Presidentielle 2017 Flux

La maire LR de Puteaux fait retirer les affiches de François Fillon

Affiche-fillon

En pleine affaire Penelope Fillon, certains élus Les Républicains lâchent leur candidat à la présidentielle.

Après Patrick Balkany à Levallois, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, a fait retirer ce matin les affiches de François Fillon qui occupaient depuis plusieurs semaines des panneaux d'expression libre de la ville.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, ex-suppléante de Nicolas Sarkozy à l'Assemblée Nationale, n'était de toute façon pas une supportrice de François Fillon.

Par ailleurs, la maire de Puteaux a sans doute peur d'être à son tour visée par une enquête : ses enfants Emilie et Vincent, comme ceux de François Fillon, ont été rémunérés comme assistants parlementaires à l'Assemblée et au Sénat.

Lors du prochain conseil municipal, je demanderai au maire (leur mère) de nous dire combien de dizaines de milliers d'euros d'argent public ils ont reçu et en contrepartie de quel travail.

Pour mettre un terme à ces dérives et pour rétablir la confiance entre les citoyens et leurs représentants, nous faisons une proposition de loi de transparence intitulée #lesBonsElus.

Christophe Grébert

MISE A JOUR : LES REPUBLICAINS DE PUTEAUX RÉAGISSENT SUR TWITTER

Les Républicains de Puteaux, sur leur compte twitter, affirment que "les affiches n'ont pas été retirées" et que je suis un "menteur". Je mets donc à disposition des journalistes mes photos datées et géolocalisées. Ils pourront vérifier que ce que je dis est vrai. Par ailleurs, et il suffit d'aller le consulter, ce même compte twitter des Républicains de Puteaux n'a publié ces 10 derniers jours AUCUN soutien à François Fillon > CQFD !

Lesrepputeaux
Cette photo a été prise le 31/1 :

IMG_3221

Voici le même panneau. La photo a été prise ce matin 3 février : 

C3u2BWLWQAIADxp


Présidentielle 2017 : le député de Puteaux-Neuilly apporte son soutien à Fillon

Cwgdq74XUAAzM67

Le maire de Neuilly et député de Puteaux-Neuilly Jean-Christophe Fromantin annonce sur son site qu'il votera pour François Fillon à l'élection présidentielle.

"L’échec du socialisme et le rejet des partis vont ouvrir une nouvelle séquence qui combinera une ambition régalienne, une dynamique décentralisatrice et une perspective européenne que François FILLON peut incarner", justifie Jean-Christophe Fromantin qui, dans le même temps, compte présenter dans toute la France des candidats sous sa propre étiquette aux élections législatives.

Le député-maire de Neuilly publie ce message de soutien à François Fillon en plein #PenelopeGate : selon le Canard Enchaîné, l'épouse du candidat LR à la présidentielle a perçu 500.000 euros en tant qu'attaché parlementaire sans avoir fourni de travail réel.

(photo : twitter)


La primaire de la gauche à Puteaux : les bureaux de vote

975930-candidats-primaire-de-gaucheLes dimanches 22 et 29 janvier 2017, les électeurs de gauche sont invités à participer à la 2e Primaire citoyenne, afin de déterminer quel candidat représentera la gauche au premier tour de l’élection présidentielle. A Puteaux, comme en 2011, trois bureaux de vote seront mis en place : deux à l’école Jean Jaurès pour le bas de Puteaux, un à l’espace Jules Verne pour le haut de Puteaux.

L’élection est ouverte à tous, il suffit d’être inscrit comme électeur/électrice. Vous pourrez voter dans le bureau auquel est rattachée votre adresse sur la liste électorale pour les élections (voir carte ci-dessous). Celui-ci est indiqué sur votre carte d’électeur.

  • Bureau A – Ecole Elémentaire Jean Jaurès – 128, rue Jean Jaures 92800 Puteaux
    Votent au bureau A tous les électeurs des bureaux 1 à 8 pour les élections “classiques”.
  • Bureau B – Ecole Elémentaire Jean Jaurès – 128, rue Jean Jaures 92800 Puteaux
    Votent au bureau B tous les électeurs des bureaux 9 à 19 pour les élections “classiques”.
  • Bureau C – Espace Jules Verne – 4, rue Marcelin Berthelot 92800 Puteaux
    Votent au bureau C tous les électeurs des bureaux 20 à 32 pour les élections “classiques”.

Vous devrez verser 1 euro au moment de voter, afin de participer aux frais d'organisation de cette primaire.

Voici une carte pour savoir dans quel bureau vous rendre, selon votre lieu d'habitation : 

SI VOUS VOULEZ ÊTRE BÉNÉVOLE POUR TENIR LES BUREAUX DE VOTE, CONTACTEZ FRANCIS POÉZÉVARA


Comment s'inscrire sur les listes électorales à Puteaux

19320517892_b498f2a5b4_z

Si vous n'êtes pas encore inscrit sur les listes électorales à Puteaux et que voulez y voter l'année prochaine pour la présidentielle et les législatives, pensez à faire les démarches nécessaires avant le 31 décembre.

Si vous êtes domicilié à Puteaux vous pouvez vous inscrire sur les listes électorales en quelques clics. Il vous suffit de vous connecter sur www.mon.service-public.fr. Il vous faut d'abord créer un compte pour accéder au formulaire. Il vous est ensuite demandé d'envoyer des pièces justificatives sous forme d'images ou de PDF.

Vous pouvez scanner vos pièces ou les photographier. Dès que vous avez envoyé les éléments nécessaires, le service des Élections en est alerté et traitera votre dossier.

 Quelles sont les pièces à fournir pour s'inscrire sur les listes électorales ?
 
