Conseil 2016 Flux

La reine-mère de Puteaux fait applaudir son fils par ses courtisans au conseil municipal

Franchi

Lors du conseil municipal de Puteaux du 14 décembre 2016, nous avons assisté à une scène de monarchie représentative : la maire LR Joëlle Ceccaldi-Raynaud a fait applaudir son fils Vincent Franchi parce qu'il aurait obtenu une subvention de la Métropole du Grand Paris.

En fait, cette subvention pour la couverture de la RD913 au rond point des Bergères a été attribuée d'office sur des critères techniques et le fiston, bien incapable d'argumenter en public, n'y est pour pas grand chose. Sans compte que cet argent ne sort pas de ses poches, mais des nôtres, en tant que contribuables !

On voit bien d'ailleurs sur la vidéo que le fils (tout à fait à gauche de l'image) se demande bien ce que sa mère est en train de dire. Je me demande s'il comprend même qu'elle est en train de parler de lui : 

La mère (et maire) faisant applaudir son fils (et successeur) par ses courtisans, les "ridicules" (les tristes élus de la majorité municipale), ce n'est vraiment pas l'idée que je me fais de la République et de la démocratie... Cela donne des envies de Révolution ! 
Christophe Grébert


VIDEO : le conseil municipal de Puteaux du 14 décembre 2016

31410245002_b3a47c15c8_m

Comme la mairie de Puteaux refuse de le faire, j'enregistre à sa place et je diffuse sur internet les séances du conseil municipal afin d'informer pleinement les citoyens sur l'action de la municipalité. 
Voici donc les vidéos de la séance du 14 décembre 2016, en 2 parties, avec une 3e vidéo pour les questions orales posées au maire par l'opposition.

Pour mieux suivre les débats, vous pouvez parallèlement consulter, sur mon Drive, les dossiers qui sont communiqués aux élus.

Revoici l'ordre du jour :

1 / Désignation d'un secrétaire de séance
2 / Appel nominal
3 / Adoption du procès-verbal du Conseil municipal du 14 octobre 2016
4 / Communications

5 / Désignation de représentants de la commune au sein de la commission consultative de l'énergie de la Métropole du Grand Paris
6 / Approbation de la modification du siège de la Métropole du Grand Paris
7 / Approbation de l'adhésion de l’Établissement Public Territorial Grand Paris Seine Ouest au Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Électricité en Ile de France (SIGEIF)

8 / Présentation du rapport d'activité 2015 du Syndicat Intercommunal pour le Gaz et l’Électricité en Île-de-France (SIGEIF)
9 / Présentation du rapport d'activité 2015 du Syndicat Intercommunal Funéraire de la Région Parisienne (SIFUREP)
10 / Présentation du rapport annuel de la commission communale d'accessibilité

11 / EcoQuartier des Bergères - ZAC des Bergères - ZAC Charcot - Lots n°4, 4ter et 12/13 - Modification du calendrier prévisionnel et changement de la programmation
12 / Suppression de la ZAC du Coeur de ville
13 / Cession amiable du droit au bail d'un local commercial sis 159 rue Jean Jaurès
14 / Versement d'une indemnité d'éviction pour un bail commercial - 3 bis rue Gerhard

15 / Autorisation au Maire de signer la convention relative au déplacement d'une canalisation de transport de gaz naturel avec GRTGaz, sise angle des rues Arago et Bellini
16 / Autorisation au Maire de signer la convention de partenariat relative au Relais Local Éco-École
17 / Autorisation au Maire de signer la convention relative à l'organisation de mesures de responsabilisation en partenariat avec les collèges Maréchal Leclerc et Les Bouvets

18 / Approbation du dispositif "Argent de poche"

19 / Approbation de la charte de Mutualisation de l'Information Géographique avec le Département des Hauts-de-Seine
20 / Approbation du règlement intérieur des stages multisports
21 / Avis du Conseil municipal sur les dérogations au repos dominical accordées au titre de l'année 2017

22 / Acquisition d’œuvres d'art
23 / Prise en charge des frais liés aux déplacements à Offenbach et à Esch-sur-Azlette dans le cadre du 60ème anniversaire du jumelage avec les Villes d'Offenbach, Mödling, Esch-sur-Alzette, Zemun, Velletri, Köszeg

24 / Revalorisation du taux de vacation des masseurs-kinésithérapeutes du Centre Médical Françoise Dolto
25 / Autorisation au Maire de signer une convention portant renouvellement de l'adhésion au Centre Interdépartemental de Gestion (CIG) pour l'inspection et le conseil en prévention des risques professionnels
26 / Autorisation au Maire de signer la convention de partenariat pour la prolongation du dispositif de Congé Solidaire pour les agents communaux
27 / Approbation du nouveau programme pluriannuel d'accès à l'emploi titulaire pour la période 2017 - 2018

