Budget Flux

Une visite au parlement européen du maire LR de Puteaux

CZkcjxZW0AAwIS6

Le site de la ville de Puteaux publie des photos du maire LR en "visite au parlement européen". Visite touristique semble-t-il, puisque le site ne donne aucune explication sur les motifs de ce voyage en agréable compagnie.

Le maire de Puteaux dépense 130.000 euros par an en frais de voyage, souvent sans aucune justification.


Les tarifs du conservatoire de Puteaux multipliés par 4 pour les "non résidents"

9439346066_ec73f35cf0_zA force de gaspillages, la mairie de Puteaux est-elle à court d'argent ? En cette rentrée, tous les tarifs municipaux sont en effet augmentés. Dernier exemple : les tarifs du conservatoire explosent pour les non Putéoliens.

Fin septembre, alors que les inscriptions pour l'année 2015-2016 étaient déjà faites, la maire a signé un arrêté modifiant les tarifs pour les "non résidents". Ainsi, le "parcours de perfectionnement", qui coûtait 300 euros à la rentrée 2014, est passé à 1.200 euros cette année. Le quadruple !

"Les effets sont dévastateurs. Les élèves du Conservatoire se voient obligés d’abandonner leur activité, alors qu’ils sont parfois engagés dans des cursus de plusieurs années. Certaines disciplines sont touchées de plein fouet : comment continuer à faire tourner un orchestre s’il manque la moitié des instrumentistes ?", explique l'élu PS Francis Poézévara.

Depuis plusieurs années, les Putéoliens constatent eux aussi une hausse des tarifs municipaux. Une 1ère inscription au conservatoire de musique ou de danse coûtait 138 euros en 2009, 184 euros en 2013 et 200 euros en 2015, soit une augmentation de 45% sur la durée d'un mandat.

Puteaux est riche. Ces augmentations folles sont donc injustifiables. Elles n'auraient pas lieu d'être si notre commune était bien gérée. C'était notre projet en 2014. Nous avions été les seuls à publier un budget prévisionnel sur la durée de la mandature qui garantissait des impôts et des tarifs stables.
Christophe Grébert

A LIRE : Conservatoire : Joëlle Ceccaldi se paie les non-Putéoliens, par Francis POEZEVARA


Se garer à Puteaux devient hors de prix, déclare un habitant

IMG_0400Ce week-end, avec les élus du groupe Le Rassemblement, nous avons distribué un flyers pour informer les automobilistes de Puteaux de la hausse des tarifs de stationnement à partir du 1er novembre.

La hausse va jusqu'à 400% pour le stationnement résidentiel !

Nous avons fait une intervention lors du dernier conseil municipal pour réclamer des explications au maire LR. Selon Joëlle Ceccaldi, "Il y a des villes aux alentours qui sont plus chères que nous". Mais Puteaux, qui touche chaque année 60 millions d'euros de l'Etat rien que pour compenser la suppression l'ex-taxe professionnelle, dispose d'assez de moyens pour ne pas avoir à ponctionner toujours plus ses habitants !

"Se garer à Puteaux, ça devient hors de prix", témoigne un habitant de Puteaux interrogé sur France Bleu.

2015 - 9

Parkings

Parkings2


Election à Puteaux : une meilleure gestion pour baisser les impôts locaux et redonner du pouvoir d'achat

11401345_650573245042893_2861671594100231120_nCertaines personnes tentent de vous faire croire qu’avec l’arrivée une nouvelle équipe municipale à la mairie vous allez payer plus d’impôts et perdre des avantages. Il n’en rien ! Bien au contraire, vous serez gagnants !

L’équipe du RASSEMBLEMENT baissera de 20% la part communale de la taxe d’habitation ce qui permettra à chaque famille putéolienne de bénéficier d’un gain de pouvoir d’achat. Les tarifs des activités et services municipaux seront diminués sur la base du quotient familial pour que chacun puisse en profiter quel que soit son niveau de revenu.

