Ile de Puteaux Flux

La piscine de Puteaux fermée "en raison d'un problème technique"

CI0lHIVWoAA5sbD"Alerte‬ panne piscine : en raison d'un problème technique, la piscine est fermée ce jour et jusqu'à nouvel ordre", annonce la mairie de Puteaux sur son site internet.

Pas de chance pour tous ceux qui espéraient trouver un peu de fraîcheur et de détente en se baignant. Il fait décidément trop chaud !

MISE A JOUR : LA PISCINE ROUVRIRA JEUDI

(photo : twitter)


La fête des associations de Puteaux derrière des grilles et payante

18615750504_f03fc6363e_z"Prouvez que vous êtes Putéolien et vous passerez, sinon vous devez payer", me commande un surveillant municipal à l'entrée du parc de l'île de Puteaux désormais entièrement enfermé derrière des grilles.

Cette année, la fête des associations de Puteaux était en effet payante ' - 5 euros - pour ceux qui ne possèdent pas le "Puteaux Pass", une carte délivrée en mairie contre preuve de domiciliation. Ne possédant pas cette carte, car ne voulant pas être fiché et participer au système clientéliste mis en place par le maire, je suis donc refoulé ! Excès de zèle d'un surveillant municipal qui sait parfaitement que je suis conseiller municipal de la ville : "j'ai des consignes", me dit-il.

Pendant que j'attends devant l'entrée, je vois des Putéoliens faire demi-tour faute du fameux "pass". D'autres acceptent de débourser 5 euros par personne (2 euros par enfant) pour pouvoir accéder au parc municipal financé par leurs impôts !

19050627378_49f04f0589_zJe parviens tout de même à entrer. En faisant le tour des stands, certains responsables d'associations osent me confier que cette fermeture du parc a provoqué une baisse significative de la fréquentation de la fête.

D'autres acceptent la décision du maire : "c'est mieux pour la sécurité". Je n'avais pas remarqué des problèmes de "sécurité" les années précédentes !

Un responsable d'association proche du maire finit par lâcher "On n'a rien contre les habitants de Neuilly. Ce ne sont pas eux qui causent problèmes. Ce qu'on ne veut pas ici ce sont ceux de Nanterre. Ils viennent juste pour profiter du goûter" (sic).

A 16h, le maire fait en effet distribuer à tous les enfants une boîte contenant des friandises, une boisson, ainsi qu'un petit cadeau : un porte-clés en forme de ballon de rugby.

Nous sommes donc bien là dans une opération clientéliste : il s'agit d'organiser une fête, avec un cadeau, réservée aux Putéoliens qui acceptent d'être fichés par la municipalité. La promotion des associations n'est plus ici qu'un prétexte.

La plupart des associations de Puteaux sont animées par des passionnés. Mais le système clientéliste putéolien met à mal cette formidable énergie en cherchant à la contrôler politiquement. C'est le cas particulièrement des clubs sportifs qui dépendent des équipements et des subventions de la ville. Plusieurs d'entre elles sont d'ailleurs carrément dirigées par des élus ou des militants actifs de la majorité. De ce fait, elles ne sont plus libres et ne font plus que servir au contrôle et au renforcement du ceccaldisme contre l'intérêt général.

Triste constat, particulièrement en ce jour de "fête".

La distribution du goûter dans le hall des sports : 

19212129836_8828709b2a_z

(photo : Flickr)


L'île de Puteaux payante : la dernière décision de l'ex-maire

IMG_9438Ce dimanche, les Putéoliens qui voulaient aller se promener dans le parc de l'île de Puteaux ont eu la désagréable surprise de se retrouver face à des gardiens qui demandaient un droit d'accès de 5 euros par personne. Seuls ceux qui possèdent le "pass Puteaux" pouvaient y entrer librement !

Il s'agit de la dernière décision délirante de l'ex-maire de Puteaux. 1 mois avant l'annulation de son élection, Joëlle Ceccaldi-Raynaud a en effet signé un arrêté qui prévoit que l'entrée de l'île est payante à chaque fois qu'un évènement y est organisé. Ce sera le cas ainsi le dimanche 21 juin. Puteaux sera alors la seule ville de France à organiser un concert payant pour la fête de la musique !

Cet arrêté était une manière pour l'ex-maire de Puteaux de contourner la décision du préfet des Hauts-de-Seine d'interdire la fermeture aux non-putéoliens de l'île de Puteaux.

