Lecture Flux

Charles Ceccaldi raconte sa guerre d'Algérie dans un livre

GuerreperdueA bientôt 90 ans, l'ancien maire de Puteaux Charles Ceccaldi-Raynaud a décidé de raconter son passé de jeune commissaire de police à Alger durant les "évènements". Dans un livre  "La guerre perdue d'Algérie", il s'explique notamment sur son passage, en 1957, à la direction du camp de prisonniers de Beni Messous. 

En 2001, lors de son procès au palais de justice de Paris pour « complicité d'apologie de crimes de guerre », le général Aussaresses avait nommément mis en cause Charles Ceccaldi-Raynaud, affirmant que celui-ci fermait les yeux lorsqu'il venait récupérer des suspects afin de les interroger sous la torture. 

Charles Ceccaldi-Raynaud affirme n'être resté que 15 jours à ce poste avant de démissionner, refusant de cautionner ce qui se passait. Il affirme aussi en avoir libéré des centaines de prisonniers.

Charles Ceccaldi explique ensuite comment, menacé de mort par les "paras", il a dû fuir l'Algérie en 1958 caché dans un bateau et déguisé en facteur !

D'autres affirment que c'est le FLN qu'il fuyait.

Témoignage d'un vieil homme sur des évènements dont il ne reste plus beaucoup de témoins pouvant confirmer ou infirmer son récit, ce livre est sa vérité. Il est à prendre comme tel. 

25 euros, aux éditions alfabarre.

D'autres SOURCES pour compléter ce livre :

ARTICLE DU MONDE (2002) SUR LE PROCÈS AUSSARESSES

BIOGRAPHIE de Charles Ceccaldi dans L'EVENEMENT DU JEUDI (1993)

Puteaux, une banlieue de "série noire", dans le Nouvel Observateur (1971)

Et pour voir Charles Ceccaldi dans une VIDÉO RÉCENTE : Complètement d'Enquête sur France 2


Le livre "92 Connection, les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ?" est sorti en format Poche

84736100394100LLe livre "92 Connection. Les Hauts-de-Seine, laboratoire de la corruption ?" sort en version POCHE à 8 euros. Cette nouvelle édition comporte un chapitre inédit sur les plus récentes affaires du 92 : enquête sur les marchés publics de la ville de Puteaux et les ennuis judiciaires du couple Balkany.

"Conflits d'intérêts, clientélisme, fraudes aux marchés publics, caisses noires, paradis fiscaux, emplois fictifs, frais de bouche pharaoniques… Dans les Hauts-de-Seine, la liste des atteintes à l’éthique semble interminable. Le second département le plus riche de France collectionne les affaires politico-financières et les scandales ne cessent d’éclater… sans toujours connaître des retombées judiciaires. Des emplois fictifs à la gestion des villes de Puteaux, Asnières ou Levallois- Perret, en passant par la SEM 92 et la direction de l’EPAD, Noël Pons et Jean-Paul Philippe nous dévoilent les rouages des réseaux du 92 et les coulisses de leurs manipulations. Les auteurs décryptent les méthodes utilisées pour détourner les lois et l’argent des collectivités, tout en puisant dans leur expérience des anecdotes stupéfiantes (documents volés, perquisition difficile, investigations aux Bahamas…) sur des personnages ayant défrayé la chronique".

SOURCE : SITE EDITIONS NOUVEAU MONDE


Lecture : "Aux Urnes Citoyens - s'engager pour sa commune" (Librio)

Publié sur le blog de Christophe Grébert :

9782290006863J'avais raté ce petit livre de la collection Librio sorti avant les élections municipales de 2008 : "Aux urnes citoyens". Jean-Luc Villin et Pierre Vinard décrivent en une soixantaine de pages les compétences et le fonctionnement d'une commune, l'élection du maire, la participation citoyenne, l'intercommunalité...
C'est très résumé. Pourtant Puteaux et Neuilly sont toutes les 2 citées par les auteurs. Dans le chapitre consacré aux finances, Puteaux est présentée comme "l'une des villes les plus riches de France par habitant" grâce à la taxe professionnelle payée (pour combien de temps encore ?) par les entreprises de La Défense. Et dans le chapitre sur les compétences des communes, Neuilly est présentée comme refusant d'appliquer la loi SRU sur le logement.

