Faits-divers Flux

Incendie rue Jacotot à Puteaux : 6 jours après, les habitants vivent sans électricité ni chauffage

27017538902_f31ed4c634_z

"C'est ça Grébert !?", lance avec dédain une policière municipale à ses collègues ! Je suis seul. 6 municipaux m'encerclent : "Sortez, pas mesure de sécurité, l'accès est interdit". Jeudi après-midi, ma visite au 3 rue Jacotot à Puteaux, l'immeuble où s'est déclaré un incendie vendredi dernier, n'est pas appréciée par la municipalité. Aussitôt avertie de ma présence, la maire fait envoyer sa garde.

Il serait donc "interdit" d'être présent dans cet immeuble, selon ce personnel communal. C'est un avertissement destiné À MOI SEUL alors, puisqu'une dizaine de familles a été autorisée à le réintégrer. Seuls 2 logements ont été déclarés inhabitables : celui où s'est déclaré le feu et le logement situé juste au-dessus.

INTERDIT POUR MOI, MAIS PAS POUR DES ENFANTS !

Dans le reste de l'immeuble, les habitants, que j'ai eu le temps de rencontrer avant l'arrivée de la police du maire, vivent sans électricité et sans chauffage. La mairie ne leur a offert aucune aide depuis leur retour mercredi. Pas de proposition de relogement bien sûr, ce qui serait la solution la plus humaine. Pas de solution non plus pour permettre à ces gens de ne pas rester dans le froid et le noir, en attendant d'hypothétiques travaux de remise aux normes. Des personnes âgées, des mamans et des enfants se retrouvent dans l'humidité, le froid et sans courant !

Extrait de l'arrêté signé par le maire de Puteaux (en intégralité page 1, page 2)

Arrete

Un papa m'explique qu'il va acheter une lampe à pile au supermarché pour avoir un peu de lumière ce soir. Une femme âgée se déplace avec plusieurs couvertures sur les épaules : elle a froid et est encore traumatisée. Ici, l'odeur de la fumée imprègne tout et rappelle le souvenir des flammes menaçantes.

L'inaction du maire de Puteaux est aussi indigne que l'état de ces différents immeubles délabrés, rue Jacotot et ailleurs dans notre ville, dans lesquels on laisse vivre des dizaines de familles. Quelle est la faute de ces gens ? Etre pauvre. Parfois ne pas être électeur. Où est la justice ? Où est la solidarité ? Nous réclamons le relogement de ces familles, à Puteaux même.

Christophe Grébert

Je rappelle que les maires sont responsables de la lutte contre l'habitat indigne : Dihal-pourvoirs-du-maire (pdf)


Incendie rue Jacotot à Puteaux : des habitants autorisés à réintégrer l'immeuble

CivnYgDXEAENtgK

5 jours après l'incendie qui a éclaté au 3 rue Jacotot à Puteaux, un expert mandaté par le tribunal administratif s'est enfin rendu sur place mercredi après-midi. A la suite de cette 1ère expertise, seuls 2 logements ont été condamnés. Les habitants ont été autorisés à réintégrer les autres. 
Olivier Kalousdian, élu EELV de Puteaux, fait le récit de cette affaire qui révèle l'absence d'une action municipale sérieuse pour lutter contre le logement indigne : 

"Pour la première fois en plusieurs jours, les services de la Mairie sont également présents en nombre, dont ceux de l’urbanisme et M Dromard (du Cabinet du Maire). Une fois de plus, aucun élu de la majorité et encore moins l’adjoint à l’urbanisme et au logement n’ont daigné se déplacer…

Le rapport de l’expert : L’immeuble peut à nouveau être occupé par ses habitants, sauf les deux appartements qui ont le plus été touchés par le feu et l’eau. Sous réserve d’une étude plus approfondie des infrastructures (à venir). Moindre mal, le couple et son bébé pourront ré intégrer leur appartement dès ce soir, mais sans électricité; celle ci sera remise, au mieux jeudi 19 mai.

Interrogée, la personne mandatée par le syndic de l’immeuble nous confirme qu’elle est prête, avec la majorité des propriétaires à faire les travaux de mise en sécurité, rapidement. Mais que pour les propriétaires récalcitrants, absents ou en illégalité, elle a besoin d’une lettre de la Mairie qu’elle attend depuis….quelques temps déjà.

Nous avions déjà alerté sur le 3 rue Jacotot et les risques que couraient ses habitants. Et ces risques ne se sont pas éteints avec cette incendie; bien au contraire.

Pourquoi a t il fallu que ce soit les élus d’opposition qui soient à l’œuvre pendant 48h pour soutenir ces naufragés ? Aurait-elle agi de la sorte si un immeuble neuf ou abritant d’autres citoyens (doit on dire, « électeurs ») de Puteaux avait pris feu ? (cette question émane d’une famille du 3 rue Jacotot)".

LIRE LA SUITE SUR LE SITE EELV DE PUTEAUX


Incendie rue Jacotot à Puteaux : 4 jours après, des victimes sont à la rue (mise à jour : 18h)

26978515792_08ec41c6af_z4 jours après l'incendie survenu dans un immeuble au 3 rue Jacotot à ‪Puteaux‬, les habitants sont toujours dans une situation très précaire.

