Administration Flux

Lettre de Christophe Grébert adressée aux personnels de la mairie de Puteaux

Publié sur Puteaux2014.fr :

Christophe-grebertMadame, Monsieur,

Mon engagement de 10 ans pour Puteaux m’a régulièrement amené à vous croiser dans l’exercice de vos fonctions. J’ai très souvent pu constater votre professionnalisme et la qualité du service rendu aux Putéoliens.

Au cours de ces derniers mois, certains d’entre vous m’ont alerté sur le climat régnant au sein des services municipaux.

Le manque de reconnaissance, l’absence d’organisation et, malheureusement, certaines pressions exercées entraînent parfois de véritables situations de souffrance. Nous savons que la période pré-électorale renforce encore plus les tensions et vos interrogations.

Au cœur de la campagne, il était donc important pour moi de vous témoigner tout l’intérêt que je porte à vos missions, mais également à vos situations individuelles.

Sachez que ma volonté est de tourner la page d’un système vieux de 45 ans, autant pour le bien de notre ville que pour le bon fonctionnement des services, et que je m’attacherai à garantir à chacun d’entre vous sa place et à veiller au respect de son statut.

Avec mon équipe, nous voulons « une ville qui valorise ses ressources humaines pour mieux servir ses administrés ». Pour cela, nous nous engageons sur :

· la mise en place d’une GPEC : Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences. Avec ce projet nous optimiserons les processus de titularisation et de déroulement des carrières, nous aurons une politique de recrutement et de mobilité cohérente et vous aurez la possibilité de profiter d’une politique de formation professionnelle volontaire.

· le rétablissement d’un climat de confiance, par la construction d’une organisation efficace et rigoureuse, l’établissement d’un dialogue social respectueux et collaboratif, ainsi que le développement des outils de communication interne.

Pour prendre connaissance de nos propositions sur le fonctionnement de la municipalité et de ses services, rendez-vous sur notre site : www.puteaux2014.fr/democratie.

Notre programme “Puteaux pour vous” est ambitieux, car nous avons confiance en vos compétences. C’est avec vous que mon équipe et moi-même mènerons ce projet.

Très sincèrement,

    Construisons l’avenir de Puteaux

Christophe Grébert

Téléchargement Lettre aux personnels de la mairie.pdf


Les souffrances de l'administration de la ville de Puteaux dénoncée par l'UDI Sylvie Cancelloni

6a00e5500cd8a08834019aff5cc3d5970c-150wiLa conseillère municipale UDI et candidate à la mairie de Puteaux Sylvie Cancelloni dénonce sur son site de campagne les souffrances de l'administration municipale. Elle fait le compte des nombreux responsables partis ces dernières années suite aux caprices du maire Joëlle Ceccaldi. Un bilan impressionnant :

"Désenchantement, colère, mépris, souffrance… Tous ceux qui ont quitté l’administration de la ville, tout comme ceux qui restent en tentant d’assumer leur mission, nous disent la même chose : leur difficulté d’exercer leurs responsabilités et de conduire un management humain dans une administration dominée par un climat de cour et de peur, et par une gestion capricieuse, autoritaire et peu respectueuse des personnes. Ceux qui sont partis nous font part de leur joie d’avoir trouvé ailleurs une ville « normale » et des élus « normaux ».

Quel gaspillage humain depuis 2004 !

Disparus : Messieurs. Sayaret, Bensot, Ollivier, Narcyz au poste de Directeur Général des services.

En activité, Madame Kerchouche, promue par défaut de recrutement, dont le profil professionnel ne correspond pas au poste.

Disparus : Madame Dubois, Doressamy, Chirouze au poste de Directeur Général des Services Techniques.

En activité, Monsieur Lecoq, dont on dit qu’il pourrait partir à son tour avant la fin de la mandature…

Disparus : Messieurs. Berthou, Detrez-Jacquin, Madame Bordet, Madame Badel au poste de Directeur des Ressources Humaines.

Le poste n’est plus pourvu depuis de nombreux mois, dans une ville qui a plus de 2.000 employés…

Disparus : Ms. Haulot, Grandjean, Mme Piet, Mr. Simonetti au poste de Directeur Général Adjoint. Disparus aussi, à cadence rapide, les hommes et femmes aux postes de direction au Sport, à la Voirie, à La Communication, à la Culture, à l’Enseignement… Ou mutés brutalement comme Mme Le Bihan pour laisser la place à Arnaud Teullé, ex-candidat UMP malheureux à la Mairie de Neuilly".

LA SUITE SUR LE SITE DE CAMPAGNE DE SYLVIE CANCELLONI


Projet "Puteaux pour vous" : Une ville qui valorise ses ressources humaines pour mieux servir ses administrés

Puteaux-pour-vousDans son dernier rapport sur la ville de Puteaux, la Chambre régionale des comptes relevait des manquements graves dans la gestion du personnel communal. Mettre en place une vraie politique des ressources humaines - dynamique, juste et innovante - pour mieux servir les Putéoliens sera l'un des grands chantiers de la nouvelle majorité qui sera élue en mars 2014. Puteaux pour vous en fait une priorité.

"Nous voulons en particulier rétablir un climat de confiance entre l'exécutif et les agents communaux, optimiser les titularisations et développer la formation", souligne Christophe Grébert sur son site.

