harcèlement judiciaire dont je suis victime : la maire de Puteaux a multiplié les plaintes contre moi, alors que pas une seule fois elle n'a attaqué la presse. Nous avons produit au tribunal une lettre du Canard Enchaîné qui indique que jamais Joëlle Ceccaldi ne lui a demandé ne serait-ce qu'un droit de réponse !

De nombreux articles de presse, de nombreuses émissions à la télé ou à la radio et plusieurs livres (6 en 9 ans !) ont critiqué le clientélisme du maire de Puteaux ou ont évoqué les soupçons de corruption et d'argent détourné... Pourtant, aucune plaine de Joëlle Ceccaldi. Rien. Pas de réaction.

"Quel intérêt aurions-nous d'attaquer le Figaro ? Que peut-on reprocher au Canard enchaîné ?", a déclaré l'avocat du maire devant la cour. Effectivement, aucun intérêt, puisque toutes ces plaintes n'ont qu'un but : m'épuiser financièrement et me faire taire. Quant à l'absence de reproches à faire aux articles de journaux comme le Canard, c'est un aveu qu'on n'attendait pas ! 

"Monsieur Grébert se victimise avec ses procès", ajoute l'avocat de Joëlle Ceccadi payé par les contribuables putéoliens. Parce que non seulement je suis attaqué, mais en plus il faudrait que je ne me défende pas !

Je ne comprends pas la logique de la défense du maire de Puteaux, qui semble à chaque fois très énerver les juges. Y compris l'avocat général : "Je ne m'y aventurerai pas", répond-il rigolard au président qui lui demandait s'il avait des questions à poser à l'avocat de Joëlle Ceccaldi. 

Ce dernier avait demandé au début du procès à pouvoir parler en dernier, compte tenu du fait que le maire de Puteaux se retrouvait dans cette audience à la fois partie civile et mise en accusation, mais finalement il est resté silencieux... faute d'argument.

La décision de la cour a été mise en délibéré. Elle sera rendue le mercredi 4 novembre à 14h. 


Ceccaldi contre Grébert : nouveau procès, mardi, devant la cour d'appel de Versailles

8793713440_b51effa0b2_z

J'ai à nouveau rendez-vous demain (mardi 13 octobre 14h), avec mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf, devant la 8e chambre de la Cour d'appel de Versailles, suite à la procédure engagée contre moi par le maire de Puteaux, après la disparition des kiosques de la ville de tous les exemplaires du Canard Enchaîné révélant l'existence du compte caché au Luxembourg de Joëlle Ceccadi-Raynaud.

J'ai été une fois encore relaxé dans cette affaire. Mais après avoir perdu le procès en appel, le maire "Les Républicains" de Puteaux a obtenu en cassation l'annulation d'une partie de l'arrêt lui ordonnant de me verser des indemnités. C'est cette partie du jugement qui est à nouveau examinée par les juges de la Cour d'appel de Versailles ce mardi.

Je demande aux juges de Versailles de condamner Joëlle Ceccaldi à me verser 15.000 euros d'indemnités pour harcèlement judiciaire

Mon avocat démontrera le harcèlement du maire de Puteaux et réclamera la confirmation de la condamnation de Joëlle Ceccaldi, tel que cela a été jugé une première fois par la cour d'appel.

6a00d8341c339153ef01b7c770e67f970b-800wi

Lire le dossier sur Monputeaux sur l'affaire des Canards envolés et les document sur mon DRIVE sur les procès 

Ce n'est pas le seul procès en cours. Joëlle Ceccaldi a en effet une obsessionnelle des procès. J'ai également RDV devant la 17e chambre du tribunal de Paris le 27 mai 2016 dans une autre affaire, celle concernant un tweet rappelant l'existence du compte caché au Luxembourg de Joëlle Cecccaldi.
Le maire de Puteaux multiplie contre moi les procédures judiciaires. Celles-ci sont payées par la ville de Puteaux. Autrement dit, Joëlle Ceccaldi fait payer par les impôts des Putéoliens ses attaques politiques contre son opposition !


Nouveau procès Ceccaldi contre Grébert, mercredi, devant la Cour d'appel de Versailles

8793713440_b51effa0b2_z

MISE A JOUR : LE PROCÈS EST DÉCALÉ AU MARDI 13 OCTOBRE 2015 À 14H

J'ai à nouveau rendez-vous demain (mercredi 13 mai), avec mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf, devant la Cour d'appel de Versailles, suite à une procédure engagée par le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, dans l'affaire du rachat des exemplaires du Canard Enchaîné dans les kiosques de la ville.

Ayant perdu son procès contre moi en appel, Joëlle Ceccaldi a obtenu qu'une partie du jugement soit cassée : sa condamnation à me verser des indemnités. Cette partie du jugement est à nouveau examinée par les juges de la Cour d'appel de Versailles ce mercredi.

Mon avocat démontrera le harcèlement judiciaire du maire de Puteaux et demandera la confirmation de la condamnation de Joëlle Ceccaldi.

Lire le dossier sur toute cette affaire

J'ai aussi RDV devant la 17e chambre du tribunal de Paris dans une autre affaire, celle concernant le compte en banque caché au Luxembourg de Joëlle Cecccaldi.