Avec un budget de 272 millions d’euros soit 6.104 euros par habitant, Puteaux est la ville la plus riche de France grâce à la Défense. Avec un budget trois à quatre fois supérieur à la moyenne des villes de taille comparable, les marges de manœuvre pour réaliser ces baisses d’impôts et de tarifs sont énormes.

Comment la majorité municipale sortante peut-elle se prévaloir une gestion financière exemplaire alors qu’elle se révèle incapable de présenter un budget sincère puisque l’exécution du budget est systématiquement en deçà du budget voté l’année précédente, de maitriser ses grands programmes avec des dépassements budgétaires vertigineux pour ses Palais (Sports, Médiathèque, Conservatoire), qu’elle n’a aucune gestion prévisionnelle des dépenses et puise sans retenue dans une caisse grandement garnie.

Lors des conseils municipaux, les putéoliens présents ou avertis ont pu juger l’expertise et la maitrise de la conseillère municipale Evelyne HARDY, directrice financier dans un grand groupe, lors de ses interventions sur les questions budgétaires ; cette maitrise et cette expertise tranchent avec l’amateurisme du maire et de son adjoint aux finances qui n’ont aucune formation ou expérience professionnelle en la matière.

Avec l’élection de la liste citoyenne du RASSEMBLEMENT conduite par Christophe GREBERT, nul doute que le maire adjoint en charge des finances Evelyne HARDY gérera les finances de notre ville avec moins de gabegie et plus de maitrise pour au final offrir aux Putéoliens davantage de services avec des impôts en baisse.

Alors, le dimanche 14 juin 2014, laissez-vous tenter par le vote en faveur de la liste du RASSEMBLEMENT ! Non seulement vous ne serez pas déçus, mais en plus vous serez subjugués !

J.C.


VIDÉO : conseil municipal de Puteaux du 31 mars 2015

CmVoici, ci-dessous, la vidéo de la séance du conseil municipal de Puteaux du 31 mars 2015. Elle contient notamment le débat sur les orientations budgétaires choisies par la majorité pour cette année.

En annonçant des taux inchangés, le maire UMP Joëlle Ceccaldi a confirmé l'augmentation des impôts locaux du fait de l'évolution des bases.

A la fin de la vidéo, j'interroge le maire sur les dépenses liées à son cabinet, son bureau et sa salle à manger particulière. Elle refuse de répondre. Je lui reposerai donc ces questions lors du conseil de ce soir (vendredi 10 avril).


Conseil communautaire de Puteaux et Courbevoie : un budget à la Bygmalion

CC9avril15Le conseil communautaire de Puteaux-Courbevoie Seine Défense, présidé par l'UMP Eric Césari mis en examen dans l'affaire Bygmalion, est convoqué ce soir à la mairie de Courbevoie pour le vote de son budget 2015.

Cette intercommunalité est l'une des plus riches de France, avec 276 millions d'euros de dépenses programmées cette année pour seulement 2 communes ! Oui mais 2 communes sur lesquelles est construit le quartier d'affaires de la Défense.

L'essentiel de cet argent prélevé auprès des entreprises et des habitants des 2 villes est directement reversé au budget des communes, par un tour de passe-passe comptable. La structure, qui nous coûte de l'argent en fonctionnement et en administration, est en réalité une coquille vide qui ne produit quasiment rien.

Pas de projet de territoire, aucune vision d'avenir, ni d'ambition. Juste une couche administrative de plus pour permettre aux majorités locales UMP de prélever d'avantage d'argent pour financer leurs politiques clientélistes, tout en affirmant que les impôts locaux n'augmentent pas !

Il y aurait pourtant tant à faire pour réaliser des projets communs dans tous les domaines (aide aux entreprises et à l'emploi, amélioration des déplacements et de l'environnement, soutien à la culture et au sport) et ainsi faire des économies d'échelle permettant de baisser de manière importante les prélèvements à Puteaux et Courbevoie. Ce devait être à l'origine l'objectif des intercommunalités, non ?

Comme tout cela n'est pas fait, je voterai contre ce budget UMP digne de facturations à la Bygmalion.

BudgetCC2015