Jeunesse Flux

PETITION : Soutenons la création d'une SCÈNE DÉDIÉE AUX MUSIQUES ACTUELLES à Puteaux

Le Rassemblement - MusiquePuteaux, ville riche, consacre beaucoup d'argent à la culture : des milliers de Putéoliens participent aux activités du conservatoire, du palais de la jeunesse et du palais de la culture. Mais malgré les efforts des enseignants, et parce qu'il n'y a aucune volonté politique, ces activités dépassent rarement le stade du loisir. Disposant d'importants moyens, le THS, notre théâtre, n'est pourtant lui aussi qu'un simple lieu de diffusion d'anciens spectacles parisiens à succès et ne produit rien, se contentant de distraire. Or, le loisir et la distraction ne peuvent constituer une politique culturelle. La création, la découverte et le soutien aux jeunes talents sont indispensables. C'est pourquoi, dans notre projet municipal, nous proposons la création d'un lieu dédié à la création et à la diffusion des musiques actuelles, et plus largement aux arts de la scène.

Ce lieu pourrait être réalisé dans des locaux municipaux qui seraient réaménagés. Nous pensons à l'ex- "palais de la danse", au 10 rue Cartault, dont les activités ont été transférées dans le nouveau conservatoire :

Lecartault

Jazz, musiques du monde, chanson, électro, rock, pop, R’n’B, funk, fusion, hip hop... les musiques actuelles disposeraient d'un lieu entièrement dédié, avec une petite salle modulable de 100/200 places.

9020980534_c25b1cb635_zLes jeunes putéoliens y disposeraient de salles de répétition
, de production et de stockage pour leurs instruments, ainsi que d’une scène ouverte pour enregistrer et diffuser leur création. Le lieu pourrait aussi accueillir des artistes en résidence qui seraient associés aux missions d’éducation artistique des écoles et du conservatoire.

Avec un café-restaurant et une terrasse dominant la ville et tout Paris, cette salle deviendrait également un nouveau pôle d’animation, d’échanges, de convivialité et de rencontres pour tous les habitants de toutes les générations. Cet équipement redonnerait de la vie dans ce quartier délaissé de Puteaux et apporterait une clientèle nouvelle pour les petits commerçants de la rue Cartault.

Idéalement située à 200 mètres de la gare de Puteaux et en face d'un vaste parking souterrain, la salle "Le Cartault" pourrait à terme devenir une adresse reconnue et accueillir les tournées de groupes nationaux et internationaux. La programmation serait à la fois pointue et populaire, et surtout largement ouverte aux jeunes artistes en voie de professionnalisation.

Cartault

En réutilisant une partie de la structure de l'ex-"palais de la danse", l'investissement de départ pour construire cet équipement culturel représenterait moins de 2% du budget investissement de la commune sur un mandat. Son fonctionnement, également intérieur à 2% du budget consacré à la culture dans notre commune, serait financé sans hausse de charges, notamment par des transfert de personnel et d'activités, ainsi que par des subventions du département, de la région et du ministère de la culture, dans le cadre des réseaux de musiques actuelles, comme celui des Hauts-de-Seine.

SIGNEZ LA PETITION : SOUTENONS LA CRÉATION D'UNE SCÈNE DÉDIÉE AUX MUSIQUES ACTUELLES A PUTEAUX

(photo : LE RASSEMBLEMENT)


Brocante à Puteaux, du 28 au 30 novembre, organisée par l'association Le Navire

BrocanteLe Navire organise sa brocante annuelle le week-end prochain. Du vendredi 28 au dimanche 30 novembre, les bénévoles de l'association exposeront livres, jouets, vêtements, objets divers... Vous ferez de bonnes affaires, tout en aidant le patronage !

Cette association de Puteaux existe depuis 1974. Dirigée par les frères de Saint Vincent de Paul, elle offre des activités de loisirs à des jeunes âgés de 6 à 14 ans : foot, théâtre, sorties culturelles... Les bénéfices de la brocante servent à financer ces activités.

RDV dans les locaux de l'association au 18, rue des Pavillons à Puteaux.

Vendredi 28 novembre : 14h-18h
Samedi 29 novembre : 10h-12h30 / 14h-18h
Dimanche 30 novembre : 10h-12h30 / 14h-18h

Téléphone de l'association : 01 47 73 76 50  


BAC 2014 : la mairie de Puteaux propose un espace de révisions... payant

Prepa-bac

On apprend sur le site de la municipalité de Puteaux l'existence d'une "salle de révisions" pour les élèves préparant le BAC : http://www.puteaux.fr/Jeunesse/Actualites/Prepa-Bac-2014

C'est une bonne initiative qui figurait dans notre programme Puteaux pour vous : nous propositions "l’aménagement d’une salle d’étude spacieuse et calme pour les étudiants révisant leurs examens" (voir page 13 de notre journal de campagne n°2).

