Conseil 2011 Flux

Conseil municipal de vendredi : les questions orales du groupe Alternance Puteaux

6a00d8341c339153ef013484b85b95970c-800wi Voici les 3 QUESTIONS ORALES qu'Alternance Puteaux, le groupe des élus MoDem et EE-Les Verts, posera au maire lors de la séance du conseil municipal du vendredi 16 décembre 2011 :

- Avec Sylvie Cancelloni et Bruno Lelièvre, mes collègues du groupe Alternance Puteaux au conseil municipal, nous nous sommes rendus récemment aux 119 et 127 avenue du Président Wilson. Il s'agit de 2 immeubles rachetés par la ville et frappés d'expropriation dans le cadre de la réalisation de la Zac des Bergères. 9 familles habitent encore ces immeubles, les derniers habitants ou presque de ce quartier de Puteaux où de beaux immeubles néo-haussmaniens doivent être construits. La loi vous oblige à reloger ces familles. Or, nous avons découvert à l’occasion de cette visite qu’aucune solution de relogement n’a encore été proposée à ces 9 familles. Pire, vous avez essayé d’échapper à votre obligation de relogement en leur proposant quelques milliers d’euros afin qu’ils partent chercher à se loger ailleurs, dans le privé. Proposition selon nous tout à fait indigne. Quels relogements proposez-vous donc à ces familles putéoliennes, qui méritent, comme tous les autres putéoliens, toute l’attention de leurs élus ?

- Le CCAS (centre communal d’action sociale), présidé par le maire, dispose d’un budget annuel conséquent de plus de 5 millions d’euros. Parmi les différentes services offerts aux putéoliens par le CCAS, figurent des aides d’urgence : une enveloppe de 800 euros par demandeur et par an peut être attribuée, en liquide, dans la plus grande opacité, puisque les administrateurs ne disposent d’aucun détail sur les personnes bénéficiaires de ces aides, le montant individuel alloué et le motif de ces attributions. Pouvez-vous nous fournir des indications précises sur la manière dont ces aides d’urgence sont attribuées et pour quel montant global annuel ?

- Nous avons relevé au cours de différentes enquêtes, qui n’en sont qu’à leur début, la très grande opacité de la gestion du parc immobilier de la ville. Nous avons découvert par exemple que nous hébergions une loge maçonnique. Vous êtes franc-maçonnes, madame, c’est votre affaire. Mais cela ne regarde que vous et les putéoliens n’ont pas à financer les hobbies de leurs élus. Je ne reviens pas sur l'affaire de la résidence des étudiants occupée par votre directrice de cabinet. Nous aurons l’occasion de revenir prochainement sur le lourd dossier de la résidence de l'esplanade, au dessus du magasin Picard. Et sur d’autres encore.
Nous vous avons demandé par lettre recommandée de nous fournir la liste détaillée des logements et locaux commerciaux appartenant au patrimoine de Puteaux, ainsi que les montants des loyers perçus pour chacun de ces biens. Quand obtiendrons-nous cette liste ?

via www.grebert.net


Conseil municipal de Puteaux : voeu pour une meilleure gestion du parc HLM

33401873_3f7bd87df3Lors du conseil municipal de Puteaux du vendredi 16 décembre 2011, l'opposition présentera un voeu "POUR UNE MEILLEURE GESTION DU PARC HLM DE PUTEAUX". Voici le texte qui sera soumis au vote de l'assemblée locale :

Considérant que la situation dans les HLM de la ville de Puteaux est inacceptable, au regard de la richesse de la commune, avec 3.000 demandes de logements en attente,

Considérant que les conditions d’attribution des logements sociaux sont totalement opaques,

Le conseil municipal de Puteaux s’engage à favoriser une gestion transparente de l’attribution des logements dans la commune, en réservant un siège de la commission d'attribution à l’opposition municipale.

De plus, au nom de l'intérêt général, le conseil municipal encourage les élus résidant en HLM et disposant d'un niveau de revenus suffisant pour accéder au marché privé, à renoncer volontairement à leurs logements sociaux, afin que ceux-ci soient attribués à des familles prioritaires.

(photo : résidence Lorilleux, Flickr)


Qui peut venir, vendredi, filmer le Conseil municipal de Puteaux ?

6a00d8341c339153ef014e89a42231970d-800wiLes vidéos du conseil municipal de Puteaux ne sont plus mises en ligne depuis la séance du 5 mars 2011. Une caméra filme pourtant bien les conseils (photo ci-contre). Mais fonctionne-t-elle vraiment ?

Puisque la ville n'assure plus cette diffusion du conseil, je vous propose que nous le fassion à sa place.

Vendredi, qui peut venir dans la tribune du public pour filmer les débats ? Nous les diffuserons ensuite via Dailymotion.

Voir l'ordre du jour du conseil municipal du vendredi 16 décembre 2011


Un conseil municipal à Puteaux, le vendredi 16 décembre 2011 : quelle est la légitimité de l'actuelle majorité ?

Bêtises_de_CambraiCela faisait près de 3 mois (le 23 septembre) qu'il n'y en avait pas eu ! Un conseil municipal est enfin programmé vendredi 16 décembre à partir de 19h à la mairie de Puteaux.

Depuis le dernier conseil, l'actualité n'a pas manqué dans notre commune, entre l'affaire des comptes au Luxembourg de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, l'affaire des Canards Enchaînés envolés et l'affaire des élus UMP logés en HLM ! Autant de sujets qui seront abordés au cours de cette séance.

