Previous month:
janvier 2018
Next month:
mars 2018

février 2018

Un conseil municipal à Puteaux le lundi 5 mars 2018

26586770268_9ebd82cf07_kLe 1er conseil municipal de l'année à Puteaux aura lieu le lundi 5 mars à partir de 19h30 à l'Hôtel-de-Ville. La majorité municipale Les Républicains / UDI présentera ses orientations budgétaires pour 2018. Le budget 2018 de la ville de Puteaux n'est en effet pas encore voté. Il le sera seulement au mois d'avril.

Notons que la maire Joëlle Ceccaldi-Raynaud a convoqué ce conseil la veille du jugement de sa majorité par le tribunal de Nanterre. Elle ne veut pas assumer publiquement sa possible condamnation. Une petite lâcheté politique de plus.

La séance du conseil municipal est publique. Vous pouvez y assister librement. Je vais revenir sur la préparation de ce conseil municipal au cours des prochains jours. Vous pouvez d'ores et déjà m'envoyer vos questions et remarques à grebert@gmail.com

Lors de ce conseil municipal, nous défendrons nos PROPOSITIONS pour la commune, et notamment : servir des produits bio dans les cantines scolaires, consulter les habitants sur les choix d'investissement, faciliter la mobilité des piétons et des cyclistes dans la rues, améliorer l'isolation des logements pour lutter contre la précarité énergétique ...
Christophe Grébert et Bouchra Sirsalane

SUIVEZ-NOUS SUR WWW.PUTEAUXFUTUR.COM

Voici l'ordre du jour de la séance :

1 Désignation d'un secrétaire de séance
2 Appel nominal
3 Adoption du Procès-Verbal du Conseil Municipal du 14 décembre 2017
4 Communications

5 Désignation d'un nouveau membre du conseil d'administration de l'Office Public de l'Habitat, rattaché à l’établissement Public Territorial Paris Ouest La Défense
6 Autorisation au Maire de signer la convention de groupement de commandes avec l'Etablissement Public Territorial Paris Ouest La Défense pour l'achat de mobilier, papeterie et fournitures de bureau

7 Rapport de situation égalité femmes-hommes

8 Acquisition amiable par la Ville de lots de copropriété sis 17-19 rue Collin - parcelle cadastrée Y n° 122
9 Lancement d'une procédure d'expropriation du bâtiment D sis 17-19 rue Collin

10 Autorisation au Maire de signer la convention de partenariat avec la Chambre des Métiers et de l'Artisanat des Hauts-de-Seine pour la mise en place d'une Charte Qualité Confiance
11 Autorisation au Maire de signer la convention d'accès au restaurant municipal le 67 avec le Centre Communal d'Action Sociale
12 Autorisation au Maire de signer les conventions de tiers payant avec Ociane Groupe Matmut et Pavillon Prévoyance pour le Centre Médical Françoise Dolto

13 Acceptation de deux donations à la ville de Puteaux
14 Reconduction du dispositif " Argent de Poche "
15 Autorisation au Maire de signer la convention type d'attribution de subvention pour l'acquisition d'un deux-roues électrique ou d'un kit de motorisation électrique sur deux-roues
16 Approbation de la modification du règlement intérieur de la salle de sport "Puteaux Fitness"

17 Prise en charge des frais pour le déplacement d'une délégation à Gan Yavné, en Chine et au Marché International des Professionnels de l'Immobilier (MIPIM)
18 Prise en charge des frais liés au déplacement des Conseils Communaux des Jeunes

19 Rapport d'Orientations Budgétaires


Un incendie dans le parking de la résidence HLM du Carré Vert à Puteaux

28547525_227044314537605_234283373_oUn important incendie a éclaté dans la nuit de dimanche à lundi dans le parking souterrain de la résidence HLM du Carré Vert, sur le haut de Puteaux, détruisant une cinquantaine de véhicules.

MISE A JOUR 27/2 : la municipalité a affirmé que le feu était d'origine volontaire et que le parking resterait fermé le temps de l'enquête. 

Les habitants du quartier ont été réveillés en pleine nuit par plusieurs détonations. Ils ont eu très peur, car la fumée du parking est montée jusqu'aux étages des immeubles par les cages d'escalier.

Un grand nombre de pompiers a été déployé pour éteindre le sinistre. Le feu s'est déclenché au 1er niveau du parking. Une cinquantaine de véhicules ont brûlé. Il n'y a aucun blessé.

FERMETURE DU PARKING POUR DES SEMAINES

"L’accès au parking est interdit jusqu’à nouvel ordre", annonce la municipalité. Cela pourrait signifier la fermeture du parking pendant plusieurs semaines, le temps pour les experts de trouver l'origine du sinistre et de vérifier que la structure n'est pas fragilisée, ensuite de faire agir les assureurs et de procéder aux travaux de remise en état des installations. 

