En campagne Flux

Municipale 2008 à Puteaux : les Putéoliens débattent de leur projet sur www.puteaux.org

LogoecologiefleursC'est le 1er jour de l'été ! C'est le jour que nous avons symboliquement choisi pour lancer notre "chantier" : l'écriture collective d'un projet municipal.
Dès maintenant, et chaque jour, je vous invite à vous rendre sur www.puteaux.org pour nous faire parvenir vos contributions et vos commentaires. Partageons nos envies et nos idées : que voulons-nous pour notre ville en 2008 ?

Un 21 juin, il fallait commencer par un sujet d'actualité... Pas la fête de la musique... Mais nous parlerons de culture dès la semaine prochaine. Nous vous proposons de discuter du fleurissement de Puteaux :

"En parcourant les rues et les quartiers de Puteaux, la couleur verte sonne comme une monochromie monotone. Si les arbres et autres massifs arborés sont nombreux, ils sont rarement accompagnés de compositions florales visant à offrir une meilleure harmonie dans les lieux de vie ou zones d’habitation.
Puteaux revendique jusqu’à 55 Ha de végétation et 3.000 M² de massifs fleuris. Notre ville a été distinguée pour la qualité de son fleurissement et l’embellissement de ses parcs, présente une bambouseraie rue Gerhard et offre sur l’Ile de Puteaux (Parc Lebaudy) un étalage de plus de mille rosiers et près de deux cent variétés.
Notre ville a jusqu’ici mis la priorité sur le fleurissement à certains points stratégiques : entrées de ville, esplanade de l’Hôtel de Ville, Ile de Puteaux ou points de passage (rue Monge). Le fleurissement est pratiquement inexistant dans nos parcs ou squares et totalement absent des rues de la ville.
Les fleurs contribuent généralement à l’amélioration du cadre de vie des habitants. Un cadre de vie que l’on respecte c’est aussi un environnement où l’on se sent bien.
Puteaux se doit d’offrir un environnement agréable aux putéoliens dans l’ensemble des quartiers. L’esprit de collectivité impose que le cadre de vie soit préservé et partagé par tous".


RENDEZ-VOUS DANS LA PIECE ECOLOGIE URBAINE DE NOTRE MAISON EN CONSTRUCTION


En campagne : un message de Philippe Sarre, conseiller général PS des Hauts-de-Seine

Il y a des messages bien sympas d'élus socialistes des Hauts-de-Seine, qui espèrent une victoire de gauche à Puteaux (Je ne suis pas le seul à le croire !)... comme celui-ci de Philippe Sarre, conseiller général de Colombes :

"J'espère que les putéoliens se réuniront nombreux derrière Christophe pour changer d'air à Puteaux. Il est de ces hommes libres et généreux qui ont une conception saine de la morale en politique. Son intervention citoyenne régulière à travers son blog exprime l'attachement qu'il a pour sa ville qu'il connaît bien mais aussi pour une certaine idée de la politique que je partage avec lui. Je lui souhaite bonne chance et bon courage!"

Petit rappel : à partir de demain, l'ETE DE LA DEMOCRATIE commence à Puteaux !


Après les législatives, les municipales : lancement de ma campagne putéolienne le jeudi 21 juin à 19h

Nous voici donc avec une majorité de droite, heureusement moins dominatrice que prévue, au Parlement. Après les législatives, place à présent aux élections municipales. Celles-ci auront lieu en mars 2008. C'est bientôt : dans 9 mois !

A Puteaux, je lance ma campagne officiellement le jeudi 21 juin à 19h devant la mairie de Puteaux et simultanément en podcast vidéo sur mon blog.

A partir de jeudi, vous pourrez commencer à écrire vos envies et vos idées sur le blog du Projet des Putéoliens.

Christophe Grébert


Puteaux 2008 : la démocratie locale à l'heure d'internet (Agoravox)

LogoagoravoxRégis Sada a publié sur Agoravox, "le média citoyen", un article sur l'aventure que nous lançons à Puteaux : une candidature citoyenne pour l'élection municipale 2008. Extrait :

