Legislative 2017 Flux

Législative de Puteaux-Neuilly : Le candidat En Marche dépose un recours devant le conseil constitutionnel

35299353866_30654525a9_k

S'estimant victime de violentes attaques durant la campagne, Laurent Zameczkowski, le candidat de la République En Marche à l'élection législative sur Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud, dépose un recours devant le Conseil constitutionnel. Il espère obtenir l'annulation du scrutin qui a vu la victoire de la candidate Les Républicains Constance Le Grip.

Selon Laurent Zameczkowski, cette élection a été "truquée" et des membres du parti Les Républicains ont "instrumentalisé" les accusations lancées contre lui. "Jamais on n’avait vu dans l’histoire des élections récentes une campagne de calomnies aussi décomplexée que tristement victorieuse", affirme-t-il dans un communiqué. 

Alors que Laurent Zameczkowski était largement en tête à l’issue du premier tour : 41,97% (17.761 voix) des votes contre 21,16% (8.968 voix) pour la candidate LR Constance Le Grip arrivée 2e, il a été battu au second tour en emportant 46,18% (15.890 voix) des votes contre 53,81% (18.512 voix) pour la candidate LR. La remonté de cette dernière est effectivement exceptionnelle. Du jamais vu dans des élections législatives.

Laurent Zameczkowski a pris pour avocat Maître Gilles-William Goldnadel.


La maire LR de Puteaux Joëlle Ceccaldi est désormais minoritaire dans sa ville

35299353866_5c354e725b_o

Si Constance Le Grip, la candidate Les Républicains aux élections législatives dans notre circonscription, est devenue députée, c'est grâce aux voix de Neuilly. Car à Puteaux, malgré le soutien affiché de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, la représentante LR n'a réuni que 45% des suffrages contre 55% pour le candidat d'En Marche.

Si ce dernier n'avait pas été victime d'une terrible campagne diffamatoire sur sa vie privée, sans doute aurait-il fait 65% ou plus à Puteaux. Malgré cela, il est resté en tête dans notre ville... 

Après ce vote, la maire de Puteaux, dont le fils Vincent Franchi était candidat suppléant, est donc minoritaire dans sa ville, par rapport au choix des électeurs Putéoliens...  

Qu'on se le dise !


Législative 2017 à Neuilly Puteaux et Courbevoie Sud : victoire de Constance Le Grip (LR)

IMG_4155

Dans la circonscription de Neuilly, Puteaux et Courbevoie Sud, la droite sauve son siège de député, avec la victoire de Constance Le Grip face au candidat d'En Marche.

Selon les résultats définitifs, la candidate Les Républicains Constance Le Grip arrive en tête avec 53,81% des suffrages, contre 46,19% pour Laurent Zameczkowski de La République en Marche.

La participation atteint 50,11%. Il y a eu 6,12% des votes blancs.

Constance Le Grip obtient 63% des suffrages sur la ville de Neuilly. Le candidat d'EM se place en revanche devant à Courbevoie Sud (62%) et à Puteaux (55%). 

Au 1er tour, sur la circonscription, le candidat EM était pourtant arrivé largement tête, avec 22 points d'avance sur sa concurrente LR. Mais les révélations faites dans la Presse tout au long de cette semaine ont pesé sur le scrutin et en ont changé sans doute le résultat. C'est une terrible occasion manquée pour notre circonscription. Le renouvellement n'aura pas lieu cette fois encore.

(mise à jour à 22h15)


Législative de Puteaux, Neuilly et Courbevoie : Communiqué de Christophe Grébert

IMG_4155Depuis 1 semaine, la presse alimentée par la droite locale sort des éléments du dossier de divorce du candidat de La République En Marche de Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud.
Ceux qui relayent ces informations, qui devraient rester privées, et les utilisent à des fins politiques, oublient qu'il y a des enfants au milieu de cette bataille familiale. Ce seront eux les seules vraies victimes de ce déballage.
Parce que je combats cette mafia de Puteaux et Neuilly, qui se montre encore une fois telle qu'elle est et qui représente selon moi le plus grand danger pour la démocratie, je voterai LREM au second tour, dimanche 18 juin.

Christophe Grébert


Législatives 2017 : Qui est Constance Le Grip, la candidate LR à Puteaux Neuilly et Courbevoie ?

Thumb_34765_default_largeDimanche, aura lieu le second tour des législatives. Sur notre circonscription de Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud, le candidat de la République en Marche est opposé à Constance Le Grip, des Républicains. Qui est-elle ?

Députée européenne jusqu'en 2019, Constance Le Grip s'est notamment illustrée l'année dernière en défendant la directive polémique sur le "secret des affaires". Celle-ci a été dénoncée par les médias, les ONG et les syndicats comme mettant gravement en cause le droit d'informer les citoyens et la protection des consommateurs, en se soumettant complètement au lobby des multinationales.

L'humoriste Nicole Ferroni avait à ce moment là interpellé Constance Le Grip dans une vidéo vue plus de 15 millions de fois : 

Constance Le Grip se trouve dans la liste des 19 députés européens français concernés par l'enquête préliminaire pour abus de confiance ouverte suite à des soupçons d'emplois fictifs de leurs assistants parlementaires.

Enfin, son site de députée européenne ne contient absolument rien. Il est "en sommeil" : https://www.constance-legrip.eu/.


Réunion à Puteaux avec le candidat de La République En Marche jeudi 15 juin à 19h30

6a00d8341c339153ef01b8d2822ca9970c-800wi

Jeudi 15 juin à 19h30, le candidat de La République En Marche Laurent ZAMECZKOWSKI et sa suppléante Elisabeth CONY organisent une réunion publique à l'école de La Rotonde, 53 Rue Arago à Puteaux.

Qualifié pour le second tour de l'élection législative sur Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud, le candidat d'En Marche adresse le message suivant aux électeurs de la circonscription :

"Le dimanche 11 juin 2017, la 6ème circonscription des Hauts-de-Seine s’est exprimée. En me plaçant en tête du 1er tour avec 41,92%, vous m’avez accordé votre confiance.

Je mesure l’honneur et l’importante responsabilité qui en découlent. Je vous remercie du fond du cœur pour cet important vote d’adhésion. Je l’accueille avec humilité et détermination pour le 2nd tour.

Humilité tout d’abord car je suis conscient de l’enjeu et des responsabilités qui incombent à un élu de la Nation.

Détermination ensuite, car rien n’est joué.

Votre mobilisation dimanche prochain, est la clé de notre victoire. D’elle seule pourra émerger le renouvellement des idées et du personnel politique auxquels nous aspirons depuis longtemps. Dans ce sens, j’ai mené campagne autour d’enjeux qui me sont chers : la sécurité, la famille, l’emploi, l’Europe, la rénovation de la démocratie et le pouvoir d’achat.

La campagne reprend aujourd’hui. Nous continuons notre combat avec la conviction profonde que l’Histoire est en marche. Pour l’emporter dimanche prochain, faisons triompher audace et modernité ! Je compte sur vous et vous remercie une nouvelle fois. Mobilisons-nous et donnons une majorité parlementaire forte au Président de la République ! L’enjeu est de taille, notre ambition aussi".