Cadre de vie Flux

Puteaux est parmi les villes les plus bruyantes d'Ile-de-France

8c66e51a-a86b-11e8-9fbc-c961685a78f3_1

On savait déjà que l'air de Puteaux était très pollué, on apprend maintenant que notre ville est aussi parmi les communes les plus bruyantes d'Ile-de-France, selon BruitParif

Une étude de l'observatoire du bruit en Ile-de-France, publiée par Le Parisien, révèle que Puteaux est particulièrement concernée par cette pollution sonore, provoquée principalement par le trafic automobile, ferroviaire et aérien, et que cela a des conséquences graves sur notre santé, en provoquant stress et fatigue.

La durée de vie en bonne santé des Putéoliens serait ainsi réduite de 9 à 12 mois, contre 6 à 9 mois pour nos voisins courbevoisiens, neuilléens ou suresnois.

Pourquoi tant de bruit spécifiquement à Puteaux ?

Bien entendu, il y a les grands axes autoroutiers de la Défense et du quai de Seine et les lignes de chemin de fer. Mais ceux-ci existent aussi dans les communes voisines.

Il y a surtout les travaux sans fin, et en particulier autour du quartier de la Défense : en ce moment, dans le quartier Bellini, pas moins de 3 nouvelles tours sont en chantier. Les habitants me disent qu'ils n'en peuvent plus du bruit des camions de 6h du matin jusqu'à 1h ou 2h la nuit.

Il y a aussi une nette préférence idéologique de la municipalité pour la circulation automobile en défaveur des mobilités actives : à Puteaux, la mairie fait la chasse... aux vélos, refuse de faire des pistes cyclables et construit une passerelle sur la Seine qui sera interdite aux cyclistes.

Comment réduire le bruit ?

Plein de solutions existent : aménager les voiries autrement pour apaiser les circulations, faciliter le stationnement automobile souterrain, utiliser des revêtements moins bruyants (les dalles calvaires qui recouvrent nos trottoirs réfléchissent et démultiplient le bruit et les pavés dans les rues sont non seulement dangereux pour les 2 roues et les personnes à mobilités réduite mais sont aussi très bruyants), modifier nos espaces publics très bétonnés pour remettre de la nature en ville, ne plus couper mais au contraire planter des arbres qui sont des murs sonores naturels... Et surtout stopper la bétonisation sans fin de notre ville : nous poser et réfléchir à ce que nous voulons vraiment pour le futur de Puteaux.

Malheureusement la majorité municipale ne s'intéresse pas à ces sujets. Elle vote d'ailleurs CONTRE toutes nos propositions pour améliorer notre bien être à Puteaux. 


MERCI ! La municipalité de Puteaux reprend de plus en plus nos idées

MERCI-puteauxfutur

TRIBUNE DU GROUPE PUTEAUX FUTUR PUBLIÉE DANS LE PUTEAUX INFOS DE JUILLET-AOÛT 2018 : 

MERCI cher(e)s Putéolien(ne)s ! Grâce à votre soutien, plusieurs de nos propositions pour améliorer notre cadre de vie ont été reprises ces derniers mois par la municipalité de Puteaux :

- Lancement du chantier de la passerelle piétonne (mais malheureusement pas cyclable) de l’île,

- Couverture thermique du bassin extérieur du palais des sports,

- Création d’un parc canin sur l’île,

- Création d’un belvédère rue Cartault, pour admirer la vue panoramique sur notre ville et Paris,

- Sécurisation des passages piétons autour des chantiers du quartier Bellini et amélioration de l’espace vert autour de la fontaine.

Nous invitons la majorité municipale à s’inspirer un peu plus encore de nos idées. En effet, nous regrettons :

- Les 11 arbres tronçonnés dans un square du quartier Petitot… Il faut en contraire planter des arbres et développer la nature en ville ! C'est une nécessité absolue face à la hausse des températures.

- L’insuffisance de stationnements pour vélo dans la ville et notamment devant la piscine de l’île. Il faut faciliter l’usage du vélo et de toutes les mobilités douces !

6a00d8341c339153ef01bb0a02effb970d-800wiGageons que la municipalité nous écoutera à nouveau et qu'elle corrigera ces erreurs rapidement 😃😃😃

Continuions ensemble à imaginer le futur de notre ville sur www.puteauxfutur.com

Christophe Grébert

&

Bouchra Sirsalane

 

 


Puteaux, on l'aimait pour son côté "village"... mais la bétonisation progresse

DchvsAuW0AUfsfL

Puteaux était une petite ville ouvrière de banlieue qui se modernisait à l'ombre des tours de la Défense. Après les grandes vagues de rénovation des années 60/80, le calme semblait revenu : des bâtiments anciens étaient réhabilités, notamment dans le quartier de la vieille église...

.... D'autres immeubles très dégradés étaient détruits, mais pour construire à la place des bâtiments de taille souvent équivalente. Quelques espaces verts étaient également créés, certes pas assez pour remplacer totalement les petits jardins des maisons disparues.

DchvsAuXcAAi16aMais depuis la passation de pouvoir entre Ceccaldi père et Ceccaldi fille, et surtout ces dernières années, la municipalité a livré notre ville aux promoteurs. 

Du quartier des Arts (ci-dessus) au quartier des Bergères (ci-dessous), des dizaines de milliers de m2 sont en cours de construction.

Notre commune est passée en 15 ans de 40.000 à 45.000 habitants. D'ici 4 ans, elle passera de 45.000 à 50.000 habitants !

Quand s'arrêtera la bétonisation de Puteaux ? Quelle est la limite ?

Qu'en pensez-vous ?

Pour notre part, nous proposons d'évoluer d'une manière différente :  La nature en ville à Puteaux

DchvsAsW4AAzWeJ

DchvsAtWAAApwhr


La pollution de l'air est trop importante à Puteaux

DcQssBpWkAA_YbC

L'OMS (organisation mondiale de la santé) vient de publier son rapport annuel sur la pollution de l'air. 9 habitants sur dix respirent un air trop chargé en particules fines. Cette pollution tue chaque année 7 millions de personnes, dont 48.000 en France. 500 villes françaises ne respectent pas les limites de particules fines recommandées par l'OMS, note Le Figaro. Puteaux en fait partie.

L'organisation mondiale de la santé recommande une limite annuelle de 20 µg/m³ en particules fines PM10 (de diamètre inférieur à 10 micromètres) et de 10 µg/m³ en particules fines PM2,5 (de diamètre inférieur à 2,5 micromètres).

Or, à Puteaux, la mesure enregistrée dans cette étude (source : site de l'OMS) est de 24 µg/m³ pour les PM10 et de 16 µg/m³ pour les PM2,5. Ces concentrations sont supérieures aux recommandations de l'OMS pour les 2 catégories de particules fines, les polluants les plus dangereux.

Puteaux-air
Il y a 1 an, en juin 2017, nous sommes intervenus devant le conseil municipal de Puteaux pour réclamer des mesures afin de réduire la pollution de l'air dans notre commune. Cela passe d'abord, indiquions-nous, par une sensibilisation et donc une information des habitants. Rien depuis n'a été fait par la municipalité. 

NOS PROPOSITIONS VONT VERS UNE RÉDUCTION DE LA POLLUTION DE L'AIR :

Nous développons d'autres idées sur puteauxfutur.com
Christophe Grébert