Budget Flux

La ville de Puteaux va claquer plus de 2,5 millions d'euros pour les fêtes de fin d'année

IMG_3953

La ville de Puteaux achètera encore un sapin géant pour Noël. Montant : 90.000 euros. Mais ce n'est qu'une toute petite partie des dépenses prévues pour les fêtes. J'ai commencé à faire l'addition : cette année la gabegie sera considérable et la facture salée pour les contribuables putéoliens.

Pour les illuminations dans les rues de la ville, l'attribution du marché a été annoncée par la maire lors du conseil municipal du 25 septembre. Malgré mes demandes, elle est restée très évasive sur son montant. Pour en dissimuler le coût total, l'opération a été divisée en plusieurs lots. "C'est le même montant que l'année dernière", a seulement lâché Joëlle Ceccaldi. Afin de vérifier cette affirmation, j'ai demandé que les marchés publics me soient communiqués... Mais aucun document ne m'a été transmis pour l'instant par la municipalité. C'est illégal, mais la maire de Puteaux se permet tout. Restons donc sur les données des années précédentes : 600.000 euros pour les illuminations. Un montant auquel il faut ajouter 65.000 euros pour des projections d'images sur les façades de l'Hôtel-de-ville. Et 90.000 euros donc pour le sapin géant et ses décorations.

Une patinoire de 1.000 m2 sera aussi à nouveau installée sur le parvis de la mairie. Coût : 400.000 euros. Un village de Noël avec différentes animations pour l'accompagner fera grimper la facture de 100.000 euros.

Il y aura aussi la fameuse carte de voeux de la maire pour environ 100.000 euros. Lors du conseil municipal, j'ai présenté un amendement pour que la ville renonce à cette dépense et offre une somme équivalente aux victimes de l'ouragan Irma. Les conseillers Les Républicains et UDI ont voté contre et le maire m'a accusé de polémiquer. Ou comment ne pas se rendre compte que c'est sa politique qui est un scandale !

J'ai déjà annoncé l'achat de boites de chocolat pour 144.000 euros. Il y aura aussi plus tard le cadeau aux personnes âgées (En 2016, c'était un four micro-ondes) pour un budget d'environ 250.000 euros.

Comme d'habitude, la ville organisera également de nombreuses réceptions entre décembre et janvier. Ce sont toujours les mêmes qui sont invités. Une douzaine de banquets et cocktails auront lieu pour un coût total de 600.000 euros. Il y a enfin la réception du personnel pour environ 250.000 euros.

TOTAL (addition non exhaustive) : 2.600.000 EUROS ! soit 60 euros claqués par habitant ou 120 euros par famille putéolienne !

Je sais bien que beaucoup de Putéoliens ne veulent pas renoncer à ces cadeaux. Ils aiment ça. Mais rappelons l'enquête du Parisien qui classe Puteaux 126e ville d'Ile-de-France où il faut bon vivre. Et oui, il ne suffit pas de faire des fêtes et de distribuer des boites de chocolat pour gérer une commune. Il faut aussi des logements pour tous, des écoles de qualité et des espaces verts suffisants... C'est vrai que cela nécessite un peu plus de travail et que c'est moins amusant pour les élus...
Tant que des enfants habiteront à Puteaux dans des logements insalubres dangereux pour leur santé, j'aurais du mal à apprécier les millions d'euros dépensés par la municipalité dans des fêtes grandioses.
Christophe Grébert


La ville de Puteaux achète pour 144.000 euros de chocolat

Chocolat

C'est une réforme récente : les appels d'offres lancés par les communes sont désormais librement accessibles en ligne et consultables par tous les citoyens. La gabegie de la ville de Puteaux s'étale donc désormais au grand jour.

Ainsi, ce mois-ci on découvre sur la centrale des marchés un appel de Puteaux pour "la fourniture et livraison de chocolats de gamme classique pour la mairie, le C.C.A.S. et la caisse des écoles" d'un montant annuel de 144.000 euros (!) dont 48.000 euros pour la prochaine fête de Noël.

Une partie de cet argent est prélevé sur le budget du CCAS et sur la caisse des écoles. Ce qui fait autant d'argent en moins pour aider des familles en difficultés (les expulsés de la rue Collin n'ont rien à faire de ballotins de chocolat !) ou pour payer du matériel dans les écoles (d'où les professeurs qui régulièrement dans l'année demandent aux parents de verser 10 euros pour financer des photocopies ou d'autre dépenses...).

Et ce n'est qu'un marché parmi des centaines d'autres du même genre passés tout au long de l'année par la commune. Nous évaluons à 30 millions d'euros le surcoût annuel de la politique clientéliste du maire Les Républicains Joëlle Ceccaldi-Raynaud. 

