Puteaux Futur : nous obtenons la fin des pinces roues pour le stationnement des vélos
Puteaux Futur : protégeons les arbres de notre ville

Conseil municipal de Puteaux : des habitants posent des questions à la municipalité

IMG_8210Comme à chaque conseil municipal, nous poserons au maire lors de la séance de jeudi des questions qui nous ont été transmises par des habitants. Si vous avez vous aussi des questions, envoyez-les moi : grebert@gmail.com


Voici vos 4 questions que nous poserons le 21 juin :

REBECCA : J'habite en face de l’hôtel-de-ville. Tous les matins pendant 1h, les agents déversent de l'eau sur les trottoirs. La maire fait une utilisation massive et quotidienne d'eau. Nous sommes à une époque où les préoccupations écologiques devraient être de plus en plus importantes. La municipalité devrait dépenser notre argent à éduquer les citoyens à plus de civisme, plutôt que de nettoyer tous les jours les résultats de leurs incivilités.
Quelle part de l’eau déversée dans nos rues provient du réseau d’eau potable ?

PATRICK : Habitant rue Sadi Carnot, juste À côté des travaux des 2 escalators (photo), je ne comprends pas pourquoi les travaux passent de 6 mois annoncés au début à 12 ! C'est énorme 6 mois supplémentaires. Que s’est-il passé ?
De plus, on a reçu une lettre de la RATP concernant des travaux au niveau de la station du T2 qui démarrent en juin (jour et nuit). On se retrouve donc en sandwich entre les 2 chantiers et c'est pénible. 
Que compte faire la municipalité pour réduire ces nuisances ?

AGNÈS : Quand les habitants pourront-ils intervenir au conseil municipal (avant ou après l’ordre du jour) pour poser directement leurs questions à leurs élus ?

LOUISE : En décembre 2017, la mairie de Puteaux a lancé une souscription publique pour la restauration de la vieille église. La fondation du patrimoine a ouvert la souscription sur son site fin janvier. En février et en mars, la mairie a largement communiqué sur cette souscription dans le magazine municipal puteaux infos et dans les programmes culturels. A ce jour, le montant récolté est de 1.978 euros, inchangé depuis fin avril. Ce qui laisse, déduction faite des 1.100 euros de frais d'adhésion annuels à la fondation du patrimoine, 878 euros pour les travaux. Le budget global des travaux est de 750.000 euros !
La mairie reconnaît-elle ce fiasco et comment compte-t-elle procéder pour réaliser ces travaux après avoir acté l'échec de cette souscription ?

Jeudi matin, suivez-nous sur Twitter avec le hashtag  et sur les comptes  et 

Commentaires