Associations Flux

A Puteaux, moins d'argent pour le sport et les associations : les subventions en chute de 157.000 euros

IMG_1439

La maire Les Républicains de Puteaux avait fait beaucoup de promesses avant les scrutins municipaux de 2014 et 2015, mais certainement pas de diminuer les subventions des associations. C'est pourtant ce qui se passe : cette année, la ville va réduire d'au moins 157.000 euros son soutien financier au milieu associatif.

A l'occasion de la fête des associations qui a eu lieu ce week-end, Francis Poézévara, conseiller municipal du groupe Le Rassemblement, a publié sur son site un comparatif des subventions accordées aux associations sur les années 2014, 2015 et 2016. Il apparait que pour les clubs de sport, la baisse est à ce jour de 97.000 euros. Et pour les autres associations, c'est une chute encore plus impressionnante de 210.000 euros ! 

Ainsi, le club putéolien de hand touchait 83.750 euros de la mairie en 2015. En 2016, il ne touchera que 76.500 euros, soit une baisse de 9% sur 1 an. Même proportion de baisse pour le club de natation : sa subvention passe de 62.000 à 54.500 euros.

Or, les conventions signées entre la mairie et les clubs empêchent quasiment ces derniers de solliciter d'autres aides financières que celles de la ville. La volonté de la municipalité est clairement de "tenir" les clubs sportifs par l'argent, afin d'éviter toute tentative de dissidence.

Pour les associations non sportives, la baisse est parfois plus radicale. L'association Les chats libres par exemple, dont nous avons pris plusieurs fois la défense ici et soutenue par la Fondation Brigitte Bardot, passe de 1.000 euros de subvention à... 0, rien du tout !

Dans le budget communal 2016/2017, il reste potentiellement 150.000 euros à attribuer aux associations. Au minimum, la baisse des subventions sera donc de 157.000 euros (150.000 -210.000 -97.000).

Dans notre programme municipal "Puteaux pour vous", nous voulions au contraire investir davantage dans les associations "porteuses de citoyenneté" et "créatrices de culture et de richesses non matérielles", notamment en leur apportant une stabilité financière par la signature de conventions pluriannuelles :

"Nous mettrons en œuvre une convention pluriannuelle d’objectifs, assortie d’une charte d’engagements réciproques afin de reconnaître les associations comme des partenaires. Le conventionnement leur permettra de travailler sereinement, avec une trésorerie consolidée. Ce conventionnement permettra aux associations de justifier de l’utilisation de l’argent public qui leur est attribué et permettra à la commune d’avoir une vision plus claire du travail associatif et de l’inscrire dans le développement de ses politiques publiques".

La majorité municipale a promis de ne pas augmenter les impôts. Pour faire face aux dépenses qui augmentent, il fallait donc faire des économies. Il lui suffisait pour cela de renoncer à sa politique des "cadeaux" et à sa communication affolante qui nous coutent au moins 8 millions d'euros par an, soit l'intégralité de la taxe d'habitation ! Au lieu de cela, la maire frappe en plein coeur les associations... et aussi les familles en augmentant tous les tarifs municipaux ! 
Voilà ce qu'on récolte lorsqu'on vote pour une équipe qui pratique le clientélisme, au lieu de miser sur une politique basée sur la solidarité, la bonne gestion et l'intérêt général.

Christophe Grébert


Fête des sports et des associations de Puteaux, dimanche 19 juin 2016

5773550526_dc2e444905_z

Dimanche 19 juin de 10 à 18h, l’Île accueille la traditionnelle fête des sports et des associations de Puteaux. Euro de football oblige, cette édition sera placée sous le signe du ballon rond.

De nombreuses démonstrations seront proposées sur deux podiums : Aïkido, taekwondo, karaté, qwan ki do ou bien encore judo... de boxe française, de boxe thaï et de boxe anglaise... de double dutch (corde à sauter), ainsi que les disciplines du CSMP.
Les associations non sportives proposeront des démonstrations de claquettes, de hip hop, de danses folkloriques libanaises et portugaises. Le chant, le théâtre et la musique seront également au rendez-vous.

Pour les enfants :
• stand maquillage
• sulkys
• tours en poneys
• bubble foot
• baby-foot humain
• baby-foot géant
• tir au but
• jeux gonflables

Une cinquantaine d’associations non sportives tiendront un stand : anciens combattants, commerces, associations cultuelles, jeunesse et éducation, quartiers, santé, handicap et social.

Stands-fds-2016

(photo : Flickr)


La fête des associations de Puteaux derrière des grilles et payante

18615750504_f03fc6363e_z"Prouvez que vous êtes Putéolien et vous passerez, sinon vous devez payer", me commande un surveillant municipal à l'entrée du parc de l'île de Puteaux désormais entièrement enfermé derrière des grilles.

Cette année, la fête des associations de Puteaux était en effet payante ' - 5 euros - pour ceux qui ne possèdent pas le "Puteaux Pass", une carte délivrée en mairie contre preuve de domiciliation. Ne possédant pas cette carte, car ne voulant pas être fiché et participer au système clientéliste mis en place par le maire, je suis donc refoulé ! Excès de zèle d'un surveillant municipal qui sait parfaitement que je suis conseiller municipal de la ville : "j'ai des consignes", me dit-il.

Pendant que j'attends devant l'entrée, je vois des Putéoliens faire demi-tour faute du fameux "pass". D'autres acceptent de débourser 5 euros par personne (2 euros par enfant) pour pouvoir accéder au parc municipal financé par leurs impôts !

