Cadre de vie Flux

MERCI ! La municipalité de Puteaux reprend de plus en plus nos idées

MERCI-puteauxfutur

MERCI cher(e)s Putéolien(ne)s ! Grâce à votre soutien, plusieurs de nos propositions pour améliorer notre cadre de vie ont été reprises ces derniers mois par la municipalité de Puteaux :

- Lancement du chantier de la passerelle piétonne (mais malheureusement pas cyclable) de l’île,

- Couverture thermique du bassin extérieur du palais des sports,

- Création d’un parc canin sur l’île,

- Création d’un belvédère rue Cartault, pour admirer la vue panoramique sur notre ville et Paris,

- Sécurisation des passages piétons autour des chantiers du quartier Bellini et amélioration de l’espace vert autour de la fontaine.

Nous invitons la majorité municipale à s’inspirer un peu plus encore de nos idées. En effet, nous regrettons :

- Les 11 arbres tronçonnés dans un square du quartier Petitot… Il faut en contraire planter des arbres et développer la nature en ville ! C'est une nécessité absolue face à la hausse des températures.

- L’insuffisance de stationnements pour vélo dans la ville et notamment devant la piscine de l’île. Il faut faciliter l’usage du vélo et de toutes les mobilités douces !

6a00d8341c339153ef01bb0a02effb970d-800wiGageons que la municipalité nous écoutera à nouveau et qu'elle corrigera ces erreurs rapidement 😃😃😃

Continuions ensemble à imaginer le futur de notre ville sur www.puteauxfutur.com

Christophe Grébert

&

Bouchra Sirsalane

 

 


Puteaux, on l'aimait pour son côté "village"... mais la bétonisation progresse

DchvsAuW0AUfsfL

Puteaux était une petite ville ouvrière de banlieue qui se modernisait à l'ombre des tours de la Défense. Après les grandes vagues de rénovation des années 60/80, le calme semblait revenu : des bâtiments anciens étaient réhabilités, notamment dans le quartier de la vieille église...

.... D'autres immeubles très dégradés étaient détruits, mais pour construire à la place des bâtiments de taille souvent équivalente. Quelques espaces verts étaient également créés, certes pas assez pour remplacer totalement les petits jardins des maisons disparues.

DchvsAuXcAAi16aMais depuis la passation de pouvoir entre Ceccaldi père et Ceccaldi fille, et surtout ces dernières années, la municipalité a livré notre ville aux promoteurs. 

Du quartier des Arts (ci-dessus) au quartier des Bergères (ci-dessous), des dizaines de milliers de m2 sont en cours de construction.

Notre commune est passée en 15 ans de 40.000 à 45.000 habitants. D'ici 4 ans, elle passera de 45.000 à 50.000 habitants !

Quand s'arrêtera la bétonisation de Puteaux ? Quelle est la limite ?

Qu'en pensez-vous ?

Pour notre part, nous proposons d'évoluer d'une manière différente :  La nature en ville à Puteaux

DchvsAsW4AAzWeJ

DchvsAtWAAApwhr


La pollution de l'air est trop importante à Puteaux

DcQssBpWkAA_YbC

L'OMS (organisation mondiale de la santé) vient de publier son rapport annuel sur la pollution de l'air. 9 habitants sur dix respirent un air trop chargé en particules fines. Cette pollution tue chaque année 7 millions de personnes, dont 48.000 en France. 500 villes françaises ne respectent pas les limites de particules fines recommandées par l'OMS, note Le Figaro. Puteaux en fait partie.

L'organisation mondiale de la santé recommande une limite annuelle de 20 µg/m³ en particules fines PM10 (de diamètre inférieur à 10 micromètres) et de 10 µg/m³ en particules fines PM2,5 (de diamètre inférieur à 2,5 micromètres).

Or, à Puteaux, la mesure enregistrée dans cette étude (source : site de l'OMS) est de 24 µg/m³ pour les PM10 et de 16 µg/m³ pour les PM2,5. Ces concentrations sont supérieures aux recommandations de l'OMS pour les 2 catégories de particules fines, les polluants les plus dangereux.

Puteaux-air
Il y a 1 an, en juin 2017, nous sommes intervenus devant le conseil municipal de Puteaux pour réclamer des mesures afin de réduire la pollution de l'air dans notre commune. Cela passe d'abord, indiquions-nous, par une sensibilisation et donc une information des habitants. Rien depuis n'a été fait par la municipalité. 

NOS PROPOSITIONS VONT VERS UNE RÉDUCTION DE LA POLLUTION DE L'AIR :

Nous développons d'autres idées sur puteauxfutur.com
Christophe Grébert


Total veut réaliser la plus haute tour de France dans Puteaux : Quelles conséquences pour notre ville ?

Vue-Iconique-Haut-place_hdv1

La société pétrolière Total a décidé de regrouper ses collaborateurs actuellement dispersés sur différents sites de la Défense dans une seule tour - "la plus haute de France" - qui doit être construite d'ici 2022 dans le quartier Michelet de Puteaux. Cet énorme projet vient d'être suspendu par le préfet de la région Ile-de-France. Michel Cadot souhaite préalablement "définir un plan de développement urbain équilibré avec la ville de Puteaux".

"The Link" sera une "tour dans la ville", annonce en effet l'assureur Groupama, son promoteur. Elle aura une emprise au sol de 6.500 m2, pour 244 m de haut et 120.000 m2 de surface totale. Jamais un bâtiment avec une telle emprise n'aura été construit dans Puteaux.

Cette nouvelle tour va bouleverser ce secteur de la ville : il va falloir créer de nouvelles liaisons piétonnes et automobiles avec le quartier d'affaires et les autres quartiers de Puteaux, réaménager le boulevard circulaire et renforcer les équipements publics, notamment les transports en commun, pour acheminer sur place des milliers d'employés.

Avant de donner son feu vert définitif à ce projet, le préfet de Région souhaite donc attendre les résultats des études d'impact. Il rappelle que depuis 2016, l’Etat a donné son agrément pour 666.000 m² de nouveaux bureaux à la Défense, dont le siège de Vinci, les tours Sisters d’Unibail, les projets Icade et la tour des jardins de l’Arche au pied du stade UArena.

Ce quartier de Puteaux est déjà saturé de chantiers de tours

IMG_6407
On connait bien le problème : aujourd'hui, les emplois sont à l'ouest de Paris et les logements à l'Est, avec toutes les conséquences que cela a sur la durée de déplacement des franciliens, sur des routes en permanence embouteillées et des transports en commun saturés.
Pour toucher toujours plus d'impôts, les municipalités de Puteaux et de Courbevoie, avec la complicité du département des Hauts-de-Seine, ont tout fait, depuis des décennies, pour qu'un maximum de m2 de bureaux soient réalisés à la Défense. Résultat, Puteaux concentre 2 fois plus d'emplois que d'habitants : 100.000 emplois pour 45.000 habitants !
Puteaux est riche, mais pour quelle qualité de vie, pour nous, comme pour les employés de la Défense ?

Face à cet appétit fiscal des élus locaux, qui se font complices des promoteurs, des assureurs et des multinationales au détriment des gens qui habitent et travaillent ici, l'Etat - à travers le préfet de région - essaye de rééquilibrer un peu les choses.
C'est un fait, après 60 ans de développement du quartier d'affaires de la Défense, Puteaux a aujourd'hui plus besoin de logements et de jardins que de bureaux et de voitures (même si cela rapporte moins de commissions à quelques uns).
Christophe Grébert
12520890193_6a659ca2f6_o