IMG_9440

IMG_9441

IMG_9445

IMG_9439


La passerelle de l'île : un projet "Puteaux pour vous"

6a00d8341c339153ef01a5115e078d970c-800wiLors de la présentation du budget 2015 de la commune, le maire de Puteaux a annoncé le lancement d'une 1ère étude pour la réalisation d'une passerelle piétonne afin de relier la ville à l'île.

Rappelons que ce projet de passerelle a été à l'origine présenté par l'équipe "Puteaux pour vous", à qui la majorité municipale rend donc hommage.

Oui, nous avions un beau projet pour Puteaux. A tel point que le maire en place le reprend. La prochaine fois, les électeurs préfèreront, j'espère, l'original à la copie.

Car je crains que ce projet - utile pour tous - ne devienne pharaonique selon le "goût" ceccaldiste. S'il se fait un jour, car je ne suis par certain non plus de la réelle volonté du maire de mener à bien ce chantier.

VOIR NOTRE PROJET DE PASSERELLE SUR LE SITE PUTEAUX2014.FR


VIDÉO : Sur la fermeture de l'île de Puteaux, l'UMP Eric Césari défend Joëlle Ceccaldi plutôt que les Courbevoisiens

Cesari-ceccaldiLors du conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie, mardi 10 février 2015, j'ai présenté un voeu, au nom du groupe d'opposition Pour la Grande Défense, dénonçant la fermeture de l'île de Puteaux par le maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Eric Césari, le président UMP de l'intercommunalité, a refusé de soumettre ce voeu au vote du conseil estimant que cela ne concernait par "Seine Défense".

L'île de Puteaux se trouve pourtant bien sur le territoire de Puteaux-Courbevoie. Et les Courbevoisiens sont pourtant pénalisés par cette décision du maire de Puteaux. Seulement voilà, Joëlle Ceccaldi est UMP comme Eric Césari. Ce dernier préfère donc défendre son amie politique plutôt que l'intérêt du territoire et des habitants de Courbevoie et de Puteaux.

Extrait vidéo de mon intervention et de sa réponse :

TEXTE DU VOEU DE L'OPPPOSITION REJETÉ PAR L'UMP Eric Césari :

"Le parc Lebaudy de l'île de Puteaux, un legs fait à la ville avant guerre, est le principal poumon vert de la ville. Il est aménagé et développé grâce aux impôts des Putéoliens, mais aussi des habitants des Hauts de seine et des entreprises de La Défense. Dès lors, rendre son accès payant à des Putéoliens ne disposant pas du Puteaux-Pass, et à des visiteurs non Putéoliens n'a aucun fondement et bafoue l'esprit de notre République. Où est l'égalité quand certains doivent payer et d'autres non ? Où est la liberté quand on limite l'accès ? Où est la fraternité, si les amis, les familles des Putéoliens ne peuvent accéder au parc gratuitement ? Nous, conseillers communautaires de Puteaux et Courbevoie, demandons à la ville de Puteaux de revenir sur sa décision et de rendre l'accès du Parc Lebaudy à nouveau libre et gratuit".


L'accès au parc de l'île de Puteaux est à nouveau libre, sur ordre du préfet

16409488956_24d3f702cc_zC'est une information du Parisien des Hauts-de-Seine : l'accès au parc de l'île de Puteaux est de nouveau gratuit ! La maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud a renoncé à faire payer 2 euros de droit de passage aux non-putéoliens, ainsi qu'aux habitants qui ne possèdent pas un laisser-passer délivré en mairie. Selon Le Parisien, le préfet des Hauts-de-Seine estime que ces restrictions de passage ne respectent pas la légalité. 

"C'est la deuxième fois que la préfecture s'oppose à la mairie de Puteaux sur ce sujet. Fin décembre, elle avait estimé que la grille qui donnait accès au parc, côté Neuilly-sur-Seine, devait être rouverte. La mairie de Puteaux ne cache pas son agacement et s'estime tout à fait légitime dans son action afin de « limiter les dégradations ». « Nous sommes assez étonnés de cette décision. S'il y a des dégradations, nous enverrons la facture au préfet », prévient la mairie de Puteaux. La préfecture s'est bornée à confirmer qu'elle était en discussion avec la mairie de Puteaux, sans apporter davantage de précision", explique Le Parisien des Hauts-de-Seine.

1 km de grillage de 2M50 de haut a été installé, ainsi que des portails et des guérites. Combien tout cela a coûté ? Plusieurs dizaines de milliers d'euros. Je poserai la question au maire UMP lors du prochain conseil municipal.
Christophe Grébert

TOUT SUR CETTE AFFAIRE DE L'ILE DE PUTEAUX

(photo : Flickr)