Patrimoine Flux

Journées du Patrimoine : le programme à Puteaux

28209053274_4777468e1a_z

Samedi 17 et dimanche 18 septembre, ce sont les Journées du Patrimoine. Cette 33e édition a pour thème  « Patrimoine et citoyenneté ». A Puteaux, vous pourrez notamment visiter les abris anti-aériens de la résidence HLM du 140 rue Verdun :

En 1937, la résidence est en construction. Face à la menace hitlérienne, le gouvernement incite les villes à construire des abris anti-aériens et à consolider caves et sous‑sols. Le  conseil municipal de Puteaux vote pour la construction d’abris sous l’allée centrale de la nouvelle résidence. En  1939, les Putéoliens découvrent leurs abris anti-aériens lors d’une visite officielle. À 4,25 mètres de la surface, après une descente de 25 marches, les abris, dont les murs font 70cm d’épaisseur pour une hauteur sous plafond de 2,51m, peuvent accueillir chacun 500 personnes réparties dans dix salles séparées en deux groupes par un sas central. Les lourdes portes des sas d’entrées et intermédiaires n’étaient fermées hermétiquement qu’en cas d’alerte au gaz. Régulièrement, les habitants de la résidence, du quartier et même de Neuilly descendaient quelques heures par nuit selon la durée des alertes. Heureusement, la résidence n’a jamais été bombardée.

Les visites guidées auront lieu les 17 et 18 septembre de 14h à 17h30.  
Inscription auprès du service des Archives Municipales: 01 46 92 50 22 / 01 46 92 93 53
 
 

Sont également au programme, 2 parcours en ville :

  • Parcours pour les enfants, samedi 17 septembre de 10h à 12h30 :
            > visite de l'Hôtel de Ville
, de la salle du conseil municipal et du bureau du maire (mais pas de son coffre à lingots d'or). Les enfants appréhenderont la notion de citoyenneté à travers la représentation de ses valeurs et symboles,
            > visite du jardin de la crèche des Cèdres 
Cette seconde étape du parcours a pour ambition de sensibiliser les enfants, dès leur plus jeune âge, au respect de l’espace public, de l’environnement et du patrimoine naturel.
 
  • Parcours pour les adultes, samedi 17 septembre de 14h à 17h30
 :
            > visite de l’Hôtel de Ville, avec 
une exposition sur les symboles et les valeurs de la République,
            > visite de la maison du Droit
 : Faites connaissance avec cette institution municipale où des professionnels du droit (avocat, notaire, fiscaliste etc…) se tiennent à votre écoute.
            > visite du jardin de la Crèche des Cèdres, 1ère crèche municipale ouverte en 1935,  Venez participer à un nouveau projet intitulé «Familles à Énergie Positive» afin d’apprendre à réduire ses dépenses énergétiques, au quotidien.
 

    Inscription auprès du service des Archives Municipales : 01 46 92 50 22 / 01 46 92 93 53

A LIRE SUR MONPUTEAUX : L'HISTOIRE DE PUTEAUX


Eglise repeinte par la mairie : le curé de Puteaux s'exprime sur France 3

Dans un reportage diffusé mercredi soir sur France 3 Ile-de-France, le curé de Puteaux s'exprime pour la première fois sur l'affaire des peintures réalisées par la municipalité dans la vieille église.

"Madame le maire assume le fait de ne pas vouloir être en concertation avec nous", a regretté le père Alain Lotodé.

Pour ne pas répondre aux critiques, la mairie a diffusé un communiqué assez étonnant : il est question d'infiltrations suite à un orage, mais jamais des peintures réalisées sans concertation avec la paroisse ou avec les services du ministère de la culture :

"Concertation entre la Ville de Puteaux et la DRAC Ile-de-France

La Ville de Puteaux est propriétaire de Notre-Dame-de-Pitié, dite la Vieille Église. Par mesure de sauvegarde et d’entretien de son patrimoine, la Municipalité a entrepris en décembre des travaux à l’intérieur du bâtiment sur des murs qui nécessitaient une réfection. Diverses fissures et infiltrations ont en effet été constatées par les services techniques, suite au gros orage qui s’est abattu le 19 septembre 2014.

