Harcelement Flux

Le procès du tweet : le procès de trop du maire LR de Puteaux

6a00d8341c339153ef01a511a1abc6970c

En 10 ans, la maire Les Républicains de Puteaux a porté plainte 12 fois contre moi ! Le prochain procès est fixé au vendredi 27 mai, 13h30, devant la 17e chambre du Tribunal de Paris spécialisée dans les affaires de Presse. Je vous propose de suivre en direct la préparation de cette audience  :
- Dans un dossier partagé, librement accessible, vous trouverez les différents pièces de l'affaire.
- Dans un document Word, j'expose mes arguments. Vous pouvez m’aider à les corriger et à les compléter.
- Pour suivre l'affaire sur MonPuteaux : LE PROCÈS DU TWEET


"Quel intérêt aurions-nous d'attaquer le Figaro ou le Canard ?", déclare l'avocat du maire de Puteaux

21517833104_101f001394_zJ'avais rendez-vous cet après-midi devant la cour d'appel de Versailles pour un énième procès suite à une plainte du maire de Puteaux, dans l'affaire des Canards enchaînés envolés. Joëlle Ceccaldi-Raynaud a une obsession : me faire condamner en justice. Depuis 10 ans, elle échoue ! J'ai donc demandé au tribunal... sa condamnation à 15.000 euros pour procédures abusives. La cour de Versailles rendra sa décision le 4 novembre prochain.

Mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf a dénoncé à l'audience le harcèlement judiciaire dont je suis victime : la maire de Puteaux a multiplié les plaintes contre moi, alors que pas une seule fois elle n'a attaqué la presse. Nous avons produit au tribunal une lettre du Canard Enchaîné qui indique que jamais Joëlle Ceccaldi ne lui a demandé ne serait-ce qu'un droit de réponse !

De nombreux articles de presse, de nombreuses émissions à la télé ou à la radio et plusieurs livres (6 en 9 ans !) ont critiqué le clientélisme du maire de Puteaux ou ont évoqué les soupçons de corruption et d'argent détourné... Pourtant, aucune plaine de Joëlle Ceccaldi. Rien. Pas de réaction.

"Quel intérêt aurions-nous d'attaquer le Figaro ? Que peut-on reprocher au Canard enchaîné ?", a déclaré l'avocat du maire devant la cour. Effectivement, aucun intérêt, puisque toutes ces plaintes n'ont qu'un but : m'épuiser financièrement et me faire taire. Quant à l'absence de reproches à faire aux articles de journaux comme le Canard, c'est un aveu qu'on n'attendait pas ! 

"Monsieur Grébert se victimise avec ses procès", ajoute l'avocat de Joëlle Ceccadi payé par les contribuables putéoliens. Parce que non seulement je suis attaqué, mais en plus il faudrait que je ne me défende pas !

Je ne comprends pas la logique de la défense du maire de Puteaux, qui semble à chaque fois très énerver les juges. Y compris l'avocat général : "Je ne m'y aventurerai pas", répond-il rigolard au président qui lui demandait s'il avait des questions à poser à l'avocat de Joëlle Ceccaldi. 

Ce dernier avait demandé au début du procès à pouvoir parler en dernier, compte tenu du fait que le maire de Puteaux se retrouvait dans cette audience à la fois partie civile et mise en accusation, mais finalement il est resté silencieux... faute d'argument.

La décision de la cour a été mise en délibéré. Elle sera rendue le mercredi 4 novembre à 14h. 


Ceccaldi contre Grébert : nouveau procès, mardi, devant la cour d'appel de Versailles

8793713440_b51effa0b2_z

J'ai à nouveau rendez-vous demain (mardi 13 octobre 14h), avec mon avocat Maître Jean-Marcel Nataf, devant la 8e chambre de la Cour d'appel de Versailles, suite à la procédure engagée contre moi par le maire de Puteaux, après la disparition des kiosques de la ville de tous les exemplaires du Canard Enchaîné révélant l'existence du compte caché au Luxembourg de Joëlle Ceccadi-Raynaud.

J'ai été une fois encore relaxé dans cette affaire. Mais après avoir perdu le procès en appel, le maire "Les Républicains" de Puteaux a obtenu en cassation l'annulation d'une partie de l'arrêt lui ordonnant de me verser des indemnités. C'est cette partie du jugement qui est à nouveau examinée par les juges de la Cour d'appel de Versailles ce mardi.