En revanche, pour notre part, nous n'imaginions pas faire payer ce service. Or, l'espace de révisions de la mairie de Puteaux est payant : 30 euros (pour 10 séances).

Si je comprends la nécessité d'une système de réservation, comment justifier cette tarification de plus relativement élevée pour un étudiant ? La ville de Puteaux n'est-elle pas assez riche pour offrir à ses jeunes des moyens gratuits pour réussir leur Bac ?

Cette salle de révisions ne devait pas être payante.


Les jeunes participent au projet Puteaux pour vous

Samedi 15 mars 2014, les Jeunes Pour Puteaux ont participé à la réunion Puteaux pour vous. Leur voix a été entendue dans le programme de la liste menée par Christophe Grébert.

"La ville de Puteaux n'est pas un royaume. La ville de Puteaux n'est pas un château personnel qui appartient à une famille et à ses proches. La ville de Puteaux appartient à tous les Putéoliens. Le 23 mars, votons Christophe Grébert, changeons de maire".
Joseph, les Jeunes Pour Puteaux


Une campagne originale pour inciter les jeunes de Puteaux à s'inscrire sur les listes électorales

2013-12-17 11.15.11L’association putéolienne "Education & Citoyenneté" qui soutient une "citoyenneté active" organise, à l’approche de l'élection municipale de mars 2014, une campagne d’inscription sur les listes électorales sur la ville de Puteaux.

L’association a commencé cette semaine à placer des affiches chez les commerçants et à distribuer des tracts (voir ci-contre).

Pour encourager les habitants à participer à cette campagne, « Education & Citoyenneté », offrira aux 100 premières personnes inscrites à partir du 17 décembre jusqu’au 31 décembre 2013, sur présentation d’un justificatif,  un menu auprès d’une célèbre enseigne de restauration.

Contact :
Abdellah MOUHINE
Président « Education & Citoyenneté »
06 65 03 73 88

Offre menu 3


Les animateurs des centres de loisirs de Puteaux m'alertent sur leurs mauvaises conditions de travail

Clueless-UK-Prime-Minister-Labels-Ask-fm-quot-Vile-quot-374899-2"Je suis animateur en centre de loisirs à Puteaux. Les conditions de travail se sont dégradées : manque d'animateurs, quotas d'enfants délirant... Et en plus, on n'a pas le droit de se plaindre, sinon c'est la porte".

Les animateurs des centres de loisirs de Puteaux m'alertent sur ASK.FM.

Je leur réponds :

On m’a en effet plusieurs fois signalé vos problèmes. Sachez que je suis attentif à votre situation.

Pour l’embauche et la gestion des animateurs des centres de loisirs, la municipalité a jusqu’ici fait le choix de la précarité. Précarité à la fois des statuts, des horaires et des rémunérations (CDD, vacations, horaires aménagés, rémunération rapportée au faible niveau de qualification des recrutements, etc…).

Or, avec la réforme des rythmes scolaires, la mairie aura besoin de faire encore plus appel aux animateurs. Le système tel qu’il est ne peut qu’imploser.

Il faudra donc repenser la politique de la filière animation, en la considérant comme un vrai métier. Cela implique une certaine « permanisation » des personnels qui exercent à temps plein, de la formation professionnelle et des moyens pour mettre en place de véritables projets pédagogiques en faveur des enfants.

Le système doit reposer sur des responsables pédagogiques qualifiés avec différents domaines de connaissances, avec des équipes de terrain capable de porter un discours éducatif (même le week-end), et des agents en charge de l'encadrement des enfants (emplois tremplins vers d'autres métiers, cycle de formation, emplois d'avenir, réinsertion professionnelle). N'ayons pas peur non plus des statuts : un cdd est une expérience dans le CV d’un jeune.

Notre ville a les moyens d'employer des personnels qualifiés en nombre suffisant et bien rémunérés, mais aussi de débloquer les moyens matériels nécessaires aux activités de loisirs.

Les thèmes ne manquent pas :

* découverte des arts (peinture ateliers + musées, musique au Conservatoire, danse, théâtre, sculpture, cinéma, photos…),

* découverte de l'environnement (on a la chance d'avoir la Seine, un bois à côté et le Naturoscope qui propose des activités ),

* initiations aux sports (avec les multiples installations de l’île),
etc…

L’argent est là, les ressources humaines aussi… ne manque plus que la volonté politique !

Tout cela s'inscrit parfaitement dans le projet ambitieux pour la jeunesse porté par notre liste Puteaux Pour Vous : http://puteaux2014.fr/thematiques/scolarite-et-formation/2/

VOUS AUSSI POSEZ VOS QUESTIONS SUR ASK.FM