Les riverains me signalent que ce n'est pas la première fois qu'un incendie éclate dans ce parking souterrain. Ils me disent aussi que le portail  d'accès au parking était cassé et laissé ouvert depuis plusieurs semaines. N'importe qui pouvait donc entrer librement dans ce parking. "L'office et la ville étaient alertés et n'ont pas agit", témoigne un habitant.


28461309_227043717870998_553714774_o
28461746_227043611204342_351923252_o

(photos : CM)


SPORT Les terrains synthétiques de l'île de Puteaux sont-ils dangereux pour la santé ?

IMG_5933Les terrains synthétiques de foot et de rugby de l'île de Puteaux sont-ils dangereux pour la santé ?

L'émission Envoyé Spécial consacre une enquête au potentiel danger de ces terrains artificiels.

En avril 2011, la ville de Puteaux avait sollicité des subventions pour transformer les pelouses des terrains de foot et de rugby sur l'île en gazon synthétique. Le marché est conclu en mai. L'objectif de cette transformation, avait expliqué la municipalité, était de faire des économies sur l'entretien des terrains.

J'ai refusé de voter cette délibération, à l'époque pour des raisons de protection de l'environnement. Preuve que lorsqu'on défend la nature, on protège aussi l'être humain.

Marches

Lors du prochain conseil municipal, je demanderai au maire de Puteaux et à son adjoint au sport ce qu'ils comptent faire pour garantir la pleine sécurité des joueurs, jeunes et grands. La question se pose d'ailleurs tout autant pour les terrains de jeux des enfants dans les squares et jardins de la ville.
Christophe Grébert

DÉLIBÉRATION PRÉSENTÉE PAR LA MAIRE DE PUTEAUX JOELLE CECCALDI-RAYNAUD AU CONSEIL D'AVRIL 2011 :  Puteaux-terrains-synthetiques.PDF


Total veut réaliser la plus haute tour de France dans Puteaux : Quelles conséquences pour notre ville ?

Vue-Iconique-Haut-place_hdv1

La société pétrolière Total a décidé de regrouper ses collaborateurs actuellement dispersés sur différents sites de la Défense dans une seule tour - "la plus haute de France" - qui doit être construite d'ici 2022 dans le quartier Michelet de Puteaux. Cet énorme projet vient d'être suspendu par le préfet de la région Ile-de-France. Michel Cadot souhaite préalablement "définir un plan de développement urbain équilibré avec la ville de Puteaux".

"The Link" sera une "tour dans la ville", annonce en effet l'assureur Groupama, son promoteur. Elle aura une emprise au sol de 6.500 m2, pour 244 m de haut et 120.000 m2 de surface totale. Jamais un bâtiment avec une telle emprise n'aura été construit dans Puteaux.

Cette nouvelle tour va bouleverser ce secteur de la ville : il va falloir créer de nouvelles liaisons piétonnes et automobiles avec le quartier d'affaires et les autres quartiers de Puteaux, réaménager le boulevard circulaire et renforcer les équipements publics, notamment les transports en commun, pour acheminer sur place des milliers d'employés.

Avant de donner son feu vert définitif à ce projet, le préfet de Région souhaite donc attendre les résultats des études d'impact. Il rappelle que depuis 2016, l’Etat a donné son agrément pour 666.000 m² de nouveaux bureaux à la Défense, dont le siège de Vinci, les tours Sisters d’Unibail, les projets Icade et la tour des jardins de l’Arche au pied du stade UArena.

Ce quartier de Puteaux est déjà saturé de chantiers de tours

IMG_6407
On connait bien le problème : aujourd'hui, les emplois sont à l'ouest de Paris et les logements à l'Est, avec toutes les conséquences que cela a sur la durée de déplacement des franciliens, sur des routes en permanence embouteillées et des transports en commun saturés.
Pour toucher toujours plus d'impôts, les municipalités de Puteaux et de Courbevoie, avec la complicité du département des Hauts-de-Seine, ont tout fait, depuis des décennies, pour qu'un maximum de m2 de bureaux soient réalisés à la Défense. Résultat, Puteaux concentre 2 fois plus d'emplois que d'habitants : 100.000 emplois pour 45.000 habitants !
Puteaux est riche, mais pour quelle qualité de vie, pour nous, comme pour les employés de la Défense ?

Face à cet appétit fiscal des élus locaux, qui se font complices des promoteurs, des assureurs et des multinationales au détriment des gens qui habitent et travaillent ici, l'Etat - à travers le préfet de région - essaye de rééquilibrer un peu les choses.
C'est un fait, après 60 ans de développement du quartier d'affaires de la Défense, Puteaux a aujourd'hui plus besoin de logements et de jardins que de bureaux et de voitures (même si cela rapporte moins de commissions à quelques uns).
Christophe Grébert
12520890193_6a659ca2f6_o