Communication Flux

7,5 % du budget de la ville de Puteaux consacré à la communication du maire UMP

8717411753_397999dcf8Combien coûte la communication de la municipalité UMP de Puteaux ? 12 millions d'euros par an, soit 550 euros par famille !

+ 3 millions d'euros pour le service communication et le cabinet du maire qui emploient plus de 60 personnes à la communication et aux relations publiques.

+ 2 millions d'euros pour l'imprimerie municipale, qui imprime et distribue chaque année 2 millions de tracts et brochures dans les lieux publics et les boites aux lettres de la ville + les affiches et autres documents.

+ 1 million d'euros pour la conception et l'impression du seul mensuel municipal « Puteaux infos » : 100 pages sur papier glacé tout couleur dédié à la propagande du maire et de son fils Vincent.

+ 6 millions d'euros pour les innomblables réceptions, fêtes et cadeaux offerts tout au long de l'année (dont  4 millions pour les seules fêtes de fin d’année).

= 12 MILLIONS D’EUROS au total, soit 7,5 % du budget annuel de fonctionnement de la commune,
soit 550 euros dépensés par famille et par an !

Par comparaison, la part communale de la taxe d'habitation est de 7 millions d'euros. Autrement dit, la totalité de la taxe d'habitation payée par les Putéoliens ne suffit même pas à couvrir les frais de com' du maire UMP !


La mairie de Puteaux viole le droit d'auteur (mis à jour mercredi)

Très amusant. Le site officiel de la municipalité de Puteaux a publié aujourd'hui un article sur le prolongement de la ligne de Tramway T2. Le texte s'inspire en grande partie de ma note publiée hier sur le sujet. Surtout, la mairie reprend sans mon autorisation une photo m'appartenant. Etonnante violation du droit d'auteur de la part d'un site institutionnel ! La municipalité permettra donc qu'à mon tour je publie sans son autorisation une copie du site municipal pour prouver son méfait :

Mairie

Mise à jour. Mercredi, la photo a été changée :

Mairie2


Le maire UMP de Puteaux s'offre un attaché de presse et un nouveau DirCom

Joellececcaldireynaurd9Quelques mois après son élection, le maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, réorganise sa com et celle de la municipalité. Depuis quelques semaines, son cabinet s'est en effet renforcé avec l'arrivée de Guillaume Godet, qui fait office d'Attaché de Presse. Par ailleurs, un nouveau Directeur de la Communication est embauché : Bruno Pfleger prendra ses fonctions mi-juillet.

Les 2 hommes ont pour -seul- point commun de venir de communes de droite de la région parisienne qui sont passées à gauche lors des dernières municipales.

Guillaume Godet était en effet jusqu'en mars dernier l'attaché de presse de Gérard Gaudron, l'ex-maire UMP d'Aulnay-sous-Bois (Seine-St-Denis). Celui-ci a fait parlé de lui il y a quelques mois, lorsque le Canard Enchaîné a révélé qu'il touchait les Assedic tout en percevant ses indemnités de maire et de député.
Dès son arrivée à Puteaux, Guillaume Godet a aussi eu l'occasion de faire parler de sa nouvelle patronne (et de lui) en rédigeant et en faisant diffuser un communiqué de presse pour critiquer le projet de Tour Signal de Jean Nouvel. Problème, le jeune homme n'avait pas prévenu le service communication de la mairie qui avait de son côté publié une note élogieuse pour l'architecte. Première campagne de com', premier couac ! :o)

Bruno Pfleger était lui jusqu'aux dernières municipales Directeur de la communication de la ville de Colombes, où, malgré le renfort de Rama Yade, la maire UMP sortante Nicole Goueta n'a pas fait le poids face au socialiste Philippe Sarre.
Bruno Pfleger est un ancien journaliste : reporter sportif à RFI, il devient en 1990 rédacteur-en-chef de la station O'FM créée par le Conseil général des Hauts-de-Seine qui est présidé à l'époque par Charles Pasqua. Il passera ensuite par la cellule audiovisuelle du service communication du Conseil général, avant de travailler à Colombes, puis aujourd'hui à Puteaux.

Le monde est petit ! je connais très bien Bruno Pfleger ! Il a été durant 6 ans mon rédacteur-en-chef à O'FM. Je suis heureux de l'arrivée à la mairie de Puteaux d'un pro de l'information. Entre Bruno Pfleger et Guillaume Godet, entre le journaliste qui a roulé sa bosse et le jeune communiquant, Joëlle Ceccaldi a-t-elle composé le couple qui saura la faire briller dans les médias ? Elle constatera simplement que ce n'est pas la communication qui permet de gagner des élections... nos 2 hommes le savent bien, eux qui viennent de 2 communes perdues par la droite !
Christophe Grébert