Une maison de la Mémoire « Simone Veil » à Puteaux

170630_SimoneVeil_01Les élus de l'opposition de Puteaux proposent que l'ex-maison des associations de Puteaux soit baptisée Maison de la Mémoire "Simone Veil" :

Le 30 juin, les élus de Puteaux, réunis en conseil municipal, ont observé une minute de silence en hommage à Simone Veil qui venait de disparaître à l’âge de 89 ans. Depuis, Le Président de la République Emmanuel Macron a annoncé l’entrée au Panthéon de cette figure de la politique française. Ce sera seulement la 5ème femme a reposer parmi les « Grands Hommes ».

Rescapée des camps nazis, militante des droits des femmes et européenne convaincue, Simone Veil a été de tous les grands combats du siècle.

La ville de Puteaux a décidé de créer au 40 rue Benoît Malon, à la place de l'ex-maison des associations, une « Maison de la Mémoire » dédiée aux associations d’anciens combattants et de déportés chargés du souvenir et de la transmission du devoir de mémoire.
Nous proposons qu'avec l'accord de sa famille, cette maison porte le nom de Simone Veil.

Christophe Grebert, Evelyne Hardy, Francis Poézévara, Bouchra Sirsalane, Olivier Kalousdian, Christophe Hautbourg

24954622171_fa11322170_o


Elagage des arbres sur le boulevard Richard Wallace à Puteaux

IMG_4218

L'élagage des arbres est en cours sur le boulevard Richard Wallace à Puteaux. Est-ce bon d'élaguer des arbres en juillet ?

La plupart des livres sur le jardinage le disent : il  faut éviter d'élaguer les arbres entre avril et juillet. Et cela pour différentes raisons : les arbres mobilisent alors leurs réserves pour développer leurs feuilles et leurs fleurs, la chaleur augmente le stress hydrique, l'absence de feuilles en hiver permet de mieux apprécier les structures....

UN NON SENS ENVIRONNEMENTAL 

Pourtant, Puteaux réalise ces travaux durant cette période : ignorance ? problème de disponibilité ? conditions atmosphériques plus favorables pour les entreprises ?

Ces coupes d'été constituent aussi une menace pour les oiseaux qui sont alors en pleine période de reproduction : exposition des oeufs et des poussins à la chaleur, aux intempéries et aux prédateurs, risques de chute des petits...  

Extrait de Ornithomedia.com

IMG_4221


Le tram T2 fête ses 20 ans. Les Ceccaldi ont tout fait pour empêcher son développement

21194174948_194bcf63ef_h-860x450_c

La ligne de tramway T2, actuellement en travaux entre Puteaux et le parc de Saint Cloud, fête ses 20 ans. Elle a été inaugurée le 1er juillet 1997. 

Le site Defense-92.fr rappelle l'histoire de la ligne et notamment comment les maires de Puteaux, Charles Ceccaldi, puis sa fille Joëlle Ceccaldi, qui habite à côté de la voie ferrée, ont tout fait pour en ralentir sa réalisation et son développement.

Ces blocages ont coûté des millions à la collectivité et ont pénalisé les 220.000 voyageurs quotidiens de la ligne, sans apporter aucun avantage à Puteaux et aux Putéoliens. Du pur Ceccaldi...


Elections sénatoriales : les délégués supplémentaires de Puteaux

Delegues

Pour les élections sénatoriales qui auront lieu le dimanche 24 septembre, le conseil municipal de Puteaux a désigné vendredi dernier ses délégués  supplémentaires.

Les sénateurs sont élus par les "grands électeurs". A 95%, il s'agit des conseillers municipaux, mais pas seulement. Dans les communes de plus de 30.000 habitants, le conseil municipal désigne aussi un délégué supplémentaire par tranche de 1.000 habitants. Cette disposition vise à garantir une représentation plus équitable des grandes villes par rapport aux villages.

Puteaux, qui compte 43 conseillers municipaux, a désigné 18 délégués supplémentaires, ainsi que 15 suppléants. Ce qui fait un total de 61 grands électeurs pour notre commune. Les délégués et suppléants sont désignés par les conseillers municipaux à la proportionnelle. L'opposition municipale, qui compte 6 élus, a obtenu 2 des 18 délégués : Nadine Jeanne, ancienne conseillère municipale PS, et Eric Deshayes, du Modem ; ainsi qu'une suppléante : Claudine Viard, qui était candidate sur notre liste Le Rassemblement.

Dans les Hauts-de-Seine, il faut réunir environ 250 voix pour être élu sénateur. Notre ville représente donc 1/4 des votes nécessaires pour 1 poste dans la Haute Assemblée.

VOIR L'ARRÊTÉ DU PRÉFET sur la désignation des délégués


Des navettes sans chauffeur expérimentées sur l'esplanade de la Défense

DDzTgtYXgAASQMI

Des bus autonomes électriques circulent gratuitement depuis ce week-end sur l'esplanade de la Défense.

3 navettes pouvant transporter chacune jusqu'à 15 passagers sont expérimentées jusqu'à la fin de l'année sur 3 parcours différents. 2 circuits, qui fonctionnent en semaine entre 8h et 20h, relient la Grande Arche aux quartiers Faubourg de l'Arche et Valmy. Un 3e circuit, plus culturel, traverse l'esplanade de la Grande Arche à la tour Moretti, et fonctionne uniquement le week-end et les jours fériés de 10h à 18h (voir plans).

Mis au point par la start-up française Navya et exploités par Keolis, une filiale de la SNCF, ces mini-bus sont truffés de capteurs. Ils suivent un trajet matérialisé par des pictogrammes au sol et s’adaptent à leur environnement avec une vitesse réduite, autour de 10km/heure. A tout moment, en cas de passage d’un piéton ou d’un animal par exemple, le bus s'arrête automatiquement.

Si l'expérimentation est satisfaisante, peut-être que ces navettes autonomes et propres se généraliseront dans quelques années, non seulement à la Défense, mais aussi dans les rues de nos villes, pour des déplacements courts... 

2 CIRCUITS EN SEMAINE : 

DDywAxqXYAQvrNc

1 CIRCUIT LE WEEK-END :

DDywAxuXsAEqQhw


Insolite : la maire de Puteaux distribue 425 kilos de viande à la guinguette

Guinguette

Le système népotique et cliéntéliste des Ceccaldi-Raynaud de Puteaux fait du mal à la ville. Mais il a aussi un côté ridicule qui fait bien rire. Par exemple, lorsque le site de la ville nous explique le plus sérieusement du monde que "Madame le Maire a servi une broche de 425 kilos de boeuf aux visiteurs de la Guinquette" ce week-end sur l'île de Puteaux.

La photo de Joëlle Ceccaldi-Raynaud en tablier et assiette pleine de viande à la main est digne de la propagande d'une petite dictature des années 60.... 

Pour avoir droit à son assiette de viande, il fallait présenter une pièce d'identité et une preuve de domiciliation. Seuls les habitants de Puteaux - et donc électeurs potentiels-  ayant droit à ce "cadeau" du maire... payé (là faut pas rigoler) avec leurs impôts.

Source : Facebook