Environnement Flux

Tribune Puteaux au futur : la nature en ville

Saulnier3

Voici la tribune de l'opposition à paraître dans le journal "Puteaux infos" d'octobre 2017. Elle est consacrée à la nature en ville : 

La municipalité n’arrête pas de faire, défaire et refaire un morceau de la rue Saulnier dans le vieux Puteaux (photo ci-contre). Pourquoi ces travaux inutiles ? Les explications du maire ne sont pas convaincantes. Si au moins ces réaménagements étaient ce qu’il fallait faire… 

Minéralisées, bétonnées et goudronnées, nos villes sont de véritables puits de chaleurs, aux surfaces imperméables et à l’air non renouvelé. Elles deviendront de moins en moins vivables avec le changement climatique. 

Dans ce domaine, comme dans beaucoup d’autres, l’Etat ne peut pas tout faire. Les communes ont aussi une responsabilité et les moyens d’agir.

Nous devons reverdir les espaces publics de Puteaux, recréer un maximum de surfaces en pleine terre, y faire pousser des arbres et des plantes. En reconstituant des continuités vertes, la biodiversité sera augmentée et la ville rafraîchie en été. La végétation, plus présente, atténuera la pollution et les bruits. 
Nous devons également gérer l’eau de manière écologique, notamment en récupérant les eaux de pluie pour l’arrosage.
Il nous faut aussi encourager la création de toits végétalisés.
La nature en ville n’est pas un concept théorique, c’est la condition de notre bien être futur.

11913017156_1b4520c924_oPensons Puteaux au futur !  
Rejoignez-nous : 
Christophe Grebert (grebert@gmail.com)
Bouchra Sirsalane (bouchra_sirsalane@hotmail.com)


Les arbres de la rue Voltaire à Puteaux ont été abattus durant l'été

IMG_4835

Les arbres de la rue Voltaire, le long de la résidence HLM de la vieille église, dans le bas de Puteaux, ont été abattus durant l'été.

Les habitants du quartier n'ont pas été informés de cet abattage. Ils ont encore moins été consultés.

La ville de Puteaux manque pourtant grandement de verdure. Chaque aménagement de la municipalité va malheureusement vers plus de bétonnage et d'éradication des arbres et des espaces naturels.

Dans nos villes, nous avons pourtant besoin de ces espaces, pour notre santé, notre moral et pouvoir mieux respirer (renouvellement et qualité de l'air), pour avoir moins chaud aussi (régulation thermique) et assurer la survie d'une biodiversité menacée, etc.

AVANT (google maps) :

Avant


Elagage des arbres sur le boulevard Richard Wallace à Puteaux

IMG_4218

L'élagage des arbres est en cours sur le boulevard Richard Wallace à Puteaux. Est-ce bon d'élaguer des arbres en juillet ?

La plupart des livres sur le jardinage le disent : il  faut éviter d'élaguer les arbres entre avril et juillet. Et cela pour différentes raisons : les arbres mobilisent alors leurs réserves pour développer leurs feuilles et leurs fleurs, la chaleur augmente le stress hydrique, l'absence de feuilles en hiver permet de mieux apprécier les structures....

UN NON SENS ENVIRONNEMENTAL 

Pourtant, Puteaux réalise ces travaux durant cette période : ignorance ? problème de disponibilité ? conditions atmosphériques plus favorables pour les entreprises ?

Ces coupes d'été constituent aussi une menace pour les oiseaux qui sont alors en pleine période de reproduction : exposition des oeufs et des poussins à la chaleur, aux intempéries et aux prédateurs, risques de chute des petits...  

Extrait de Ornithomedia.com

IMG_4221


Anticiper les épisodes de canicule pour les mal logés et dans les écoles de Puteaux

17159320_10154542828942736_3518486583865045928_oLors du conseil municipal de Puteaux du vendredi 30 juin 2017, la conseillère municipale Bouchra Sirsalane présentera 2 voeux de l'opposition. Le 1er pour réclamer la création d'un plan canicule local en faveur des mal logés. Le second voeu pour la mise en place d'un autre plan de prévention canicule dans les écoles de la ville :

Voeu 1 : Plan Canicule Local & Mal-logement à Puteaux

Depuis le 1er juin et comme chaque année, le Plan National Canicule (PNC) est activé par le Centre Communal d’Action Sociale de Puteaux. L’objectif est d’anticiper l’arrivée d’une canicule, de définir les actions à mettre en œuvre au niveau local, de prévenir les risques liés aux fortes chaleurs et de limiter les effets sanitaires. Dans le cadre de ce plan, un recensement des personnes âgées isolées et des personnes en situation de handicap est effectué.

Nous rappelons qu’une canicule se définit comme un épisode de températures élevées pendant plusieurs jours consécutifs, de jour comme de nuit. Ces épisodes caniculaires augmentent le risque de mortalité chez les personnes fragiles. La dramatique canicule de 2003 a ainsi été la cause de 20.000 morts en France.

Nous avons à plusieurs reprises interpellé la municipalité sur les conditions de vie difficiles de nombreuses familles occupant des logements insalubres, indécents ou dangereux à Puteaux. Certaines d'entre elles ont été reconnues prioritaires par la commission DALO, mais aucune proposition de relogement ne leur a été faite par la commune et par son office HLM.

Des enfants occupent ces logements dangereux pour la santé. Certains souffrent de pathologies respiratoires, notamment l'asthme. Les épisodes caniculaires sont particulièrement dangereux pour ces enfants fragiles, et plus encore lorsqu’à la grande chaleur s’ajoute une pollution atmosphérique.

Notre ville ne peut négliger ces faits. Nous demandons que Puteaux s’engage à mettre en œuvre rapidement et efficacement des mesures de prévention adaptées pour ces familles vivant dans des logements insalubres, indécents et dangereux pour la santé.


Voeu 2 : Plan Canicule en milieu scolaire à Puteaux

Les enfants sont particulièrement exposés aux fortes chaleurs. Or, le dernier épisode caniculaire a montré l’absence de mesures pour anticiper ses effets dans les écoles communales de Puteaux. Dans certains de nos établissements, les températures ont dépassé le seuil du supportable. A raison, de nombreuses familles se sont plaintes qu’aucun plan préventif n’existe.

Nous demandons que la ville de Puteaux s’engage à créer un dispositif afin d’anticiper l’arrivée d’une canicule dans ses écoles, de définir les actions à mettre en œuvre, de prévenir des risques liés aux fortes chaleurs et de limiter les effets sanitaires.