Qui mieux que des citoyens qui vivent et travaillent dans une communes, sont mieux habilités à exprimer leurs besoins et leurs attentes vis-à-vis de leur municipalité ? C’est sur cette logique que Christophe Grébert s’est lancé dans la bataille en offrant la possibilité à ses concitoyens de construire leur propre projet municipal, en les associant et en les impliquant dans la construction de la future « maison commune » de tous les Putéoliens. Si la démocratie dite « participative » a montré ses lacunes sur la rédaction d’un projet national, elle s’impose beaucoup plus naturellement à celle d’un projet local. Cette idée a germé dans l’esprit de beaucoup de citoyens à travers la France. De nombreux projets sont en gestation. A Puteaux, ce n’est plus une idée, c’est un fait ! A travers le blog http://www.puteaux.org, que nous lançons aujourd’hui, débute une grande aventure : un projet de citoyens, construit par et pour tous les citoyens d’une ville. Autour de ce concept presque original -tant il a été volontairement abandonné par les appareils politiques- nous avons souhaité articuler ce projet autour de certains devoirs essentiels qui touchent les aspirations locales des habitants.
LIRE L'ARTICLE SUR AGORAVOX

En Campagne : réunion de mon équipe

ChristophemairieMercredi soir, j'ai réuni mon équipe de campagne. Ca fait sérieux, hein ? Parce que ca l'est ! Je me lance pour gagner et je suis en train de m'en donner les moyens. Je veux changer les pratiques et proposer un autre projet pour cette ville. Cela passe notamment par un souci de transparence : je vais vous raconter au fur et à mesure les étapes de ma campagne.... dans la mesure du possible. Je ne pourrais pas toujours tout dire sur l'instant.

En ce moment, je passe pas mal de temps à écouter les conseils des uns et des autres. Ce qu'il faut faire, ce qu'il faut dire, ne pas faire et ne pas dire. Chacun a son avis sur la question. Certains sont très optimistes : "tu vas gagner, je le sens". D'autres ont une vision différente : "tu n'as aucune chance !". Là, ce qui me rassure, c'est que cela ne me décourage pas du tout, tant ma détermination est grande. La certitude aussi que la victoire est possible.

Une campagne, ça passe d'abord par des questions pratiques : déclaration en préfecture du mandataire financier, ouverture d'un compte bancaire pour recevoir les dons et payer les frais... Devis d'imprimeurs et autres fournisseurs pour les opérations de communication.

Mise en forme d'un premier tract sur la base de ma "Lettre aux Putéoliens"... Nous prévoyons 10.000 exemplaires dans un premier temps.

Penser à un slogan... Remue-méninges général... les mots (clés) se mélangent.

Mise au point de notre blog "chantier" : www.puteaux.org (Régis Sada est à la manoeuvre). Lancement le 21 juin.

Contacter les amis : un communiquant, un conseiller en politique, un photographe... quelques millionnaires !

Car une campagne ca coûte de l'argent. J'ai déjà quelques promesses d'aide. Cool.

Justement, il faut aussi préparer le lancement d'un comité de soutien local... puis d'un autre comité de soutien "de la blogosphère".

Un journaliste d'un grand hebdo me contacte. Il se dit intéressé : "C'est David contre Goliath". "Les petits ruisseaux font les grandes rivières", je lui réponds, reprenant la réflexion que venait de me faire un Putéolien.


Après la législative, en avant pour la municipale !

ChristophemairieJoëlle Ceccaldi-Raynaud est donc, comme je l'avais annoncé depuis des mois, la députée UMP de la circonscription de Puteaux-Neuilly. Les gens de droite qui m'écrivaient pour me dire que "non, ce n'est pas possible, Nicolas Sarkozy ne pourra pas accepter cela..." se sont trompés. Je le regrette pour eux et pour la démocratie. Son élection ne faisait aucun doute dans une circonscription dessinée par Charles Pasqua pour le maire de Neuilly. Ce sont par conséquent les électeurs de Neuilly qui ont permis à Joëlle Ceccaldi d'être désignée dès le 1er tour. Car à Puteaux, elle est en ballottage. Dans sa ville, après 40 ans de ceccaldisme, la maire sortante a réuni 8.600 voix, soit moins d'un électeur sur 2 et 1 tiers seulement des inscrits. Si on considère qu'elle a fait là le plein de ses voix, cela permet d'envisager très sérieusement une alternance à la municipale de 2008.

L'échéance va arriver très vite. Il reste 9 mois. C'est pourquoi j'ai décidé de me lancer dès maintenant.
Une victoire cela se désire... Cela se prépare aussi longtemps à l'avance.

Après Régis Sada, je tenais à vous annoncer que Vincent Brack avait rejoint mon équipe de campagne.
Il est mon mandataire financier. Une fonction ingrate, mais très importante. Je compte sur lui.

Avoir la conviction que nous allons gagner, voilà mon seul critère de recrutement.

Par ailleurs, je lance aujourd'hui une nouvelle rubrique EN CAMPAGNE pour vous rendre compte de mes actions. Cette campagne, je vais la faire en transparence, avec vous.

Christophe Grébert