Fetes Flux

La galette des rois de la mairie de Puteaux sera payante cette année

Galette-citoyenne_imageagenda

Pour célébrer l'épiphanie, la commune de Puteaux a pris l'habitude d'organiser une grande fiesta : les habitants sont invités à venir à la mairie chercher une part de galette et un verre de jus de pomme. Cette année, une nouveauté : la manifestation sera payante (3 euros la part).

"Venez déguster la traditionnelle galette des rois samedi 16 janvier 2016 à 16 heures dans les salons de l’Hôtel de Ville", annonce la mairie sur son site internet, précisant que le "bon pour une part de galette et une boisson" (sic) pourra être retiré à une "billetterie" dès 15h30. L'obtention de ce bon vous coûtera 3 euros... sauf si vous possédez la carte "Puteaux pass". 

Avec cette carte d'identité locale qui permet d'obtenir divers passe-droits notamment alimentaires, la municipalité LR de Puteaux pousse en fait la population à se faire volontairement ficher et contrôler. L'entrée de l'île de Puteaux était soumise déjà l'été dernier à la présentation de cette carte d'identité ceccaldiste sous prétexte de distribution de goûters.

Je refuse personnellement d'être soumis à ce flicage et je trouve insupportable que la préfecture laisse faire cela : des lieux publics et des manifestations publiques se trouvent ainsi interdits d'accès... au public.

Cette carte démontre enfin l'objectif purement clientéliste de ces manifestations municipales, puisqu'avec ce filtrage, seuls les Putéoliens, donc de potentiels électeurs, sont invités. Il ne s'agirait surtout pas de faire un cadeau à des non putéoliens, des "étrangers" qui ne sont forcément que des "pique-assiettes". CQFD.

galette party à la mairie de puteaux


Clientélisme : 3.000 familles de Puteaux invitées en maire pour recevoir des cadeaux

IMG_0504

3.000 familles de Puteaux étaient invitées ce matin en mairie pour récupérer leurs cadeaux de Noël. Pour les fêtes, la ville va dépenser plus de 3 millions d'euros dans cette méga opération clientéliste !

150 euros par familles putéolienne sont dépensés en 2 mois. Les habitants apprécient forcément. Tous n'en profitent pas autant. Quelques uns reçoivent des cadeaux et sont invités aux déjeuners, goûters et dîners offerts par le maire. La majorité se contente de profiter des illuminations. 

Ne pourrait-on pas réduire ces dépenses de Noël. Y consacrer seulement 1 million, ce qui serait déjà beaucoup. Et rendre les 2 autres millions aux contribuables ou s'en servir pour mener des actions vraiment indispensables ? Mais je rêve. Le clientélisme, ça fonctionne bien. C'est une sorte de corruption douce. Cependant, ne vous étonnez pas si de plus en plus de citoyens ne votent plus ou votent extrême. A force de nous prendre pour des "clients", ces politiques corrupteurs considérés pour ce qu'ils sont creusent la tombe de la République.


Vide-Greniers dimanche à Puteaux

Grande-braderie-de-l-APAC-septembre-2015_imageagendaLe traditionnel vide-greniers de Puteaux a lieu demain, dimanche 27 septembre 2015, de 9h à 18h.

1.500 exposants sont attendus entre le Boulevard Richard Wallace, la rue Jean Jaurès, l'esplanade de la mairie et la rue mars et Roty.

ATTENTION : si vous apercevez la maire (ou son fils Vincent) dans les rues, merci de m'avertir aussitôt en m'envoyant un sms au 06 10 14 88 20 en m'indiquant le lieu où elle se trouve. Merci de votre aide.


La fête des associations de Puteaux derrière des grilles et payante

18615750504_f03fc6363e_z"Prouvez que vous êtes Putéolien et vous passerez, sinon vous devez payer", me commande un surveillant municipal à l'entrée du parc de l'île de Puteaux désormais entièrement enfermé derrière des grilles.

Cette année, la fête des associations de Puteaux était en effet payante ' - 5 euros - pour ceux qui ne possèdent pas le "Puteaux Pass", une carte délivrée en mairie contre preuve de domiciliation. Ne possédant pas cette carte, car ne voulant pas être fiché et participer au système clientéliste mis en place par le maire, je suis donc refoulé ! Excès de zèle d'un surveillant municipal qui sait parfaitement que je suis conseiller municipal de la ville : "j'ai des consignes", me dit-il.

Pendant que j'attends devant l'entrée, je vois des Putéoliens faire demi-tour faute du fameux "pass". D'autres acceptent de débourser 5 euros par personne (2 euros par enfant) pour pouvoir accéder au parc municipal financé par leurs impôts !