19050627378_49f04f0589_zJe parviens tout de même à entrer. En faisant le tour des stands, certains responsables d'associations osent me confier que cette fermeture du parc a provoqué une baisse significative de la fréquentation de la fête.

D'autres acceptent la décision du maire : "c'est mieux pour la sécurité". Je n'avais pas remarqué des problèmes de "sécurité" les années précédentes !

Un responsable d'association proche du maire finit par lâcher "On n'a rien contre les habitants de Neuilly. Ce ne sont pas eux qui causent problèmes. Ce qu'on ne veut pas ici ce sont ceux de Nanterre. Ils viennent juste pour profiter du goûter" (sic).

A 16h, le maire fait en effet distribuer à tous les enfants une boîte contenant des friandises, une boisson, ainsi qu'un petit cadeau : un porte-clés en forme de ballon de rugby.

Nous sommes donc bien là dans une opération clientéliste : il s'agit d'organiser une fête, avec un cadeau, réservée aux Putéoliens qui acceptent d'être fichés par la municipalité. La promotion des associations n'est plus ici qu'un prétexte.

La plupart des associations de Puteaux sont animées par des passionnés. Mais le système clientéliste putéolien met à mal cette formidable énergie en cherchant à la contrôler politiquement. C'est le cas particulièrement des clubs sportifs qui dépendent des équipements et des subventions de la ville. Plusieurs d'entre elles sont d'ailleurs carrément dirigées par des élus ou des militants actifs de la majorité. De ce fait, elles ne sont plus libres et ne font plus que servir au contrôle et au renforcement du ceccaldisme contre l'intérêt général.

Triste constat, particulièrement en ce jour de "fête".

La distribution du goûter dans le hall des sports : 

19212129836_8828709b2a_z

(photo : Flickr)


Infos et propositions sur le site de l'association citoyenne "Puteaux pour vous"

PpvsiteL'association citoyenne Puteaux pour vous a mis à jour son site pour vous proposez plus d'informations locales et formuler des propositions pour Puteaux.

PPV se donne pour objectifs :

Une volonté de faire bouger les lignes sur des sujets de proximité :
– la lutte contre le logement insalubre,
– le développement de la nature en ville et la transition énergétique,
– une politique d’ouverture plutôt que celle de l’entre soi,
– la défense de l’intérêt général.

Une volonté de faire de la politique autrement :
– écouter et faire participer les citoyens aux décisions,
– considérer son mandat comme un engagement citoyen et non comme sa propriété, transmissible de mère en fils,
– être transparent dans ses décisions et informer de ses choix,
– respecter son opposition, contre-pouvoir utile en démocratie,
– moraliser la vie politique par des engagements contractuels et une information transparente : patrimoine, indemnités…

Rejoignez l'association Puteaux pour vous pour préparer l'avenir de notre ville.


La fondation Brigitte Bardot se mobilise pour sauver le refuge des chats de Puteaux

Baton_bleu_300_grandLa Fondation Brigitte Bardot apporte son soutien à l'association des chats libres de Puteaux, dont le refuge est menacé de fermeture par le maire. La Fondation a écrit à Joëlle Ceccaldi pour lui demander de respecter sa promesse et de "trouver un local digne de ce nom" pour accueillir les chats abandonnés.

Dans sa réponse à la fondation, la maire affirme avoir fait une proposition aux membres de l'association Chats libres. Selon elle, ces derniers "n’ont pas souhaité y donner suite, sous prétexte qu’elle serait trop éloignée du domicile de l’un de leurs membres".

En fait de nouveau local, le maire a proposé de délocaliser le refuge à Nanterre, dans l'ancienne maison du gardien du cimetière de Puteaux derrière la Défense.

"Nous sommes allées voir ce bâtiment", expliquent les responsables de l'association."Il s'agit de deux petites pièces dans lesquelles il est impossible d'aménager un refuge".

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a semble-t-il l'habitude d'expulser vers Nanterre tous ceux qu'elle considère comme indésirables : la mosquée de Puteaux a aussi été déménagée sur un terrain de Nanterre le long de ce même cimetière, les expulsés de logements déclarés inhabitables sont également souvent relogés vers Nanterre ou Gennevilliers.

En l'occurence, les bénévoles qui s'occupent du refuge des chats sont pour la plupart des personnes âgées qui ne pourront pas matériellement se déplacer quotidiennement jusqu'à Nanterre. Une solution doit donc être trouvée sur Puteaux.

La lettre de la fondation Brigitte Bardot

La réponse du maire de Puteaux

La pétition en faveur l'association chats libres a déjà rassemblée près de 5.000 signatures


Brocante à Puteaux, du 28 au 30 novembre, organisée par l'association Le Navire

BrocanteLe Navire organise sa brocante annuelle le week-end prochain. Du vendredi 28 au dimanche 30 novembre, les bénévoles de l'association exposeront livres, jouets, vêtements, objets divers... Vous ferez de bonnes affaires, tout en aidant le patronage !

Cette association de Puteaux existe depuis 1974. Dirigée par les frères de Saint Vincent de Paul, elle offre des activités de loisirs à des jeunes âgés de 6 à 14 ans : foot, théâtre, sorties culturelles... Les bénéfices de la brocante servent à financer ces activités.

RDV dans les locaux de l'association au 18, rue des Pavillons à Puteaux.

Vendredi 28 novembre : 14h-18h
Samedi 29 novembre : 10h-12h30 / 14h-18h
Dimanche 30 novembre : 10h-12h30 / 14h-18h

Téléphone de l'association : 01 47 73 76 50