Voir aussi ma rubrique CLIENTELISME à Puteaux


Le budget hors norme de la ville de Puteaux

IMG_3641Lors du conseil municipal de Puteaux du 29 mars 2017, la majorité ceccaldiste a voté un budget 2017 record de 431,5 millions d'euros, dont 183,5 euros d'investissement et 248 millions d'euros de fonctionnement, pour une commune de 45.000 habitants ! Un montant totalement hors norme : c'est 2 à 3 fois ce qu'une ville de taille comparable dépense.

Cependant et comme chaque année, ce budget primitif est probablement largement surévalué. C'était le cas de celui de 2016, comme le remarque le conseiller municipal socialiste Francis Poézévara : 61 millions d'euros d'investissement n'ont pas été réalisés l'an dernier. Pourquoi prélever des impôts pour ne pas ensuite les dépenser ? Pourquoi conserver, comme c'est le cas à Puteaux, 108 millions d'euros de trésorerie et des dizaines de millions d'euros placés en bons du Trésor !? Est-ce pour assurer la politique clientéliste du maire qui considère le budget de la ville comme un énorme porte monnaie à utiliser selon l'envie du jour ?

La majorité met d'autre part en avant la stabilité des taux de fiscalité (taxe d’habitation à 13,39% et taxe foncière sur le bâti à 8,93%) pour démontrer sa supposée bonne gestion. Mais elle oublie de signaler la hausse annuelle des bases locales qui fait que les impôts augmentent tous les ans un peu plus. Pour stabiliser les prélèvements locaux, il fallait baisser les taux. C'est ce que nous proposons car notre commune en a largement les moyens et ce qui est refusé par la majorité municipale...

Nous dépensons donc beaucoup, trop et mal. Ce qui représente un gâchis d'impôts insupportable.

CONSULTER LE BUDGET 2017 ET LE COMPTE ADMINISTRATIF 2016 SUR MON DRIVE (PDF) 


La ville de Puteaux votera son budget 2017 mercredi 29 mars à 19h30

31911333655_2037c60895_zLe conseil municipal de Puteaux se réunira le mercredi 29 mars 2017 à 19h30 pour voter le budget 2017 de la commune. La majorité annoncera un budget primitif record de 431,5 millions d'euros, dont 183,5 euros d'investissement et 248 millions d'euros de fonctionnement. Puteaux n'a jamais autant dépensé !

Je me suis déjà exprimé sur le budget lors de la séance du 8 mars : 30 millions d'euros, soit 600 euros par Putéoliens, sont gaspillés chaque année pour financer le clientélisme et la folie des grandeurs de Joëlle Ceccaldi-Raynaud.

Voici l'ordre du jour du prochain conseil : 

Téléchargement CM-puteaux-29mars17-ODJ.pdf

1 Désignation d'un secrétaire de séance
2 Appel nominal
3 Adoption du procès-verbal du Conseil Municipal du 8 mars 2017
4 Communications
5 Modification de la délégation de pouvoir au Maire en application de l'article L.2122-22 du Code Général des Collectivités Territoriales

6 Acquisition amiable par la Ville du lot de copropriété n° 146 - Bâtiment D - sis 111-115 rue Jean Jaurès et 17-19 rue Collin
7 Attribution de subventions dans le cadre de l'amélioration de l'habitat
8 Autorisation au Maire de déposer un dossier "Loi sur l'eau" pour le projet de construction d'une passerelle piétonne sur la Seine
9 Changement de dénomination de la rue Gerhard Prolongée
10 Autorisation au Maire de signer avec Voies Navigables de France  le cahier de prescriptions particulières concernant le stationnement le long des berges de Puteaux

11 Approbation de la modification du tableau des emplois permanents de la Ville de Puteaux
12 Adhésion à la procédure de négociation du contrat groupe d'assurance des risques statutaires du Centre Interdépartemental de Gestion de la petite couronne

13 Changement de dénomination de la Maison du droit en Maison du droit et de la Famille
14 Création du Conseil pour les droits et devoirs des familles
15 Autorisation au Maire de signer une convention de prestation de service unique avec la Caisse d'Allocations Familiales des Hauts-de-Seine
16 Actualisation du règlement de fonctionnement des établissements d'accueil du jeune enfant (EAJE)
17 Approbation du règlement intérieur de l'espace associations
18 Autorisation au Maire de signer la convention de partenariat avec la Maison de l'Emploi