La vingtaine d'occupants de l'immeuble, dont 5 enfants et une femme enceinte, n'ont toujours pas eu la possibilité d'accéder à leur logement pour récupérer des affaires, des papiers ou des médicaments.

Pour la plupart, ils ne savent pas où ils vont dormir ce soir. Le CCAS, qui a offert 4 nuits d'hôtel (de vendredi à lundi) pour 18 personnes, ne veut pas faire plus.

En 4 jours, ni le maire, ni ses adjoints ne sont passés pour réconforter les victimes.

Celles-ci n'ont reçu aucun appui de la Ville pour les aider dans leurs démarches, notamment avec les assurances. Aucune proposition de relogement n'a été faite. 

Avec Olivier Kalousdian, conseiller EELV de Puteaux, nous nous sommes rendus sur place.

J'ai rencontré une personne âgée en état de stress et une maman avec son bébé dans les bras. Une femme enceinte attendait debout dans la cour de l'immeuble. 

Nous avons alerté le préfet et demandé au maire d'agir enfin !

Je ne peux pas croire qu'à Puteaux, ville la plus riche de France, on puisse laisser des habitants - victimes d'un incendie - à la rue.
Christophe Grébert

MISE A JOUR 18H : Suite à notre intervention, les habitants du 3 rue Jacotot ont été autorisés à récupérer des affaires dans leur logement et ils ont obtenu 2 nuits supplémentaires à l'hôtel. Nous réclamons à présent que des solutions de relogement soient rapidement offertes aux victimes de ce drame.


Incendie près de la mairie de Puteaux dans un immeuble délabré : 3 blessés (mis à jour à 17h)

CiXlmmhW0AARbEGUn incendie a éclaté en début d'après-midi à Puteaux dans un immeuble très délabré de la rue Jacotot, près de la mairie. Il y a 3 blessés légers, dont une mère et son enfant. Le groupe d'opposition Le Rassemblement demande à la mairie de reloger les habitants des immeubles dangereux de la commune.

(photo : twitter)

Le feu a pris pour une raison encore indéterminée dans un appartement au 2e étage du 3 rue Jacotot. Il y a 3 blessés légers : une mère, son enfant et un oncle qui habitaient à l'étage supérieur. Ils ont été incommodés par les fumées. 10 personnes au total ont été évacuées. L'entrée de l'immeuble a été murée vendredi soir. Où vont donc dormir les habitants ?

ERDF a coupé le gaz pour éviter tout risque d'explosion. Tout est vieux et peut-être hors norme dans ces immeubles du début de la rue Jacotot. Est-ce raisonnable de laisser des gens dans ces logements délabrés et - nous le constatons - dangereux ? Un feu avait déjà éclaté dans ce groupe d'immeubles en 2003
 
Received_1262292187132627
878d0d92-4952-4d99-a8c5-19edd9784c56 (1)
 
Bouchra Sirsalane, élue du groupe Le Rassemblement, se demande : "Quand la Ville mènera-t-elle une action réelle et efficace de relogement de ses familles ? Nous avons alerté la maire à plusieurs reprises, sans retour".
 
"Des familles avec enfants habitent dans ces immeubles délabrés situés à quelques mètres seulement de la mairie de Puteaux. Quand la municipalité va-t-elle enfin se préoccuper de la situation de ces putéoliens et les reloger ? La ville la plus riche des Hauts-de-Seine a les capacités de résorber les immeubles dangereux pour la sécurité et la santé de leurs habitants ! C'est une question de volonté, pas de moyens".
Christophe Grébert
 
 
IMG_1064
 
Dans sa dernière tribune, le groupe d'opposition Le Rassemblement alarme justement sur ces immeubles délabrés de Puteaux dangereux pour ses habitants.
 

>>> Recevez les alertes de MonPuteaux.com directement dans votre boite mail


Incendie à Puteaux rue Eichenberger

CiM1uIRWkAAUHpwUn incendie a éclaté mercredi soir à Puteaux au niveau du parking souterrain de la rue Eichenberger, en face du marché. En fin de soirée, 3 camions de pompier et une voiture de police étaient toujours sur place. Les clients du restaurant Eugène Eugène ont été évacués. La serre du restaurant n'aurait rien. 

(photo : twitter)

MISE À JOUR 20h : le parking souterrain est fermé

IMG_1057


La tour Bolloré à Puteaux perquisitionnée par les enquêteurs anti-corruption

12383303485_1cdddbbdfc_z

Des enquêteurs de l'Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales ont perquisitionné vendredi dernier la tour Bolloré sur les quais de Seine à Puteaux.

Selon le journal Le Monde, ces enquêteurs agissaient dans le cadre d'une information judiciaire ouverte en novembre 2013 par le parquet national financier  sur des soupçons de "corruption d'agent public étranger". "Les policiers se demandent si le groupe du milliardaire breton a utilisé son bras publicitaire Havas pour faciliter l'obtention de la gestion des ports de Conakry en Guinée et de Lomé au Togo", affirme Le Monde.