Patrimoine industriel : la mairie de Puteaux détruit l'un des derniers ateliers d'usine de la ville
SPORT Les terrains synthétiques de l'île de Puteaux sont-ils dangereux pour la santé ?

Total veut réaliser la plus haute tour de France dans Puteaux : Quelles conséquences pour notre ville ?

Vue-Iconique-Haut-place_hdv1

La société pétrolière Total a décidé de regrouper ses collaborateurs actuellement dispersés sur différents sites de la Défense dans une seule tour - "la plus haute de France" - qui doit être construite d'ici 2022 dans le quartier Michelet de Puteaux. Cet énorme projet vient d'être suspendu par le préfet de la région Ile-de-France. Michel Cadot souhaite préalablement "définir un plan de développement urbain équilibré avec la ville de Puteaux".

"The Link" sera une "tour dans la ville", annonce en effet l'assureur Groupama, son promoteur. Elle aura une emprise au sol de 6.500 m2, pour 244 m de haut et 120.000 m2 de surface totale. Jamais un bâtiment avec une telle emprise n'aura été construit dans Puteaux.

Cette nouvelle tour va bouleverser ce secteur de la ville : il va falloir créer de nouvelles liaisons piétonnes et automobiles avec le quartier d'affaires et les autres quartiers de Puteaux, réaménager le boulevard circulaire et renforcer les équipements publics, notamment les transports en commun, pour acheminer sur place des milliers d'employés.

Avant de donner son feu vert définitif à ce projet, le préfet de Région souhaite donc attendre les résultats des études d'impact. Il rappelle que depuis 2016, l’Etat a donné son agrément pour 666.000 m² de nouveaux bureaux à la Défense, dont le siège de Vinci, les tours Sisters d’Unibail, les projets Icade et la tour des jardins de l’Arche au pied du stade UArena.

Ce quartier de Puteaux est déjà saturé de chantiers de tours

IMG_6407
On connait bien le problème : aujourd'hui, les emplois sont à l'ouest de Paris et les logements à l'Est, avec toutes les conséquences que cela a sur la durée de déplacement des franciliens, sur des routes en permanence embouteillées et des transports en commun saturés.
Pour toucher toujours plus d'impôts, les municipalités de Puteaux et de Courbevoie, avec la complicité du département des Hauts-de-Seine, ont tout fait, depuis des décennies, pour qu'un maximum de m2 de bureaux soient réalisés à la Défense. Résultat, Puteaux concentre 2 fois plus d'emplois que d'habitants : 100.000 emplois pour 45.000 habitants !
Puteaux est riche, mais pour quelle qualité de vie, pour nous, comme pour les employés de la Défense ?

Face à cet appétit fiscal des élus locaux, qui se font complices des promoteurs, des assureurs et des multinationales au détriment des gens qui habitent et travaillent ici, l'Etat - à travers le préfet de région - essaye de rééquilibrer un peu les choses.
C'est un fait, après 60 ans de développement du quartier d'affaires de la Défense, Puteaux a aujourd'hui plus besoin de logements et de jardins que de bureaux et de voitures (même si cela rapporte moins de commissions à quelques uns).
Christophe Grébert
12520890193_6a659ca2f6_o

 

Commentaires