Metropole Paris Flux

La maire LR de Puteaux désigne son fils pour représenter la ville à la Métropole du Grand Paris

Ceccaldi-franchi

Lors du conseil municipal de Puteaux du mardi 15 décembre, Vincent Franchi, le fils du maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a été désigné par la majorité Les Républicains pour représenter la ville à la Métropole du Grand Paris. Une nouvelle place rémunérée pour le fils prodigue et un nouveau pas... vers la succession.

Déjà conseiller départemental et super maire adjoint, le fils du maire de Puteaux ajoute donc à son portefeuille une nouvelle fonction. Ce poste de conseiller métropolitain aurait du revenir normalement au maire. C'est ce qui se passe dans les autres communes.
Mais l'objectif à Puteaux est de préparer la succession : en 2017, Joëlle Ceccaldi espère obtenir un siège de sénatrice des Hauts-de-Seine et passer ainsi les clés de la ville à son fils Vincent, 3 ans avant l'élection municipale !

Quelle saine démocratie !

Après la désignation du représentant de la ville au conseil de la Métropole, le conseil municipal de Puteaux a élu les 6 représentants au conseil de Territoire de la Défense. Ces 6 représentants sont... Joëlle Ceccaldi et 5 élus de sa majorité. L'opposition n'obtient aucun représentant au Territoire : 


Métropole du Grand Paris : l'UMP cherche à couper en 2 le territoire de la Défense. Réagissons contre ce projet basé sur des préoccupations financières !

ByevlBcIMAA32__.png-large

Vendredi 10 octobre 2014, lors de la séance du conseil d'agglomération de Puteaux Courbevoie, j'ai interpellé le président UMP Eric Césari (qui vient d'être mis en examen dans l'affaire Bygmalion) sur son projet de "territoire" dans le cadre de la Métropole du Grand Paris, suite à la publication d'un article dans l'Express (ci-contre) titré "Grandes manoeuvres".

Petite Explication : en 2016, Paris, les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et la Seine-Saint-Denis doivent se fondre et devenir la "Métropole du Grand Paris". Les départements seront supprimés, ainsi que toutes les intercommunalités existantes. Ces interco seront remplacées par des "territoires" qui devront rassembler au moins 300.000 habitants.

Au lieu de réunir les communes autour du quartier d'affaires (A savoir : Puteaux-Courbevoie + Nanterre, Neuilly, La Garenne-Colombes, Suresnes et Rueil-Malmaison), Eric Césari a annoncé avoir entamé des discussions avec des communes du nord des Hauts-de-Seine : Colombes, Bois-Colombes et Villeneuve-la-Garenne, notamment.

Le maire UMP d'Argenteuil envisageant de rejoindre ce territoire, Eric Césari n'a pas totalement écarté l'hypothèse d'accuellir également cette commune du Val d'Oise passée à l'UMP en mars dernier et dont nous aurions alors à supporter la forte dette de 80 millions d''euros :

Dans son intervention, Eric Césari  n'a qu'une expression à la bouche: "développement économique". Il la répète souvent. C'est sa seule justification.

Comme si la formation d'un territoire ne devait être basée que par rapport à son potentiel fiscal, c'est à dire sur combien il rapporte ! Un territoire, ce n'est pas que cela : c'est aussi un bassin de vie, avec ses logements, ses transports, ses commerces et lieux d'animations.

Le quartier de la Défense et ses 7 communes forment un territoire cohérent de 300.000 habitants. Nous voulons les réunir dans le cadre de la Métropole du Grand Paris. L'UMP veut les diviser pour mieux régner sur la fiscalité du quartier d'affaires. Il s'agit de 2 visions de la politique : dans la 1ère, l'intérêt général nous guide. Dans la 2nde, ce sont des intérêts financiers qui commandent.

QUEL EST LE BUT DE L'UMP ? GARDER LA MAIN SUR LA FISCALITÉ DES TOURS DE LA DÉFENSE !

Qu'en disent les citoyens de la Défense ? de Puteaux et de Courbevoie ? Exprimez-vous ! Alertez vos élus ! Habitants de Puteaux et Courbevoie, souhaitez-vous appartenir à un territoire avec (1- proposition de l'UMP) Colombes et Argenteuil, ou bien (2 -notre proposition) avec Suresnes et Nanterre ?
Une grande consultation doit être organisée pour empêcher les tripatouillages financiers de l'UMP.

Pourquoi pas une petition pour commencer ? Dites-moi.

VOUS REMARQUEREZ SUR LA VIDÉO QU'IL EST TRÈS DIFFICILE DE S'EXPRIMER DEVANT UNE ASSEMBLÉE DOMINÉE PAR L'UMP : "VOUS ETES INSUPPORTABLE", me lance une élue UMP de Puteaux, Raymonde Madrid, qui n'est jamais intervenue une seule fois au micro, mais passe son temps avec quelqu'uns de ses collègues, à perturber les interventions de l'opposition. La démocratie n'est pas un mot que Mme Madrid semble bien connaître, sinon elle me laisserait intervenir sans m'interrompre aussi vulgairement.

MISE A JOUR : ARGENTEUIL avec laquelle les maires UMP de Puteaux et de Courbevoie veulent nous associer croule sous les dettes, selon un rapport de la cour des comptes. Situation qui a fait l'objet d'une dépêche de l'AFP.

 


3 élus "Puteaux pour vous" entrent au conseil municipal

Publié sur le site du Modem de Puteaux :

Puteaux-pour-vous-equipe_1170x400

Suite à l'élection municipale du 23 mars 2014, 3 élus de la liste Puteaux pour vous entrent au conseil municipal. 2 siègeront aussi à l'intercommunalité de Puteaux et Courbevoie.

Merci aux 2.995 électeurs qui ont voté pour notre liste citoyenne soutenue par le Modem, EELV et le PRG. Nos 3 élus PPV - Christophe Grébert, Bouchra Sirsalane et Olivier Kalousdian - porteront notre projet et défendront votre voix : pour la démocratie, l'éthique en politique et la justice.
A l'intercommunalité, Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane participeront à l'intégration de notre ville dans la future Métropole du Grand Paris.


Visite au Sénat, à l'invitation du Sénateur EELV des Hauts-de-Seine André Gattolin

Publié sur le site de Christophe Grébert :

IMG_0171

Samedi 14 décembre 2013, des membres de l'équipe Puteaux pour vous ont été reçus au Sénat par le Sénateur EELV des Hauts-de-Seine André Gattolin.

Cette visite a été l'occasion pour l'équipe de mieux comprendre le travail des Sénateurs. Nous avons notamment échangé sur la réforme territoriale en débat actuellement au parlement, avec la suppression des actuelles intercommunalités et la création de la Métropole de Paris, dans laquelle Puteaux s'intégrera. Nous avons également discuté de l'avenir du quartier d'affaires de la Défense, dont l'Etat souhaite transférer la responsabilité - et les charges - vers les collectivités. Nous avons trouvé en André Gattolin un interlocuteur attentif et prêt à s'engager à nos côtés.