• Une pièce d'identité en cours de validité (carte nationale d'identité ou passeport) ou dont la validité a expiré dans l'année précédant le dépôt de la demande pour les passeports ou dont la validité a expiré depuis moins de 5 ans pour les CNI délivrées entre le 02/01/2004 et le 31/12/2013 à des personnes majeures.

• Pour les personnes qui viennent d'acquérir la nationalité française, la preuve de la nationalité peut être établie par un décret de naturalisation, lequel prend effet à la date de sa signature.

• Un justificatif de domicile daté de moins de trois mois à la date de la demande d'inscription : quittance de loyer, facture gaz, électricité ou eau, facture de téléphone, avis d'imposition, bulletin de salaire, titre de pension établie au nom de l'électeur et correspondant à une adresse située dans la commune.

• Si vous êtes hébergé, vous devez présenter :
- une attestation sur l'honneur des parents ou de l'hébergeant (sur papier libre), certifiant que l'électeur réside bien au domicile figurant sur le justificatif produit.
- un justificatif de domicile des parents ou de l'hébergeant de moins de 3 mois.
- la copie de la pièce d'identité de l'hébergeant ou de l'un des parents.
- si vous êtes hébergé sans lien de parenté, un justificatif personnel de présence chez l'hébergeant vous sera demandé (relevé de sécurité sociale, quittance de toute sorte, courrier officiel, relevé bancaire…)
- les jeunes habitants chez leurs parents doivent fournir le livret de famille (photocopié).

Pour devenir électeur, il faut :
 
• être âgé d'au moins 18 ans à la veille du 1er mars de l'année du scrutin concerné.
• être de nationalité française (les citoyens européens résidant en France peuvent s'inscrire sur les listes complémentaires mais seulement pour participer aux élections municipales et/ou européennes)
• jouir de ses droits civiques.
Les électeurs déjà inscrits et n'ayant pas changé de domicile ou de résidence avant le 31 décembre n'ont aucune formalité à accomplir.
 
Si vous avez déménagé depuis votre dernière inscription :
Vous devez vous réinscrire sur les listes électorales de votre nouveau domicile (même si vous avez déménagé dans Puteaux).
 
Si vous avez ou aurez 18 ans avant les élections :
L'inscription sur la liste électorale est automatique dès lors que votre recensement citoyen a bien été effectué dans les 3 mois qui ont suivi votre 16e anniversaire sur la commune de Puteaux. Vérifiez auprès du service des élections avant le 31 décembre 2016 que votre inscription a bien été prise en compte.
 
Où s'inscrire ?
À la mairie de votre domicile, à la mairie d'une commune dans laquelle vous êtes assujetti aux impôts locaux depuis au moins 5 ans ou à celle de votre résidence à condition d'y habiter de manière effective et continue depuis au moins 6 mois.
 
Renseignement
Service des formalités administratives et Élections
Tél. : 01 46 92 92 92
Mairie de Puteaux
Hall administratif
131, rue de la République
 
Horaires d'ouverture
lundi, mercredi, jeudi de 9h à 18h
mardi de 13h30 à 19h
vendredi de 9h à 17h30
samedi de 9h à 12h


La maire LR de Puteaux vire son directeur de cabinet trop sarkozyste

Mallet

Suite à l'échec de Nicolas Sarkozy à la primaire de la droite, la maire Les Républicains de Puteaux a décidé de remercier son directeur de cabinet Aurélien Mallet, trop sarkozyste et pas assez filloniste.

Dans une note interne datée du 1er décembre, Joëlle Ceccaldi-Raynaud annonce le remplacement d'Aurélien Mallet par son adjoint Laurent Dubois
En attendant la fin de son contrat, l'ex-directeur de cabinet dévient "chargé de mission auprès de la direction générale des services". En espérant qu'il ne s'agit pas d'un faux emploi payé avec l'argent public et qu'Aurélien Mallet effectuera effectivement un travail pour la mairie de Puteaux jusqu'à son départ.

Mallet2

Joëlle Ceccaldi ayant soutenu Nicolas Sarkozy lors de la primaire de la droite, il fallait bien, après l'échec de ce dernier, un fusible : c'est Aurélien Mallet, référent sarkozyste dans les Hauts-de-Seine, qui saute donc. Un joli retournement de veste de la part de notre maire devenue soudain filloniste ! :/


Second tour de la primaire de la droite : François Fillon est moins triomphant à Puteaux

30430248613_42e4b5bf26_z

Au niveau national, François Fillon a remporté le second tour de la primaire de la droite avec 66,5% des suffrages contre 33,5% pour Alain Juppé. Mais à Puteaux, le score du candidat conservateur, qui était soutenu par la maire aux 102 lingots d'or Joëlle Ceccaldi, est moins élevé : 57,6% contre 42,4% pour Alain Juppé.

SOURCE : Les résultats bureau par bureau, validés par la Haute Autorité de la Primaire, sont consultables sur le site du Monde.

Dans les Hauts-de-Seine, Francois Fillon obtient aussi un résultat moins élevé : 61,4% contre 38,6% pour Alain Juppé.

Une primaire de la gauche aura lieu en janvier.

Je précise, parce qu'on me l'a plusieurs fois demandé, que je n'ai pas participé à cette primaire de la droite, considérant que le centre n'y était en fait pas représenté.
Pour l'élection présidentielle, j'attends, comme beaucoup de français, un candidat et un programme capables de rassembler largement le pays au lieu de le diviser. Je ne fais pas confiance en François Fillon : il mènerait le pays à la ruine sociale, sans rien moderniser pour créer des emplois.
Et c'est bien cela que les français attendent : du travail... et pas la remise en cause de notre système de solidarité. Ce n'est pas en cassant ce système qu'on pourra créer de l'emploi. C'est un mensonge de l'affirmer.
Christophe Grébert