Extreme gauche Flux

L'extrême gauche de Puteaux se met au blog... mais sans donner la parole aux internautes !

L'association d'extrême-gauche "Puteaux Alternative !" cède à la mode locale : elle vient d'ouvrir son propre blog ! Mais cette tentative louable de communication est gachée dès le premier billet (*) : PA! annonce que la fonction "commentaires" du blog a été désactivée.

Son explication vaut le détour : "Il faut y voir l’expression de notre refus d’un certain mode d’engagement citoyen, la « webpolitique », qui, fonctionnant dans le circuit fermé des utilisateurs (souvent socialement favorisés) d’internet et dans le cadre d’un dispositif dont le webmaster reste le maître et le censeur, nous semble moins humain et démocratique que les discussions de vive voix". Autrement dit, "Puteaux Alternative" va sur Internet, mais ne croit pas à son intérêt principal : l'intéractivité, l'échange, la discussion en ligne ! Et puisqu'elle se refuse à modérer les messages, PA! a trouvé la solution (extrême) : empêcher toute possibilité d'en publier ! L'association gauchiste conçoit son site comme s'il s'agissait d'un tract, un diffuseur de discours idéologiques à prendre tels quels, sans possibilité pour l'internaute de les amender, de les complèter, de les corriger ou de les critiquer.
On remarquera encore que les billets ne sont pas signés : aucun nom n'apparaît. Tout cela manque de transparence ! Passons enfin sur l'image rétrograde et très "lutte des classes" du Net qui serait soit disant réservé à des gens "socialement favorisés"... Or si vous saviez la variété de gens qui viennent consulter MonPuteaux !

Je vous renvoie à ce propos à un de mes anciens billets, où j'écrivais notamment qu'"à travers l'utilisation que les uns et les autres font (de l'internet), de la manière dont ils se l'approprient ou non, de la façon dont ils approuvent ou rejettent ce nouveau média, on peut deviner leur esprit et leur idéologie" ; l'internet agissant comme un révélateur du degrés de démocratie d'une personne, d'un groupe ou d'une institution. Nous en avons là un bel exemple.

Allons, mesdames et messieurs de PA!, mettez donc en application sur votre blog vos discours de démocratie directe !

* MISES A JOUR :
-- A 16h, le lien pointe vers une page vide. Sans que PA! ne donne d'explication le billet en question a été déplacé à un autre endroit du blog ! ça me rappelle les fois où je pointais vers le site de la mairie et que les liens étaient aussitôt supprimés ! Même méthode ?
-- A 18h, le billet déplacé en page d'accueil a purement été supprimé ! Décidemment PA! commence très mal son blog !
-- A 19h30, surprise ! la page est revenue ! J'ai comme l'impression qu'avec le blog de PA!, on va bien se marrer !
-- A suivre ???