Vendredi, le maire a l'intention de dénoncer le "harcèlement" de "son" opposition à son égard, comme si nous étions le cause de ses bêtises répétées ! Nous ne faisons que rendre compte aux putéoliens de sa gestion toute particulière. Le harcèlement ne vient-il pas plutôt du maire lui-même, qui multiplie les procédures judiciaires pour empêcher l'opposition de mener son travail.

Lors de ce conseil, l'opposition déposera plusieurs voeux, notamment pour réclamer plus de transparence dans l'attribution des logements HLM. Des questions seront aussi posées au maire sur les différentes affaires dont l'accumulation scandalise de plus en plus la population et qui pose la question de la légitimité de l'actuelle majorité.

Voici l'ordre du jour du conseil

via www.grebert.net


Conseil municipal de Puteaux : les dossiers de la séance du vendredi 23 septembre 2011

5552433083_6762b4d40d Comme chaque mois, je mets à votre disposition les dossiers que la mairie de Puteaux envoie aux élus avant chaque séance du conseil municipal. Je fais ce que la municipalité ne fait pas, puisque vous ne trouverez pas ces éléments sur le site officiel de la ville.

Voici les dossiers de la séance du 23 septembre 2011.

Ordre du jour :  Téléchargement CM-sept2011-Odj

Dossiers :

partie 1/ Téléchargement CM-sept2011-01
partie 2/ Téléchargement CM-sept2011-02
partie 3/ Téléchargement CM-sept2011-03

Ce conseil a notamment porté sur le futur palais du conservatoire, rue de Pressensé, contre lequel je m'étais déjà exprimé au mois d'avril. Suite aux protestations de l'opposition et sous la pression des riverains, le maire a décidé de modifier le projet : le bâtiment sera moins haut, une partie des salles sera enfouie en sous-sol. Résultat, un surcoût de plusieurs millions d'euros ! Mais les nuisances, notamment visuelles, demeureront quasi-identiques. "Vous aurez à assumer politiquement ce nouveau palais", ai-je dit en séance à Joëlle Ceccaldi-Raynaud. J'ai aussi indiqué que ce genre d'équipement devrait désormais être pensé en intercommunalité avec notre partenaire de Courbevoie. Je reviendrai prochainement sur ce dossier.
Christophe Grébert


Les questions orales d'Alternance Puteaux au conseil municipal du vendredi 23 septembre 2011

6a00d8341c339153ef013484b85b95970c-800wi Voici ci-dessous les QUESTIONS ORALES d'"Alternance Puteaux", le groupe des élus MoDem et Verts, pour la séance du conseil municipal du vendredi 23 septembre 2011.
Ces questions sont celles de Putéoliens. En tant que groupe d'opposition, nous avons en effet fait le choix de donner la parole aux citoyens. C'est le moyen que nous avons trouvé, à notre niveau, pour apporter  un peu de démocratie participative au coeur du conseil.
Vous pouvez nous envoyer vos questions à notre adresse : alternanceputeaux@gmail.com

Voici les questions :

- Question de Françoise :

Nous sommes actuellement dans une période d'austérité. Beaucoup voit leur pouvoir d'achat se restreindre. Est-ce qu'il ne serait pas judicieux de supprimer des dépenses non essentielles afin de faire baisser les impôts locaux. Par exemple, supprimer des festivités, diminuer fortement les commandes de champagne, proposer aux enfants des vacances vers des horizons moins lointains, réduire certaines subventions, diminuer les illuminations de Noël, alléger quelques manifestations artistiques, être moins fastueux dans les diverses constructions municipales, etc… Je pense que les Putéoliens n'en seraient pas plus malheureux et, qu'au contraire, ils apprécieraient que leur maire comprenne leurs difficultés financières présentes et engage des actions concrètes pour faire des économies.

- Question de Marie-Line :

Comme l'an dernier et toutes les précédentes années, il n'y a pas d'éclairage au niveau de la "rose de Cherbourg", c'est à dire le bout de l'avenue du général de Gaulle, côté Défense. Tous les nombreux lampadaires sont éteints et il commence à faire nuit. La mairie pourrait-elle veiller à ce problème. Allumer le quart de l'un des 5 lampadaires suffirait amplement ! C'est désagréable de se battre tous les ans pour la même chose.

- Question de Jean-Pierre :

Pourquoi le budget de Puteaux par habitant est-il si différent de ceux de communes voisines ?
Les chiffres de population ont été tirés de fiches INSEE. Les budgets ont été tirés des chiffres publiés par les communes :
 
Ville                            Budget (M€)    Population       Budget / habitant
 
Puteaux                       284                43994            6455
Nanterre                      235                 88875            2644
Neuilly-s/Seine            152                 60454            2514
Suresnes                      123                 44738            2749
Courbevoie                   242                 84974            2848
 
Moyenne hors Puteaux                                              2689
 
Si Puteaux était géré comme ses 4 voisines, un budget de 118 M€ devrait suffire.
 
Neuilly étant la ville la moins chère par habitant, je souhaite que Jean-Christophe FROMANTIN puisse mettre ses compétences à la disposition de Mme CECCALDI-RAYNAUD.
 
- Question d'Olivier :

Une modification du plan local d'urbanisme, reclassant les terrains actuellement utilisés par l'association sportive UrbanFoot, obligera cette association de football et tennis très appréciée des familles sportives à devoir quitter le haut de l'avenue de la République pour céder la place à un immeuble de plus, qui appartiendra à la Caisse des Dépôts et Consignations : après la fermeture décidée du conservatoire du parc du Moulin et malgré plusieurs écoles à proximité, pourquoi la municipalité ruine-t-elle une fois de plus l'attractivité d'un quartier déjà dépourvu de commerces adaptés ?