Deuil national : les écoles de Puteaux seront ouvertes lundi, une minute de silence sera respectée

5653662435_b7f2511667_zLes écoles communales seront ouvertes normalement lundi à Puteaux. Une minute de silence et un temps de parole avec les enfants seront organisés. Les sorties scolaires sont annulées jusqu'au 22 novembre.

La directrice de l'école Jean Jaurès a publié le message suivant sur la page de l'école

"L'école Jean Jaurès accueillera ses élèves ce lundi aux horaires habituels. Quelques aménagements cependant : les élèves pourront entrer à l'école dès leur arrivée et j'invite les parents à ne pas stationner sur le trottoir plus que nécessaire.
Les sorties scolaires sont annulées jusqu'au 22 novembre. Pas de séance école et cinéma ce mardi. Les activités sportives piscine - stade sont maintenues pour le moment. 
Un temps de parole sera organisé dans les classes conduit par les enseignants. L'ensemble de la communauté éducative sera à l'écoute de tous les élèves. Vous pouvez compter sur notre engagement auprès de chacun des enfants de l'école. 
Nous observerons une minute de silence".

Comment réagir aux questions des enfants ? Le magazine Astrapi a publié 2 pages sur le sujet.


Série de mesures de sécurité à Puteaux

5846831886_2660ee8079_zSuite aux attaques d'hier à Paris et à Saint-Denis, la municipalité de Puteaux a décidé différentes mesures de sécurité :

- fermeture des équipements publics et annulation des manifestations samedi et dimanche.

- Parmi les structures municipales qui seront fermées : - Mairie de Puteaux (permanences d'état-civil et célébration des mariages assurées) - Conservatoire JB Lully - Palais de la Culture - Palais des Arts - Palais de la danse - Palais de la médiathèque - Ludothèque - Espace Jules Verne - Halte culturelle Bellini - Cinéma le Central - Théâtre des Hauts de Seine - Palais des Sports - Tennis municipaux - Hall des Sports

- L’ensemble des activités, cours et événements est annulé ce week-end.

- Le marché Chantecoq sera ouvert dimanche 15 novembre à l'exception des exposants extérieurs. 

- La préfecture des Hauts-de-Seine rappelle que les manifestations sur la voie publique sont interdites en IDF : Paris et dans les départements 77, 78, 91, 92, 93, 94, 95    

Le numéro réservé aux proches des victimes : 0800 40 60 05


Soyons plus que jamais des Citoyens, engagés et responsables

711drapeauxAyons une pensée émue pour toutes les victimes de l'affreux carnage de vendredi soir dans les rues de Paris et de Saint-Denis, c'est à dire à notre porte immédiate.

Nous sommes dans le temps de la sidération. Viendra celui du deuil.

Nous devrons aussi tous nous mobiliser pour défendre nos valeurs et nos libertés. 

Soyons plus que jamais des Citoyens, engagés et responsables.

Amicalement,

Christophe Grébert


L'artothèque de Puteaux désormais fermée au public

21810804422_1bd0fcd29f_zC'était un beau projet culturel : la ville de Puteaux a investi plusieurs millions d'euros pour créer un musée-artothèque dédié au mécène putéolien Camille Renault. Une maison ancienne a été rachetée, rue Benoît Malon, et réaménagée entièrement pour en faire un espace d'expositions et de prêts de peintures et de sculptures contemporaines. Hélas, faute d'activité, le lieu a été fermé au public.

Il n'est plus possible en effet d'aller visiter librement la "Maison de Camille" pour y découvrir les dizaines d'oeuvres acquises année après année par la municipalité et pouvant être louées par les habitants afin de les exposer chez eux. Une affiche sur la porte de l'artothèque nous signale qu'il faut désormais prendre rendez-vous au "palais" de la culture pour accéder à la collection. Un simple numéro de téléphone est donné. Ce qui montre que les Putéoliens amateurs d'art ne se sont jamais en réalité accaparés ce lieu.

On se dit qu'investir autant d'argent, pour un espace de culture restant fermé et pour des oeuvres d'art qui ne profitent finalement à personne, est bien triste.

Comme toujours, la municipalité s'est saisie d'une belle idée et à construit pour cela un décor beau et cher mais n'a pas su faire vivre réellement ce lieu. La même chose se déroule actuellement au conservatoire. C'est une accumulation de boites vides de sens.

Nous soutenions pour notre part ce projet et avons souvent exprimé notre volonté de faire vivre la culture à Puteaux.

21822612165_c0912a9f85_z

Participer à la cagnotte en ligne

2 cérémonies du 11 novembre organisées à Puteaux, le maire LR et le député UDI ne pouvant pas se voir

2Cette année encore, il y a eu 2 cérémonies du 11 novembre au monument aux morts de Puteaux. Une première cérémonie a eu lieu le matin présidée par le maire et une seconde l'après-midi organisée par le député.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la maire LR de Puteaux, refuse en effet la présence sur son territoire de Jean-Christophe Fromantin, député UDI de la circonscription de Puteaux-Neuilly-Courbevoie.

Elle ne l'invite pas aux cérémonies. Une année, Fromantin a insisté pour venir déposer une gerbe devant le monument aux morts. Ceccaldi lui avait alors donné un mauvais horaire ! Le député-maire de Neuilly était arrivé alors que la cérémonie s'achevait. Humiliation publique.
Une autre année, le fils du maire et conseiller général, Vincent Franchi, avait ostensiblement tourné le dos au député lorsque celui-ci se recueillait devant le monument aux morts. Irrespect.

Pour éviter de trop exposer leur haine mutuelle, Joëlle Ceccaldi et Jean-Christophe Fromantin ont donc décidé depuis plusieurs années d'organiser leur propre cérémonie. Les associations d'anciens combattants, attachées à leurs subventions municipales et aux cocktails réguliers, n'assistent qu'à celle du maire.

Cette année, j'ai préféré m'abstenir tout court. Je suis trop respectueux de la mémoire des hommes et des femmes morts pour notre pays pour participer à ce semblant d'hommage républicain.


Bibliographie des Ceccaldi-Raynaud (chapitre 8) : "Le destin de Brutus"

41MCEGGJP0LSuite de la bibliographie sur la famille Ceccaldi-Raynaud de Puteaux. En 2005, Victor Noir publie "Nicolas Sarkozy ou le destin de Brutus" aux éditions Denoël. Un chapitre de 7 pages est consacré à Charles et Joëlle, partenaires obligés de Nicolas Sarkozy dans la circonscription législative de Puteaux-Neuilly. Où l'on voit que l'ex-président de la République subit ses "amis".

Dans ce livre, on a notamment quelques détails sur l'emploi obtenu durant 7 ans par Joëlle Ceccaldi-Raynaud à la mairie de... Neuilly, où étrangement personne ne se souvient d'elle :

"Joëlle Franchi, née Ceccaldi-Raynaud, a été rémunérée par la mairie de Neuilly, à compter du mois de juin 1990, en qualité de collaboratrice du cabinet du maire et pendant au moins 7 ans (..). A la mairie de Neuilly, personne ne semble avoir eu connaissance de cet emploi (..). La standardiste de l'Hôtel-de-ville ne la connaît pas (..). La propre directrice de cabinet de Joëlle Ceccaldi à la mairie de Puteaux affirme ne pas savoir que sa patronne travaille à la mairie de Neuilly (..)." Joëlle Ceccaldi touchait 10.000 F par mois, on ne sait trop pour quelle raison.

Extrait :  Téléchargement Destin-de-brutus.pdf

Acheter ce livre : 

A suivre...