OXYGEN, une nouvelle entrée pour le quartier d'affaires de la Défense

Vue_axo_1-stephane-malka-architecte-archirendering

La station de métro "Esplanade de la Défense" située à l'entrée du quartier d'affaires, côté pont de Neuilly, va être complètement réaménagée. Au printemps 2017, le lieu accueillera des restaurants rapides, des salles de séminaires, ainsi qu'un espace de "coworking", le tout sur 1.500 m2.

L'établissement public Defacto a confié la réalisation de ce projet à 4 sociétés privées : AVEC Invest, Green Food Development, Liquid Corp et M. Elles exploiteront les espaces commerciaux. Montant de l'investissement : 5 millions d'euros.

Defacto place le projet sous le signe du "développement durable" et promet des "produits bio" dans les futurs restaurants. Le projet a d'ailleurs été  baptisé "Oxygen". Sur les premières images d'architecte, la verdure domine, en effet.
 Vue_axo_2-stephane-malka-architecte-archirendering

Vue_bassin_1-stephane-malka-architecte-archirendering


La casserole du maire de Puteaux dans L'autre JT, jeudi sur France 4

IMG_0738Un reporter de L'autre JT de France 4 a passé la journée de lundi à Puteaux. Il a essayé de rencontrer la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, afin de lui remettre son prix "casserole" attribué par Anticor, l'association contre la corruption et pour l'éthique en politique. 

La mission n'a pas été simple pour le journaliste, vous vous en doutez. Il en a profité pour visiter la ville et rencontrer des Putéoliens.
A voir, jeudi 18 février à 23h10 sur France 4, et dès vendredi en replay, notamment sur la page Facebook de l'émission.


Puteaux lance un appel d'offres pour 4 millions d'euros de mobilier urbain

24485350769_ec9bc7859d_zBornes, potelets, bacs à fleurs... La ville de Puteaux lance un appel d'offres pour acheter du mobilier urbain. La municipalité prévoit de dépenser pour ce seul marché 1 million d'euros par an jusqu'en 2019, soit un total de 4 millions.

Ce marché géant est décomposé en 5 lots :
- Bornes, potelets, barrières de protection, grilles d'arbres et supports de motos, pour 420.000 euros HT/an,
- Bancs et abris de jardin en bois, pour 100.000 euros HT/an, 
- Corbeilles de propreté, pour 100.000 euros HT/an,
- Bacs à végétaux en métal, pour 100.000 euros HT/an,
- Bacs à végétaux sur-mesure en bois vernis, pour 120.000 euros HT/an.

Total : 840.000 euros HT/an,
ou 1.008.000 euros TTC/an x 4 ans.

"Moins d'argent oblige à mieux dépenser" (via 5 pistes pour un urbanisme du quotidien). Malheureusement, ce concept n'est pas connu à Puteaux !

(photo : la chaussée a été détruite et refaite et des bacs à fleurs ont été installés rue Saulnier, alors que la rue avait été entièrement rénovée il y a moins de 5 ans).


En réduisant les frais de bouche et de voyage du maire de Puteaux, on peut baisser la taxe d'habitation de 20%

Voici la tribune du groupe Le Rassemblement qui sera publiée dans le numéro de mars 2016 du magazine municipal "Puteaux infos". Elle est consacrée au budget 2016 de la commune.

Nous proposons une réduction de 20% de la taxe d'habitation, afin de rendre du pouvoir d'achat aux Putéoliens, ainsi qu'une baisse des tarifs municipaux, afin que tous les habitants profitent des services de la ville quels que soient leurs revenus. Ces baisses seront financées par des économies sur les dépenses inutiles, comme les voyages du maire et sa communication.

Tribune-mars2016-lerassemblement


Procès du tweet : l'avocat du maire de Puteaux ne vient pas à l'audience

24350643573_ff1c5e6832_z

Le 12e procès lancé contre moi par la maire LR de Puteaux - LE PROCES DU TWEET - sera jugé le 27 mai par la 17e chambre du Tribunal correctionnel de Paris. Cet après-midi, avait lieu une audience relais. L'avocat de Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne s'est même pas présenté à l'audience !

J'ai déposé mes conclusions au président du tribunal, ainsi qu'au procureur. Puis j'ai demandé à obtenir une copie des conclusions de Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Le président du Tribunal correctionnel m'a invité à la réclamer auprès de son défenseur,  maître Rodolphe Bosselut, conformément à la règle du débat contradictoire. Mais celui n'était pas là. S'il ne me communique pas ses conclusions, je pourrai réclamer au tribunal leur annulation.

Il est regrettable de lancer des plaintes contre des gens pour ensuite ne pas se présenter au tribunal ! Ce n'est pas la première fois que cela arrive à la maire de Puteaux. Son absence montre qu'elle utilise l'appareil judiciaire pour harceler ses opposants, mais qu'elle n'en a pas le respect.

CONSULTEZ MES CONCLUSIONS