Commerces Flux

Un restaurant Big Fernand va ouvrir au pont de Puteaux

IMG_3173

La chaîne de restaurants Big Fernand arrive dans le centre de Puteaux : le café Le Wallace, sur le boulevard Richard Wallace, a fermé et sera bientôt remplacé par un "Atelier du hamburgé".

Big Fernand est spécialisé dans le hamburger. Je n'ai jamais essayé, mais on me dit que c'est plutôt bon et sympa, quoiqu'un peu cher : 15 euros pour un hamburger, une frite et une boisson. 20 euros avec un dessert.

La marque compte déjà une douzaine d'adresses sur Paris et sa région, dont Neuilly et... Puteaux, au métro Esplanade de la Défense, sur le cours Michelet.


Pas de tatoueur à Puteaux ! La maire empêche l'ouverture d'une boutique de tatouage

Collin

Au mois d'août, la municipalité de Puteaux a préempté le bail commercial d'une boutique au 6 rue Collin. Selon le site votreputeaux, il s'agissait d'empêcher l'ouverture à cette adresse d'une activité de tatouage.

La maire ne voulant pas en centre ville de salon de tatouage, activité trop vulgaire selon elle sans doute, la municipalité a dépensé 20.000 euros pour racheter ce bail et paye un loyer mensuel de 1.200 euros en attendant de trouver un repreneur "sélectionné" et "approuvé". La question sera abordée lors du prochain conseil municipal, vendredi 14 octobre (question 23 de l'ordre du jour).

"Un tatoueur s'est installé près de chez nous il y a 2 ans. Nous avons survécu", s'en amuse un habitant de la tour France.

Afin de balayer toute critique sur cette interdiction d'installation d'un commerce dans le vieux Puteaux, la majorité municipale s'engage à sélectionner à la place une activité liée à la "petite enfance".  C'est un grand classique de la manipulation communale : dès que vous menez une opération injuste, dite que c'est au profit des enfants, ça passe plus facilement.

Dépenser 20.000 euros d'argent public dans le rachat d'un bail commercial, parce que la maire ne veut pas de tatoueur dans le centre ville... Il faudrait faire comprendre à Joëlle Ceccaldi qu'elle n'est pas la reine de Puteaux et qu'elle ne peut pas tout faire avec notre argent. Mais au fait qu'a-t-elle contre les tatoueurs ?
Christophe Grébert 

(photo : google)


La braderie de Puteaux réduite pour des raisons de sécurité

Braderie-de-l-APAC_actualitehome

La traditionnelle grande braderie, organisée par  l'association des commerçants de Puteaux, aura lieu dimanche 25 septembre de 9h à 18h, avec près de 700 exposants.

Comme chaque année, ce sera l'occasion de faire des bonnes affaires : vêtements, jouets, livres, objets de collection... et de profiter de diverses animations : orchestre jazz et country, exposition de Harley Davidson, solex et voitures anciennes...
 
Mais, pour des raisons de sécurité, cette édition sera limitée au seul parvis de la mairie. Aucune artère adjacente ne sera ouverte aux exposants. Et l'accès au parvis sera particulièrement surveillé. La mairie annonce la présence d'une centaine de policiers municipaux et d'agents de sécurité !


Kiki Fruits, c'est fini...

13532794_735894873179933_8418897980671434534_n"Kiki Fruits, c'est fini...", annonce l'association Citoyens en action à Puteaux sur sa page Facebook. Le populaire commerce de fruits & légumes de la rue Eichenberger a fermé et les locaux ont été détruits cette semaine. Un immeuble sera prochainement construit à la place.

Ainsi, Puteaux se transforme. Mais est-on vraiment obligé d'adopter, pour chaque nouveau bâtiment, ce pastiche d'haussmannien à la "village Disney" ?
C'est Puteaux. Ce pourrait être Marne-la-Vallée ou Le Plessis-Robinson.
Dommage pour l'âme de notre commune qui s'en va un peu plus avec cette "rénovation". 

Christophe Grébert

13511995_735894893179931_4802403976012266254_n