A la mairie de Puteaux Flux

La mairie de Puteaux recrute un "chargé de communication" : courage !

5552433083_6762b4d40d La ville de Puteaux vient de publier une annonce pour recruter un "chargé de communication". Sa mission : "proposer une stratégie éditoriale répondant aux orientations municipales" et "proposer sa déclinaison à travers les différents supports édités par la ville".

Voir l'annonce sur le site Cap'Com.

Je souhaite un bon courage aux postulant(e)s. Depuis que j'anime MonPuteaux, j'ai vu de très nombreuses personnes passer au service communication de la ville. Joëlle Ceccaldi s'en débarrasse aussi vite qu'elles arrivent. Le professionnalisme et l'éthique ne sont pas de bons critères de recrutement. La souplesse et l'obséissance aveugle sont en revanche exigées.


Dans des documents internes, le maire de Puteaux s'imagine encore "député"

Ceccaldi-signatureSur un document distribué il y a quelques jours à l'ensemble des employés de la commune, Joëlle Ceccaldi-Raynaud signe "Maire de Puteaux, Député des Hauts-de-Seine". Le problème est qu'elle n'est plus député depuis 6 mois !

Une mise à jour oubliée sans doute ? Il faut dire qu'entre les multiples fonctions de notre maire, les services doivent s'y perdent : vice-présidente de l'interco Puteaux-Courbevoie, présidente de l'Epadesa, présidente de l'OPHLM de Puteaux...

Dans un autre document distribué la semaine dernière aux habitants de la résidence HLM des Platanes, les services ont simplifié les choses : il n'y a plus qu'une vague signature... ni logo, ni titre. Aux locataires, administrés, clients, électeurs de deviner qui leur écrit :

8199873122_a9de9bbc92_h

Ceccaldi-depute

(photo : Flickr)


Un nouveau Directeur Général des Services à la mairie de Puteaux : Alain Narcyz

Infocom Le député-maire UMP de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, épuise ses Directeurs Généraux. Embauché fin 2005, Christian Ollivier quitte déjà la ville. Il est remplacé par Alain Narcyz.

Alain Narcyz, 42 ans, possède un DEA de "Systèmes Politiques Comparés". Il est l'auteur de 2 livres : "Attaché territorial Attaché principal" et "Communes et associations : quelles relations ?".

Attaché territorial, il a débuté sa carrière en tant que secrétaire de mairie. Depuis 1999, il exerçait les fonctions de directeur général des services à la mairie de Villiers-sur-Marne (94) sous les ordres du député-maire UMP Jacques Alain Benisti.

Son départ de Villiers-sur-Marne est annoncé sur le blog local Codevilliers.fr sous le titre "Très bonnes nouvelles". Sur ce blog citoyen, Alain Narcyz y est présenté comme le souffleur du maire :

"Au conseil municipal, le maire a un souffleur, comme au théâtre, en la personne de son DGS : à chacune des questions de l’opposition, c’est le DGS qui lui souffle les réponses".

Voilà qui ne devrait pas trop le changer : Joëlle Ceccaldi-Raynaud faisait exactement la même chose avec Christian Ollivier.

Comme ses prédécesseurs, Alain Narcyz a notamment reçu pour mission de reprendre en main l'image numérique de la commune qui a été particulièrement dégradée par le maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud : un webmaster est ainsi en cours de recrutement.

Mais le nouveau directeur général des services aura bien d'autres dossiers à traiter, puisqu'à la mairie de Puteaux, en l'absence de véritables maire-adjoints, c'est l'administration qui inspire et dirige toute l'action politique, le maire s'occupant lui surtout de la couleur des pots de fleurs, son cabinet décidant du reste.

(photo : infocom94, 2002)


Franck Confino, le directeur de la communication de la ville de Puteaux, donne sa démission

Franck Confino, le directeur de la communication de la ville de Puteaux, et Delphine Gay, la directrice adjointe, ont tous les 2 donné leur démission... pour créer leur propre boîte de com' destinée... aux collectivités territoriales : Adverbia.

On leur doit, avec des gens comme Christelle Magne et Christine Etienne-Solignac, quelques pages fameuses dans "Puteaux infos", dont les honteux clichés volés de Nadine Jeanne à la galette des rois de la mairie, mais aussi la tribune censurée de l'opposition et la publicité détournée de AIDES, entre autres tristes épisodes de la communication putéolienne.

"Maîtrisant parfaitement les rouages et les enjeux des collectivités territoriales", écrivent-ils sur leur site internet, leur agence est "rapidement opérationnelle pour (..) apporter son expertise dans une réflexion stratégique complète. Qu’il s’agisse de prestations rédactionnelles, de leur habillage graphique, du lancement de nouveaux supports (..) ou de stratégies de communication innovantes"

C'est vrai qu'après avoir assuré la communication d'une municipalité comme Puteaux, sous les ordres de maires comme Charles, puis Joëlle Ceccaldi-Raynaud, on peut "maîtriser parfaitement les rouages" de la communication locale.
Malgré tout, je remarque que face à la situation de crise qu'a représenté pour eux MonPuteaux.com, ils n'ont su mettre en place aucun contre-feu efficace. On cherche vainement la "stratégie de communication innovante" appliquée à Puteaux !
Pour tout dire, la com' municipale putéolienne, sous leur direction, a été aphone de bout en bout. Mais il faut aussi leur reconnaître qu'ils ne "dirigeaient" en fait pas grand chose.
Je leur souhaite bon vent.
Christophe Grébert

