Espaces verts Flux

Les dégâts sur l'ile de Puteaux après la crue de la Seine

Img_0020La Seine est revenue vendredi matin à son niveau normal au barrage de Suresnes, en amont du pont de Puteaux : 5m contre 8m il y a 1 semaine. Eric Deshayes est allé photographier les berges de l'île, après cette crue exceptionnelle. Les dégâts sont importants. Plusieurs arbres sont tombés, certains même sur des péniches ! Il s'agit à présent de réparer tout cela, mais pas seulement. Il faudra aussi enfin mener des travaux pour consolider les berges, tout en préservant au mieux leur côté sauvage. Un équilibre est à trouver entre nature et garantie de sécurité pour les habitants des péniches et les promeneurs des lieux. La municipalité s'est engagée à mener ces travaux, comme nous l'avions proposé lors de notre campagne municipale en 2014. Nous retournerons donc photographier ces berges l'été 2017 et nous pourrons voir, en comparant, ce qui a été réellement fait.
Christophe Grébert

CkqT1NKWkAAqt5O

Img_0028 Img_0026

Img_0024


Nouveau jardin de la rue Eichenberger à Puteaux... à voir derrière ses grilles

Un nouveau jardin a été créé rue Eichenberger, dans le bas de Puteaux, au-dessus du parking souterrain du marché. il est magnifique :

17269405099_b00c6ae0dd_k

Malheureusement, comme beaucoup d'espaces publics de notre ville, ce jardin n'est pas ouvert... au public. Il est uniquement à admirer de l'extérieur derrière ses grilles à la maçonnerie et aux barres métalliques imposantes. C'est tout de suite moins sympa :

17455681495_029f7ccec7_k

(photos : Flickr)


La passerelle de l'île : un projet "Puteaux pour vous"

6a00d8341c339153ef01a5115e078d970c-800wiLors de la présentation du budget 2015 de la commune, le maire de Puteaux a annoncé le lancement d'une 1ère étude pour la réalisation d'une passerelle piétonne afin de relier la ville à l'île.

Rappelons que ce projet de passerelle a été à l'origine présenté par l'équipe "Puteaux pour vous", à qui la majorité municipale rend donc hommage.

Oui, nous avions un beau projet pour Puteaux. A tel point que le maire en place le reprend. La prochaine fois, les électeurs préfèreront, j'espère, l'original à la copie.

Car je crains que ce projet - utile pour tous - ne devienne pharaonique selon le "goût" ceccaldiste. S'il se fait un jour, car je ne suis par certain non plus de la réelle volonté du maire de mener à bien ce chantier.

VOIR NOTRE PROJET DE PASSERELLE SUR LE SITE PUTEAUX2014.FR


Interco de Puteaux-Courbevoie : tourisme vert et circulations douces... mais fermeture de l'île !

Lors du conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie du jeudi 4 décembre 2014, 2 délibérations en faveur du "tourisme vert" et des circulations douces ont été adoptées à l'unanimité. Ces propositions de la majorité UMP contredisent pourtant son action sur le terrain : le maire de Puteaux a décidé de limiter l'accès à l'île de Puteaux en le rendant payant.

Solution qu'elle se garde bien d'annoncer lors de cette séance, alors que la décision était déjà prise. Joëlle Ceccaldi (à 14' de la vidéo ci-dessous) se contente d'annoncer la réouverture de l'île en janvier, 2 mois et demi après avoir décidé de fermer la grille côté pont de Neuilly suite à des dégradations et des vols qui semblent venir justifier après coup cette fermeture. Je lui réponds à la fin de la discussion (à 21'30"). Comment peut-on vouloir favoriser les circulation douces et le "tourisme vert" et en même temps fermer le principal espace vert de la commune ! Cherchez la logique et/ou le décalage entre les discours et les actes.

Ce débat devant le conseil communautaire montre à quel point la majorité se contente de faire de la communication... Quel décalage entre les délibérations votées et la réalité du terrain. D'ailleurs, le pass culture également voté lors de cette séance n'a-t-il pas déjà été adopté il y a 3 ans et demi sans jamais être appliqué !

