Ile de Puteaux Flux

Lancement du chantier de la passerelle de Puteaux, mais où sont les pistes cyclables ?

IMG_5684

Le chantier de la passerelle de Puteaux, équipement proposé dès l'origine par l'opposition, est enfin lancé. Des travaux préparatoires ont commencé il y a quelques jours sur le quai de Dion Bouton. Il s'agit dans un premier temps de déplacer les câbles téléphoniques et les conduites de gaz qui se trouvent sous les trottoirs, où seront réalisées les futures fondations de la passerelle.

Lors du conseil municipal de Puteaux du 14 décembre 2017, la maire a annoncé que la passerelle, "un projet commun", serait inaugurée fin 2019. 

MAIS OÙ SONT LES PISTES CYCLABLES ???

Lorsque nous avons proposé la réalisation d'un équipement pour relier le bas de Puteaux à l'île, il ne s'agissait pas de construire une passerelle pour avoir une passerelle, mais d'un projet plus vaste de circulations douces pour que Puteaux devienne une ville marchable et cyclable. Nous voulions réaliser une série de pistes piétonnes et cyclables partant du haut de la commune, aux Bergères, à la Rose de Cherbourg et au rond point de la Défense, pour descendre vers l'Hôtel-de-Ville, rejoindre l'île via cette passerelle, puis prolonger ce parcours protégé pour gagner l'autre rive de la Seine et le bois de Boulogne. 

Pistescyclables
Ce plan d'itinéraires doux n'apparait nul part dans le projet tel qu'il est mené par la municipalité. Je crains que cette passerelle, désaxée par rapport aux principales voies de circulation entre le haut et le bas de la commune, et coincée entre l'immeuble Bolloré et la résidence Bellerive, ne puisse remplir cette fonction. Elle n'est en tout cas pas pensée par la mairie comme cela, mais comme un joli objet traversant la Seine. C'est une dépense d'argent public mal pensée et dommageable pour le futur de Puteaux. Ce sera à nous de corriger tout cela.
Christophe Grébert 

6a00d8341c339153ef01bb087fa753970d-800wi

VOIR NOTRE PROJET DE PASSERELLE PIETONNE DANS LE PROGRAMME PUTEAUX POUR VOUS :  Téléchargement PPV-Journal1.pdf


Le niveau de la Seine est élevé à Puteaux

IMG_5482

Conséquence des fortes pluies qui ont touché ces derniers jours l'Est du pays, le niveau de la Seine dépasse actuellement les 6 mètres au barrage de Suresnes, selon Vigicrues.

C'est élevé, mais on est loin des 8 mètres atteints en juin 2016. L'ile de Puteaux avait alors été submergée.

Ce matin, l'eau frôlait les grilles qui séparent l'île entre Puteaux et Neuilly (photo).

Vigicrues

IMG_5478


La fin de l'opération Puteaux plage

178965904_efa9e0364b_b

Il n'y a pas d'opération "Puteaux en plage" cet été. "Puteaux remballe sa plage", titre Le Parisien des Hauts-de-Seine. Le journal revient sur l'histoire de cet évènement lancé en 2003.

A l'époque, la piscine de l'île est fermée depuis quelques années et la municipalité tarde à lancer un projet de reconstruction. Pour faire patienter les Putéoliens, elle décide de créer un bassin provisoire. Mais comme toujours, Puteaux va être dans la démesure : 800 tonnes de sable sont apportés par camions et des dizaines de palmiers sont installés... Une année, on pourra même faire de la planche à voile dans un bassin équipé de souffleries géantes ! L'accès était payant et nous nous alertions déjà de prix élevés. 

Puis en 2006, le Palais des Sports a ouvert, et petit à petit "Puteaux Plage" s'est réduit. Ce qui devait arriver est arrivé : cet été, vous pourrez profiter de notre superbe piscine pour 6 euros (11,50 euros pour les non Putéoliens) avec simplement quelques activités en plus. A ce prix là, il est toujours aussi difficile pour une famille ou pour des jeunes d'y aller souvent. Assurons-nous donc que le maximum de jeunes de Puteaux, qui n'ont pas la chance de partir durant les grandes vacances, puisse profiter d'un équipement financé par la collectivité... pour cela.

Je fais cette proposition dans Le Parisien :

« Depuis dix ans, nous avons dépensé 50 M€ pour notre piscine. Elle est immense, tout le monde l’adore, mais elle est horriblement chère en fonctionnement. Nous n’avons plus les moyens d’organiser une opération comme Puteaux Plage. Cette disparition est triste pour les familles qui n’ont pas la chance de partir. Nous espérons donc que la municipalité distribuera des tickets gratuits à tous les enfants qui restent cet été à Puteaux ».