Alternance Puteaux Flux

Tribune : Le maire de Puteaux n’est pas un cadeau

8234942011_90c598c1b7Voici la tribune de l'opposition qui sera publiée dans le magazine municipal Puteaux infos de janvier 2013. Elle est signée Sylvie Cancelloni :

La croustillante mise en scène de Noël où l’on voit un maire s’offrir en cadeau personnel à ses administrés souligne la situation irrationnelle dans laquelle plonge Puteaux : la crise de légitimité ouverte par la mise à l’écart de la 1ère adjointe, Maryse Chavrier, pour avoir pris contact avec le député de la circonscription ; l’hostilité ouverte avec celui-ci ; le turn-over incessant des directeurs généraux conduisant la ville à n’être plus gérée que par une poignée de personnes ; le rapport de la chambre régionale des comptes critiquant la gestion des ressources humaines de la municipalité ; l’arbitraire et le caractère changeant des décisions prises par le cabinet ; le prochain remplacement de Madame Ceccaldi de la présidence de l’EPADESA ; l’instruction par la justice d’affaires la concernant… Autant de péripéties qui, en quelques mois, témoignent du dérèglement de la gouvernance d’une ville qui doit pourtant faire face à de sérieux défis.

Tous les indicateurs clignotent en effet au rouge. En 2014, la contrainte financière fait son retour : augmentation considérable de l’impôt de solidarité envers les autres communes, participation au fonctionnement de La Défense, évolution inéluctable vers une intercommunalité élargie, importance de nos charges…

Le maire a-t-il choisi de brûler tous ses vaisseaux pour les municipales de 2014 en faisant flamber de neuf sa ville ? Après elle, le déluge ?

Je formule 2 vœux pour cette nouvelle année :

- Que, dans un sursaut de sagesse, le maire engage une politique de diminution des dépenses excessives, pour préserver le pouvoir d’achat de ses administrés en cette période de crise, et se concentre sur des dépenses créatrices de richesse et d’emploi. Voilà le vrai cadeau que la population serait en droit d’espérer !

- Que nombreux soient les Putéoliens à venir rejoindre "Puteaux-en-Mouvement", un projet de rassemblement local qui va voir le jour.

A tous, je souhaite une belle et heureuse année 2013 !

Sylvie Cancelloni
Conseillère municipale & suppléante du député UDI de la circonscription

(photo : Flickr)

Tribune : Nous préparons le changement pour Puteaux (Christophe Grébert)

Publié sur le site de Christophe Grébert :

3395140751_c41c13f4c4Voici la tribune du groupe Alternance Puteaux qui sera publiée dans le journal municipal "Puteaux infos" du mois de novembre 2012 :

NOUS PRÉPARONS LE CHANGEMENT POUR PUTEAUX

Etrangement "Puteaux infos" n'a pas accordé autant de place à la victoire de Jean-Christophe Fromantin lors de la législative de juin 2012, qu'à celle de Vincent Franchi lors de la cantonale 2011.Rappelez-vous, le fils du maire avait eu droit à la couverture et à plusieurs pages. En revanche, "Puteaux infos" n'a absolument rien dit sur Jean-Christophe Fromantin. Le journal communal ne signale même pas la permanence mensuelle que tient notre nouveau député à la mairie de Puteaux. Ainsi fonctionne cette municipalité : tout ce qui n'est pas lié à ELLE est un ennemi. 

A propos de la cantonale 2011, le Conseil d'Etat vient de valider mon compte de campagne, malgré la lettre de dénonciation de Vincent Franchi pour me rendre inéligible. Nouvelle défaite judiciaire pour le clan !

Je suis au Modem et Jean-Christophe Fromantin, que je connais depuis 2007, est à l'UDI. Nous ne sommes pas dans le même parti. Il est à droite et je suis au centre. Pourtant, je vois dans son élection un renouvellement profitable pour notre circonscription. Je salue la décision de Jean-Christophe Fromantin d'avoir choisi Sylvie Cancelloni comme suppléante. Elue municipale de Puteaux, siégeant dans mon groupe, Sylvie Cancelloni partage avec moi cette envie de changement pour notre ville.