Mercredi 28 janvier au matin, les représentants de la DRAC (Direction Régionale des Affaires Culturelles) Ile-de-France ont été reçus par la municipalité de Puteaux pour procéder à une visite de l’Eglise de Notre-Dame-de-la-Pitié, dite La Vieille Eglise. Cette visite a permis à l’Architecte des bâtiments de France et au Conservateur régional des monuments historiques de constater les travaux entrepris à la suite de l’apparition de nombreuses fissures et infiltrations.

Les représentants de la DRAC estiment que les défauts d’étanchéité et la fissuration des murs méritent une étude générale de l’état du bâtiment menée par un Architecte du patrimoine afin d’en déterminer précisément les causes. La présence de nappes phréatiques en sous-sol est une hypothèse qui devra être confirmée. Cette étude des sols, des soubassements et de l’architecture du bâtiment conduira à proposer des solutions pérennes de reprise de l’ensemble de l’édifice.

Les responsables de la DRAC ont par ailleurs souligné le caractère exceptionnel des vitraux de l’église et la nécessité de mettre en place des aménagements spécifiques pour en assurer la préservation. La Ville prêtera son concours le plus entier pour valoriser cet élément du patrimoine culturel et historique local et permettre aux Putéoliens et à tous les amateurs d’art de venir les admirer.

Les études précitées seront engagées dans les meilleurs délais. A l’issue de celles-ci, la rénovation intérieure de l’édifice sera revue en concertation étroite avec le Conservateur régional des monuments historiques".

Quelle est l'expression déjà ? "Noyer le poisson" ?

Communiqué de la paroisse : 

B81pv2rIgAAQ4eW

FRANCE 3 DIFFUSE LE REPORTAGE SUR L'ÉGLISE ET REDIFFUSE SUR SON SITE 2 AUTRES REPORTAGES SUR LES IDÉES FANTASQUES DU MAIRE DE PUTEAUX : LES CARTES DE VOEUX A 120.000 EUROS ET LA DISTRIBUTION DE 3.000 ASPIRATEURS.


Eglise repeinte à Puteaux : les enquêteurs de la DRAC se sont rendus sur place (MISE A JOUR : les couleurs vont être retirées)

6a00d8341c339153ef0176159cf86d970c-800wiDes enquêteurs de la DRAC, qui représente le ministère de la culture en Ile-de-France, se sont rendus ce matin à Puteaux pour constater les dégâts occasionnés par les travaux de peinture réalisés par la municipalité à l'intérieur de la vieille église. Ce n'est pas la première fois que la mairie de Puteaux s'en prend à ce monument classé du 16e siècle. 

MISE A JOUR À LIRE PLUS BAS : la mairie annonce que les couleurs vont être retirées, afin que l'église retrouve son aspect initial.

Pour les travaux de peinture, la municipalité explique avoir agi dans le cadre d’« une mesure de sauvegarde, d’entretien et de réfection à la suite d’infiltrations d’eau ». Mais selon Jean-Pascal Lanuit, directeur adjoint à la direction régionale des affaires culturelles (Drac) d’Île-de-France, interrogé par l'AFP  : « Traiter une fuite d’eau et repeindre en vermillon, c’est différent ! Surtout pour un monument historique ! » .

Ayant été réalisés « sans autorisation, ces travaux sont illégaux », selon Jean-Pascal Lanuit. Selon que la peinture est réversible ou pas, qu’elle risque d’attaquer la pierre ou le plâtre, la Drac verra « quelle remise en état est possible », explique le responsable de la Direction régionale qui entend faire un signalement au procureur de la République pour « violation du code du patrimoine ». Pour autant, il n’y aura pas forcément de poursuite par le procureur s’il n’y a pas eu « intentionnalité délictueuse ». La mairie a surtout fait preuve, selon Jean-Pascal Lanuit, « de mauvais goût, de manque de courtoisie et de précipitation ».

