Ecologie Flux

Puteaux au futur : nous développerons un habitat durable et plus économe

Maison-habitatPoursuivons notre réflexion sur PUTEAUX AU FUTUR : nous proposons un plan pour un habitat durable et plus économe.

LE CONSTAT :

Vous nous avez signalé qu'à Puteaux,  
- des familles ont du mal à payer leur électricité,
- des personnes âgées craignent d'avoir froid chez elles, 
- l’office HLM continue d’installer des convecteurs dans des logements mal isolés.

NOTRE PROPOSITION :

Nous soutiendrons la rénovation et l’isolation thermique de l'habitat, pour économiser l'énergie, en assurant confort et réduction des charges.

Notre effort portera sur les résidences HLM vieillissantes, où les locataires payent des factures d’électricité astronomiques pour se chauffer difficilement :

- nous renforcerons l’isolation des toitures et des façades des immeubles,

- nous développerons les sources d’énergie durable : panneaux photovoltaïques, chauffe-eau solaires, mini-éolienne, géothermie et chaufferie bois,

- nous moderniserons les équipements des appartements (électricité, sanitaires, canalisations).

Des subventions seront aussi accordées aux propriétaires pour rénover durablement leur logement. Et nous encouragerons la réalisation de bâtiments à énergie positive.

6a00d8341c339153ef01b7c93c057e970b-800wiDISCUTONS CETTE PROPOSITION
ET PARTAGEONS LA 
SUR WWW.PUTEAUXFUTUR.COM

 

Christophe Grébert 
&
Bouchra Sirsalane

  

(Illustration : Maison de l'habitat durable de Lille, photo Stéphane Gruneisen  www.step01.net)

 


Inauguration de la station de chauffage du quartier des Bergères. La ville de Puteaux oublie de préciser une petite chose...

Bergeres

Joëlle Ceccaldi-Raynaud et son fils Vincent Franchi encadrant ce matin le maire de Courbevoie Jacques Kossowski, pour l'inauguration de la station de chauffage du quartier des Bergères.

Une jolie image. Mais dans son tweet, la ville de Puteaux oublie d'indiquer que le chauffage urbain de cet « Eco-quartier » utilise du fioul lourd et va donc entrainer l'émission de soufre, d'azote, de CO2...

C’est toute la différence entre communication et information...

Lors du conseil municipal du 19 décembre 2014, la majorité ceccaldiste a adopté une convention de délégation avec le Sicudef, syndicat du chauffage de la Défense, pour assurer le chauffage urbain de la ZAC des Bergères (Question 16 de l'ordre du jour). Le Sicudef a fait appel à son tour à la société Enertherm qui assure le chauffage des tours de la Défense. Les propriétaires du nouveau quartier des Bergères, qui pensaient avoir acheté un bien dans un "éco-quartier", n'auront pas d'autre choix que de se raccorder aux tuyaux d'Enertherm. Et comment fonctionne-t-elle cette chaufferie ? Pas au solaire, pas à l'éolien, pas à la géothermie... mais aux énergies fossiles : gaz et fioul lourd, le plus polluant des combustibles ! 


Tribune : une alimentation bio dans les cantines scolaires à Puteaux

Fruit_and_vegetablesVoici la tribune de l'opposition qui sera publiée dans le magazine municipal "Puteaux infos" du mois de novembre. Nous réclamons que plus d'aliments bio soient servis dans les cantines scolaires de la ville :

Sur les 7 millions de repas servis chaque jour en France dans les cantines scolaires, seuls 3% des aliments sont issus de l'agriculture bio.

Manger Bio, c’est :


• Favoriser la qualité alimentaire, en mangeant des produits de saison, frais et peu transformés,


• Manger des produits sans pesticides, sans additifs de synthèse et qui sont plus riches en nutriment,


• Encourager les filières agroalimentaires biologiques et paysannes


• Aider à la biodiversité en choisissant un approvisionnement de proximité,


• Réduire l’impact écologique en favorisant la consommation de produits issus de circuits courts, diminuant leurs transports.

L’association Agir pour l'Environnement, la fédération de parents d'élèves FCPE, la Fédération nationale d'agriculture biologique et la Ligue de l'Enseignement ont lancé une campagne  appelée "Des cantines bio, j'en veux !" pour réclamer plus d'aliments bio, au moins 20%, dans les cantines scolaires : 
http://cantinesbio.agirpourlenvironnement.org

Considérant que les pesticides sont mauvais pour la santé, que les plus jeunes sont très fragiles face à leur exposition et que le nombre de producteurs bio ne cessent d'augmenter, nous souhaitons atteindre rapidement puis dépasser 20% d’aliments bio dans nos cantines scolaires.


11913017156_1b4520c924_oBouchra Sirsalane 


&


Christophe Grébert


Distribution d'ampoules led gratuites à Puteaux

Ampoule-et-led

Dans le cadre de la loi transition énergétique, la commune de Puteaux participe à une distribution d'ampoules LED gratuites pour les foyers à revenus modestes. Cette opération est financée par les fournisseurs d'énergie via la société Objectif EcoEnergie.

Votée en 2015, la loi transition énergétique pour la croissance verte vise à réduire la facture énergétique de la France, favoriser les énergies renouvelables, créer des activités génératrices d'emplois et lutter contre le réchauffement climatique et les émissions de gaz à effet de serre.

Elle oblige notamment les fournisseurs d'énergie à subventionner des opérations permettant aux ménages, aux collectivités et aux entreprises de faire des économies d'énergie, à travers l'obtention de Certificats d’économies d’énergie.

C'est ainsi qu'elles financent la distribution d'ampoules led. Celles-ci permettant de réaliser 80% d’économies d’énergie par rapport aux ampoules à incandescence.

Changer toutes les ampoules de sa maison représente un coût important : entre 100 et 300 euros par foyer. C'est un gros frein pour les familles modestes. En leur offrant 5 ampoules led, les fournisseurs aident ces familles à réaliser des économies, tout en déclenchant un processus vertueux de remplacement de l'ensemble des ampoules du foyer.

Pour recevoir  5 ampoules led gratuites, inscrivez-vous avant le 8 novembre sur le site www.reduc-energie.fr/puteaux 

ATTENTION, Il y a un plafond de revenus à ne pas dépasser pour en bénéficier : 

1 personne dans le foyer, revenu fiscal max : 24.107€

2 personnes : 35.382€

3 personnes : 42.495€

4 personnes : 49.620€

5 personnes : 56.765€

Les ampoules seront distribuées par la mairie entre le 13 novembre et le 22 décembre 2017.