28 / Versement des dons et recettes auprès de l'Association Française contre les Myopathies dans le cadre du Téléthon, et auprès de l'association Vuselela Ulwazi Lwakho DIC Profile dans le cadre du Sidaction
29 / Attribution de subventions au Club Sportif Municipal de Puteaux d’Équitation et à l'association Société d'Art Musical les Saisons

30 / Admissions en non valeur exercice 2016
31 / Autorisation au Maire de signer la convention relative aux modalités de refacturation des charges d'électricité de la ville de Puteaux à l'établissement public territorial Paris Ouest la Défense
32 / Fixation de durées d'amortissement pour le budget principal
33 / Approbation du rapport de la Commission Locale d’Évaluation des Charges Territoriales du 23 novembre 2016 et du montant du Fonds de Compensation des Charges Territoriales définitif pour l'exercice 2016

34 / Décision modificative n°2 au budget principal 2016
35 / Dispositions budgétaires applicables avant le vote du budget primitif 2017 - Budget annexe "restaurant administratif"
36 / Dispositions budgétaires applicables avant le vote du budget primitif 2017 - Budget principal


LES QUESTIONS ORALES :

Voici les réponses du maire à nos questions orales posées en fin de séance. Où on peut constater que Joëlle Ceccaldi-Raynaud a du mal à nous répondre sans mentir et sans considérer avec mépris les Putéoliens qui nous transmettent ces questions : 

Vos questions :

Jean : Vous affirmez dans le “Puteaux infos” de décembre que “grâce” à votre travail, les immeubles dégradés de notre ville  “se comptent sur les doigts d’une main”. Pouvez-vous nous donner les adresses de ces seuls 5 immeubles dégradés ? Quelles actions menez-vous pour reloger localement les familles concernées ? Votre politique consiste à remplacer l’habitat populaire ancien par des résidences de luxe inaccessibles aux familles modestes. Votre objectif est-il de transformer Puteaux en commune réservée aux riches ?

Paris Plage : Êtes-vous consciente que les Putéoliens doivent faire des choix difficiles pour payer leur taxe d'habitation et qu'ils sont écœurés de voir leur argent ainsi dépensé en fêtes de Noël totalement extravagantes, en décorations de tous les styles, en voyages à l'étranger pour des délégations municipales et en palais municipaux souvent inutiles ? Cette frénésie de dépenses est une insulte aux contribuables. Les habitants de Neuilly paient moins de taxes pour une ville mieux administrée et qui sait se passer de ce qui est aussi inutile que vulgaire.

Pierre : Existe-t-il des compte-rendu des réunions tenues par les représentants des quartiers ? Quels sont les sujets de travail ? Et en l'absence de réunion, s’il y a uniquement des échanges par mail ou tél entre vous et ces représentants, quels sont les sujets abordés ?

Thomas : Le site de la ville dispose d'une page avec un formulaire pour demander la location d'une salle municipale (http://www.puteaux.fr/Formulaires/Location-de-salle-municipale). Pourquoi les demandes de salles doivent-elles être réalisées au minimum 2 mois avant la date de l'événement ? Ce délai pourrait-il être ramené à un délai plus raisonnable de 2 semaines ?

Locataires de la résidence Bellini : Nous souhaiterions savoir s'il est prévu que les vide-ordures de la résidence Bellini soient désinfectés et remis aux normes. Ces espaces sont actuellement impraticables. Il y a 44 vide-ordures dont certains dans un état insoutenable pour les habitants.

Nous listons :
- Odeurs pestilentielles
- Canalisations éclatées
- Ouvertures des conduits cassées
- Conduits infestés de miasmes, croûtes et pourritures
- Sols crasseux
- Peintures écaillées
- Déjections sur les murs
- Nettoyage impossible à effectuer par les agents d'entretien

Par ailleurs nous souhaitons faire cette demande :
- Ouverture d'un local les vélos & poussettes
- Réouverture des caves associées à chacun des appartements de la résidence Bellini.

Marie : Pourriez-vous demander pour quelles raisons les luxueuses revues municipales nous parviennent presque périmées ? La plupart du temps, il est trop tard pour s'inscrire à beaucoup d'activités. Ça sert à quoi ? Je devine que les hauts de Puteaux sont servis en dernier.

Marie : Il y a tellement de chantiers avenue du général de Gaulle qu'il conviendrait de donner clairement un échéancier, accompagné d'un parcours accessible aux personnes à mobilité réduite : une voisine doit effectuer un parcours incroyable pour faire ses courses à la Défense.