De son côté, la Conférence des évêques de France (CEF), sollicitée par le journal La Croix, regrette que ces couleurs vives ne soient « pas en conformité avec le style de l’église et avec son utilisation liturgique », selon Maud Cassanet, responsable du département d’Art sacré au sein de la CEF.

CE N'EST PAS LA PREMIÈRE ATTEINTE A CE MONUMENT CLASSÉ

La mairie de Puteaux n'en est pas à son premier coup d'essai. Cela fait des années que des travaux sont effectués dans ou autour de cette église, sans concertation avec la paroisse. En 2005, des grilles sont installées autour de l'édifice, l'enfermant totalement et empêchant les promeneurs de l'approcher. En 2012, une tour surmontée d'une cloche est construite devant le monument classé, sans que le curé ne soit consulté ou même prévenu. Les travaux ont coûté 150.000 euros. La cloche, qui sonnait les heures, n'a fonctionné que quelques semaines, les voisins se plaignant du bruit.

Le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, suit ainsi le chemin de son prédécesseur et père : En 2003, Charles Ceccaldi-Raynaud avait lancé un appel d'offre pour "l'édification d'un signal mettant en valeur la Vieille Eglise". "De forme élancé", ce signal devait mesurer 30 mètres de haut. Comme cette hauteur n'était pas autorisée par le POS, celui-ci devait être modifié. L'appel d'offre précisait que les matériaux employés devaient être le verre et le métal... le tout "de première qualité afin d'en assurer la pérennité". "Si des dessins ou des inscriptions sont portées sur l'oeuvre, ils pourront être réalisés ou réhaussés avec de la feuille d'or", indiquait encore la mairie ! L'"oeuvre" devait être étudiée pour que "de nuit, elle soit lumineuse, sans effacer l'édifice qu'elle doit mettre en valeur". Coût estimé de ce "phare du futur" (l'expression est de Charles) : 500.000 euros. La société Eiffel était pressentie pour réaliser cette flèche lumineuse. Fort heureusement, les services de l'architecture et des bâtiments de France avaient coupé court à ce projet délirant.

 

MISE A JOUR 17H30 :

Sur place, les experts ont pu relever les types de peintures utilisées et l'heure est désormais à l'analyse de leurs composantes, annonce MetroNews. Les spécialistes devront déterminer quels effets ces peintures ont pu avoir sur la pierre multiséculaire de l'édifice, et élaborer une stratégie : retirer cette couche ou enduire par dessus avec un ton "plus proche de l'état initial". 

La mairie a annoncé à France 3 qu'elle allait rénover les couleurs de l'église à l'identique. Le rouge et le mauve sur les murs seront donc retirés, tout comme le beige sur les statues. 

SUR LE PARISIEN : Puteaux (92) : l’église repeinte en rouge va perdre ses couleurs

Questions : Qui est responsable ? Combien ont coûté ces travaux de peinture et combien ça va coûter de les retirer ?

A la question "Qui va payer ?", j'ai déjà la réponse :  les contribuables bien entendu...


Journées du Patrimoine : l'équipe Puteaux Pour Vous en visite dans la vieille ville

Publié sur le site de Christophe Grébert :

1172362_371460059623418_1944894964_o

1064253_371460416290049_1405712601_oSamedi 14 septembre, à l'occasion des journées du patrimoine, des membres de l'équipe Puteaux Pour Vous ont effectué une visite du Vieux Puteaux, entre les rues Godefroy et Wallace. C'est la partie la plus ancienne de notre ville.

Nous poursuivons nos visites exploratoires de tous les quartiers de la commune. Il s'agit comme à chaque fois d'observer les aménagements urbains et l'habitat, de voir ce qui est fait, et d'imaginer ce qui pourrait être amélioré, changé ou réalisé. Des experts - urbanistes, architectes et aménageurs - nous accompagnent dans ces balades de travail.

