Faits-divers Flux

Une canalisation d'eau percée, rue de la République à Puteaux

Canalisation

La rue de la République à Puteaux transformée en torrent. L'inondation a été provoquée en début d'après-midi par le perçage accidentel d'une canalisation d'eau lors de travaux dans la chaussée.

C'est une série ! Déjà la semaine dernière, un affaissement de chaussée s'était produit boulevard Richard Wallace suite à une fuite de canalisation d'eau.

Il me semble qu'il y a beaucoup d'accidents de ce genre dans notre commune. Notre réseau d'eau est-il mal entretenu ?

La fuite a été rebouchée dans l'après-midi et la chaussée a été nettoyée.


Affaissement de la chaussée et circulation bloquée sur le boulevard Wallace à Puteaux

IMG_3431

Le boulevard  Richard Wallace, dans le centre de Puteaux, a été bloqué à la circulation ce matin, suite à un affaissement de la chaussée risquant d'entraîner une fuite de gaz.

Policiers, pompiers et agents de GRDF étaient mobilisés sur place. L'affaissement a entraîné la rupture d'une canalisation d'eau. Mais le risque de fuite de gaz a été rapidement écarté. Le boulevard Richard Wallace restera fermé à la circulation automobile jusqu’à mercredi entre le pont de Puteaux et la rue Jean Jaurès.

L'eau a été coupée dans votre immeuble ? Merci de vos témoignages.


La mairie de Puteaux met à l'amende les pauvres qui récupèrent de la nourriture dans les poubelles

Parisien15fev

A Puteaux, la pauvreté est-elle interdite ? La maire "Les Républicains" fait mettre des amendes aux personnes qui récupèrent de la nourriture dans les poubelles. Le Parisien des Hauts-de-Seine publie le témoigne de Luc.

Cet habitant de Puteaux va recevoir une amende de 33 euros, après avoir été surpris par la police municipale en train de regarder à l'intérieur de la poubelle du Carrefour City de la rue Lafargue. Il y cherchait de la nourriture.

Ce n'est pas le seul : Le Parisien nous apprend que 150 PV identiques ont été dressés !

Je suis choqué par cette information, tout d'abord en tant que conseiller municipal. J'apprends l'existence de cette décision du maire par Le Parisien. Aucun débat n'a eu lieu en assemblée communale. C'est pourtant une position scandaleusement importante de notre municipalité qui aurait nécessité une discussion publique !

Je suis aussi choqué en tant que citoyen : la maire de Puteaux lutte contre les pauvres au lieu de combattre la pauvreté. Ce n'est pas une première : elle refuse aussi l'installation d'un Restaurant du coeur sur notre commune et les actions du CCAS de Puteaux sont clientélistes (distributions de cadeaux inutiles) avant d'être utiles. Une véritable honte, alors que certains élus Les Républicains s'en mettent plein les poches avec notre argent...  

Sur Twitter, le conseiller municipal PS Francis Poézévara demande l'annulation de cet arrêté municipal. C'est effectivement le minimum. 


Janine a quitté l'immeuble incendié pour un hôtel de Puteaux

30183303094_64b4ffdfe1_z

Après l'incendie qui a frappé lundi dernier l'immeuble insalubre dans lequel elle vivait, Janine devait absolument partir de là. Semblant découvrir la situation de cette Putéolienne, le nouveau propriétaire, Vinci Immobilier, a aussitôt offert de la loger temporairement à l'hôtel en attendant qu'un solution pérenne de relogement soit trouvée.

Samedi soir, Janine a donc quitté le 63 rue Jean Jaurès où elle vivait depuis 2005 dans un petit 2 pièces. Privée d'eau depuis des mois et d'électricité depuis 1 semaine, elle a pu enfin dormir au chaud et en sécurité dans un hôtel de Puteaux.

Dimanche, Janine est retournée devant son ancien immeuble (photo). Elle réalise petit à petit que son cauchemar est enfin terminée.

VINCI AFFIRME AVOIR ÉTÉ TROMPÉ PAR L'EX-PROPRIÉTAIRE

Comme l'indique Nadine Jeanne sur son site, un représentant de Vinci Immobilier est venu visiter l'immeuble samedi matin. Il s'est alors rendu compte de la situation dramatique dans laquelle se trouvait Janine. Le promoteur affirme être de bonne foi : l'ancien propriétaire, contre lequel il a engagé une procédure, lui aurait vendu l'immeuble "libre de tout occupant".

Lorsque un immeuble est déclaré en "péril imminent", c'est à dire qu'il est reconnu comme non habitable, comme c'est le cas ici, la loi prévoit que le propriétaire est tenu d’assurer aux occupants un relogement pérenne. Si le propriétaire est défaillant, la mairie a alors le pouvoir de reloger elle-même les occupants et de se retourner ensuite vers le propriétaire pour se faire rembourser les frais engagés avec intérêts.

Le maire de Puteaux aurait donc pu agir depuis des années et contraindre le propriétaire à assurer le relogement de Janine. Il a fallu un incendie, et que l'immeuble menace littéralement de s'effondrer sur ses occupants, pour que les choses bougent. Et elles bougent parce que Vinci, tout nouveau propriétaire, a assumé ses propres responsabilités. La mairie est restée aux abonnés absents...

A LIRE :  Un dossier DALO que les HLM et la mairie de Puteaux (Hauts-de-Seine) refusent de traiter


Un incendie dans un immeuble insalubre à Puteaux

30649942446_0ce78fafc5_z

Un drame a été évité de peu dans la nuit de dimanche à lundi à Puteaux : un incendie a éclaté au rez-de-chaussée d'un immeuble insalubre de la rue Jean Jaurès. Une habitante a été sortie par les pompiers.

Nous avons déjà parlé de cette habitante. Il s'agit de Janine. Son propriétaire a vendu l'immeuble "vide" à Vinci Immobilier qui compte construire ici une résidence ("Eloquence"). Mais Janine y occupe toujours un petit 2 pièces. Et celle-ci refuse de partir sans être relogée. Le nouveau et l'ancien propriétaire refusent d'assumer cette responsabilité.

Le logement de Janine n'a pas été directement touché par le feu, mais l'entrée de l'immeuble a été condamnée par les pompiers. Du coup, Janine est à la rue. La mairie de Puteaux lui a seulement proposé ... d'appeler le 115, la considérant comme une SDF ! 

28750288586_f74d8b2b0e_zJ'ai à nouveau alerté la préfecture des Hauts-de-Seine sur la situation malheureusement de plus en plus grave de cette dame.

Ce n'est pas un cas unique à Puteaux

Quelques dizaines d'immeubles à Puteaux sont en très mauvais état. Les incendies s'y déclarent facilement. Et des familles avec des enfants y habitent dans des conditions indignes. La mairie pourrait agir pour résoudre en grande partie ce problème. Or, elle a décidé de ne pas le faire. Faisons pression sur la municipalité, pour qu'elle se bouge, avant qu'il n'y ait des victimes.
Christophe Grébert

(photo : Flickr)

 


Fuite d'eau rue des Pavillons à Puteaux

CufNJDkW8AAG-tx

Une fuite de canalisation est survenue cet après-midi rue des Pavillons à Puteaux provoquant un impressionnant geyser d'une dizaine de mètres !

 (photo : twitter)