Puteaux au futur : nous développerons un habitat durable et plus économe
La mairie de Puteaux privatise le théâtre Mogador pour son personnel

Jugée pour diffamation, la municipalité de Puteaux plaide la vivacité du débat politique

IMG_5460

Suite à la publication d'un texte dans le journal municipal de Puteaux m'accusant faussement d'avoir été condamné par la justice, son directeur de publication, Michel Duez, 1er maire-adjoint de Puteaux, était jugé pour diffamation, mardi 9 janvier, devant le tribunal de Nanterre.

Ce procès était l'occasion pour moi de dénoncer l'instrumentalisation de la justice par la majorité municipale de Puteaux : ne parvenant pas à obtenir ma condamnation malgré de nombreuses plaintes, elle a finit par en inventer une !
Mon avocat, Maître Guillaume Prigent, a réclamé 10.000 euros de dommages et intérêts, ainsi que la publication du jugement dans "Puteaux infos". 
Le Procureur de la République de Nanterre, constatant la mauvaise foi de la municipalité, a demandé qu'une amende soit prononcée contre le représentant légal de "Puteaux infos". 
Lors de l'audience, l'avocat de la mairie a défendu la liberté d'expression et la "vivacité du débat politique". Quel étonnement d'entendre cela ! Puisque depuis la création de MonPuteaux, la maire et ses proches ont lancé contre mon site une douzaine de plaintes bâillons. Drôle de manière de défendre la liberté d'expression... 

Merci à mon comité de soutien qui m'a permis de mener cette procédure.

Le jugement sera rendu le mardi 6 mars.

IMG_5462

Commentaires