Demain, ce changement, vous verrez, chacun l'aura prévu, désiré et soutenu. Aujourd'hui pourtant, ils sont peu à droite à le promouvoir. Sylvie Cancelloni fait partie de cette courageuse avant garde.

Pour ma part, au Modem, je défends un principe : notre indépendance. Cette indépendance nous permettra le moment venu de discuter avec tous : élus et citoyens, de droite et de gauche, qui souhaitent le changement POUR PUTEAUX.

Le Modem de Puteaux a constitué plusieurs groupes de travail : sur le logement, les impôts, le développement durable, la ville numérique et l'avenir de La Défense (groupe animé par Claudine Viard). Si vous voulez contribuer à ces travaux, qui seront publiés, contactez-nous : modemputeaux@gmail.com

Enfin, en octobre, la mairie a commandé un sondage à l'institut CSA. Parmi les questions, on voulait savoir comment vous vous informiez. Entre "Puteaux infos" et le site www.monputeaux.com, il ne fallait pas hésiter !

Bien à vous,

Christophe Grébert

(photo : Flickr)


Refaire village à Puteaux (Sylvie Cancelloni)

Sylvie Cancelloni, conseillère municipale de Puteaux et suppléante du député de la circonscription, signe sur son blog une tribune de rentrée :

6a00e5500cd8a088340134805c9597970c-150wiAu-delà de mes vœux de bonne rentrée pour tous en ce début d’année scolaire, je souhaiterais placer l’année 2012/2013 sous le signe du « village » : à l’heure où se dessinent de grands territoires « stratégiques », La Défense, auquel nous appartenons, tient une place de 1er choix. Il est donc essentiel, dans le mouvement de regroupement des villes pour mieux mutualiser leurs dépenses et envisager un avenir à plus grande échelle, de retrouver au cœur de notre ville un climat qui privilégie les liens personnels, le dialogue, la confiance et la proximité.

la suite sur le blog de Sylvie Cancelloni


Les dossiers de la rentrée à Puteaux

7415921296_88c6023c94Voici la tribune du groupe Alternance Puteaux qui sera publiée dans le journal municipal "Puteaux infos" du mois de septembre 2012 :

L'OPPOSITION S'ATTACHE AUX VRAIS PROBLÈMES

En cette rentrée, plusieurs dossiers nous préoccupent tout particulièrement :

- Le conservatoire de musique, actuellement en construction, n'a plus ni direction, ni projet. Le directeur du conservatoire est sur le départ et un professeur de solfège, chargé d'initier une nouvelle méthode d'enseignement, a été licencié sur un coup de tête du maire. Construire des "palais" ne suffit pas. A ces coquilles vides, il faut penser des contenus : nous avons la volonté de mener une grande politique en faveur de la culture.

- Le "palais de la réadaptation", rue voltaire, seul lieu d'accueil pour handicapés à Puteaux, va fermer : pour d'obscures raisons, la mairie a décidé de réclamer plusieurs centaines de milliers d'euros de loyer à ses occupants jusqu'ici hébergés gratuitement. La ville n'est pas tenue de s'occuper du handicap, a déclaré le maire en conseil municipal ! Nous reviendrons sur cette décision, en favorisant l'intégration dans la ville des personnes souffrant de handicaps.

- Pour faire des économies, la majorité municipale a décidé de privatiser les crèches. Dans l'une d'elles, des produits laitiers périmés ont été donnés à des enfants de 2 ans ! Cette fois, plus de peur que de mal. Mais plutôt que de regretter cet accident, le maire a préféré reprocher aux parents de faire le jeu de l'opposition. Une saine gestion ne doit pas se faire au détriment de la qualité : pour les services à la petite enfance, nous viserons l'excellence.