19050627378_49f04f0589_zJe parviens tout de même à entrer. En faisant le tour des stands, certains responsables d'associations osent me confier que cette fermeture du parc a provoqué une baisse significative de la fréquentation de la fête.

D'autres acceptent la décision du maire : "c'est mieux pour la sécurité". Je n'avais pas remarqué des problèmes de "sécurité" les années précédentes !

Un responsable d'association proche du maire finit par lâcher "On n'a rien contre les habitants de Neuilly. Ce ne sont pas eux qui causent problèmes. Ce qu'on ne veut pas ici ce sont ceux de Nanterre. Ils viennent juste pour profiter du goûter" (sic).

A 16h, le maire fait en effet distribuer à tous les enfants une boîte contenant des friandises, une boisson, ainsi qu'un petit cadeau : un porte-clés en forme de ballon de rugby.

Nous sommes donc bien là dans une opération clientéliste : il s'agit d'organiser une fête, avec un cadeau, réservée aux Putéoliens qui acceptent d'être fichés par la municipalité. La promotion des associations n'est plus ici qu'un prétexte.

La plupart des associations de Puteaux sont animées par des passionnés. Mais le système clientéliste putéolien met à mal cette formidable énergie en cherchant à la contrôler politiquement. C'est le cas particulièrement des clubs sportifs qui dépendent des équipements et des subventions de la ville. Plusieurs d'entre elles sont d'ailleurs carrément dirigées par des élus ou des militants actifs de la majorité. De ce fait, elles ne sont plus libres et ne font plus que servir au contrôle et au renforcement du ceccaldisme contre l'intérêt général.

Triste constat, particulièrement en ce jour de "fête".

La distribution du goûter dans le hall des sports : 

19212129836_8828709b2a_z

(photo : Flickr)


Puteaux dépense 50 fois plus que Neuilly pour ses cartes de voeux (France 3 Paris)

1

Vendredi 26 décembre 2014, un reportage sur les cartes de voeux du maire de Puteaux a été diffusé dans le 19/20 de France 3 Ile-de-France.

Une nouvelle fois, la gabegie de la majorité municipale a été soulignée. Pour ses cartes de voeux, la mairie de Neuilly a dépensé environ 50 fois moins que Puteaux, révèle la journaliste.

Effectivement :

Facture pour les cartes de voeux 2015 à Neuilly : 2.500 euros

Facture pour la carte du maire de Puteaux : 120.900 euros.

VOIR LE REPORTAGE EN REPLAY SUR LE SITE DE FRANCE 3 (ÉDITION 19/20 DU 26 DÉCEMBRE)

2

"C'est quasiment le coût de construction d'un logement social. Au lieu d'une maison en balsa, on aurait pu offir une vraie maison à une famille de Puteaux et ainsi faire des heureux en cette nouvelle année".

34

"Alors que nous sommes en crise, Puteaux dépense toujours plus pour les fêtes !", regrette Olivier Kalousdian, responsables d'EELV Puteaux.

5


Argent public : la gabegie de Noël explose à Puteaux, déjà 2 millions d'euros de factures

15850629755_2a4216da01_zLors du conseil municipal de vendredi (19 décembre), le maire de Puteaux présentera quelques factures liées aux fêtes de fin d'année :

La commune a commandé 25.000 cartes de voeux à 4,836 euros l'unité, soit une facture de 120.900 euros. Ces cartes distribuées dans toutes les boites aux lettres finissent le plus souvent à la poubelle produisant une montagne de déchets inutiles.

La "Maison des friandises" installée sur le parvis de la mairie est facturé 211.375 euros.

Le sapin géant devant la mairie a coûté 26.437 euros, auxquels il faut ajouter des travaux de maçonnerie et fourniture de grue par l’entreprise UETP : 129.600 euros.

Pour les illuminations, Bouygues Energie services présente une facture supplémentaire de 10.079 euros. A ajouter aux 637.000 euros présentés au conseil municipal en septembre par Blachères et Adage.

La patinoire fournie par Delta-Temp est facturée 416.368 euros. A ajouter 287.000 euros pour la création d’un poste électrique renforcé à l’Hôtel-de-Ville afin d'y brancher la patinoire.

TOTAL : 1.838.759 EUROS.

Et c'est n'est qu'une partie des dépenses de Noël. Il manque encore les soirées, les cadeaux, etc... La facture totale atteindra les 4 millions d'euros ! SOIT L'ÉQUIVALENT DU COÛT DE CONSTRUCTION DE 30 LOGEMENTS SOCIAUX.

VOIR MON DOSSIER GABEGIE A PUTEAUX 

(photo : Flickr, AT)