Insolite Flux

Environnement : Des panneaux publicitaires lumineux encombrent désormais les trottoirs de Puteaux

2015 - 1 (1)Une vingtaine de panneaux publicitaires lumineux en forme de "totem" viennent d'être installés sur les trottoirs du centre ville de Puteaux. Ils sont équipés de grands écrans vidéos sur les 2 faces qui diffusent quelques informations locales, mais surtout de la publicité.

S'il s'agit de promouvoir le commerce local, ce qui est à priori une bonne chose, il est à noter que les textes sur ces panneaux lumineux sont le plus souvent illisibles. Le plan du quartier, placé tout en haut de chaque "totem", ne peut être vu que par des piétons de grande taille. 
Outre le fait qu'ils prennent beaucoup de place sur les trottoirs, ces "totems" entraînent par ailleurs une forte pollution lumineuse de nuit (voir les photos ci-dessous).

A un moment où la planète cherche plutôt à trouver des solutions pour réduire sa consommation d'électricité, était-ce le bon support pour l'information locale ?

N'est-ce pas un gadget qui permet surtout à une entreprise de profiter de revenus publicitaires, mais sans réel service en retour pour les habitants ? 

Pour promouvoir le commerce local, nous avions d'autres propositions, notamment agrandir et dégager les trottoirs pour faciliter les circulations et permettre l'accès à tous des commerces de proximité. Ces "totems" - en plus de la pollution visuelle qu'ils entraînent -encombrent au contraire nos trottoirs. Nous aurions donc pu nous en passer.
A noter que tout cela n'a fait l'objet d'aucune discussion en conseil municipal. La maire a pris seule cette décision et nous sommes mis devant le fait accompli, comme le plus souvent.
Christophe Grébert

2015 - 1
POLLUTION LUMINEUSE

2015 - 2 2015 - 3

POLLUTION VISUELLE

(photos : Thomas H.)

puteaux, panneau publicitaire & pollution sonore

La bourde de la mairie de Puteaux sur Wikipédia (L'Autre JT)

MullerL'émission L'Autre JT présentée par Arnaud Muller sur France 4 a évoqué la dernière "bourde" sur internet de la mairie de Puteaux.

Durant l'été, la fiche Wikipédia de Joëlle Ceccaldi a été expurgée de détails gênants pour la maire. En particulier des informations sur son compte caché au Luxembourg. Mais les internautes ont aussitôt repéré la manipulation et les modifications ont été annulées, raconte le chroniqueur de l'émission Jean-Marc Manach. "Ce sont des bras cassés" à la mairie, commente-t-il.


Des lingots d'or exposés à la mairie de Puteaux !

IMG_0225Coïncidence, alors que le site Mediapart révèle que Joëlle Ceccaldi, le maire de Puteaux, a sorti 102 kilos d'or d'une banque au Luxembourg, l'Hôtel-de-ville accueille actuellement une exposition de sculptures en métal doré de l'artiste BRUCE.

L'une de ses oeuvres ressemble bien à des lingots d'or, non ? Lorsque l'on sait que les expositions en mairie sont choisies par Joëlle Ceccaldi ou son fils en personne...


Quand le maire de Puteaux veut créer un "palais" de la pétanque

Le maire l'a annoncé lors du dernier débat d'orientation : "Puteaux a vocation à devenir la capitale européenne de la pétanque". En effet, très rares sont ceux qui le savent, mais c'est à Puteaux que fut inventé, en 1910, le jeu de "pied-tanqué". Une plaque commémorative est toujours visible rue Charcot, sur les hauts de Puteaux, près du tout premier terrain de pétanque : 

 
Plaque de la rue Charcot


Dans le cadre de la rénovation du quartier des Bergères, le Palais de la Pétanque réunira un musée et 78 terrains couverts/découverts. "Le choix architectural du futur Palais de la Pétanque, ornementé de 365 palmiers (comme autant de jours dans l'année) de 12 mètres chacun (comme de mois dans l'année), donnera à Puteaux l'image d'une ville provençale", a commenté -avé l'acent- Joëlle Ceccaldi, à l'issue du conseil.


le futur palais de la pétanque


Le premier coup de pioche sera donné au printemps 2004. Le palais sera normalement inauguré à l'été 2006. 

La mairie compte sur la pétanque pour faire passer de 3.500 à 25.000 le nombre de Putéoliens inscrits à un club sportif municipal. Dès la prochaine rentrée, chaque élève de maternelle et de primaire recevra un jeu de boules pour commencer à s'entraîner : 


Chaque jeune putéolien recevra ce jeu de boules

L'opposition proteste énergiquement : "Ce projet exclu le jeu provençal et la lyonnaise ! Pourquoi ? Il faudra qu'on nous explique !", a déclaré Nadine Jeanne.

(archive monputeaux 1er avril 2003)


Quand le maire de Puteaux voulait installer une caméra au conseil municipal... pour surveiller le public

Parisien-2005-juin

C'est un article publié dans Le Parisien des Hauts-de-Seine en juillet 2005 : il y a 10 ans, le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, voulait installer une caméra au conseil municipal. Mais il ne s'agissait pas de filmer les débats pour les retransmettre et informer les citoyens. Elle voulait diriger la caméra vers le public afin de le vidéosurveiller ! 

Cette caméra n'a jamais été installée, le préfet n'ayant heureusement jamais donné son autorisation.

Cette archives de Puteaux DATA montre l'état d'esprit de la mairesse de Puteaux, qui vient d'être condamnée pour avoir voulu empêcher les citoyens de filmer le conseil municipal comme cette fois la loi le prévoit.