Voici le projet "Puteaux pour vous" sur la politique des ressources humaines de la ville de Puteaux :

Une ville qui valorise ses ressources humaines pour mieux servir ses administrés


VIDÉO : l'hologramme installé à la mairie de Puteaux fait polémique (Le Huffington Post)


L'hologramme de Puteaux par LeHuffPost

Le Huffington Post publie un reportage sur le coûteux réaménagement du hall administratif de la mairie de Puteaux, avec notamment cet hologramme qui accueille les visiteurs.

"La ville de Puteaux vient de s’offrir une petite coquetterie. Le hall administratif de sa mairie a été refait à neuf. Dans son antichambre, se tient une hôtesse d’accueil un peu particulière : un buste de femme virtuel, projeté sur du plexiglas. La voix monocorde indique l’heure aux administrés et quelques informations générales. Mais son message est à peine compréhensible".

La suite sur Le Huffington Post


Un nouveau DGS à la mairie de Puteaux : Didier Cressot, un ancien collaborateur de Manuel Aeschlimann

0000116248-0La maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a de plus en plus de mal à recruter et à conserver des directeurs pour gérer la ville. Le turn-over est ici important. Le dernier Directeur général des services a remis sa démission cet été... Depuis, il n'avait pas été remplacé.
Un nouveau DGS a enfin été trouvé : Didier Cressot occupait les mêmes fonctions à Pornichet, une commune bretonne de 10.500 habitants dirigée par un maire UMP.

Didier Cressot connait déjà les Hauts-de-Seine : il a autrefois travaillé à Asnières, pour l'ancien maire UMP Manuel Aeschlimann, en tant que directeur du "service de la culture et du service des manifestations et des relations publiques".

Ce fonctionnaire semble avoir une très grande préférence pour les communes UMP.

Il rejoindra Puteaux le 4 février. Son principal rôle sera de mettre la mairie en ordre de marche pour l'élection municipale de mars 2014.

Dans un mail adressé à l'ensemble des agents de la ville de Pornichet, Didier Cressot annonce son départ et son arrivée prochaine à Puteaux :

"Chers collaborateurs, chères collaboratrices,
En accord avec Monsieur le Maire avec qui je me suis entretenu ce matin, j'ai l'honneur de vous informer de ma prochaine mutation pour la Région Parisienne.
En effet, l'opportunité d'un nouveau poste avec la mise en oeuvre de responsabilités et de projets importants m'a été proposé par Madame le Maire de Puteaux, Présidente de l'Etablissement Public de la Défense. Je rejoindrai ses équipes autour du 4 février prochain.
L'expérience vécue à Pornichet à vos cotés et les nombreux projets menés, partagés ensemble, ont contribué à la qualité de ma candidature retenue et je vous en remercie tous.
Je tenais à vous remercier toutes et tous pour ces presque quatre années de collaboration effective, dynamique et enrichissante, et pour la qualité de votre professionnalisme et de votre dévouement au service public chaque jour.
Je tenais à saluer particulièrement le travail d'animation des services, et de management de qualité de mes proches collaborateurs, cadres et chefs de services aux compétences avérées.
Et je souhaitais exprimer à Monsieur le Maire et à toute l'équipe municipale, le plaisir qui avait été le miens de partager au quotidien cette vie municipale toujours très active et enrichissante.
Je resterai toujours très attaché à Pornichet où la qualité et le cadre de vie restent incomparables, et conserverai de vous tous un souvenir précieux.
Et j'espère, des relations amicales entretenues.
L'organisation d'un prochain pot de départ en janvier sera pour moi l'occasion de vous le témoigner en direct.
Dans cette attente, et vous remerciant encore pour ces quelques années très enrichissantes à vos cotés.
Bien cordialement à toutes et tous,
Didier CRESSOT
Directeur Général des Services de la Commune de PORNICHET".

Recherchant sur Google quelques éléments biographiques sur Didier Cressot, j'ai trouvé plusieurs articles de presse. Ce fonctionnaire semble s'impliquer politiquement dans ses postes. A Pornichet notamment.

Sur les blogueurs, son opinion est faite :

"Je ne blogue pas sur la sphère chimérique des illusions perdues. Cette planète nébuleuse est peuplée de défaillants narcissiques qui s'épanchent et se répandent sur la toile, dans de grossières banalités et leurs rancœurs dont ils sont les seuls à croire qu'elles sont intelligentes et pleines de sens" (source : L'Union).

Ca promet !

(photo : L'Union)


Conseil municipal de Puteaux : améliorer la situation du personnel de la commune

Publié sur le site de Christophe Grébert :

5552433083_6762b4d40d

Lors du conseil municipal de Puteaux, le 17 octobre 2012, j'ai saisi l'occasion d'un vote, portant sur la participation de la ville de Puteaux au financement de la complémentaire de santé de ses agents (question 6 de l'ordre du jour), pour faire une déclaration de soutien au personnel municipal :

Le dernier rapport de la chambre régionale des comptes consacré à la commune relève des manquements graves dans la gestion des ressources humaines. Puteaux compte près de 2.200 agents, dont 900 titulaires et stagiaires et près de 1.300 non titulaires. Notre commune se doit d’être solidaire et exemplaire : nous devons maintenir le niveau d’emplois, assurer la protection sociale et la formation – en vue de promotion et d’évolution de carrière - des agents. Nous devons réduire les contrats précaires, titulariser les agents lorsqu’ils doivent l’être. Dans ce domaine, beaucoup est encore à faire. Pour notre part, nous nous y engageons. Ce sera l’une de nos priorités.

Christophe Grébert