Christophe : Quand ouvrira l’EHPAD (établissement pour personnes âgées) de la rue Voltaire ? Le chantier est terminé depuis plus d’un an ! (Et la promesse date de 2008)

Les vidéos de cette séance sont aussi regroupées sur ma chaîne Youtube


VIDEO : Les élus de Puteaux s'offrent des petits fours avant le conseil. La maire cherche à le cacher

IMG_3033

Mercredi 14 décembre 2016, le conseil municipal de Puteaux était curieusement programmé à 20h30, au lieu de 19h30 qui est l'horaire habituel. En arrivant un peu en avance devant la mairie, je m'aperçois que les élus de la majorité sont déjà à l'intérieur et qu'ils sont en train de passer du bon temps autour d'un buffet. De l'extérieur, je prends quelques photos et fais une vidéo.

En début de séance, je fais une remarque au maire : "j'espère que le buffet était bon !". C'est alors que Joëlle Ceccaldi n'hésite pas à mentir devant l'assemblée : "Y avait pas de buffet. C'est faux. On a travaillé. Montrez-moi les images", s'énerve la maire.

Puisqu'elle le demande et me traite de menteur, voici donc les images qui montrent des élus petits fours et verre à la main.

Quand les élus utilisent l'argent public pour se gaver au lieu de travailler, c'est la démocratie qui trinque.

VOIR L'ENSEMBLE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 14 DÉCEMBRE 2016


Le chantier de la Rose de Cherbourg à Puteaux : un labyrinthe pour les piétons

IMG_3776

Lors du conseil municipal de Puteaux, mercredi 14 décembre 2016, nous avons interpellé la maire sur les difficultés que rencontrent les habitants pour se déplacer avenue Charles de Gaulle en raison notamment des travaux de réaménagement de la rose de Cherbourg.

J'ai relayé une question de Marie : "Il y a tellement de chantiers avenue du général de Gaulle qu'il conviendrait de donner clairement un échéancier, accompagné d'un parcours accessible aux personnes à mobilité réduite : une voisine doit effectuer un parcours incroyable pour faire ses courses à la Défense". 

30745288943_3d00f0e4f9_z

La maire a admis les difficultés et promet, sans donner d'échéance, un "calendrier précis du suivi des travaux"... Rien de concret donc pour l'instant.

 

Lors de ce conseil, une maquette a été présentée. Elle montre le futur quartier de la Rose de Cherbourg dominé par le projet de tour Hekla de Jean Nouvel :

IMG_3775


Construction d'une maison médicalisées à Puteaux : 8 ans de promesses non tenues

26855093685_e1e816e1d0_z

Le chantier de la future maison de retraite médicalisée de la rue Voltaire, dans le bas de Puteaux, est à l'arrêt depuis près de 2 ans. Ce soir au conseil municipal, je demanderai au maire pourquoi cet EHPAD, qui était l'une de ses promesses lors de la campagne pour l'élection municipale de 2008 (sic), n'est toujours pas ouvert.

Les EHPAD offrent un suivi médical renforcé (médecin coordonnateur, personnel infirmier important) et une prise en charge de personnes âgées en perte partielle, voire totale d’autonomie comme celles atteintes de la maladie d’Alzheimer.

Des habitants du quartier m'interpellent régulièrement : "Pourquoi ce chantier est stoppé ? ". Le gros oeuvre est terminé depuis 2 ans, mais l'intérieur est vide. "Des camionnettes vont et viennent parfois le week-end" s'inquiète une voisine du bâtiment.

Il faut dire que les choses traînent depuis très longtemps : 

En 2008, dans son programme municipal, Joëlle Ceccaldi-Raynaud promettait la création de "deux maisons de retraite médicalisées" :

2008-1

Il faut attendre 2 ans, en 2010, pour qu'en conseil municipal la maire annonce la réalisation d'une maison pour personnes âgées, rue Voltaire. En séance, je préviens : "Il faudra veiller à ce que l'accès à cet établissement soit accessible financièrement au plus grand nombre. On sait que ces établissements privés sont souvent très chers".