19 60ème anniversaire de la mort de KUPKA : prise en charge des frais de déplacement à OPOCNO et réalisation de deux socles pour le buste KUPKA
20 Versement au comité des Hauts-de-Seine de la ligue nationale contre le cancer de la recette perçue dans le cadre de la 31ème édition de l'opération "Nager à contre cancer"
21 Attribution d'une subvention et versement à l'association UNICEF 92 des recettes perçues dans le cadre de "La Nuit de l'eau"
22 Versement du solde des subventions municipales aux associations sportives de Puteaux et attribution d'une subvention à l'association Skip-R Academy

23 Attribution d'une subvention de fonctionnement et d'investissement au Centre communal d'action sociale de Puteaux
24 Attribution d'une subvention de fonctionnement à la Caisse des écoles de Puteaux
25 Attribution d'une subvention d'investissement à l'Office public de l'habitat de Puteaux

26 Compte de gestion 2016 du Budget Principal
27 Compte de gestion 2016 du Budget Annexe du restaurant administratif
28 Présentation du rapport d'activité 2016

29 Compte Administratif 2016 du Budget Principal
30 Compte Administratif 2016 du Budget Annexe du restaurant administratif
31 Affectation du résultat de la section de fonctionnement constaté au compte administratif 2016 du Budget Principal
32 Affectation du résultat de la section de fonctionnement constaté au compte administratif 2016 du Budget Annexe du restaurant administratif

33 Fixation des taux de fiscalité directe pour 2017
34 Fixation du taux de la taxe d'enlèvement des ordures ménagères 2017

35 Budget Primitif 2017 du Budget Principal
36 Budget Primitif 2017 du Budget Annexe du restaurant administratif


VIDEO Le clientélisme et la folie des grandeurs du maire LR de Puteaux représentent 30 millions d'euros gaspillés chaque année

Budget

Le budget 2017 de la ville de Puteaux sera soumis au vote des élus lors prochain conseil municipal, mercredi 29 mars.
Un débat préalable à ce vote a eu lieu le 8 mars dernier. Lors de cette séance, j'ai pris la parole pour dénoncer les gaspillages et la folie des grandeurs de la municipalité.

Ce clientélisme et cette folie des grandeurs, avec la multiplication des "palais", représente chaque année une dépense de 30 millions d'euros, soit 600 euros par habitant ou 1.200 euros par famille, dépensés sans objectif d'intérêt général !

Interrompu en permanence par la maire et sous les huées et les cris de ses fans surexcités, j'ai essayé d'expliquer cette réalité des chiffres et fait des propositions pour réorienter le budget municipal sur ce qui est son rôle : l'éducation, le cadre de vie et les solidarités.

Le texte de mon intervention est en ligne sur mon site d'élu : INTERVENTION SUR LES ORIENTATIONS BUDGÉTAIRES DE LA VILLE DE PUTEAUX


Comment la mairie de Puteaux manipule le budget pour ne pas baisser les impôts

30127514261_247759b194_z

Sur le site du groupe d'opposition Le Rassemblement, la conseillère municipale Evelyne Hardy explique comment la présentation du budget 2016 de la ville de Puteaux a été faussée pour justifier un niveau élevé d'impôts.

Extrait : 

"(..) Lors du dernier conseil municipal de Puteaux, vendredi 14 octobre, la maire a soumis au vote des élus une importante modification du budget de la commune. 25 millions d’euros font leur apparition, suite à la vente d’un terrain de la ZAC des Bergères à un promoteur immobilier.

25 millions d’euros – soit environ 10% du budget annuel de la ville – qui tombent ainsi dans nos caisses. On pourrait penser c’est une très bonne nouvelle ? Oui, mais…

Le budget prévisionnel doit refléter les prévisions de dépenses et de recettes de manière sincère, car c’est sur cette base que se décident les choix d’investissements, mais aussi et surtout le montant des impôts locaux.

La vente du terrain au promoteur a été décidé en… octobre 2015. Soit bien avant l’élaboration du budget, début 2016 ! Cette recette de 25 millions d’euros aurait donc dû être budgétée dès le début de cette année.

Au lieu de cela, la maire de Puteaux a sciemment choisi de prévoir le moins de recettes et le plus de dépenses possibles. Cette présentation a faussé le débat d’orientation budgétaire et a permis à la majorité municipale de justifier et de maintenir le niveau des impôts locaux. Alors que si cette vente avait été prise en compte, et malgré la baisse de la dotation de l’Etat, la taxe d’habitation aurait pu être réduite de 20% cette année… comme nous le proposions ! (..)"

Lire la suite sur le site Le Rassemblement

Voir la Décision modificative au budget 2016 (présentée au conseil municipal du vendredi 14 octobre) : modif-budget2016.pdf