- Ces dernières semaines, plusieurs directeurs de services de la ville ont remis leur démission. Ces départs en série sont le signe d'un grand malaise. Dans un rapport, la Chambre régionale des comptes a révélé de graves dysfonctionnements dans la gestion du personnel municipal : nombreux contrats précaires, titularisation systématiquement retardée, politique de formation inexistante, etc. Nous ferons en sorte que le personnel communal soit heureux et fier de travailler pour Puteaux.

L'opposition travaille pour l'intérêt général. Vous pouvez compter sur nous.

Au nom du groupe Alternance Puteaux, je vous souhaite une très bonne rentrée.

Christophe Grébert


Europe Ecologie - Les Verts fortement engagé dans l'effort d'alternance à Puteaux

3104722907_b4acf9d78d_z

Europe écologie-Les Verts est engagé à Puteaux dans le travail d'alternance. Bruno Lelièvre est élu au conseil municipal depuis 2008. Il siège dans le groupe "Alternance Puteaux", avec Christophe Grébert (MoDem) et Sylvie Cancelloni. Il travaille sur plusieurs dossiers locaux, en particulier sur l'Agenda 21, le prix de l'eau et la rénovation thermique des logements.
Olivier Kalousdian est responsable de la section EELV. Il s'est présenté en mars dernier à l'élection cantonale, réunissant près de 10% des voix. Le site d'Europe Ecologie Les Verts de Puteaux-Neuilly vous permet de suivre l'actualité du mouvement au niveau national et local.

(photo : Bruno Lelièvre avec Sylvie Cancelloni dans la salle du conseil municipal de Puteaux, Flickr)


Tribune du groupe Alternance Puteaux : Retour au Réel

5654108014_c427b0380d La municipalité de Puteaux va publier au mois de mai une revue pour exposer son bilan à mi-mandat. Conformément à l’article L. 2121-27-1 du code général des collectivités territoriales, un espace d’expression y sera réservé pour l’opposition. Voici donc le texte du groupe Alternance Puteaux (élus Modem et Verts) :

RETOUR AU RÉEL

De nombreuses choses sont faites à Puteaux. Il faut dire que nous en avons les moyens : notre ville perçoit d'importantes ressources de La Défense. Seulement voilà, la réforme de la fiscalité territoriale est en train de remettre en cause cette situation privilégiée.

Depuis notre arrivée au conseil municipal, nous n'avons cessé de le dire : il nous faut désormais apprendre à compter. Or, vous vous apercevez bien, après avoir feuilleté cette revue (payée avec vos impôts), que le maire continue de vivre dans un monde de rêve, où toutes les folies sont possibles.

Ainsi, plus de 150 millions d'euros ont été dépensés pour la construction de ses "palais" : palais de la culture, palais de la médiathèque, palais des arts, palais de la danse, palais des sports et - le dernier - palais du conservatoire…

Ces équipements sont agréables, utiles et nous en profitons tous… Mais parce qu'ils sont surdimensionnés et anti-écologiques, ils coûtent chers en frais de fonctionnement et coûteront demain encore plus. Demain, c'est-à-dire bientôt, lorsque l'argent de La Défense ne tombera plus directement dans nos caisses, ces "palais" seront directement à la charge des habitants !

La politique, c'est l'art de faire des choix. Or, Puteaux n'a pas appris à choisir, autrement dit à se donner des priorités. Notre ville a pu longtemps avoir tout, comme un enfant gâté. Ce temps s'achève.

La bonne politique, c'est aussi tenir un langage de vérité, même si ce n'est pas agréable, même si ce n'est pas "vendeur". Dans le groupe "Alternance Puteaux", nous avons choisi de vous dire la vérité, d'être dans le réel.

Voilà qui nous différencie fondamentalement de la majorité actuelle.

C. Grébert (MoDem), S. Cancelloni (MoDem) et B. Lelièvre (EE-Les Verts)

(photo : Flickr)

via www.grebert.net