Quand nos communes se distingueront-elles pour ce qu'elles feront de positif ? A Neuilly, Jean-Christophe Fromantin  a entamé ce travail. A Puteaux, tout reste à faire...
Christophe Grébert

Conseiller municipal MoDem de Puteaux


Les blogueurs citoyens ont leur livre : "Le 5e Pouvoir" de Thierry Crouzet

Couv5thThierry Crouzet sort un livre consacré au "5e Pouvoir ou comment Internet bouleverse la politique". Sur son blog, il répond à une interview imaginaire. Extrait :

"- c’est quoi le cinquième pouvoir ?

C’est vous, c’est moi, c’est tous les citoyens. Grâce à internet, nous changeons la politique.

- Vous me parlez d’une élite de gens avertis.

Mais non, j’ai écrit mon livre pour expliquer le phénomène, pour montrer qu’il ne faut pas en avoir peur. Je veux encourager les citoyens à devenir les acteurs de la vie politique. Non seulement lors des élections mais à chaque seconde de leur vie. C’est cela la démocratie participative. Avec les blogs notamment, nous avons inventé un outil pour agir.

- Agir comment ?

La politique commence par de petits gestes, de petites actions locales, par quelques citoyens qui se rassemblent contre une injustice, contre une dérive du pouvoir en place ou qui proposent d’améliorer quelques détails de leur quotidien. Tous ces petits débats vont finir par inventer une nouvelle société. J’ai envie que de plus en plus de gens participent à sa construction. Nous devons tous en devenir les ouvriers. Ce monde ne se fera pas en délégant toutes les responsabilités aux élus. Leur rôle est de nous aider à réaliser nos réformes. Ils ne sont pas là pour nous imposer les leurs".

Je recommande ce livre à tous les citoyens engagés, sur le net et ailleurs.
Christophe


Lecture : Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans "les députés sous influences" (Fayard)

Deputessousinfluences

La députée-maire UMP de Puteaux, suppléante à l'Assemblée de Nicolas Sarkozy, est citée une seule fois dans le livre "Députés sous influences" publié chez Fayard. Avec une unique intervention en séance depuis janvier 2004, Joëlle Ceccaldi-Raynaud est classée parmi les "députés fantômes". Ne rigolez pas... c'est nous qui payons son salaire !

Imaginez un smicard qui ne viendrait au travail qu'une fois tous les 2 mois. Quelle serait la réaction de son patron ? La République est généreuse avec ses parlementaires qui gagnent chacun autant que 30 smicards ; elle ne dit rien ; même pas un avertissement. Autant vous dire que je suis favorable au "jury citoyen" et au "mandat unique".
Christophe Grébert


Lecture : "Nicolas Sarkozy, Enquête sur un homme de pouvoir" de Frédéric Charpier

Charpier1Le journaliste Frédéric Charpier a longuement enquêté sur Nicolas Sarkozy et ses "amis" des Hauts-de-Seine, notamment Charles Ceccaldi-Raynaud (pages 76-79) :

... Diplômé de droit, avocat puis commissaire de police, Charles Ceccaldi fait sa carrière à Alger dans l'administration de son gouvernement général. Il passe alors pour un des hommes les plus influents de la SFIO algéroise (..). Moins d'un mois après le coup du 13 mai 1958 qui remet de Gaulle en selle, Ceccaldi-Raynaud s'embarque sur un bateau et émigre définitivement en métropole, où il obtient, au bout de quelques mois, le poste de directeur de l'Office municipal HLM de... Puteaux. Neuf ans plus tard, il devient maire de la ville, détrônant celui qui lui avait mis le pied à l'étrier, le socialiste Georges Dardel, longtemps sénateur-maire de Puteaux (..) Mais la carrière de Ceccaldi-Raynaud plafonne (..) Fatalité ? Une affaire semble lui avoir définitivement fermé certaines portes ...

Et MonPuteaux.com est même cité dans le bouquin !

"Nicolas Sarkozy, Enquête sur un homme de pouvoir" (Presses de la Cité)