LA SUITE SUR L'AFFAIRE FRANCK CONFINO EX-DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION DE LA VILLE DE PUTEAXU


Les brèves de Puteaux

- En 2004, la Ville de Puteaux avait versé à Maître Jean-Marc Fédida 26.900€ pour attaquer MonPuteaux.com. Par courrier en date du 28 février 2006, l'avocat a transmis à la commune un état qui laisse apparaître un solde débiteur de 929,90€ à lui régler, nous apprend Nadine Jeanne sur son blog. La facture continue de s'allonger !

- En novembre 2005, toujours sur le site de l'élue d'opposition on apprenait l'arrivée d'un nouveau directeur du service juridique à la mairie de Puteaux. M. Beaulac vient de quitter son poste. Joëlle Ceccaldi-Raynaud use les fonctionnaires municipaux à une vitesse inégalée !

- Joëlle Ceccaldi ressort sa tente bleue. Le maire de Puteaux, tel le roi sous son chêne, recevra les Putéoliens en audience. Temp moyen de l'entretien : 90 secondes. Sa visite des quartiers s'étale jusqu'au mois de juillet. Le 3 mai : angle des rues des Pavillons/rue Rousselle de 18h à 19h30, 10 mai : rue Félix Pyat (devant la crèche des Jardins) de 18h à 19h30, 17 mai : angle rue des Bas-Rogers/rue Victor Hugo de 18h à 19h30, 31 mai : rue Delarivière-Lefoullon (devant la résidence des Platanes) de 18h à 19h30, 14 juin : rond-point des Bergères (après la résidence des Deux Horloges) de 18h à 19h30, 21 juin : rue Voltaire (entre la rue Georges Legagneux et le passage Voltaire de 18h à 19h30, 28 juin : rue Paul Lafargue (devant l'école de la Rotonde) de 18h à 19h30, 3 juillet : 34-36 quai de Dion-Bouton (devant la résidence Bellerive) de 18h à 19h30, 5 juillet : esplanade de l'Hôtel de Ville de 18h à 19h30. Nous y serons !


Ca se passe comme ça à la mairie de Puteaux (1)

- La Peugeot 607 de la députée-maire UMP de Puteaux -le modèle toutes options, avec chauffeur- intéresse beaucoup un grand titre de la presse automobile, qui mène actuellement une enquête sur les élus et leurs voitures de fonction.
La 607, c'est pour aller à l'Assemblée à Paris ou au Conseil général à Nanterre. Pour les déplacements de tous les jours dans Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud se contente d'une plus modeste 307, mais toujours toutes options et avec chauffeur.
Une voiture de ministre pour un maire d'une commune de 42.000 habitants, est-ce bien nécessaire ? Ne rigolez pas, tout ça est payé avec vos impôts ! Je me suis permis d'écrire au maire pour lui demander des détails sur l'utilisation de ces 2 voitures. Voici sa réponse : "Comme simple citoyen, vous pouvez trouver réponse aux questions relatives aux véhicules municipaux et au personnel qui les conduit dans les documents publics de la vie municipale. Quant à vos questions relatives à l’usage qui est fait de ces véhicules, elles relèvent de la vie interne de la mairie, donc de la Direction générale des services. Selon la loi, ces informations ne sont pas communicables. Joëlle Ceccaldi-Raynaud". Vous avez dit "transparence" ? En quoi des factures d'essence ou un kilométrage de véhicule seraient des informations "pas communicables" ?

- Fils de... A chacune de ses apparitions télévisées, Didier Barbelivien n'oublie jamais de souligner sa grande proximité avec le président de l'UMP. On dit qu'il se verrait bien ministre de la culture dans un futur gouvernement Sarkozy ! En attendant, le chanteur "joue de la guitare dans les petites fêtes privées du couple Sarko", selon un article de Sylvie-Pierre Brossolette dans le Figaro.
C'est certainement par un complet hasard que son fils vient d'être embauché à la mairie de Puteaux (rappelons que notre députée-maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud est la suppléante de Nicolas Sarkozy à l'Assemblée Nationale).
David Barbelivien, qui a adhéré cette année à la section UMP de Puteaux, a été bombardé "Directeur des affaires internationales". On apprend ainsi que la mairie de Puteaux possède une "Direction des affaires internationales" ! En fait, le jeune Barbelivien est chargé d'accompagner les délégations des villes jumelées en visite chez nous. Interrogée sur le travail exact qui avait été confié à David Barbelivien, la maire de Puteaux a refusé de me répondre. Pourquoi ? Sont-ce encore des informations "non communicables" ? C'est dommage, car nous ne doutons pas que l'emploi du temps de notre jeune responsable des "affaires internationales" est très chargé et que ce dernier mérite parfaitement son salaire (prélevé sur le budget municipal, c'est à dire sur les impôts des Putéoliens).

A suivre...