Familles Flux

Alerte canicule à Puteaux : nous réclamons des mesures pour protéger les enfants

CaniculePUBLIÉ SUR LE SITE DE CHRISTOPHE GRÉBERT :

Dans le cadre du Plan national de prévention canicule, chaque ville doit recenser les personnes fragiles et définir les actions à mettre en œuvre au niveau local pour limiter les effets des fortes chaleurs. Une attention particulière est bien entendu portée aux personnes âgées. Mais ce ne sont pas les seules à être en danger.
 Les enfants sont aussi concernés.

A Puteaux, de nombreux enfants, vivant dans des logements insalubres, souffrent en effet de pathologies respiratoires, notamment d’asthme. La canicule, qui aggrave les niveaux de pollution atmosphérique, est très dangereuse, voire mortelle, pour ces enfants.

Alors qu'il y a chaque année un risque croissant d'épisodes caniculaires et qu’une alerte pour fortes chaleurs vient d’être déclenchée dans notre département, nous faisons le constat qu’il n’existe à Puteaux aucune mesure de prévention adaptée pour cette catégorie de population fragilisée.

PlaquetteAinsi, la plaquette "Prévention canicule" distribuée par le CCAS de Puteaux ne s'adresse qu'aux séniors :  Téléchargement Plaquette-canicule.pdf

Nous demandons par conséquent à la maire de Puteaux et présidente du CCAS Joëlle Ceccaldi-Raynaud de remédier à cette défaillance, en mettant en œuvre rapidement et efficacement des mesures de prévention adaptées pour les familles putéoliennes avec des enfants vivant dans des logements insalubres ou indécents dangereux pour la santé.

Christophe Grebert
Conseiller municipal et administrateur du CCAS de Puteaux

MISE A JOUR : Ma chronique a dérangé la "communication" de la mairie de Puteaux, qui a été obligée, entre hier et ce matin, de réécrire son article sur le site municipal :

Canicule1

Canicule2

Madame la maire, il ne s'agit pas de seulement communiquer sur internet, mais aussi d'agir. Pour l'instant, des parents me signalent l'inaction de la municipalité...


VIDEO La majorité municipale de Puteaux rejette la création d'un centre d'hébergement pour les femmes victimes de violences

IMG_3436

Lors du conseil municipal de Puteaux, mercredi 8 mars, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le groupe d'opposition Le Rassemblement a proposé la création d’un centre d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences. Notre proposition a malheureusement été REJETÉE par la majorité municipale de Puteaux.

Que l’Etat le fasse” a répliqué sèchement la maire à l'intervention de ma collègue Bouchra Sirsalane.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a préféré faire distribuer aux conseillères municipales des boites de chocolats en forme de rouge à lèvres (sic!) "pour le 8 mars, la journée de la femme", a-t-elle précisé (en réalité il s'agit bien de la journée internationale des droits des femmes).

Nous regrettons, même si elle ne nous étonne pas, cette réaction du maire Les Républicains, car si une ville a les moyens financiers de réaliser ce centre d’hébergement et de répondre à cet appel à l’aide des femmes violentées, c’est bien la nôtre !

"Nous continuerons malgré tout à nous battre pour défendre ce projet, car il nous semble indispensable", a réagit la conseillère municipale Bouchra Sirsalane.


Un forum sur la famille à Puteaux, les 30 novembre et 1er décembre

ForumparentaliteComment bien élever son enfant ? Afin d'essayer de répondre à cette vaste question, l'association Le Rendez-Vous des Parents organise avec la ville de Puteaux un forum sur "la famille et la parentalité", vendredi 30 novembre et samedi 1er décembre 2012, de 14 à 17h, au palais de la culture.

- Le vendredi s’adressera aux professionnels accompagnant les parents et les familles, avec des ateliers-débats : « Comment en tant que professionnels peut-on conforter les parents dans leur rôle éducatif ? » et « Père, Beau-père et repères ».

- Le samedi, les parents pourront profiter d’un temps d’échanges sous la forme d’un théâtre forum, comprenant plusieurs sketches thématiques. Trois thèmes seront abordés sur la petite enfance, l’enfance et l’adolescence : « savoir dire non », « les devoirs à la maison » et «l’envol de l’adolescence ».

Une prise en charge des enfants de 3 à 10 ans sera assurée pendant le forum sur inscription et dans la limite des places disponibles auprès du RDV des parents.