Dans les rues autour de la vieille église, nous nous trouvons dans le coeur historique de notre commune, avec des éléments de patrimoine importants : la vieille église du 16e siècle et des maisons très anciennes, l'école Benoit Malon, le Théâtre, etc.

IMG_0136Nous observons des parties rénovées, de belles maisons ravalées et aussi des bâtiments en construction (le chantier Wallace massif, impressionnant, décalé, discutable !), mais aussi  - malheureusement - de l'habitat très dégradé (rues Collin et Godefroy notamment).

Peu de commerçants, peu de vie, des espaces publics fermés (le parc du Théâtre et la place de la vieille église sont entièrement grillagés et inaccessibles !).

Des chaussées et des trottoirs ont été refaits, mais nos urbanistes nous signalent à de multiples endroits le non respect des normes de circulation piétonne. La commune dépense pourtant beaucoup d'argent dans ces aménagements... On s'étonne donc tous qu'ils ne soient pas correctement réalisés. Nous allons jusqu'aux quais, où là aucun aménagement n'a été réalisé pour les  piétons et les 2 roues, malgré des promesses faites en 2008.

IMG_0104Il y a donc beaucoup à améliorer et à réaliser dans cette partie de la ville qui pourrait redevenir un centre vivant, animé, convivial et accueillant... Nous ferons des propositions concrètes.

Merci aux habitants qui, tout au long de ces visites de quartier, prennent le temps de discuter avec les membres de notre équipe et nos experts. Vos signes d'encouragement nous démontrent que notre démarche est la bonne.

(photos : Eric D.)


Le projet des Putéoliens pour 2008 : protéger et valoriser notre patrimoine

Lu sur Puteaux Ensemble :

28440074_30cbe3746fSur Puteaux.org, les dernières contributions sont publiées. Elles enrichiront le projet des Putéoliens à l'élection municipale des 9 et 16 mars 2008. Dans la pièce de la culture, Laurent Méliz nous rappelle que notre commune à un passé, un patrimoine qui appartient à ce passé et qu'il faut absolument préserver et valoriser ce patrimoine. Extrait :

"(..) La ville « grandit », ses réseaux s’étendent, il faut pouvoir observer ses énergies créatrices, les soutenir et les diriger. Avec la naissance du quartier de la Défense, nous arrivons naturellement à un nouveau degré dans l’urbanisation et les idéaux que représentent une ville. La ville change et évolue. Elle n’est plus seulement un centre administratif vers lequel tout converge. Mais une valeur manque à l’appel : sa valeur culturelle et patrimoniale.
Le patrimoine n’est plus une valeur issue seulement du passé, mais un investissement sur l’avenir de notre ville. La mise en place d’un « observatoire du patrimoine » parait indispensable pour valoriser l’existant et imaginer le futur. Placé sous le signe de la concertation et encadré par : des urbanistes, des designers, des sociologues, des artistes, des dirigeants d’entreprise et des conseils de quartiers, il permettrait d’identifier l’héritage de notre ville pour mieux le préserver (..)".

A LIRE ET A COMMENTER SUR PUTEAUX.ORG

(photo : Christophe Grébert sur Flickr)


La journée du Patrimoine à Puteaux, samedi 16 septembre

Bonjour

A l'occasion de la Journée du Patrimoine, le samedi 16 septembre, la mairie de Puteaux organise des visites de la ville :

- Le matin, 2 rallyes pédestres ; l'un pour les adultes : il faudra répondre à un questionnaire et à des charades sur l'histoire de la ville ; l'autre pour les enfants : avec des énigmes ludiques sur le patrimoine de la commune. RDV devant la Vieille église, à partir de 11h. Inscription obligatoire : 01 41 02 38 40

- L'après-midi, une promenade sur le thème des arts. RDV à 15h, devant la mairie. Inscription obligatoire : 01 46 92 93 53

CARTE POSTALE ANCIENNE : BONJOUR DE PUTEAUX