Gaspillage Flux

Marché public : Puteaux prévoit de dépenser 840.000 euros pour les illuminations de Noël 2016

2081503162_801cd8a4cc_z

Puteaux est la ville de France qui dépense le plus d'argent pour ses illuminations de Noël. Cette année, le budget sera de 840.000 euros, selon l'appel d'offres que vient de lancer la ville. Cela fait 20 euros par habitant ! Quitte à dépenser autant, si on en faisait de ces illuminations un vrai évènement national ?

Chaque année, la maire choisit elle-même le thème de ces décorations. Nous avons eu Alice au pays des merveilles, le cirque, les ours... C'est son goût à elle. Nous ne sommes pas obligés de partager le même.

La municipalité pourrait donc lancer une grande consultation auprès de toute la population et/ou des enfants dans les écoles : quel sujet voudrions-nous développer pour ces illuminations ?  

ET SI NOUS CONFIONS LA CRÉATION DES ILLUMINATIONS A UNE PERSONNALITÉ DU MONDE DE L'ART ET DU SPECTACLE ?

Autre idée : si nous confions chaque année la création d'une décoration originale de notre ville à un créateur différent ? Imaginez une carte blanche à un metteur en scène, à un designer ou à un grand styliste ? Au moins cet argent dépensé apporterait quelque chose d'unique à notre commune et ferait parler de Puteaux partout en France.

Qu'en pensez-vous ?

(photo : Flickr)


La mairie de Puteaux distribue des cadeaux : four à micro-ondes et épluche-pommes (sic)

ClientelismeGrande distribution de "cadeaux" aujourd'hui à‪ ‎Puteaux‬ : la mairie avait convoqué des milliers de personnes âgées au marché couvert de la rue Eichenberger. Venus avec leur caddie, les seniors sont repartis chacun avec le four à micro-ondes promis à Noël dernier, plus un épluche pommes en bonus !

Les 2.260 fours et les "pèles-pommes" ont ainsi été distribués, au cours d'une gigantesque opération clientéliste comme les Ceccaldi-Raynaud savent faire. Plusieurs centaines de milliers d'euros, normalement destinés à l'action sociale (CCAS), ont ainsi été encore dépensés pour faire plaisir aux électeurs.

Où comment acheter individuellement les citoyens... plutôt que d'agir en faveur de l'intérêt général.

Interrogée par Le Parisien, la mairie - pour justifier cette dépense - ose affirmer que les séniors ne seraient pas équipés de four et que certains mangeraient "leurs plats froids". Clientélisme et mensonge vont de pair, semble-t-il. Qui n'est pas équipé d'un four chez lui ? Une très faible minorité, heureusement. Cette justification n'a aucun sens. Il suffirait d'aider ceux qui sont vraiment dans le besoin. C'est l'objectif du budget du CCAS.

Olivier Kalousdian, élu d'opposition EELV, a assisté à cette distribution. Il témoigne sur son site : Une générosité bien ordonnée…

(photos : ED & Olivier Kalousdian)


Rue Saulnier : après les grands bacs... les petits bacs

IMG_5107

Dans le vieux Puteaux, le réaménagement de la rue Saulnier se poursuit. Jour après jour, les habitants découvrent de nouveaux travaux. Ainsi cette semaine, les grands bacs qui avaient été installés le mois dernier ont été remplacés par... des petits bacs.

En effet, une fois les grands bacs installés, les services municipaux se sont aperçus qu'ils mordaient trop sur la chaussée et empêchaient le passage des camions de secours (pompiers, Edf-Gdf, police, etc) ! On aurait pu s'en apercevoir avant de les remplir de terre. Il a fallu les retirer. Et de plus petits bacs ont été achetés et à leur tour installés le long de la rue. Tout cela montre à quel point ce réaménagement a été décidé dans la précipitation et que sa réalisation est toute autant improvisée.

Répondre aux coups de tête du maire coûte cher au budget de la ville !

Je suis d'ailleurs certain que ce n'est pas terminé. Cela ne m'étonnerait pas que cette nouvelle chaussée soit détruite d'ici quelques semaines et refaite autrement, pour le bon plaisir de Ceccaldi. A suivre...

MON DOSSIER RUE SAULNIER SUR DRIVE


La maire LR de Puteaux en balade en Russie, aux frais des contribuables

RUSSIE

La maire Les Républicains de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a accompagné un groupe de personnes âgées de la commune dans un voyage touristique en Russie.

Dans une série de photos publiées sur le site municipal, on la voit en effet se baladant et dînant. « Tant qu’on le pourra, on continuera à chouchouter nos aînés. Ils partiront au marché de Noël sur la place Rouge », s’était félicitée Joëlle Ceccaldi-Raynaud en juin dernier à l'occasion d'une visite à Puteaux de Nicolas Sarkozy (citation rapportée par Le Monde). Elle n'avait alors pas précisé qu'elle serait du voyage... aux frais des contribuables.

Les frais de voyage du maire et de ses adjoints représentent plusieurs centaines de milliers d'euros chaque année... Si ce n'est pour faire des photos qui seront publiées dans le journal de la ville, je ne vois pas de motif à ces déplacements coûteux.

D'autres déplacements ont eu lieu ces dernières semaines, notamment au parlement européen, payés par nos impôts et sans intérêt pour la commune.


La maire de Puteaux reçoit la "Casserole" de l'association Anticor

Anticor

La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a reçu samedi soir le prix "Casserole " de l'association Anticor contre la corruption et pour l'éthique en politique. Elle succède à... Patrick Balkany, primé l'année dernière.

"Joëlle Ceccaldi-Raynaud, maire de Puteaux, reçoit une casserole pour son addiction à l'argent et ses pratiques clientélistes", annonce l'association sur son compte twitter.

La liste des lauréats est ici.


Prix "Ethique" et Casseroles 2015 ANTICOR par ANTICOR-TV


600.000 euros pour les réceptions de janvier à la mairie de Puteaux

12540531_962266673823282_5756219931469282179_n

Alors que la majorité des français doit se serrer la ceinture, la mairie LR de Puteaux continue de dépenser sans compter : 600.000 euros seront dépensés rien qu'au mois de janvier pour ses réceptions.

Champagne de marque, petits fours de célèbres traiteurs, galettes superbement décorées... Joëlle Ceccaldi-Raynaud gâte ses clients invités. Remarquez qu'elle le fait avec l'argent des contribuables. Chaque famille putéolienne paiera 30 euros d'impôts rien que pour l'organisation de ces réceptions de début d'année. Mais il reste 11 mois au maire pour stopper ce gaspillage d'argent public. Non, je plaisante.

MISE A JOUR : Dans une interview au JDD du 17 janvier, Valérie Pécresse, la nouvelle présidente #LR d'Ile-de-France, annonce une baisse de 20% du budget réceptions du conseil régional. Celui-ci était de 600.000 euros /an. En 1 mois, la mairie LR de Puteaux dépense ce que la 1ère région française mettait 1 an à utiliser ! Valérie Pécresse ferait mieux de venir donner des conseils de gestion à son amie Joëlle Ceccaldi.

(photo : pachamama)