Entre 2010 et 2013, soit encore 3 ans, rien ne se passe ! Le terrain, rue Voltaire, reste vide :

6a00d8341c339153ef013485725bbe970c-500wi

En 2013, une "première pierre" est posée par la maire. Un simple mise en scène pour la photo, car il n'y a pas de chantier en cours. Simplement, l'élection municipale de 2014 arrive et le temps des promesses recommence :

6a00d8341c339153ef017c389e62af970b-800wi

A l'occasion de l'élection municipale de 2014, la maire promet à nouveau dans son programme la "construction de deux maisons de retraite" :

2014-projet

Des travaux sont engagés fin 2013, quelques mois avant le scrutin municipal :

9724168204_feb2d1000b_z

Ces travaux se poursuivent pendant la campagne électorale de 2014 : 

14157528141_5b630eedb6_z

Mais juste après l'élection, fin 2014, ils s'arrêtent soudainement. Et depuis, plus rien, le chantier est déserté.

En attendant, notre commune est la seule des Hauts-de-Seine à ne pas posséder de maison médicalisées pour les personnes âgées. Nous sommes très en retard dans ce domaine, car la majorité municipale préfère consacrer son temps et l'argent de la commune à offrir des cadeaux et à organiser des fêtes. 

Voir mon dossier sur les Seniors de Puteaux

(Les différentes photos du chantier de la rue Voltaire avec leurs dates de prise de vue sont disponibles sur Flickr)


Vos questions au maire de Puteaux pour le conseil municipal de mercredi (14 décembre)

31541888716_6f4f3f4151_kVoici vos questions que nous poserons au maire de Puteaux lors du conseil municipal de mercredi (14 décembre) : 

Jean : Vous affirmez dans le “Puteaux infos” de décembre que “grâce” à votre travail, les immeubles dégradés de notre ville  “se comptent sur les doigts d’une main”. Pouvez-vous nous donner les adresses de ces seuls 5 immeubles dégradés ? Quelles actions menez-vous pour reloger localement les familles concernées ? Votre politique consiste à remplacer l’habitat populaire ancien par des résidences de luxe inaccessibles aux familles modestes. Votre objectif est-il de transformer Puteaux en commune réservée aux riches ?

Paris Plage : Êtes-vous consciente que les Putéoliens doivent faire des choix difficiles pour payer leur taxe d'habitation et qu'ils sont écœurés de voir leur argent ainsi dépensé en fêtes de Noël totalement extravagantes, en décorations de tous les styles, en voyages à l'étranger pour des délégations municipales et en palais municipaux souvent inutiles ? Cette frénésie de dépenses est une insulte aux contribuables. Les habitants de Neuilly paient moins de taxes pour une ville mieux administrée et qui sait se passer de ce qui est aussi inutile que vulgaire.

Pierre : Existe-t-il des compte-rendu des réunions tenues par les représentants des quartiers ? Quels sont les sujets de travail ? Et en l'absence de réunion, s’il y a uniquement des échanges par mail ou tél entre vous et ces représentants, quels sont les sujets abordés ?

Thomas : Le site de la ville dispose d'une page avec un formulaire pour demander la location d'une salle municipale (http://www.puteaux.fr/Formulaires/Location-de-salle-municipale). Pourquoi les demandes de salles doivent-elles être réalisées au minimum 2 mois avant la date de l'événement ? Ce délai pourrait-il être ramené à un délai plus raisonnable de 2 semaines ?

BELLINI PUTEAUX VO DEC 2016 ALocataires de la résidence Bellini : Nous souhaiterions savoir s'il est prévu que les vide-ordures de la résidence Bellini soient désinfectés et remis aux normes. Ces espaces sont actuellement impraticables. Il y a 44 vide-ordures dont certains dans un état insoutenable pour les habitants.

Nous listons :
- Odeurs pestilentielles
- Canalisations éclatées
- Ouvertures des conduits cassées
- Conduits infestés de miasmes, croûtes et pourritures
- Sols crasseux
- Peintures écaillées
- Déjections sur les murs
- Nettoyage impossible à effectuer par les agents d'entretien

Par ailleurs nous souhaitons faire cette demande :
- Ouverture d'un local les vélos & poussettes
- Réouverture des caves associées à chacun des appartements de la résidence Bellini.

Marie : Pourriez-vous demander pour quelles raisons les luxueuses revues municipales nous parviennent presque périmées ? La plupart du temps, il est trop tard pour s'inscrire à beaucoup d'activités. Ça sert à quoi ? Je devine que les hauts de Puteaux sont servis en dernier.

Marie : Il y a tellement de chantiers avenue du général de Gaulle qu'il conviendrait de donner clairement un échéancier, accompagné d'un parcours accessible aux personnes à mobilité réduite : une voisine doit effectuer un parcours incroyable pour faire ses courses à la Défense.

Christophe : Quand ouvrira l’EHPAD (établissement pour personnes âgées) de la rue Voltaire ? Le chantier est terminé depuis plus d’un an ! (Et la promesse date de 2008)