Je demande aux juges de Versailles de condamner Joëlle Ceccaldi à me verser 15.000 euros d'indemnités pour harcèlement judiciaire

Mon avocat démontrera le harcèlement du maire de Puteaux et réclamera la confirmation de la condamnation de Joëlle Ceccaldi, tel que cela a été jugé une première fois par la cour d'appel.

6a00d8341c339153ef01b7c770e67f970b-800wi

Lire le dossier sur Monputeaux sur l'affaire des Canards envolés et les document sur mon DRIVE sur les procès 

Ce n'est pas le seul procès en cours. Joëlle Ceccaldi a en effet une obsessionnelle des procès. J'ai également RDV devant la 17e chambre du tribunal de Paris le 27 mai 2016 dans une autre affaire, celle concernant un tweet rappelant l'existence du compte caché au Luxembourg de Joëlle Cecccaldi.
Le maire de Puteaux multiplie contre moi les procédures judiciaires. Celles-ci sont payées par la ville de Puteaux. Autrement dit, Joëlle Ceccaldi fait payer par les impôts des Putéoliens ses attaques politiques contre son opposition !


Joëlle Ceccaldi : "Monsieur Grébert, vous n'êtes qu'un petit blogueur médiocre"

IMG_0326Tout opposant est forcément un malade... C'est en tout cas comme cela que Joëlle Ceccaldi-Raynaud considère ceux qui osent la critiquer. En effet, lors du conseil municipal du jeudi 8 octobre 2015, la maire LR de Puteaux a ouvert la séance en tenant les propos suivants à mon adresse : 

"Monsieur Grébert, vous n'êtes pas un juge d'instruction, vous n'êtes qu'un petit blogueur, vous instrumentalisez les campagnes de presse, vous organisez la calomnie, vous ne respectez rien, vous vous moquez de la démocratie, personne n'ignore votre médiocrité, ni votre bassesse, j'ai honte pour vous, j'ai presque pitié de vous, je sais que cela tourne à l'obsession, vous devenez sans doute monomaniaque, en psychopathologie le monomaniaque est un patient caractérisé par une préoccupation unique et obsessionnelle : c'est moi. Jour et nuit, je préoccupe Monsieur Grébert. Alors, je vous conseille le centre Dolto (nota : le centre médical de Puteaux), nous y avons de très très bons médecins".

A la suite de cette diatribe, je demande la parole : "Je peux vous apporter une réponse Madame ?" "Non, pas de réponse", répond sèchement le maire. Le bouton de mon micro ne fonctionne pas. Il reste fermé. Le maire m'interdit de parler.

Dans les régimes totalitaires, l'opposant est forcément un malade ! Quelle idée en effet de remettre en cause des dirigeants qui ne désirent que le bonheur du peuple ! Par exemple, en Union soviétique, les opposants étaient enfermés dans des hôpitaux psychiatriques. Le rêve de Joëlle Ceccaldi, "sans doute" ! 

Je mène un combat pour plus de démocratie, de morale et d'éthique à Puteaux. C'est certainement utopique. Mais pour le maire Les Républicains de Puteaux, c'est carrément anormal. J'imagine qu'à Levallois-Perret ou à Issy-les-Moulineaux, les opposants de Patrick Balkany et d'André Santini ont aussi l'expérience de cela. Ces gens ne sont pas des démocrates. Ces maires des Hauts-de-Seine le montrent jour après jour par leurs actes et leurs propos. Ils ont tous les 3 déjà été condamnés pour avoir diffamé leurs opposants.
Christophe Grébert


Nouveau procès contre la liberté d'expression en 2015 : le maire UMP de Puteaux veut faire taire MonPuteaux

6a00d8341c339153ef01a3fd18695b970b-400wiEn 2015, la liberté d'expression sera une nouvelle fois mise à mal par le maire UMP de Puteaux : Joëlle Ceccaldi-Raynaud a encore porté plainte pour diffamation contre moi. Un procès aura lieu le 5 juin devant la 17e chambre du tribunal correctionnelle de Paris.

Cette fois, Joëlle Ceccaldi me reproche d'avoir rappelé, dans un tweet, l'existence de son compte caché au Luxembourg sur lequel la justice a découvert 4 millions d'euros. Une somme dont le maire de Puteaux est incapable d'expliquer l'origine !

