Conseil 2005 Flux

Voici vos 5 élus "Puteaux Ensemble" !

Voici les 5 membres de la liste "Puteaux Ensemble" élus le dimanche 16 mars 2008 au conseil municipal, avec 25,37% des voix :

Christophe
1. Christophe Grébert, 39 ans, journaliste radio, Blog d'élu :www.grebert.net

Sylvie
2. Sylvie Cancelloni, 53 ans, Modem, ancienne conseillère municipale de Puteaux, Blog d'élue : www.sylviecancelloni.net

Bruno
3. Bruno Lelièvre, 36 ans, Les Verts, ingénieur en électronique dans le secteur médical,

4. Evelyne Hardy, 53 ans, directrice financière d'une entité de France Telecom

5. Frédéric Chevalier, 41 ans, employé au service marketing du MEDEF.


Il y a 3 ans : le maire de Puteaux m'empêchait d'assister au conseil municipal (reportage de France 3)

Le 17 octobre 2003, le maire de Puteaux Charles Ceccaldi-Raynaud, et sa 1ere adjointe, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, m'empêchent d'assister une fois de plus au conseil municipal. Cette fois, les gros bras de la mairie menacent y compris les journalistes et les élus qui m'accompagnent. France 3 diffuse le lendemain ce reportage.

LIRE LE DOSSIER DE L'EPOQUE : LE COUP DE FORCE DU MAIRE DE PUTEAUX


Une crèche c'est cher, mais "qui se souvient du prix de la pyramide du Louvre ?", dixit Joëlle Ceccaldi (5e partie du conseil du 28-9-2006)


Conseil Puteaux, 28 septembre 2006 (5)
Vidéo envoyée par grebert
Le conseil municipal de Puteaux s'est réuni le jeudi 28 septembre 2006. Voici la 5e partie : il s'agit des questions 28 à 30 de l'ordre du jour*.

On y apprend notamment que l'aménagement du petit square derrière la résidence HLM Verdun (la maire l'a baptisé "square Voltaire") a finalement coûté 320.000€ TTC (maçonnerie 72.445€, serrurerie 24.683€, terrassement et fontaine 169.412€, aménagement paysager 55.529€). Il est "très fréquenté" par les habitants de la résidence, déclare Joëlle Ceccaldi-Raynaud. D'une part, ce sont les seuls à pouvoir y accéder, puisque la résidence est fermée par une grille et que le square n'est accessible que par la résidence ! D'autre part, l'expression "très fréquenté" est très exagérée : à chaque fois que je passe devant, le square est vide... mais il faut bien que la maire essaye de justifier le montant exhorbitant de cet aménagement réservé à quelques dizaines de foyer putéoliens.

Autre aménagement au coût incroyable : la fontaine située à l'angle des rues Jean Jaurès et des pavillons : 390.000 € TTC (travaux de VRD 205.807€, acquisition et installation de la fontaine 121.573€, mobiliers urbains 39.738€, espaces verts 9.974€, maçonnerie sur bâtiment 13.931€).

La 3e question porte sur la transformation d'un pavillon au 8 rue Brazza en jardin d'enfants. Il y en a déjà pour 500.000 euros de travaux ! Et c'est sans compter le prix d'achat et le futur aménagement intérieur. Le terrain est en pente, justifie Joëlle Ceccaldi-Raynaud, ce qui a nécessité des travaux supplémentaires pour renforcer les fondations. "C'est cher, mais qui connait le prix de la pyramide du Louvre. Et on dit aujourd'hui que c'est extraordinaire !", tente Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Hein, vous pouvez me le redire dans l'ordre ??? :o))

En seulement 3 questions et quelques minutes de discussion, ce sont plus d'un million d'euros de dépenses qui sont approuvés par le conseil municipal. A Puteaux, la mairie jongle avec les millions, quand d'autres communes comptent à l'euro près. Est-il nécessaire de dépenser autant pour créer un bel espace vert qui répond aux besoins des riverains ? Cela relève-t-il de la bonne gestion que d'acheter un pavillon à plusieurs niveaux dans un terrain en pente pour tout casser et en faire, vaille que vaille, un lieu d'accueil pour les jeunes enfants ? J'ai l'impression que notre maire achète, dépense et réfléchie après.
Christophe Grébert

*28°/ Décompte général définitif relatif à l’aménagement du square Voltaire
29°/ Décompte général définitif relatif à la réalisation d’une fontaine et à la mise en place de mobiliers urbains à l’angle des rues Jean Jaurès et des Pavillons
30°/ Avenant n°1 au marché relatif à la réhabilitation d’une maison de ville en jardin d’enfants situé 8 rue Brazza


Les brèves de Puteaux : enseignes de rue et illuminations de fin d'année

148976297_0aaaa09111La mairie de Puteaux relance une consultation d'entreprises pour la fabrication et la pose d'enseignes et de "traversées de rues". Il s'agit d'un marché de 210.000 euros HT ! Le 28 mars 2006, le conseil municipal l'avait attribué à la société Guivarch (92 Châtillon). Mais celle-ci n'a pu fournir les documents fiscaux et sociaux obligatoires. Le marché a donc été déclaré sans suite. Le 27 juillet, le conseil municipal a autorisé la maire a le relancer par voie d'"appel d'offres ouvert".

60491231_3abc011613_1Lors de la séance du 27 juillet, le conseil municipal a attribué le marché des illuminations de fin d'année 2006 au mandataire AMICA (5 rue Volta à Puteaux) et à la société Blachère illuminations (84 Apt). Cette année encore, la mairie envisage de dépenser 1 millions d'euros HT pour illuminer les rues de la commune, soit une dépense TTC de 30 euros par Putéolien !!!! Certainement un record national. Vous savez pourquoi vos impôts locaux augmentent cette année...

(source : ps-puteaux.com - photos : Christophe Grébert sur Flickr)