CONSULTEZ LES 2 DÉLIBÉRATIONS (13 ET 14) SUR LE TOURISME VERT ET LES CIRCULATIONS DOUCES sur PUTEAUX DATA

En savoir plus dans le dossier Ile de Puteaux


Une seule journée dédiée au développement durable à Puteaux

Journee-du-Developpement-Durable_imageagendaLa ville de Puteaux organise une "journée du développement durable", dimanche 1er juin 2014 de 10h à 18h sur l'île. Une seule journée dans l'année ?

"À travers de nombreuses animations proposées par le service Environnement Développement Durable, venez vous informer sur les moyens de participer, au quotidien et à votre échelle, à la préservation de la planète" annonce la mairie sur son site.

Dimanche, combien de Putéoliens prendront leur voiture pour aller sur l'île visiter le salon de l'environnement ?

Cette manifestation du service environnement est intéressante, mais le problème est que la ville de Puteaux est plutôt un contre-modèle. En effet ici on dépense sans compter et on gaspille à longueur d'année : un sapin de 50 mètres, des cartes de voeux en plastique, des illuminations énergivores, etc, etc, etc. Il ne suffit pas de dédier une "journée" au développement durable, il faut avoir des actes en cohérence avec son discours !

Puisque cette manifestation se déroule sur l'île de Puteaux, rappelons que lors de l'élection municipale de mars 2014 nous avons fait plusieurs propositions pour en faire un espace plus accessible aux piétons et aux 2 roues. Permettre à la population d'utiliser les circulations douces plutôt que la voiture devrait être la première action d'une municipalité. Voilà une manière concrète de faire du développement durable. Or au contraire, ces dernières années sur l'île de Puteaux, la municipalité UMP a surtout bétonnisé et construit des parkings. Tout ce qu'il ne fallait pas faire.
Christophe Grébert


La ville de Puteaux dépense 5 millions d'euros pour construire une serre qui servira de... restaurant

12459747883_035ce29c02Lors du conseil municipal du mardi 29 avril 2014, le maire UMP de Puteaux a promis l'ouverture cette année de la "Grande Serre" de la rue Eichenberger. Cet équipement, dont le projet a été lancé il y a 8 ans (!), a déjà coûté 4 millions d'euros à la commune. Mais ce n'est pas terminé !

En janvier 2006, la municipalité lance une consultation pour la réalisation d'un parking souterrain rue Eichenberger sur lequel doit être aménagé un square et... une serre.

En 2008, Joëlle Ceccaldi-Raynaud reprend l'idée dans son programme municipal : la candidate UMP promet la réalisation d'une "serre botanique", comme elle l'écrit dans son programme municipal :

Projetump2008

Le maire souhaite y ouvrir une exposition permanente d'orchidées. Mais lorsque le chantier du parking souterrain est lancé en 2011, le projet de serre devient soudainement un espace de restauration. Le parking ouvre en 2012. Les travaux de la serre et du jardin commencent en 2013. Le restaurant doit ouvrir en septembre 2013, annonce alors une banderole :

Palissade+de+chantier+-restaurant+-+palissade+décorative+-+puteaux+-+bâche

Mais depuis septembre 2013, cet équipement est inutilisé et le jardin reste fermé au public. Jusque là, la ville a dépensé 4 millions d'euros pour l'aménagement de la serre et de son jardin.

Mais la facture s'allonge encore : la ville a depuis acheté pour 392.300 euros de climatisation. Ouvrir un restaurant dans une serre nécessite en effet un sacré système de chauffage l'hiver et de refroidissement l'été ! Voilà une idée qui va à l'encontre du développement durable !

Au cours du conseil municipal du 29 avril 2014, le maire a annoncé 552.000 euros de nouvelles dépenses (460.000 euros Hors Taxes) avant l'ouverture du restaurant :

Budget2014

 

216.000 euros ont en plus été budgétés pour la réalisation d'une fontaine, chantier confié à Eiffage.

Au total, cette serre devenue restaurant va donc coûter à la commune 5 millions d'euros en investissement, sans compter les coûts d'entretien du bâtiment, de la fontaine et du jardin.

Voilà un nouvel exemple de la mauvaise gestion municipale. On lance un projet, sur un simple "coût" de tête. On le change en cours de route, sans se soucier des coûts et des retards. 5 millions d'euros d'argent public, c'est le prix d'une crèche ou de la réhabilitation d'un ensemble HLM.

(photo : Flickr)