Logements insalubres : la mairie de Puteaux RÈGLE LE PROBLÈME en jetant les gens à la rue
Tribune Puteaux au futur : la nature en ville

La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud veut siéger au Sénat comme son papa

DJCRyFXW4AARlcC

La maire de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud est candidate aux élections sénatoriales du 24 septembre dans les Hauts-de-Seine. Elle se présente sur une liste de droite dissidente menée par le maire du Plessis-Robinson Philippe Pemezec.

Joëlle Ceccaldi veut siéger au sénat comme papa : Charles Ceccaldi-Raynaud a été sénateur de 1995 à 2004. Si elle élue sénatrice, elle devra céder son poste de maire... Elle le donnerait à son fils Vincent Franchi, déjà super maire-adjoint et conseiller départemental. La politique est souvent une affaire de famille dans les Hauts-de-Seine. En voilà une belle démonstration !

La liste sur laquelle figure Joëlle Ceccaldi est composée de maires conservateurs du 92 en dissidence avec la liste officielle Les Républicains :

1. Philippe Pemezec, Maire du Plessis-Robinson
2. Christine Lavarde, Adjointe au maire de Boulogne
3. Georges Siffredi, Maire de Châtenay-Malabry
4. Joëlle Ceccaldi­-Raynaud, Maire de Puteaux
5. Rémi Muzeau, Maire de Clichy
6. Nicole Goueta, Maire de Colombes
7. Grégoire de la Roncière,  Maire de Sèvres
8. Anne-Christine Bataille, Adjointe au maire de Châtillon
9. Yves Coscas, Adjoint au maire de Clamart

Sur leur site de campagne, Joëlle Ceccaldi affirme que l'Etat veut l'"achever" financièrement. Et dans leur propagande, les candidats parlent d'"assassinat". Autant dire que ces gens ne sont pas très bien dans leurs baskets.

Assasin

Commentaires