Ces informations ont été publiées dans la Presse nationale, notamment le Canard Enchaîné... Mais le maire de Puteaux n'a jamais porté plainte contre le Canard ou tout autre grand organe de presse. Seul MonPuteaux, petit blog local, est visé par ses attaques judiciaires. Son objectif est clair : faire fermer mon site qui révèle depuis des années les affaires locales.

Face à ses multiples attaques financées par la ville de Puteaux (l'élue UMP fait en effet payer ses avocats sur le budget communal), je ne peux compter que sur votre solidarité. Pour défendre la liberté d'expression à Puteaux, vous pouvez rejoindre mon comité de soutien.

Jcr-est-charlieMais ce que craint le plus le maire de Puteaux, qui a fait racheter tous les numéros du "Canard Enchaîné" lorsque le journal satirique a publié l'article ci-dessus, c'est la publicité sur sa "politique" et ses méthodes. Vous pouvez donc aussi m'aider en faisant connaître mon blog sur vos réseaux.

MERCI DE VOTRE AIDE. BONNE ANNÉE À VOUS. BONNE ANNÉE À MONPUTEAUX. BONNE ANNÉE AUX VALEURS DE LA DÉMOCRATIE ET A LA LIBERTÉ D'EXPRESSION. 

EN LIRE PLUS SUR CE PROCÈS DU TWEET

A lire : 10 ans de procès contre MonPuteaux


Logements HLM : 18 élus UMP de Puteaux m'attaquent mercredi au Tribunal

ASSIGNATION-ELUS-UMP

Alors que des centaines de milliers de franciliens vivent dans des logements insalubres et attendent un toit digne, des élus UMP de la ville de Puteaux, logés dans de beaux HLM, m'attaquent mercredi 22 octobre 2014)devant le tribunal de Nanterre pour "violation de leur vie privée".

MISE À JOUR : LE JUGEMENT A ÉTÉ MIS EN DÉLIBÉRÉ AU 20 NOVEMBRE 2012. MON AVOCAT Jean-Marcel NATAF À PLAIDÉ LE DROIT À L'INFORMATION.

Dans une enquête publiée sur mon blog, j'ai en effet révélé que la moitié des élus UMP de Puteaux profitaient de logements sociaux, alors que dans le même temps ils menaient une politique conduisant à réduire la part du logement HLM dans la ville et refusaient la présence de membres de l'opposition au sein de la commission d'attribution des logements de l'OPH.

Ils me réclament 76.000 euros de dommages !

Pourquoi ? Pour avoir simplement dit la vérité ? Pour avoir dit NON à une énorme hypocrisie ? Pour avoir soulevé un débat qui dépasse le cadre de la seule vile de Puteaux ?

La manière dont sont attribués les logements sociaux est un scandale... à Puteaux particulièrement (*)

J'AI VOULU BRISER UN TABOU, ROMPRE LA LOI DU SILENCE SUR LA MANIÈRE DONT LES LOGEMENTS HLM SONT ATTRIBUÉS : LA JUSTICE ME TOMBE DESSUS

Que révèle mon enquête, quel en était l'objectif  ? Que les logements HLM ne sont pas principalement attribués aux personnes qui en ont le plus besoin. Pour cela, je risque d'être condamné ! Parce que la loi protège des élus qui ont oublié que leur rôle était de servir la communauté... et pas de se servir.

LIRE MON DOSSIER SUR LES ELUS UMP DE PUTEAUX LOGÉS EN HLM

(*Selon un rapport de la Mission interministérielle d'inspection du logement social publié en 2010, l'Office HLM de Puteaux "n'assure pas pleinement son rôle de bailleur social", son conseil d'administration "n'a pas délibéré sur sa politique d'attribution depuis 1995", "de nombreuses irrégularités ont été constatées dans le processus d'attribution des logements", l'Office "ne loge pas une population aux caractéristiques sociales très prononcées". L'OPH de Puteaux s'est en effet retiré "volontairement des politiques de prises en charges des publics prioritaires", notamment par le déconventionnement des logements. Seules 17,4% des personnes hébergées dans les HLM de Puteaux touchent une aide au logement contre une moyenne nationale de 49,4%, etc, etc...).

A LIRE :

- Merci à Marie-Anne Kraft pour son soutien sur Médiapart

PARTICIPEZ A MON COMITÉ DE SOUTIEN POUR M'AIDER A ASSURER MA DÉFENSE

 

Dix-huit élus UMP attaquent Christophe Grébert, dans Le Parisien des Hauts-de-Seine

Parisien231014

15424838697_cf0254212c_z