Depute Flux

La députée LR Constance Le Grip et son joli portefeuille d'action

Legrip-franchi

Née du scandale Cahuzac, la loi relative à la transparence de la vie publique votée en 2013 oblige députés et sénateurs à remplir en début de mandat des déclarations d’intérêts et de patrimoine. Ces déclarations sont ensuite publiées - pour partie seulement - sur le site de la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Quelles infos trouve-t-on dans la déclaration publique de la députée Les Républicains de Puteaux, Neuilly et Courbevoie Constance Le Grip ?

En fait, on peut y lire très peu de choses. Il y a beaucoup de cases non remplies. Peu encline peut-être à la transparence, notre députée a fait le stricte minimum.

Apparaît tout de même une jolie liste d'actions de grandes sociétés : Accor, Axa, BNP Paribas, Hermès, Christian Dior, Sanofi, Saint-Gobain, Total... Il y en a pour près de 120.000 euros.

On s'interrogera sur le choix de certaines actions. Est-ce en effet bien raisonnable pour quelqu'un qui choisit de consacrer sa vie à la représentation du peuple au niveau européen puis au parlement national de posséder des actions de sociétés comme Total ou Sanofi ? N'y-t-il pas un risque de conflit d'intérêts, en l'occurence lors de la rédaction de législations sur la transition énergétique, l'environnement ou la santé ?
Le vote d'un texte d'intérêt général taxant les grandes sociétés du CAC 40 lui est-il possible, puisque cela aurait un impact immédiat sur la valeur de son portefeuille d'action et sur le montant des dividendes qui lui sont versés annuellement ?

S'ajoutent des revenus annuels déclarés en 2014, 2015 et 2016 de 75.000 euros nets liés à son précédent mandat de députée européenne. De quoi vivre...

Son patrimoine immobilier est consultable en préfecture. Mais je ne peux pas vous en parler. La loi m'impose en effet le silence. Je risquerais une amende de 45.000 euros si je vous dévoilais la liste de ses biens. Absurde !
Ainsi donc les parlementaires ont pris soin en rédigeant la loi sur la transparence de la vie publique de ne point trop en dévoiler sur leurs fortunes. Jusqu'au prochain scandale qui imposera enfin une saine démocratie en dévoilant la situation financière de ceux qui sont chargés, par délégation du peuple, d'écrire les lois qui régissent notre pays et nos vies.


La députée de Puteaux Neuilly, Constance Le Grip, interroge le gouvernement sur une agression antisémite commise à Paris

Constance-le-grip

Durant la 1ère session du parlement, la nouvelle députée de Puteaux, Neuilly et Courbevoie Sud, la LR Constance Le Grip a posé une seule question écrite au gouvernement portant sur une agression antisémite commise à Paris en avril dernier.

Voici sa question

Mme Constance Le Grip alerte Mme la garde des sceaux, ministre de la justice, au sujet de la circulaire du 2 juin 2016 de politique pénale et de son application. À juste titre, celle-ci indique que « la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et toutes les formes de discrimination, sources de violences importantes, portent atteinte à la cohésion nationale et aux valeurs de la République » et que « ces infractions contre les personnes ou les biens, d'attaques ou dégradations contre des lieux de culte, voire de faits de provocation ou d'apologie du terrorisme, justifient une très grande réactivité de la part des parquets et des parquets généraux, conformément aux instructions données en ce sens dans plusieurs dépêches et circulaires ». Pourtant, une affaire récente du mois d'avril 2017 s'étant déroulée à Paris, un meurtre, évoqué publiquement par le Président de la République, et portée à l'attention du Gouvernement lors de la séance des questions au Gouvernement, interroge sur la non-application de la circonstance aggravante d'antisémitisme. Le prévenu, déjà condamné pour une vingtaine de condamnations pour violences et vol, a été mis en examen pour homicide volontaire. Pourtant, les faits établis au cours de l'enquête et rendus publics ne laissent que peu de doute sur les motivations de celui-ci : en pleine nuit, le prévenu s'est introduit dans l'appartement de la victime en passant par le balcon, avant de proférer diverses insultes et slogans communs aux djihadistes, de rouer la victime de coups et de la précipiter par la fenêtre du deuxième étage. Les enquêtes de voisinage révèleraient que des insultes explicitement antisémites auraient été proférées préalablement. Elle lui demande donc de bien vouloir lui apporter des précisions quant aux critères d'application de la circonstance aggravante d'antisémitisme pour les homicides volontaires."

Cette question n'a pas encore reçu de réponse du ministère de la justice.

Le site NosDeputes permet de suivre l'activité de Constance Le Grip à l'Assemblée.

Sa fiche sur Projet Arcadie.


Jean-Christophe Fromantin lance un comité de circonscription

6ecircoElu député de Puteaux-Neuilly en juin dernier, Jean-Christophe Fromatin vient de mettre en place un "comité consultatif de circonscription". Sur son site, Sylvie Cancelloni, élue de Puteaux et suppléante du député, présente cette nouvelle instance locale :

"(..) Le CCC, constitué d’élus et de représentants de la société civile des 3 villes, a pour objectif :

- D’identifier, au sein de la circonscription, des questions ou des problématiques relevant de la politique nationale,

- D’évaluer la pertinence ou l’applicabilité de projets de loi sur notre territoire,

- D’engager, pour les cas où il n’y aurait plus de recours légaux, des actions exceptionnelles de médiation pour des citoyens, des entreprises ou des associations.

En faisant le choix, par le CCC, de faire monter, descendre, circuler l’information, Jean-Christophe FROMANTIN signale son intérêt très marqué pour la question des territoires et de leur évolution. Il invite aussi les villes de la circonscription à contribuer à cette circulation, améliorant ainsi les relations entre élus et société civile. Même si tous les maires du territoire n’en ont pas encore conscience (cf le brutal limogeage de la 1ère adjointe sur le simple motif de sa participation au CCC), nul doute que cette initiative devra contribuer à faire naître une meilleure conscience des enjeux communs qui nous attendent dans un avenir très proche : l’accélération, à marche forcée,  du mouvement de l’intercommunalité, les questions de fiscalité locale, La Défense et le Grand Paris (..).


Jean-Christophe Fromantin en balade, dimanche, à Puteaux

6a00e5500cd8a08834017ee3e4ffe7970d-800wiNotre nouveau député, Jean-Christophe Fromantin, est venu faire un tour à Puteaux dimanche : il s'est baladé sur la braderie des commerçants, en compagnie de sa suppléante Sylvie Cancelloni.
Le maire de Puteaux et ex-député, Joëlle Ceccaldi, absente, n'a pas eu l'occasion de le croiser... Leurs relations seraient ténues...

Cette braderie a été un grand succès : grand soleil, du monde dans les rues et beaucoup d'exposants : "1.100 tables sont occupées. Un record", annonce fièrement Christian Capdevielle, président de l'association des commerçants et artisans de Puteaux et organisateur de cette manifestation maintenant bien installée dans l'agenda putéolien.

J'ai moi-même fait un tour sur la braderie, en compagnie d'Olivier Kalousdian, responsable du groupe local d'Europe Ecologie Les Verts. L'occasion de rencontres sympathiques avec les habitants.

(photo : blog de Sylvie Cancelloni)